Un état des lieux en Géorgie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un état des lieux en Géorgie

Message  Invité le Jeu 26 Déc 2013 - 17:50

Source : http://dfwatch.net/increasing-discrimination-of-religious-minorities-in-georgia-23958

TBILISSI, DFWatch-Un groupe de défense des droits affirme qu'il a eu une augmentation de la discrimination des minorités religieuses en Géorgie en 2013.
Le 15 Novembre, la Salle du Royaume des Témoins de Jéhovah, situé dans le Haut Etseri, Samegrelo, Georgia Ouest, a été tiré à deux reprises.Le bâtiment est utilisé pour des réunions deux fois par semaine, mais les représentants de la communauté déclaré nul était à l'intérieur du bâtiment lorsque la fusillade a eu lieu, les rapports de Transparency International Géorgie .
Education et Monitoring Center (EMC), une organisation composée de membres-de jeunes professionnels travaillant à protéger les droits de l'homme, droits de l'homme a étudié les récents incidents impliquant des Témoins de Jéhovah.
Ils ont constaté que la prise de vue sur le mur de la Salle du Royaume en Haute Etseri n'est pas le seul cas de harcèlement de la communauté a dû endurer. EMC raconte un autre incident où environ 30 étudiants ont abusé des Témoins de Jéhovah verbalement et physiquement, criant qu'ils n'avaient pas le droit de diffuser leur littérature à Batoumi, une ville balnéaire à quelques centaines de kilomètres plus au sud.
"Plus tôt, l'Union des parents orthodoxes, et les religieux dirigé par Basil Mkalavishvili, nous abusé verbalement et physiquement trop souvent. Ils nous ont attaqués à des réunions, nous pourchassé dans les rues. Maintenant, les gens abusent de nous la plupart du temps seulement verbalement ", a déclaré Nino, un témoin de Jéhovah qui passe deux heures par jour à Place de la Liberté effectifs un stand d'information où chacun peut poser des questions ou obtenir la documentation de la communauté religieuse dans de nombreuses langues. Les Témoins de Jéhovah affirment leur littérature est traduite dans environ 600 langues.
"Une vieille femme vient ici tous les jours et crie que nous sommes sectaires, traîtres analphabètes du pays et du peuple", a déclaré Eka, un jeune avocat et le témoin de Jéhovah pour plus de 5 ans, qui est venu remplacer Nino à la boîte. «Je n'ai pas été victime de violence physique, mais les gens nous menacent souvent. Nous sommes habitués à ce traitement. Nous sommes tenus par Dieu à être patient ".
EMC affirme qu'il y avait en fait beaucoup plus de violence contre les Témoins de Jéhovah cette année que ce qui a été rapporté en public, et que le gouvernement n'a pas répondu à l'abus efficacement.
"La plupart du temps, les personnes et certains clercs chrétiens abusent. Les policiers sont souvent soit fidèle à cette violence ou sont impliqués dans eux-mêmes. La réaction du gouvernement dans ces cas est limitée à lancer une enquête qui est généralement annulée après quelques mois. Souvent la police refuse d'ouvrir une enquête et d'avertir les délinquants seulement verbalement ou par écrit ", a écrit EMC.
Le ministère de l'Intérieur dans un communiqué qu'une enquête a été lancée dans le cas Upper Etseri et l'enquête est toujours en cours.
Médiateur Ucha Nanuashvili appelle le gouvernement à enquêter activement sur le cas Upper Etseri pour éviter une récidive.

Son bureau publie des rapports par an, qui montrent que l'augmentation de la discrimination pour des motifs religieux en 2013 intervient après plusieurs années avec un niveau de conflit inter-religieux en Géorgie bas.
Selon le médiateur, en 2004, la violence physique des minorités religieuses presque arrêté. Le rapport de 2008 indique que, dans les quatre années précédentes (2004-2007), les victimes de violence étaient pour la plupart des Témoins de Jéhovah, mais en 2008, les musulmans, les évangélistes et représentant de certaines autres minorités ont également été attaqués.
L'ombudsman a déclaré que le niveau d'intolérance dans la société est demeurée inchangée en 2009, avec 21 cas signalés, 20 de qui concernaient les Témoins de Jéhovah.
En 2010, il a également été signalé que les minorités religieuses ont été connaissent de graves problèmes avec l'exercice de leur liberté religieuse dans le système pénitentiaire.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

re:un etat des lieux en Géorgie

Message  rose lom le Ven 27 Déc 2013 - 11:32

"rappelez vous la parole que je vous ai dite:un esclave n'est pas plus grand que son maitre.s'ils m'ont persécuté, ils vous persécuteront aussi ..."jean15:20
Du courage chers frères et sœurs , c'est dans la joie que nous supporterons tout ceci
avatar
rose lom
Proclamateur non baptisé
Proclamateur non baptisé

Messages : 26
Date d'inscription : 19/12/2013
Age : 35
Localisation : cameroun

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum