Que dit la Bible ? Que diriez-vous d’une partie de cartes ?

Aller en bas

Que dit la Bible ? Que diriez-vous d’une partie de cartes ?

Message  Erez le Ven 29 Nov 2013 - 7:44

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

IL EXISTE des centaines de jeux de cartes qui vont de la patience, pour une seule personne, au poker, qui se joue à plusieurs, jusqu’à dix personnes. Des millions de gens passent des heures à jouer aux cartes, qu’il s’agisse de jeux faisant appel à l’intelligence ou dépendant du hasard. Quand on leur demande : “Que diriez-vous d’une partie de cartes ?”, ils acceptent volontiers.
Toutefois, quelqu’un peut se poser ces questions : Est-il bien de jouer aux cartes ? Y a-t-il des principes bibliques qui permettent de le savoir ?
Une personne pensera peut-être plus particulièrement à l’origine des jeux de cartes. On a sans doute commencé à les utiliser en Hindoustan vers l’an 800 de notre ère. De nos jours, les cartes sont généralement en carton très fin. Elles sont rectangulaires et portent des numéros ou des figures. Le jeu le plus courant comporte habituellement cinquante-deux cartes réparties en quatre couleurs de treize cartes. Dans chaque couleur il y a trois figures : le roi, la dame (ou la reine) et le valet, dont l’origine remonte probablement au Moyen Âge.
Est-il mal de jouer aux cartes parce qu’elles portent des figures, telles qu’un roi ou une reine ? Pas du tout. La Bible parle de rois et de reines et montre que les humains qui font la volonté de Dieu doivent les respecter. Évidemment, il serait contraire aux Écritures de faire d’une de ces images un objet de culte. En effet, l’apôtre Jean écrivit à ses frères chrétiens : “Petits enfants, gardez-vous des idoles.” (I Jean 5:21). Mais les gens n’ont pas l’habitude de vénérer les images des jeux de cartes courants. Bien sûr, une personne dont la conscience est instruite par la Bible n’utilisera pas des cartes avec des images immorales (Mat. 5:27, 28). En général, les joueurs de cartes n’utilisent pas des cartes de ce genre.
D’autres personnes jugeront qu’il est mal de jouer aux cartes parce que de tels jeux suscitent des rivalités. L’apôtre Paul écrivit : “Si nous vivons par l’esprit, continuons aussi, par l’esprit, à marcher avec discipline. Ne devenons pas vaniteux, suscitant des rivalités entre nous, nous enviant les uns les autres.” (Gal. 5:25, 26). Les personnes qui se soumettent à l’influence de l’esprit saint de Dieu, sa force active, rejettent l’esprit de compétition, qui est engendré par la vanité et qui incite à défier les autres pour montrer qu’on leur est supérieur. Mais tous ceux qui jouent aux cartes ne manifestent pas cet esprit de compétition.
Évidemment, si cet esprit de compétition se développait dans votre cœur lorsque vous jouez aux cartes, vous devriez vous efforcer de le combattre. Peut-être même arriverez-vous à la conclusion qu’en raison de votre grande émotivité il est préférable que vous vous absteniez de jouer aux cartes, et à d’autres jeux d’ailleurs. Mais cela ne signifie pas que tous ceux qui jouent aux cartes le font avec un esprit de compétition. Ils peuvent y jouer avec une conscience nette devant Dieu et devant les hommes.
Certains joueurs de cartes font confiance à la “Chance” ; ils l’invoquent même. Est-ce bien ? Les Écritures nous montrent que non. Dieu donna cet avertissement à son peuple de l’Antiquité : “Vous êtes ceux qui quittent Jéhovah, ceux qui oublient ma montagne sainte, ceux qui dressent une table pour le dieu de la Chance et ceux qui remplissent jusqu’au bord le vin mélangé pour le dieu du Destin. Et je vous destinerai à l’épée.” (És. 65:11, 12). Il était question du faux culte. Mais quiconque désire avoir aujourd’hui l’approbation de Dieu ne peut oublier qu’il est mal de se fier à la chance. Toutefois, là encore, tous les joueurs de cartes ne se fient pas à la chance.
Quelqu’un peut aussi invoquer la question du temps. Si une personne joue régulièrement aux cartes, elle risque d’y consacrer beaucoup de temps et de négliger ainsi des choses plus importantes. Mais on peut aussi en arriver là en jouant au ballon ou en allant au concert. Les personnes qui se sont vouées à Dieu éviteront sagement de délaisser l’étude de la Bible et d’autres choses spirituelles pour se livrer à l’une ou l’autre de ces activités. Au contraire, ‘elles rachètent le temps favorable, car les jours sont des jours de méchanceté’. (Éph. 5:15, 16.) Toutefois, si les membres d’une famille jouent de temps en temps aux cartes sans que cela devienne une occupation primordiale dans leur vie, ils ne font pas nécessairement quelque chose de mal sur le plan spirituel.
Bien sûr, cela ne veut pas dire que tous les jeux de cartes sont conformes aux principes bibliques. Dans certains jeux, les participants jouent de l’argent en espérant en gagner davantage. Qu’il gagne ou qu’il perde, un tel joueur risque de perdre peu à peu sa maîtrise de soi. Il voudra jouer souvent, non pas pour se divertir, mais pour gagner de l’argent. Peu à peu il perdra toute considération pour les autres. Celui qui gagne ne se soucie pas du fait que les autres joueurs ont dû travailler dur pour gagner l’argent qu’il leur prend avec joie sans avoir travaillé pour le mériter. Un tel joueur ne tarde pas à être la proie de l’avidité. Il en arrivera même à tricher pour gagner.
La Bible approuve-t-elle pareille attitude ? Si celui qui joue aux cartes dans le but de gagner de l’argent risque de perdre sa maîtrise de soi, un serviteur de Dieu, lui, doit cultiver cette qualité. C’est un fruit de l’esprit saint de Jéhovah qui, comme l’amour, “ne cherche pas [égoïstement] son propre intérêt”. (Gal. 5:22, 23 ; I Cor. 13:4, 5.) Jouer aux cartes pour de l’argent n’est pas un moyen approuvé par les Écritures pour se procurer des objets de valeur. La Bible recommande aux chrétiens de travailler honnêtement de leurs mains. L’apôtre Paul encourage ceux qui marchent dans l’indiscipline à travailler et à ‘manger le pain qu’ils auront eux-mêmes gagné’. — II Thess. 3:8-12 ; Éph. 4:28.
Que dire d’une personne qui deviendrait avide ou malhonnête à cause des cartes ? Aucun de ces défauts ne convient à un adorateur de Jéhovah. Les “gens avides” sont rangés parmi les injustes qui ‘n’hériteront pas le royaume de Dieu’. (I Cor. 6:9, 10.) D’autre part, les personnes qui font la volonté de Dieu doivent s’efforcer de se “conduire honnêtement en toutes choses”. — Héb. 13:18.
Maintenant, supposons que vous ne jugiez pas mal de jouer aux cartes, mais que la conscience d’une autre personne risque d’être troublée si elle vous voit y jouer. Que ferez-vous ? Vous déciderez sans doute de ne pas jouer aux cartes en sa présence. L’apôtre Paul, qui tenait compte de la conscience des autres, priait pour que ses compagnons croyants agissent avec discernement ‘pour se pénétrer des choses les plus importantes et ne faire trébucher personne’. — Phil. 1:9, 10 ; voir I Corinthiens 8:13.
Il faut donc tenir compte de plusieurs facteurs importants avant de répondre à celui qui vous demande : “Que diriez-vous d’une partie de cartes ?” Les enfants doivent évidemment en parler d’abord à leurs parents qui décideront s’ils peuvent ou non jouer aux cartes. Si vous êtes adulte, comprenez bien qu’il vous appartient de décider personnellement si vous jouerez ou non aux cartes.

g75 22/10 pp 27,28

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
http://www.jw.org/fr
https://www.jw.org/fr/cours-bibliques-gratuits/
avatar
Erez
MODERATEUR
MODERATEUR

Messages : 2473
Date d'inscription : 30/05/2012
Localisation : Gaule

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que dit la Bible ? Que diriez-vous d’une partie de cartes ?

Message  Zabou P le Dim 1 Déc 2013 - 11:21

Merci 2  Erez, pour ces bons rappels, ce n'est pas rescent les jeux de cartes vers 800 avant notre ère, Jesus ne les a pas connus.
avatar
Zabou P
ADMINISTRATEUR
ADMINISTRATEUR

Messages : 4410
Date d'inscription : 02/11/2012
Localisation : Charleroi Belgique

https://www.youtube.com/channel/UClyF2KdxNILyXXaTU1chEJg

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que dit la Bible ? Que diriez-vous d’une partie de cartes ?

Message  fanou le Dim 1 Déc 2013 - 20:58

très bon article, très bons rappels applicables d'ailleurs à beaucoup de jeux, l'état d'esprit avec lequel on joue est très important comme tu l'as souligné.

fanou
Témoin de Jéhovah
Témoin de Jéhovah

Messages : 93
Date d'inscription : 14/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que dit la Bible ? Que diriez-vous d’une partie de cartes ?

Message  Erez le Lun 2 Déc 2013 - 13:19

Les joueurs sont perdants
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
“ Les casinos sont conçus de telle manière que leurs propriétaires ne perdent pas d’argent, explique l’économiste brésilien Ricardo Gazel. Les probabilités mathématiques pour qu’un joueur réalise des gains sont infimes. ” Signalant que faciliter l’accès aux casinos ne fera très probablement qu’augmenter le nombre de joueurs invétérés, M. Gazel ajoute : “ Les gens s’imaginent qu’ils vont gagner de l’argent sans le moindre effort. Ils rêvent de devenir riches rapidement, par un coup de chance. ” Par ailleurs, dans la revue Veja, il fait observer que l’Église et le gouvernement sont mal placés pour donner des leçons : “ Le gouvernement est le plus grand établissement de jeu du pays, explique-t-il. Le gouvernement fédéral subventionne six différentes sortes de loteries, sans parler des loteries d’État. L’Église, quant à elle, ne peut critiquer la légalisation du jeu : effectivement, afin de collecter des fonds pour ses paroisses, elle encourage ses ouailles à jouer lors des ventes de charité qui prévoient toujours un petit stand où les fidèles perdent de l’argent en pariant. ” Selon M. Gazel, ‘ les spécialistes affirment que les joueurs invétérés qui ne recherchent pas de l’aide courent le risque de finir en prison, de se suicider ou de sombrer dans la folie.
Les jeux d'argent (loteries, courses de chevaux, paris et poker en ligne) sont à l'origine de 4,7 milliards d'euros de recettes fiscales annuelles pour l'ensemble des administrations publiques, selon une étude publiée dans le dernier numéro de la revue "l'Ena hors les murs".
En 2011, selon une enquête de l'AFP, les Français ont misé 31,6 milliards d'euros (26,3 milliards en 2010) au Loto ou Euro Millions, dans les casinos, sur les chevaux, ou pour les paris sportifs et le poker en ligne.
L'auteur de cette étude rappelle par ailleurs que les gains des joueurs, comme le gain record à un jeu d'argent en France établi à 162.256.622 euros en septembre 2011 par un joueur du Calvados, ne sont soumis ni à l'impôt sur le revenu, ni aux prélèvements sociaux sur les revenus.
Même si la chance lui sourit, le joueur fera bien de voir au-delà de l’ivresse passagère en considérant les effets à long terme du jeu. “ Un héritage s’acquiert par l’avidité tout d’abord, dit Proverbes 20:21, mais son avenir ne sera pas béni. ” Bien des gagnants de la loterie et d’autres jeux se sont aperçus avec regret ou chagrin que les sommes empochées ne leur ont pas procuré le bonheur. Il est de loin préférable de suivre la recommandation biblique de ne pas placer son espoir “ dans des richesses incertaines, mais en Dieu, qui nous procure richement toutes choses pour que nous en jouissions ”. — 1 Timothée 6:17.
Mais il y a beaucoup plus grave. “ Ceux qui sont bien décidés à être riches tombent dans la tentation, dans un piège et dans de nombreux désirs insensés et nuisibles, qui plongent les hommes dans la destruction et la ruine ”, déclare la Parole de Dieu (1 Timothée 6:9). Un piège a pour but d’empêtrer sa victime. Quantité de personnes, pourtant décidées à miser petit ou à se limiter à quelques essais, se sont empêtrées dans le jeu et en sont devenues dépendantes. Une telle dépendance a détruit des carrières, fait souffrir des êtres aimés et brisé des familles.
 

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
http://www.jw.org/fr
https://www.jw.org/fr/cours-bibliques-gratuits/
avatar
Erez
MODERATEUR
MODERATEUR

Messages : 2473
Date d'inscription : 30/05/2012
Localisation : Gaule

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que dit la Bible ? Que diriez-vous d’une partie de cartes ?

Message  Zabou P le Mar 3 Déc 2013 - 1:15

   

*** g04 8/5 p. 28 Coup d’œil sur le monde ***
Des ménagères “ accros ” aux jeux d’argent
En Grande-Bretagne, “ de plus en plus de femmes au foyer sont accros aux sites de jeux d’argent sur l’Internet ; elles passent des heures chaque jour à s’endetter de milliers de livres sterling ”, signale le Sunday Telegraph de Londres. Alors qu’elles hésiteraient à entrer dans un bureau de paris, ces ménagères sont beaucoup moins intimidées par l’Internet. Qui plus est, elles peuvent intégrer les jeux d’argent dans leur quotidien. Beaucoup deviennent esclaves de ces jeux, mais étant donné qu’il est souvent mal vu pour une femme de jouer, elles ne veulent généralement pas reconnaître qu’elles ont un problème. D’après Mark Griffiths, de l’université de Nottingham, cette tendance, poursuit le journal, est le reflet d’“ un changement culturel de masse qui transfère les jeux d’argent des casinos au domicile ou sur le lieu de travail ”. Ce professeur fait également ce constat : “ Si vous êtes un joueur dépendant, [...] il est fort possible qu’on vous interdise l’accès des casinos ou des bureaux de paris, mais pas de l’Internet, car il n’y a pas de ‘ videurs ’. ”
avatar
Zabou P
ADMINISTRATEUR
ADMINISTRATEUR

Messages : 4410
Date d'inscription : 02/11/2012
Localisation : Charleroi Belgique

https://www.youtube.com/channel/UClyF2KdxNILyXXaTU1chEJg

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que dit la Bible ? Que diriez-vous d’une partie de cartes ?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum