anipassion.com

Semaine du 21 juin 2010 1 Rois 1-2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Semaine du 21 juin 2010 1 Rois 1-2

Message  Abiya le Jeu 17 Juin 2010 - 7:14

Livre de la Bible numéro 11 — 1 Rois
Écrivain : Jérémie
Lieux de composition : Jérusalem et Juda
Fin du travail de composition : 580 av. n. è.
Période qu’embrasse le texte : vers 1040-911 av. n. è.

Premier livre des Rois*
ou, selon la version grecque des Septante, TROISIÈME LIVRE DES ROIS
* “ Premier livre des Rois ”. Héb. : Melakhim I, pl. ; gr. : Basiléïôn III ; Vgc(lat.) : Liber Regum Tertius.

Réf index 1950-1985 1986-2009

Chapitre 1 :

1 Rois 1 :1-4 Or, le roi* David était vieux, avancé en âge ; on le couvrait de vêtements, mais il n’avait pas chaud. 2 Alors ses serviteurs lui dirent : “ Qu’on cherche pour mon seigneur le roi une fille, une vierge ; il faudra qu’elle soit au service du roi, afin de devenir sa garde ; elle devra coucher sur ton sein et, à coup sûr, mon seigneur le roi aura chaud. ” 3 Ils* cherchèrent dans tout le territoire d’Israël une belle fille, et finalement ils trouvèrent Abishag la Shounammite et l’amenèrent au roi. 4 Cette fille était extrêmement belle ; elle devint la garde du roi et se mit à le servir ; cependant le roi n’eut pas de relations avec elle.
* “ Or, le roi ”. Héb. : wehammèlèkh, sing.
* Ne se rapporte pas aux “ serviteurs ” au v. 2, mais à ceux qui sont envoyés pour faire la recherche.
it-1 p. 24-25 Abishag
Jeune vierge originaire de Shounem, ville située au N. de Yizréel et du mont Guilboa, sur le territoire d’Issakar (Jos 19:17-23). “ Extrêmement belle ”, elle fut choisie par les serviteurs de David pour être la garde et la compagne du roi pendant ses derniers jours. — 1R 1:1-4.
David avait alors environ 70 ans (2S 5:4, 5). Il était tellement affaibli que son corps dégageait peu de chaleur. Abishag le servait durant le jour, égayant sans doute son atmosphère par la beauté et la fraîcheur de sa jeunesse, et, la nuit, ‘ elle se couchait sur le sein du roi ’ pour le réchauffer, mais “ le roi n’eut pas de relations avec elle ”. Cependant, l’attitude ultérieure de Salomon à son égard montre qu’Abishag était considérée comme ayant le statut de femme ou de concubine de David. En tant que telle, selon une ancienne coutume orientale, elle devait devenir la propriété de l’héritier de David à sa mort.
g82 8/9 p. 21 Climatisation et confort
L’âge est un autre facteur important. Quand nous vieillissons, notre métabolisme ralentit. À l’âge de 70 ans, on brûle 30 pour cent de calories en moins qu’à l’âge de 35 ans. Aussi, une personne âgée produit-elle moins de chaleur et a besoin de vivre dans une pièce plus chaude. La Bible nous montre que dans sa vieillesse le roi David avait du mal à se réchauffer. — I Rois 1:1.

1 Rois 1 :5 Pendant tout ce temps, Adoniya le fils de Hagguith s’éleva, disant : “ C’est moi qui vais régner ! ” Alors il se fit faire un char — avec des cavaliers et cinquante hommes qui couraient devant lui.
w05 1/7 p. 28 Points marquants du premier livre des Rois
1:5 — Pourquoi Adoniya a-t-il tenté de s’emparer du trône du vivant de David ? La Bible ne le dit pas. Toutefois, on peut supposer ceci : ses deux frères aînés, Amnôn et Absalom, étant morts, de même probablement que Kiléab, autre fils de David, Adoniya s’est dit que le trône lui revenait de droit puisqu’il était l’aîné des fils de David encore en vie (2 Samuel 3:2-4 ; 13:28, 29 ; 18:14-17). Fort du soutien de Yoab, le puissant chef de l’armée, et d’Abiathar, l’influent grand prêtre d’Israël, sans doute était-il convaincu d’arriver à ses fins. La Bible ne précise pas s’il savait ou non que David avait l’intention de mettre Salomon sur le trône, mais le fait qu’il n’ait invité à “ un sacrifice ” ni Salomon ni les autres fidèles de David laisse à penser qu’il considérait son frère comme un rival. — 1 Rois 1:9, 10.
it-2 p. 630 Précurseur
En Orient, la coutume voulait que des coureurs précèdent le char royal pour préparer et annoncer la venue du roi et pour l’aider en général (1S 8:11). Absalom et Adoniya, copiant cette prérogative royale et afin d’ajouter du prestige et un semblant de légitimation à leurs rébellions respectives, placèrent 50 coureurs devant leurs chars personnels. — 2S 15:1 ; 1R 1:5 ; voir COUREURS.

1 Rois 1 :6 Jamais son père ne l’avait froissé en disant : “ Pourquoi as-tu agi ainsi ? ” Il était d’ailleurs très beau de forme, et [sa mère]* l’avait mis au monde après Absalom
* Lit. : “ elle ”.
w73 15/3 p. 164 Votre amour est-il profond ?
“nous voyons ce qui se passe, mais refusons de le comprendre et d’y croire (...). J’ai excusé cela”. (New York Times du 1er août 1972.) L’ancien roi David fit la même erreur à propos d’un de ses fils ; en effet, nous lisons qu’il “ne l’avait jamais chagriné, en disant : Pourquoi fais-tu ainsi ?”. Pour avoir négligé de corriger son fils, David récolta, lui aussi, la rébellion de la part de ce dernier. — I Rois 1:6.

1 Rois 1 :9 Finalement, Adoniya célébra un sacrifice de moutons, de bovins et de jeunes bêtes grasses, près de la pierre de Zohéleth*, qui est à côté d’En-Roguel, et il invita alors tous ses frères les fils du roi et tous les hommes de Juda les serviteurs du roi ;
* Vient d’une racine signifiant “ reptile ”.
Calendrier 1989 2

1 Rois 1 :38,39 Alors Tsadoq le prêtre, Nathân le prophète et Benaïa le fils de Yehoïada, ainsi que les Keréthites et les Peléthites, descendirent ; puis ils firent monter Salomon sur la mule du roi David et le menèrent à Guihôn. 39 Tsadoq le prêtre prit alors dans la tente la corne d’huile et il oignit Salomon ; on se mit à sonner du cor, et tout le peuple dit avec force : “ Vive le roi Salomon ! ”
bf p. 98-99 Naissance d’un petit royaume terrestre de Dieu
Pour empêcher son quatrième fils, l’ambitieux Adonija, de s’emparer du trône, le vieux roi David fit brusquement oindre comme roi son fils bien-aimé Salomon, à Guihon, une source située juste en dehors du mur oriental de Sion, la cité de David (I Rois 1:1-40). Plus tard, après que le roi David eut donné les dernières instructions concernant la construction du temple de Dieu sur le mont Morija, tous les Israélites convoqués à la capitale “proclamèrent roi pour la seconde fois Salomon, fils de David, et l’oignirent comme chef selon la volonté de Jéhovah ; ils oignirent Sadoc comme grand prêtre”. Selon le récit biblique, David mourut peu de temps après cet événement (I Chroniques 28:1 ; 29:20-28, AC). Ainsi commença en 1037 av. notre ère le règne de quarante ans de Salomon, qui siégeait sur le “trône de Jéhovah” dans la cité de David, sur le mont Sion.

1 Rois 1 :41 Et Adoniya et tous les invités qui étaient avec lui entendirent [le bruit], alors qu’ils avaient achevé de manger. Quand Yoab entendit le son du cor, aussitôt il dit : “ Que signifie ce bruit de la ville en tumulte ? ”
it-1 p. 1052 Guihôn it-2 p. 8 Jérusalem
Plus tard, Guihôn fut le cadre où Salomon fut oint comme roi sur l’ordre de David. La procession bruyante du peuple raccompagnant joyeusement Salomon dans la ville après cet événement, bien qu’elle ne fût pas visible depuis la source appelée En-Roguel à quelque 700 m de Guihôn, put facilement être entendue par le présomptueux Adoniya et ses invités en train de festoyer à En-Roguel. — 1R 1:9, 10, 33-41.

1 Rois 1 :52 À quoi Salomon dit : “ S’il devient un homme vaillant, il ne tombera pas à terre un seul de ses cheveux ; mais s’il se trouve en lui ce qui est mauvais, alors il lui faudra mourir. ”
it-1 p. 440 Cheveux, poils
En disant à quelqu’un que ‘ pas un cheveu de sa tête ne périra (ou : ne tombera) ’, on lui garantissait une protection et une sécurité pleines et entières (Lc 21:18 ; 1S 14:45 ; 2S 14:11 ; 1R 1:52 ; Ac 27:34).
avatar
Abiya

Messages : 116
Date d'inscription : 04/06/2010
Age : 54
Localisation : Belgique

http://abiya.forumgratuit.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 21 juin 2010 1 Rois 1-2

Message  Abiya le Jeu 17 Juin 2010 - 7:20

Chapitre 2 :

1 Rois 2 :5 “ Et tu sais bien, toi aussi, ce que m’a fait Yoab le fils de Tserouïa, par ce qu’il a fait à deux chefs des armées d’Israël, à Abner le fils de Ner et à Amasa le fils de Yéther, lorsqu’il les a tués et a placé en temps de paix le sang de la guerre, et qu’il a mis le sang de la guerre sur la ceinture qui était autour de ses hanches, et sur les sandales qui étaient à ses pieds.
it-2 p. 892 Sandale
David demanda à Salomon de punir Yoab, qui avait ‘ mis le sang de la guerre sur ses sandales ’ en temps de paix, expression figurée rappelant que Yoab était coupable du meurtre des généraux Abner et Amasa (1R 2:5, 6).

1 Rois 2 :7 “ Et envers les fils de Barzillaï le Guiléadite tu useras de bonté de cœur* ; ils devront être de ceux qui mangent à ta table ; car c’est ainsi qu’ils se sont approchés de moi quand je fuyais de devant Absalom ton frère.
* Ou : “ d’amour fidèle ”.
it-2 p. 761 Repas
Emploi figuré. Partager un repas avec quelqu’un était un signe d’amitié et de paix. C’est pourquoi celui qui avait le privilège de manger régulièrement à la table d’un roi était particulièrement favorisé et avait un lien très étroit avec le monarque (1R 2:7).

1 Rois 2 :10 Puis David se coucha avec ses ancêtres et il fut enterré dans la Cité de David.
it-1 p. 774 Enterrement, tombes
En revanche, l’expression ‘ se coucher, c’est-à-dire être enterré, avec ses ancêtres ’, qui revient souvent, ne signifie pas nécessairement être mis dans la même tombe, puisqu’on la rencontre à propos d’hommes qui à l’évidence ne furent pas enterrés au même endroit que leurs ancêtres (Gn 15:15 ; Dt 31:16 ; 32:50 ; 1R 2:10 ; Ac 13:36). Elle doit donc signifier que comme eux ils entrèrent dans le shéol (l’hadès), la tombe commune aux hommes
it-1 p. 776 Enterrement, tombes
Un Rois 2:10 dit que David fut enterré dans “ la Cité de David ”, qui apparemment devint la tombe habituelle des rois de Juda. Concernant 12 des 20 rois qui succédèrent à David, il est spécifié qu’ils furent enterrés dans la Cité de David, quoiqu’ils n’aient pas tous été placés dans “ les tombes des rois ” comme cela est précisé pour Yehoram, Yoash (Yehoash) et Ahaz (2Ch 21:16, 20 ; 24:24, 25 ; 28:27). Plutôt qu’un tombeau commun à plusieurs chambres funéraires, “ les tombes des rois ” étaient peut-être un endroit particulier dans la Cité de David où se trouvaient les tombes de souvenir des rois. Le roi Asa fut enterré dans une “ tombe grandiose [...] qu’il s’était creusée dans la Cité de David ” (2Ch 16:14), et Hizqiya fut, lit-on, enterré “ à la montée des tombes des fils de David ”. (2Ch 32:33.) Le roi Ouzziya, lépreux, fut enterré “ avec ses ancêtres, mais dans le champ de sépulture qui appartenait aux rois, car on disait : ‘ C’est un lépreux. ’ ” Cela semble indiquer que son corps malade fut mis en pleine terre plutôt que dans une tombe creusée dans le roc. — 2Ch 26:23.

1 Rois 2 :15 Il continua : “ Tu sais bien toi-même que la royauté aurait dû me revenir, et que c’est vers moi que tout Israël avait tourné sa face pour que je devienne roi ; mais la royauté a tourné pour revenir à mon frère, car c’est de par Jéhovah qu’elle lui revenait
it-1 p. 48 Adoniya
Cependant, après la mort de David, Adoniya alla trouver Bath-Shéba et la persuada d’intercéder pour lui auprès de Salomon, afin que celui-ci lui donne pour femme Abishag, la jeune garde et compagne de David. Adoniya déclara à Bath-Shéba : “ La royauté aurait dû me revenir, et [...] c’est vers moi que tout Israël avait tourné sa face pour que je devienne roi. ” Il avait donc le sentiment d’avoir été lésé, même s’il reconnaissait en paroles que c’était la main de Dieu (1R 2:13-21). Sa requête n’était peut-être motivée que par le désir d’obtenir une compensation de la perte de la royauté ; mais elle portait fortement à croire que les feux de l’ambition n’étaient pas éteints chez lui. En effet, selon une coutume de l’Orient ancien, les femmes et les concubines d’un roi ne pouvaient appartenir qu’à son successeur légal (voir 2S 3:7 ; 16:21). C’est ainsi que Salomon jugea la requête transmise par sa mère. Il ordonna donc qu’Adoniya soit mis à mort, ordre que Benaïa exécuta sans tarder. — 1R 2:22-25.

1 Rois 2 :17,22 Il reprit : “ S’il te plaît, dis à Salomon le roi — car il ne repoussera pas ta face — de me donner Abishag la Shounammite pour femme. ” 22 Alors le roi Salomon répondit et dit à sa mère : “ Et pourquoi demandes-tu Abishag la Shounammite pour Adoniya ? Demande aussi pour lui la royauté — car il est mon frère plus âgé que moi —, oui pour lui, et pour Abiathar le prêtre, et pour Yoab le fils de Tserouïa. ”
w05 1/7 p. 28-29 Points marquants de 1 Rois it-1 p. 25 Abishag it-2 p. 806 2 Roi it-2 p. 870 Salomon
1:49-53 ; 2:13-25 — Pourquoi Salomon a-t-il fait mettre à mort Adoniya alors qu’il lui avait accordé son pardon ? Quand Adoniya lui a demandé d’intercéder auprès de Salomon afin qu’il lui donne Abishag pour femme, Bath-Shéba n’a pas discerné ce qu’il avait en tête. Salomon, lui, a vu clair. Bien que David n’ait pas eu de relations avec elle, la belle Abishag était considérée comme sa concubine et, selon la coutume de l’époque, elle ne pouvait donc revenir qu’à son héritier légal. Peut-être Adoniya a-t-il pensé qu’en prenant Abishag pour femme il pourrait de nouveau revendiquer le trône. Interprétant la requête d’Adoniya dans ce sens, Salomon a annulé son pardon.

1 Rois 2 :26,27 Et à Abiathar le prêtre, le roi dit : “ Va à Anathoth, dans tes champs. Car tu mérites la mort* ; mais en ce jour je ne te mettrai pas à mort, parce que tu as porté l’arche du Souverain Seigneur Jéhovah devant David mon père, et parce que tu as connu l’affliction pendant tout le temps que mon père a connu l’affliction. ” 27 Salomon chassa donc Abiathar pour qu’il ne serve plus en qualité de prêtre de Jéhovah, afin d’accomplir la parole de Jéhovah, celle qu’il avait prononcée contre la maison d’Éli, à Shilo.
* Lit. : “ tu es un homme de mort ”.
it-1 p. 18 Abiathar
Abiathar endura donc fidèlement de nombreuses épreuves aux côtés de David, quand celui-ci dut fuir devant Saül, puis quand son fils Absalom se rebella. Pendant environ quatre décennies, il jouit de la confiance, de l’amitié et de la faveur de David. Aussi est-il surprenant de le voir se rallier à Adoniya quand cet autre fils de David conspira à son tour pour s’approprier le trône. Mais ce complot échoua, bien qu’il eût le soutien de Yoab le chef de l’armée ; et Salomon fut établi roi quand le fidèle prêtre Tsadoq l’oignit sur l’ordre de David (1R 1:7, 32-40). Yonathân le fils d’Abiathar, qui, auparavant, lors de la rébellion d’Absalom, avait été le coureur qui avait informé David, avertit cette fois Adoniya que le complot avait été déjoué. Le roi Salomon ne prit sur le moment aucune sanction contre Abiathar, mais quand il devint manifeste que la rébellion couvait toujours, il ordonna l’exécution d’Adoniya et de Yoab, et il bannit le prêtre Abiathar de Jérusalem en lui disant : “ Va à Anathoth, dans tes champs. Car tu mérites la mort ; mais en ce jour je ne te mettrai pas à mort, parce que tu as porté l’arche du Souverain Seigneur Jéhovah devant David mon père, et parce que tu as connu l’affliction pendant tout le temps que mon père a connu l’affliction. ” (1R 2:26).
Toutefois, selon 1 Rois 2:26, Salomon envoya Abiathar dans ses champs à Anathoth ; certes, ce n’était pas loin de Guibéôn, mais l’ordre de Salomon indique clairement qu’Abiathar avait été déchargé de toute participation active à la prêtrise.
it-1 p. 115 Anathoth voir cartes
C’est là que Salomon exila Abiathar, mettant ainsi un terme à la lignée des grands prêtres de la maison d’Éli (1R 2:26).
w79 1/12 p. 14 Eli, un prêtre qui échoua dans son rôle de père
Cette prophétie s’accomplit en partie lorsque, peu de temps après, les deux fils d’Éli perdirent la vie au cours d’un combat contre les Philistins, et que l’Arche qu’ils avaient apportée sur le champ de bataille fut capturée. En entendant la nouvelle, Éli, qui était assis à la porte, tomba à la renverse et se brisa la nuque. — I Sam. 4:10, 11, 18.
Les descendants d’Éli remplirent encore la charge de grand prêtre pendant plusieurs années, mais ils furent témoins de bien des malheurs, tels que le massacre des prêtres sur l’ordre de Saül (I Sam. 22:11, 16-18). Le jugement acheva de s’exécuter des années plus tard, lorsque le roi Salomon “chassa (...) Abiathar [grand prêtre de la lignée d’Éli] pour qu’il ne fût plus prêtre de Jéhovah, afin d’accomplir la parole de Jéhovah, celle qu’il avait prononcée contre la maison d’Éli, à Siloh”. Salomon remplaça Abiathar par l’un des fils de Zadoc (I Rois 2:27, 35). Zadoc descendait d’Aaron par son fils Éléazar, alors qu’Éli descendait d’un autre fils d’Aaron, Ithamar (I Chron. 6:50-53; 24:1; I Sam. 14:3; 22:9). Même alors, Dieu permit à certains descendants d’Éli de servir comme sous-prêtres, mais ceux-ci assistèrent au déclin du culte au temple, à l’époque des rois, époque où la prêtrise ne recevait plus grand soutien du peuple. — II Chron. 29:3, 6; 33:7; 34:8-11.

1 Rois 2 :34 Benaïa le fils de Yehoïada monta donc, il se jeta sur lui et le mit à mort ; et on l’enterra près de sa maison, au désert.
it-1 p. 774 Enterrement, tombes
Cette tombe pouvait être près de la maison qu’on habitait, par exemple dans un jardin. — 1S 25:1 ; 1R 2:34 ; 2R 21:25, 26 ; voir aussi 2R 21:18 ; 2Ch 33:20.

1 Rois 2 :39 Et il arriva, au bout de trois ans, que deux esclaves de Shiméï s’enfuirent chez Akish le fils de Maaka, le roi de Gath ; et on vint l’annoncer à Shiméï, en disant : “ Écoute ! Tes esclaves sont à Gath. ”
it-1 p. 968 Gath
Au cours du règne de David, Gath et les localités qui en dépendaient tombèrent aux mains des Israélites (1Ch 18:1). Certains hommes de Gath devinrent de fidèles partisans de David et lorsque celui-ci s’enfuit de devant Absalom, 600 Guittites figuraient parmi ceux qui l’accompagnèrent (2S 15:18). Pourtant, sous le règne de Salomon, Akish était toujours qualifié de roi de Gath (1R 2:39-41). Apparemment, Akish était un prince vassal et non un roi au sens habituel du terme (voir SEIGNEURS DE L’AXE). Rehabam, successeur de Salomon, rebâtit Gath et la fortifia. — 2Ch 11:5-

E.D. Abiya votre serviteur:
avatar
Abiya

Messages : 116
Date d'inscription : 04/06/2010
Age : 54
Localisation : Belgique

http://abiya.forumgratuit.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 21 juin 2010 1 Rois 1-2

Message  Invité le Jeu 17 Juin 2010 - 7:45

merci pour ses recherches cheers

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 21 juin 2010 1 Rois 1-2

Message  Invité le Ven 18 Juin 2010 - 8:43

Encore une fois un grand MERCI !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 21 juin 2010 1 Rois 1-2

Message  Invité le Mar 17 Aoû 2010 - 23:40

Et moi aussi je te dis un grand Merci

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 21 juin 2010 1 Rois 1-2

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum