LA MIVILUDES MENE GRAND TRAIN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

LA MIVILUDES MENE GRAND TRAIN

Message  jean le Ven 4 Fév 2011 - 21:07



LA MIVILUDES MENE GRAND TRAIN

de Michel Antona
A lire dans Le Cri du Contribuable n° 89 du mois d’ octobre.

Une lectrice du Cri du Contribuable règle son compte à la Miviludes, la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires. La Miviludes a succédé en 2002 à la Mission interministérielle de lutte contre les sectes, créée en 1998.



” Soit les dérives sectaires sont des actes qui violent la loi et dans ce cas, c’est à la police et la justice d’agir; soit elles ne violent pas la loi mais ressortent d’une appréciation subjective auquel cas la France, démocratie adulte, n’a que faire d’un organisme qui prétend faire le tri entre les bonnes et mauvaises croyances.

Georges Fenech, actuel président de la Miviludes présidant la commission d’enquête parlementaire sur les enfants et les sectes en 2006, clamait dans les médias que « 60 000 enfants étaient en danger ».

Auditionné devant la commission d’enquête, le directeur central des Renseignements Généraux, M. Joël Bouchité estimait, lui, le nombre « tout au plus à quelques dizaines.» Exagération énorme ! Mais elle permet à la Miviludes de justifier son existence et ses dépenses.

Le dernier rapport de la cour des Comptes a épinglé la voiture de fonction avec chauffeur mise à la disposition de G. Fenech, par le ministère de l’Intérieur (plus de 80 000 euros par an). Et on a pu suivre les voyages de M. Fenech et de sa conseillère technique en Guadeloupe, en Polynésie, en Nouvelle-Calédonie, sous couvert de traquer le sectarisme aux quatre coins du monde.

Ajoutons les frais d’ une équipe permanente d’une dizaine de personnes, les subventions accordées chaque année aux associations antisectes qui deviennent de véritables droguées de l’argent public : 95% de subventions publiques pour l’UNADFI ! ]97% en fait, ndlr] “.

Aline Adam

A lire dans Le Cri du Contribuable n° 89 du mois d’ octobre.

----------------------------------------------------------------------------------------------

COUR DES COMPTES
Rapport public annuel - 09 février 2010

Le parc automobile des services
centraux de la police nationale
(pour lire l'extrait appuyer sur le barre)
Spoiler:
Extrait:
"B - Des moyens mis à disposition de personnes
n’exerçant aucune fonction au ministère de l’intérieur

A la date du 26 octobre 2009, selon les informations fournies par le
SCA, 32 conducteurs et 31 véhicules étaient mis en permanence à la
disposition de personnes n’exerçant aucune fonction au ministère.
Les bénéficiaires d’un véhicule ou d’un conducteur, voire des
deux, étaient notamment un ancien président de la République, deux
anciens premiers ministres, huit anciens ministres de l’Intérieur, trois
ministres en exercice et des membres du cabinet de l’un d’entre eux, deux
secrétaires d’Etat en exercice ainsi que de hauts responsables
administratifs en fonction hors du ministère : le secrétaire général de la
présidence de la République, le conseiller à la sécurité du Premier
ministre, le délégué aux rapatriés, les présidents de la MIVILUDES
de la MILDT 94 et 95, le DPICA96
source : le blog de Michel Antona

Agapê.

@jean
avatar
jean
MODERATEUR
MODERATEUR

Messages : 5057
Date d'inscription : 27/05/2010

http://www.jw.org/fr

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum