Recherchons des perles spirituelles -10-16 décembre 2018 JOYAUX DE LA PAROLE DE DIEU  ACTES 12-14 (Rachid)

Aller en bas

Recherchons des perles spirituelles -10-16 décembre 2018 JOYAUX DE LA PAROLE DE DIEU  ACTES 12-14 (Rachid)

Message  rachid le Ven 30 Nov 2018 - 20:11

JOYAUX DE LA PAROLE DE DIEU                              
                              Recherchons des perles spirituelles  
                                               ACTES 12-14
                                         10-16 décembre 2018     (Rachid)




             [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Ac 12:21-23 : Qu’apprenons-​nous de ce qui est arrivé à Hérode ? (w08 15/5 32 § 7).


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
                                     
S’il a été mortifié de n’avoir pas exécuté Pierre, il a vite trouvé une consolation pour sa blessure d’amour-propre. Une conjoncture diplomatique ayant amené certains de ses ennemis à solliciter la paix, Hérode n’a sans doute été que trop content de prononcer un discours devant un public nombreux. Auparavant, précise Luc, il “ se revêtit de vêtements royaux ”. Comme l’explique l’historien Josèphe, sa robe était faite d’argent, si bien que, lorsque la lumière tombait sur lui, il semblait rayonner de gloire. Il s’est alors lancé dans un discours pompeux. La foule, servile, s’est écriée : “ Voix d’un dieu, et non d’un homme ! ” — Actes 12:20-22.

19 Ce genre de gloire revenait à Dieu ; or Dieu observait ! Hérode aurait pu éviter la catastrophe. Il aurait pu réprimander la foule, ou tout au moins la contredire. Au lieu de cela, il s’est montré un exemple vivant de ce proverbe : “ Avant l’écroulement, il y a l’orgueil. ” (Prov. 16:18). “ À l’instant même, l’ange de Jéhovah [...] frappa ” ce narcissique bouffi d’orgueil, qui a connu une mort atroce. En effet, “ il fut dévoré par les vers et expira ”. (Actes 12:23.) Josèphe aussi précise qu’il a été frappé brusquement, ajoutant qu’il a compris qu’il se mourait pour avoir accepté les flatteries de la foule, et qu’il a agonisé cinq jours avant d’expirer.                                                        bt 81-82

la Bible dit qu’Hérode Agrippa, revêtu “ de vêtements royaux ”, prononça un discours devant un public en adoration, qui s’exclama : “ Voix d’un dieu, et non d’un homme ! ” Peu après, lit-on, il “ fut dévoré par les vers et expira ”. (Actes 12:21-23.) Josèphe a lui aussi narré l’épisode, mais de façon plus détaillée. Il décrit l’homme donnant son discours dans “ une robe toute faite d’argent ”. Il ajoute que le roi “ fut saisi d’une subite douleur d’intestins qui, dès le début, fut extrêmement vive ”, et qu’il expira cinq jours plus tard.           g 4/11 12

” Au lieu de reprendre le peuple pour s’être permis une louange aussi invraisemblable qu’hypocrite, Hérode accepta la flatterie. À l’instant même, l’ange de Jéhovah le punit en le frappant d’une infestation de vers dont il mourut. — Actes 12:21-23.            w98 1/2 30 

Hérode n’ayant pas rejeté une telle adulation, l’ange de Jéhovah l’a frappé : il est mort de façon horrible “ parce qu’il n’avait pas donné la gloire à Dieu ”. (Actes 12:20-23.) Avons-nous quelque habileté à prononcer des discours ou à enseigner les vérités bibliques ? Alors, attribuons à Dieu le mérite de ce qu’il nous permet de faire. — 1 Cor. 4:6, 7 ; Jacq. 4:6.                                                                                                                                  w08 15/2 9
                                           
                        LE ROI HÉRODE GRIPPA Ier

 Hérode Agrippa Ier, qui a fait exécuter Jacques et emprisonner Pierre, était le petit-fils d’Hérode le Grand. Les Hérodes étaient une dynastie iduméenne (c’est-à-dire édomite) de chefs politiques des Juifs. Les Iduméens étaient assimilés aux Juifs, puisque la circoncision leur avait été imposée vers 125 av. n. è.
 Né en 10 av. n. è., Hérode Agrippa Ier avait fait ses études à Rome. Il entretenait des amitiés avec plusieurs membres de la famille impériale. L’un de ces amis était Gaius, mieux connu comme Caligula, qui devint empereur en 37 de n. è. et qui, peu après, proclama Agrippa roi d’Iturée, de Trachonitide et d’Abilène. Plus tard, il ajouta au territoire d’Agrippa la Galilée et la Pérée.                                                                                                          bt 79

LA FAMILLE ÉDOMITE DES HÉRODE

38 Les descendants d’Édom (Ésaü), les Iduméens comme les appelaient les Grecs, continuèrent à maltraiter le peuple choisi de Jéhovah. La Bible nous révèle que le roi Hérode le Grand, un Édomite, qui fit construire le magnifique temple de Jérusalem, craignant que son royaume échappât à sa famille, tenta, à sa grande honte, de faire tuer le jeune enfant Jésus à Bethléhem-Juda (Matthieu 2:1-22). Environ trente ans plus tard, le jour où on célébrait son anniversaire, le chef de district Hérode Antipas, fils d’Hérode le Grand, que Jésus compara à un renard, fit décapiter Jean le Baptiste, précurseur du Messie (Matthieu 14:1-11; Luc 13:31, 32). En 33, quand il jugea Jésus, Pilate l’envoya à Hérode Antipas, qui était alors roi de Galilée. Ce dernier fut déçu par l’attitude de Jésus. Après l’avoir couvert de mépris, lui qui disait être le Messie, il le renvoya à Pilate, donc à la mort (Luc 23:6-12). Quelques années plus tard, le roi Hérode Agrippa Ier, qui cherchait alors à plaire aux Juifs, fit tuer par l’épée Jacques, frère de Jean, un des douze apôtres de Jésus Christ, et emprisonner l’apôtre Pierre avec l’intention de le faire exécuter lui aussi après la Pâque juive (Actes 12:1-6)      sl 221

Les chronologistes situent la mort du roi Hérode Agrippa Ier en 44 de n. è., alors qu’il avait 54 ans et qu’il avait régné trois ans sur toute la Judée  it-1 1117-1118

Que cet exemple nous serve d’avertissement et nous incite à continuer de marcher dans la crainte de Jéhovah, de rejeter l’orgueil et de lui rendre gloire pour ce que nous accomplissons dans son service!;     w90 1/6 20 

22 Au Ier siècle de notre ère, Hérode Agrippa Ier était le dernier roi de la Palestine devenue province romaine. C’est lui qui avait fait emprisonner l’apôtre Pierre, et il avait persécuté d’autres chrétiens. Il avait même ordonné la mort de l’apôtre Jacques (Actes 12:1, 2). Par ailleurs, il avait organisé de cruels combats de gladiateurs, ainsi que d’autres spectacles païens. Tout cela montrait bien qu’en dépit de ses prétentions il ne comptait pas parmi les vrais adorateurs de Dieu.
23 Néanmoins, le moment vint pour Jéhovah d’exécuter cet ennemi. En Actes 12:21-23 il est dit: “À un jour fixé, Hérode revêtit ses vêtements royaux et s’assit au tribunal, et il se mit à les haranguer. Alors le peuple assemblé se mit à crier: ‘Une voix de dieu et non d’homme!’” Que s’est-il passé ensuite? La Bible poursuit: “À l’instant même, l’ange de Jéhovah le frappa, parce qu’il n’avait pas donné la gloire à Dieu; et il commença à être rongé de vers et expira.” Une fois de plus Jéhovah ‘enlevait un roi’, pour reprendre l’expression de Daniel 2:21.    w86 15/4 14-15

Ac 13:9 : Pourquoi Saul était-​il « aussi appelé Paul » ? (Notes d’étude « Saul, aussi appelé Paul » et « Paul » d’Ac 13:9, nwtsty).
                       



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

À partir de là, Saul est appelé Paul. Certains en déduisent qu’il a adopté ce nom romain en l’honneur de Sergius Paulus. Mais le fait qu’il ait conservé ce nom-là même après avoir quitté Chypre suggère une explication différente : Paul, “ apôtre des nations ”, a décidé d’employer dorénavant son nom romain. Peut-être aussi a-t-il préféré utiliser “ Paul ” parce que la prononciation grecque de son nom hébreu, Saul, est très proche de celle d’un mot grec qui a une connotation défavorable. — Rom. 11:13.                                                                                           bt 87-88
Israélite de la tribu de Benjamin et apôtre de Jésus Christ (Ép 1:1 ; Ph 3:5). Il se peut qu’il ait porté le nom hébreu de Saul et le nom romain de Paul depuis son enfance (Ac 9:17 ; 2P 3:15), mais qu’il ait choisi de se faire appeler par son nom romain eu égard à la mission qu’il avait reçue d’annoncer la bonne nouvelle aux non-Juifs. — Ac :15 ;Ga2:7, 8   it-2 p. 904 Saul Voir PAUL.noms : it-2 502
                                                                        .
   Quand Saul a-t-il été connu sous le nom de Paul ?

L’apôtre Paul est né Hébreu avec la citoyenneté romaine (Actes 22:27, 28 ; Philippiens 3:5). Il est donc probable que, dès l’enfance, il a porté le nom hébreu de Saul et le nom romain de Paul. Certains de ses parents avaient pareillement des noms romains ou grecs (Romains 16:7, 21). En outre, il était courant chez les Juifs de l’époque, en particulier chez ceux qui ne vivaient pas en Israël, de porter deux noms. — Actes 12:12 ; 13:1.
Dans les années qui ont suivi sa conversion au christianisme, cet apôtre semble avoir été connu principalement sous son nom hébreu, Saul (Actes 13:1, 2). Toutefois, plus de dix ans après, lors de son premier voyage missionnaire, vers 47/48 de notre ère, il a semble-t-il préféré utiliser son nom romain, Paul. Comme il avait été chargé de proclamer la bonne nouvelle aux non-Juifs, il a peut-être pensé que son nom romain passerait mieux (Actes 9:15 ; 13:9 ; Galates 2:7, 8). Il est aussi possible qu’il ait opté pour le nom Paul parce que la prononciation grecque de son nom hébreu, Saul, ressemblait fortement à celle d’un mot grec qui avait un sens péjoratif. Quoi qu’il en soit, Paul a montré qu’il était prêt à “ deven[ir] toutes choses pour des gens de toutes sortes, afin d’en sauver de toute manière quelques-uns ”. — 1 Corinthiens 9:22.                                                                                                                                                w08 1/3 12
Saul portait le même nom hébreu qu’un membre éminent de sa tribu, le premier roi d’Israël (Saül). Romain de naissance, Saul de Tarse avait aussi un nom latin, Paullus. — Philippiens 3:5 ; Actes 13:21 ; 22:25-29.  
                                           w99 15/5 29, 31
Qu’est-​ce que la lecture biblique de cette semaine t’a appris sur Jéhovah ?

Je suis Jéhovah ton Dieu, un Dieu jaloux [exigeant un attachement exclusif, NW].” Ce qui est arrivé au roi Hérode Agrippa Ier, contemporain des apôtres, révèle sans équivoque le point de vue de Dieu sur cette question du culte de la créature. Un jour, Hérode, en vêtements d’apparat, fut l’objet de l’adulation du peuple au moment où il faisait une allocution publique. Manifestement, son aspect physique et son éloquence étaient si frappants que le peuple cria : “La voix d’un dieu et non d’un homme !” Le récit poursuit, disant : “À l’instant même l’ange de Jéhovah le frappa, parce qu’il n’avait pas donné la gloire à Dieu ; et, étant rongé de vers, il expira.” Ce culte de la créature déplaisait-il à Jéhovah ? Très certainement. — Ex. 20:5, AC ; Actes 12:21-23.w70 39;
avatar
rachid
Ami de la vérité
Ami de la vérité

Messages : 20
Date d'inscription : 20/02/2015
Age : 47
Localisation : nord pas de calais

https://www.theworldnewsmedia.org/profile/15017-salomon/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recherchons des perles spirituelles -10-16 décembre 2018 JOYAUX DE LA PAROLE DE DIEU  ACTES 12-14 (Rachid)

Message  fab999 le Mer 5 Déc 2018 - 0:07

Merci pour l'envoi des perles sur mon adresse mail.

fab999

Messages : 1
Date d'inscription : 12/09/2017
Age : 52
Localisation : france/espagne

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum