RECHERCHONS DES PERLES SPIRITUELLES - SEMAINE DU 20 AOUT 2018 - LUC 21-22

Aller en bas

RECHERCHONS DES PERLES SPIRITUELLES - SEMAINE DU 20 AOUT 2018 - LUC 21-22

Message  Michèle le Sam 18 Aoû 2018 - 18:59

JOYAUX DE LA PAROLE DE DIEU
Recherchons des perles spirituelles (8 min) : LUC 21-22

Luc 21:33 : Comment peut-on comprendre les paroles de Jésus rapportées dans ce verset ? (nwtsty, notes d’étude).
« Le ciel et la terre disparaîtront, mais mes paroles ne disparaîtront absolument pas »


Le ciel et la terre disparaîtront : D’autres versets montrent que le ciel et la terre existeront toujours (Gn 9:16 ; Ps 104:5 ;Ec 1:4). On pourrait donc voir dans cette expression de Jésus une hyperbole signifiant que même s’il arrivait l’impossible et que le ciel et la terre disparaissaient bel et bien, ses paroles à lui s’accompliraient de toute façon (comparer avec Mt 5:18). Toutefois, ici, le ciel et la terre désignent probablement le ciel et la terre au sens figuré, qui sont appelés « l’ancien ciel et l’ancienne terre » en Révélation 21:1. - nwtsty, notes d’étude

Mes paroles ne disparaîtront absolument pas : Ou « mes paroles ne disparaîtront assurément pas ». En grec, l’emploi de deux négations avec le verbe marque fortement le rejet d’une idée. Ce procédé employé ici montre de façon frappante que les paroles de Jésus durent toujours. - nwtsty, notes d’étude

Jésus a mis en opposition le caractère permanent et la vérité éternelle de ses paroles avec la nature destructible de la terre et des cieux matériels. Dieu n’a pas l’intention de les détruire, mais ils sont destructibles. – TG1972 p287

Ce sont les ennemis de Dieu, dans le ciel et sur la terre, qui passeront lorsque Dieu exécutera son jugement contre le présent système de choses. Ces ennemis composent “les cieux et la terre” à propos desquels l’apôtre Pierre dit qu’ils “sont mis de côté pour le feu et réservés pour le jour du jugement et de la destruction des hommes impies”. Mais bien que les cieux et la terre d’à présent qui sont remplis de méchanceté passeront pour céder la place aux ‘nouveaux cieux et à la nouvelle terre’ promis, les paroles de Jésus ne passeront pas sans s’accomplir. Nous pouvons avoir pleine confiance que la génération actuelle verra la plus grande démonstration de la puissance de Dieu qui ait jamais eu lieu contre la méchanceté depuis le déluge de Noé. – TG1966 p167

Luc 22:28-30 : Quelle alliance Jésus a-t-il conclue ? Avec qui l’a-t-il conclue ? Et à quoi sert-elle ? w14 15/10 16-17 § 15-16
« Cependant, vous, vous êtes ceux qui sont constamment restés avec moi dans mes épreuves. Et moi je fais avec vous une alliance pour un royaume, tout comme mon Père a fait une alliance avec moi, pour que vous mangiez et buviez à ma table dans mon royaume, et que vous siégiez sur des trônes pour juger les 12 tribus d’Israël
»

Vous deviendrez « un royaume de prêtres » - w14 15/10 p16-17 § 15-16
15 Après avoir institué le Repas du Seigneur, Jésus a conclu avec ses disciples fidèles une alliance, souvent appelée l’alliance pour un Royaume. À la différence des autres alliances, où Jéhovah est une des parties contractantes, il s’agit d’une alliance que Jésus conclut directement avec ses disciples oints. Quand il a dit « Tout comme mon Père a fait une alliance avec moi », Jésus faisait apparemment allusion à l’alliance pour qu’il soit « prêtre pour toujours à la manière de Melkisédec », que Jéhovah avait conclue avec lui (Héb.5:5, 6).
16 Les 11 apôtres fidèles étaient « demeurés constamment avec Jésus dans ses épreuves ». L’alliance pour un Royaume leur garantissait qu’ils seraient avec lui dans le ciel et qu’ils s’assiéraient sur des trônes pour exercer les fonctions de rois et de prêtres. Toutefois, ces 11 ne seraient pas les seuls à jouir de cet honneur. Dans une vision, Jésus glorifié est apparu à l’apôtre Jean et lui a dit : « Au vainqueur j’accorderai de s’asseoir avec moi sur mon trône, tout comme j’ai été vainqueur et me suis assis avec mon Père sur son trône » (Rév. 3:21). Par conséquent, l’alliance pour un Royaume est contractée avec les 144000 chrétiens oints (Rév. 5:9, 10 ; 7:4). Telle est l’alliance qui constitue le fondement légal leur permettant de régner avec Jésus, au ciel. C’est comme si une jeune fille d’ascendance noble épousait un roi en fonction, ce qui la rendrait à même de partager son pouvoir royal. En fait, les Écritures parlent des chrétiens oints comme de l’« épouse » de Christ, « une vierge pure » promise en mariage à Christ (Rév. 19:7, 8 ; 21:9 ; 2 Cor. 11:2).

Jésus parlait ici d’une alliance spéciale qu’il contractait avec ses 144 000 frères engendrés de l’esprit, ceux qui resteraient ‘ fidèles jusqu’à la mort ’ et seraient ‘ vainqueurs Les membres de ce groupe limité renoncent à toute espérance de vivre éternellement sur la terre en tant qu’humains de chair et de sang. Ils régneront avec Christ au ciel, assis sur des trônes pour juger l’humanité – TG2006 15/2 p22

Ceux qui devaient manger le pain et le vin, emblèmes symbolisant le corps et le sang de Jésus, étaient les disciples admis dans la “nouvelle alliance”. Ceux-ci allaient entrer dans une autre alliance que Jésus conclurait avec eux afin qu’ils puissent gouverner ‘dans son royaume’. Il est clair que Jésus parlait ici de ceux qui allaient constituer ‘un royaume et des prêtres pour Dieu, pour qu’il Aujourd’hui ne demeure sur la terre qu’un petit reste d’humains parmi ceux que Dieu a choisis pour vivre au ciel. Étant dans la “nouvelle alliance”, seuls ces chrétiens peuvent avoir part au pain et au vin emblématique lors de la commémoration annuelle. s règnent sur la terre. Au 1er siècle, Dieu commença à choisir les 144 000 qui allaient participer au Royaume céleste. – TG1988 1/ 2 p31

Qu’est-ce que la lecture biblique de cette semaine m’apprend sur Jéhovah ?

La veuve indigente de l’époque de Jésus ne pouvait rien faire contre les pratiques corrompues qui avaient cours au temple. (Luc 21:1-4)Elle ne pouvait sans doute pas non plus faire grand-chose pour améliorer sa situation financière. Pourtant, elle a volontairement donné « deux petites pièces de monnaie », « tout ce qu’elle avait pour vivre ». Elle a manifesté une entière confiance en Jéhovah, sachant que, si elle accordait la priorité aux choses spirituelles, il pourvoirait à ses besoins matériels. Sa confiance l’a incitée à soutenir les dispositions de l’époque pour le vrai culte. Pareillement, nous sommes certains que, si nous cherchons d’abord le Royaume, Jéhovah veillera à ce que nous ayons le nécessaire – TG2017 Janvier §17

Nous livrons une bataille incessante. Nos ennemis sont Satan, son monde et nos propres imperfections. Certains d’entre nous luttent depuis des décennies. Avec l’aide de Jéhovah, nous avons remporté des victoires. Mais nous pourrions nous lasser de combattre nos ennemis et d’attendre la fin de ce système de choses. En effet, notre victoire n’est pas encore totale. Jésus a averti que ceux qui vivraient durant les derniers jours subiraient de dures épreuves et des traitements cruels, et il a ajouté que la victoire dépendrait de notre endurance (Luc 21:19). – TG2016 Avril §2

Comment gagner le combat contre Satan ? Jésus a dit à ses disciples : « Par votre endurance, vous acquerrez vos âmes » (Luc 21:19). Aucune action humaine ne peut nous causer un tort durable. Personne ne peut nous priver de notre précieuse amitié avec Dieu, à moins que nous le permettions. Même si un serviteur de Jéhovah meurt, Satan ne remporte aucune victoire. En effet, Jéhovah veillera à ce que ce serviteur soit ressuscité. Par contre, l’avenir de Satan est ce qu’il y a de plus sombre. Après la destruction de son système irréligieux, il sera emprisonné 1 000 ans dans un abîme. Au terme du règne millénaire de Jésus, il sera « délié de sa prison » et, pendant une courte période, essaiera une dernière fois de tromper l’humanité alors parfaite. Ensuite, il sera détruit. Si une destruction certaine l’attend, ce n’est pas ton cas. Oppose-toi à lui, solide dans la foi ! Tu es parfaitement capable de gagner le combat contre Satan ! – TG2015 15/5 §18

« Redressez-vous et relevez la tête, parce que votre délivrance approche » (Luc 21:28). Même lorsque Gog, un groupe de nations bien plus puissantes que les armées de Pharaon, les attaquera, les serviteurs de Dieu resteront convaincus que Jéhovah les protégera. Pourquoi ? Parce qu’ils savent que Jéhovah ne change pas. Il prouvera une nouvelle fois qu’il est un Sauveur aimant et plein d’égards – TG2018 Septembre p23-27 §16

Quelles autres perles spirituelles as-tu découvertes dans la lecture biblique de cette semaine ?

Du temps de Jésus, comment se faisaient les offrandes au temple ? Le trésor du temple était dans la Cour des femmes. « Une rangée de colonnes en faisait le tour, et dans l’allée, contre le mur, se trouvaient les treize troncs, ou “trompettes”, dans lesquels on déposait les offrandes », lit-on dans Le temple, son ministère et ses services (angl.).
Les troncs étaient appelés « trompettes » parce qu’ils étaient étroits au sommet et larges à la base. L’argent mis dans un tronc était réservé à un usage spécifique. Un jour, dans la Cour des femmes, Jésus a observé des fidèles, dont une veuve très pauvre, déposer leurs offrandes (Luc 21:1, 2).
Deux troncs étaient réservés à l’impôt du temple : un pour l’année en cours et un pour la précédente. Les troncs 3 à 7 recueillaient les sommes fixées pour, respectivement, les tourterelles, les pigeons, le bois, l’encens et les récipients d’or. Si quelqu’un avait mis de côté plus d’argent que ce qui était exigé pour un sacrifice, il déposait le surplus dans un des autres troncs. Ainsi, les troncs 8 à 12 collectaient l’argent restant des sacrifices pour le péché, des sacrifices de culpabilité, des sacrifices d’oiseaux, des sacrifices des naziréens et des sacrifices des lépreux purifiés. Le tronc 13 recevait les offrandes volontaires. – TG2014 1/1

Pourquoi nous tenir éveillés? Parce que notre époque est la plus périlleuse de l’histoire humaine. Les chrétiens qui s’abandonneraient à la somnolence spirituelle en ce moment iraient au désastre. Si nous tombons dans l’autosatisfaction ou que nous laissions notre cœur s’alourdir dans les inquiétudes de la vie, nous serons en danger. En Luc 21:34, 35, Jésus Christ nous a avertis: “Prenez garde à vous-mêmes, de peur que vos cœurs ne s’alourdissent dans les excès de table, les excès de boisson et les inquiétudes de la vie, et que soudain ce jour-là ne soit tout de suite sur vous, comme un piège. Car il viendra sur tous ceux qui habitent sur la face de toute la terre.” Jésus a dit à juste titre que le jour de Jéhovah sera ‘tout de suite sur nous, comme un piège’. Un piège est souvent pourvu d’un collet, et il est utilisé pour capturer oiseaux et mammifères. Le piège possède un mécanisme qui se déclenche lorsqu’on marche dessus. Le piège se referme alors, et la victime est prise. Tout se passe avec soudaineté. De la même manière, a dit Jésus, ceux qui sont spirituellement inactifs seront surpris “au jour de la fureur” de Dieu. – TG1992 1/5 p19-20 §2,3

POURQUOI CONTINUER D’ATTENDRE ? - La Bible ne laisse aucun doute sur la conduite à adopter compte tenu de l’imminence de la fin de ce système de choses. Jésus a dit à ses disciples de veiller ou encore de se tenir éveillés (Luc 21:34-36). Voilà en soi une excellente raison de continuer d’attendre : Jésus nous le demande ! Sous ce rapport, l’organisation de Jéhovah donne l’exemple. Ses publications nous exhortent en permanence à « attendre », à « garder constamment à l’esprit la présence du jour de Jéhovah » et à mettre notre espoir dans le monde nouveau promis par Dieu. Si les chrétiens des siècles passés ont eu de bonnes raisons de continuer d’attendre, les chrétiens d’aujourd’hui en ont d’autant plus. Pourquoi ? Parce que nous vivons durant la présence de Christ. Le signe de sa présence est visible depuis 1914. Et ce signe à aspects multiples, parmi lesquels l’aggravation des conditions mondiales et la prédication du Royaume sur toute la terre, indique que « l’achèvement du système de choses » est en cours. Mais Jésus n’a pas révélé combien de temps durerait cette période avant que la fin n’arrive. Il nous faut donc être particulièrement vigilant. Soyons résolus à servir Jéhovah avec un sentiment d’urgence, convaincus qu’il « agit pour celui qui continue de l’attendre » – TG2015 15/8 §4,5

La nouvelle alliance
- C’est le soir précédant sa mort que Jésus a peut-être fait la révélation la plus frappante de toutes : à ses disciples fidèles, il a parlé de la nouvelle alliance ”. (Luc 22:20.) Comme l’alliance de la Loi mosaïque, qu’elle allait remplacer, cette alliance visait à produire “ un royaume de prêtres ”. La différence, c’est qu’il s’agirait cette fois-ci d’une nation spirituelle : “ l’Israël de Dieu ”, composé exclusivement de fidèles disciples oints du Christ (Galates 6:16). Ces contractants de la nouvelle alliance aideraient Jésus à bénir la race humaine. Mais comment se fait-il que la nouvelle alliance réussisse à produire “ un royaume de prêtres ” pour bénir l’humanité ? C’est qu’au lieu de condamner les disciples du Christ comme pécheurs, elle permet le pardon de leurs péchés grâce au sacrifice de Jésus. Les bénédictions promises à Abraham seraient-elles réservées aux oints ? Non, car le sacrifice de Jésus concernait le monde entier. Jéhovah a révélé qu’une “ grande foule ” au nombre indéterminé survivrait à la fin du système de choses de Satan. Une multitude d’autres humains seraient ressuscités avec la perspective de vivre éternellement dans le Paradis – cf chap19 §20

Qui étaient les Bienfaiteurs dont Jésus a parlé le dernier soir avant sa mort, et pourquoi leur donnait-on ce titre ?

Le dernier soir avant sa mort, Jésus a conseillé aux apôtres de ne pas chercher de position en vue parmi leurs compagnons. Il leur a dit : « Les rois des nations les dominent, et ceux qui exercent le pouvoir sur elles sont appelés Bienfaiteurs. Mais vous, vous ne devez pas être comme eux » (Luc 22:25, 26). Qui étaient ces Bienfaiteurs dont Jésus parlait ? Des inscriptions, des pièces de monnaie et des écrits révèlent qu’il était courant dans les sociétés grecque et romaine d’honorer des hommes en leur donnant le titre de Bienfaiteur. Ce titre était donné à des dirigeants ou à d’autres hommes importants qui avaient rendu de grands services à leurs contemporains. Que signifiaient ces paroles de Jésus : « Mais vous, vous ne devez pas être comme eux » ? Est-ce qu’il indiquait par-là que les disciples ne devaient pas se soucier du bien-être de leurs contemporains ? Pas du tout. Il semblait plutôt faire allusion aux mobiles qui doivent pousser quelqu’un à se montrer généreux. À l’époque de Jésus, de riches individus finançaient des spectacles et des jeux d’arène, construisaient des parcs et des temples, et soutenaient d’autres activités de ce genre.
Cependant, ils le faisaient dans l’objectif de recevoir des louanges, d’augmenter leur popularité ou de convaincre les gens de voter pour eux. Un ouvrage biblique explique : « Certains donateurs étaient motivés par une réelle générosité, mais beaucoup pensaient surtout à leurs intérêts politiques. » C’est contre ce genre d’attitude poussée par l’ambition et la recherche d’intérêts égoïstes que Jésus mettait ses disciples en garde. Quelques années plus tard, l’apôtre Paul a lui aussi montré l’importance d’avoir de bons mobiles quand on donne. Il a écrit aux chrétiens de Corinthe : « Que chacun fasse comme il l’a décidé dans son cœur, mais pas à contrecœur ou sous la contrainte, car Dieu aime celui qui donne avec joie » (2 Cor. 9:7). – TG2018 Novembre

Les paroles que Jésus adresse à un petit groupe peuvent s’adresser à un groupe plus important. Par exemple, Jésus a conclu une alliance pour un Royaume avec seulement 11 disciples, mais l’ensemble des 144 000 sont membres de cette alliance (Luc 22:29, 30). De façon similaire, c’est à un nombre relativement restreint de disciples, ceux auxquels il est apparu après sa résurrection, que Jésus a ordonné de prêcher. Mais tous ses fidèles disciples du 1er siècle ont compris que cet ordre leur était également adressé, même s’ils ne l’avaient pas entendu de la bouche de Jésus. De même aujourd’hui, Jésus ne s’est adressé personnellement à aucun des plus de huit millions de prédicateurs actifs du Royaume. Mais tous acceptent leur obligation d’exercer la foi en Christ et de l’exprimer par l’œuvre de témoignage – TG2015 15/3 §15

Il est clair que pour espérer vivre éternellement dans le monde nouveau de Dieu, il nous faut avoir la foi, et la garder forte. Tout comme une plante a besoin d’eau, notre foi a besoin d’être nourrie. Contrairement à une plante artificielle, une vraie plante ne cesse de changer. Si elle manque d’eau, elle se flétrit, mais si elle est régulièrement arrosée, elle prospère. Privée d’eau, une plante jusque-là robuste finira par mourir. Il en va de même pour notre foi. Si nous la négligeons, elle se flétrira et mourra (Luc 22:32). Par contre, si nous l’entretenons, elle restera vivante et continuera d’augmenter». Nous serons « robustes dans la foi » - TG2016 Octobre §5

Quand il envoya ses 70 disciples prêcher, vraisemblablement en Judée, Jésus leur dit de ne pas emporter de bourse, montrant par-là que Jéhovah pourvoirait à leurs besoins par le moyen de leurs compatriotes israélites, chez qui l’hospitalité était une coutume (Luc 10:1, 4, 7). En revanche, peu avant sa mort, il conseilla cette fois aux apôtres de porter une bourse, car il savait que ses disciples ne tarderaient pas à être dispersés et persécutés. À cause de l’opposition déclarée, même ceux qui seraient favorables à leur message auraient peut-être peur de les aider. En outre, il leur faudrait bientôt porter le message du Royaume aux nations gentiles. Par conséquent, les disciples de Jésus devaient se préparer à pourvoir eux-mêmes à leurs besoins matériels. — Luc 22:35, 36. – it1 p368

Dans le jardin de Gethsémané, Jésus était ‘ profondément attristé ’ et a été “ pris d’angoisse ”. Il était en proie à une émotion si forte que, tandis qu’il priait, “ sa sueur devint comme des gouttes de sang qui tombaient à terre ”. Luc 22:44. Pourquoi Jésus était-il angoissé ? Certainement pas parce qu’il ne pensait qu’à lui ni parce qu’il rechignait à faire la volonté de Dieu. Il s’attendait à mourir. Ce qui souciait Jésus, c’était l’incidence que sa mort en criminel méprisé aurait sur Jéhovah et son saint nom. Jésus savait que son Père serait profondément peiné de voir son Fils bien-aimé traité de façon aussi barbare.
Jésus comprenait également qu’il arrivait à un moment décisif dans l’accomplissement du dessein de Jéhovah. S’il suivait fidèlement les lois de Dieu, il démontrerait sans conteste qu’Adam aurait pu prendre le même parti. Sa fidélité réfuterait complètement Satan, qui a prétendu que dans l’épreuve les humains ne serviraient pas Dieu de bon gré et fidèlement. Grâce à Jésus, Jéhovah écraserait finalement Satan et effacerait les conséquences de sa rébellion – TG2000 15/11 p23 §1

Quand, au cours de sa dernière nuit sur terre, Jésus a dit à ses disciples de prendre avec eux une épée, il ne pensait pas à leur protection (Luc 22:36, 38). Il voulait plutôt leur enseigner une leçon : ses disciples ne doivent pas utiliser la violence, même face à une foule armée (Luc 22:52). Après que Pierre s’est servi d’une épée contre l’esclave du grand prêtre, Jésus lui a ordonné : « Remets ton épée à sa place. » Puis il a enseigné une vérité fondamentale, qui guide encore ses disciples aujourd’hui : « Tous ceux qui prennent l’épée périront par l’épée » Pour Jéhovah, la vie est sacrée. Nous devons forger nos épées en socs. La vie est bien plus précieuse que les biens matériels- TG2017 Juillet


Michèle
Surveillant/e TJ
Surveillant/e TJ

Messages : 428
Date d'inscription : 19/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: RECHERCHONS DES PERLES SPIRITUELLES - SEMAINE DU 20 AOUT 2018 - LUC 21-22

Message  Chiafele Grazia le Dim 19 Aoû 2018 - 15:09

Merci bcp Michèle pour tes excellentes recherches, Graziella.

Chiafele Grazia
Témoin de Jéhovah
Témoin de Jéhovah

Messages : 3
Date d'inscription : 16/07/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: RECHERCHONS DES PERLES SPIRITUELLES - SEMAINE DU 20 AOUT 2018 - LUC 21-22

Message  GwadaNel le Mar 21 Aoû 2018 - 12:20

Merci
avatar
GwadaNel
Témoin de Jéhovah
Témoin de Jéhovah

Messages : 94
Date d'inscription : 20/05/2015
Localisation : NANTES

Revenir en haut Aller en bas

Re: RECHERCHONS DES PERLES SPIRITUELLES - SEMAINE DU 20 AOUT 2018 - LUC 21-22

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum