RECHERCHONS DES PERLES SPIRITUELLES - SEMAINE DU 21 MAI 2018 - MARC 11-12

Aller en bas

RECHERCHONS DES PERLES SPIRITUELLES - SEMAINE DU 21 MAI 2018 - MARC 11-12

Message  Michèle le Jeu 17 Mai 2018 - 10:43

JOYAUX DE LA PAROLE DE DIEU
Recherchons des perles spirituelles (8 min) : MARC 11-12

MARC 11:17 : Pourquoi Jésus a-t-il dit que le Temple était « une maison de prière pour toutes les nations » ? (nwtsty, note d’étude).
« mais il enseignait et disait : “ N’est-il pas écrit : ‘ Ma maison sera appelée une maison de prière pour toutes les nations ’ ? Mais vous en avez fait une grotte de bandits. ”

Une maison de prière pour toutes les nations : Sur les trois évangélistes qui citent Esaïe 56:7, Marc est le seul à mentionner l’expression « pour toutes les nations tous les peuples » (Mt 21:13 ; Lc 19:46). Le temple de Jérusalem devait être un lieu où aussi bien les Israélites que les étrangers craignant Dieu pouvaient adorer Jéhovah et le prier. Jésus a condamné à juste titre les Juifs qui utilisaient le Temple pour faire du commerce et qui en faisaient ainsi une caverne de voleurs. Leurs actions décourageaient des gens de toutes nations d’aller prier et adorer Jéhovah dans sa maison de prière, et les privaient ainsi de la possibilité d’apprendre à le connaître. nwtsty, note d’étude

Quand ses disciples se réunissaient pour le culte, ils priaient ensemble. Ils perpétuaient une pratique qui avait cours depuis des siècles dans les synagogues et au temple de Jérusalem. Dieu voulait que le temple soit “ une maison de prière pour toutes les nations ” – TG2010 1/10

C’est au temple qu’en deux occasions Jésus Christ renversa les tables des changeurs et les condamna pour avoir fait de ce lieu de culte “ une maison de commerce ” ou “ une grotte de bandits ”. Peut-être Jésus jugeait-il exorbitants les agios prélevés par les changeurs. À ce sujet, il est intéressant de noter qu’à certaines époques ceux-ci réalisaient de grands profits sur la vente d’animaux destinés aux sacrifices - it-1 p425

A un certain moment deux colombes coûtaient un denier or, soit vingt-cinq deniers en argent. Ce prix exorbitant fut cause que Siméon, fils de Gamaliel, jura par le temple, en ces termes : “Je ne laisserai pas passer la nuit qu’elles ne coûtent un denier en argent.” Il faut sans doute entendre par là que les colombes étaient vendues vingt-cinq fois plus cher qu’elles ne valaient en réalité. Ces marchands étaient vraiment des “brigands”. Jésus considérait manifestement ce genre de commerce comme une forme d’extorsion ou de “vol”. – TG1977 p430

MARC 11:27, 28 : À quelles « choses » les ennemis de Jésus faisaient-ils référence ? (jy 244 § 7).
« Et ils vinrent de nouveau à Jérusalem. Et comme il marchait dans le temple, les prêtres en chef, les scribes et les anciens vinrent à lui 28 et se mirent à lui dire : “ Par quel pouvoir fais-tu ces choses ? ou qui t’a donné ce pouvoir pour les faire ?

Une leçon sur la foi inspirée d’un figuier - Peu après, Jésus et ses disciples arrivent à Jérusalem. Comme il en a l’habitude, Jésus se rend au Temple pour enseigner. Ayant sans doute à l’esprit ce qu’il a fait la veille avec les changeurs de monnaies, les prêtres en chef et les anciens du peuple lui lancent : « De quel droit fais-tu ces choses ? Qui t’a donné le droit de faire cela ? » (Marc 11:28). Jésus savait qu’il avait affaire à des hommes corrompus et impies ; dès lors, il ne s’est pas senti tenu de répondre à leur question – jy244

Jésus n’avait rien innové, n’avait inventé aucune doctrine. Il se contentait d’appliquer la Parole de son Père. Ces prêtres et ces scribes faisaient donc vraiment preuve d’un profond mépris envers Jéhovah et sa Parole inspirée. Ils méritaient amplement que Jésus les reprenne comme il l’a fait, en dénonçant la méchanceté de leurs mobiles –
À l’imitation de Jésus, les vrais chrétiens s’appuient sur la Parole de Dieu dans leur ministère. Les Témoins de Jéhovah sont connus dans le monde entier pour leur empressement à communiquer le message de la Bible. Nos publications citent la Bible ou s’y réfèrent abondamment. Nous en faisons autant dans notre ministère en nous efforçant de mettre systématiquement l’accent sur les Écritures. Quelle satisfaction quand nous pouvons lire un passage biblique à quelqu’un ou que nous pouvons parler de la valeur et de la signification de la Parole de Dieu ! Nous n’avons pas la mémoire parfaite de Jésus, mais nous disposons de nombreux outils inconnus à son époque. En plus de la Bible complète éditée dans de plus en plus de langues, nous possédons quantité d’auxiliaires bibliques pratiques pour retrouver les versets dont nous avons besoin. – cf chap10§11,12

Qu’est-ce que la lecture biblique de cette semaine m’apprend sur Jéhovah ?

Conformément à la prophétie, Dieu a attesté que Jésus était son Fils (Psaume 2:7 ; Matthieu 3:17) Tout comme la foule a acclamé Jésus et le Royaume à venir, nous éprouvons beaucoup de joie à parler de lui et des bénédictions liées à son règne (Marc 11:7-10). Christ, qui ‘ avance dans la cause de la vérité, de l’humilité et de la justice ’, éliminera bientôt ses. Son règne apportera une paix et une prospérité universelles. Quel honneur pour nous de proclamer ces vérités et de témoigner en faveur de Jéhovah, dont le Fils bien-aimé exerce d’ores et déjà au ciel ses fonctions de Roi messianique ! – TG2011 15/8 p16 §20

Selon la Bible, qui a foi dans le Tout-Puissant et prie pour recevoir son esprit, tout en faisant de son mieux pour lui plaire, peut affronter des obstacles apparemment insurmontables. Les paroles de Jésus sont rassurantes : Vraiment, je vous dis que quiconque dit à cette montagne : ‘ Sois soulevée et jetée dans la mer ’, et qui ne doute pas dans son cœur, mais a foi que ce qu’il dit va arriver, cela se fera pour lui. ” (Marc 11:23). Aucune situation n’est impossible à supporter si nous laissons la Parole et l’esprit de Dieu influencer notre vie – TG2012 1/6

Celui ‘ qui entend la prière ’. L’ensemble du récit des Écritures confirme que Jéhovah est Celui à qui les prières doivent être adressées, qu’il est Celui ‘ qui entend la prière et qu’il a le pouvoir d’agir en faveur de ceux qui lui font requête (Marc 11:24) Prier des faux dieux ou leurs images, des idoles, est taxé d’absurdité, car les idoles n’ont pas la faculté d’entendre ni d’agir, et les dieux qu’elles représentent sont indignes d’être comparés au vrai Dieu. . La confrontation relative à la divinité qui eut lieu entre Baal et Jéhovah sur le mont Carmel démontra que c’est une sottise de prier de faux dieux – it2 p661 Prière

Si nous voulons que Jéhovah écoute nos prières, nous devons avoir foi en lui (Marc 11:24 « C’est pourquoi je vous le dis : Tout ce que vous demandez en priant, ayez foi que vous l’avez pour ainsi dire reçu, et vous l’aurez »). L’apôtre Paul explique : « Sans la foi il est impossible de lui plaire, car celui qui s’avance vers Dieu doit croire qu’il est, et qu’il devient celui qui récompense ceux qui le cherchent réellement » (Hébreux 11:6). Mais il ne suffit pas de dire que nous avons foi en Dieu. Nous devons le prouver en lui obéissant chaque jour – BHS chap17 §6

Devons-nous avoir une position particulière pour prier ?
Non. Jéhovah ne nous demande pas d’être à genoux, assis ou debout quand nous prions. La Bible nous enseigne que nous pouvons prier dans n’importe quelle position respectueuse (Marc 11:25 « Et lorsque vous êtes debout en prière, pardonnez ce que vous pouvez avoir contre quelqu’un, afin que votre Père qui est dans les cieux vous pardonne aussi vos fautes »). Ce qui est important pour Jéhovah, ce n’est pas notre position, mais notre état d’esprit. Nous pouvons prier à voix haute ou en silence, quel que soit l’endroit où nous sommes et à n’importe quel moment du jour ou de la nuit. Nous pouvons être sûrs que Jéhovah nous écoutera, même si personne d’autre ne nous entend - BHS chap17 §10

Aujourd’hui, nous adorons Jéhovah en le priant, en prêchant, et en allant aux réunions. Mais il n’appréciera pas nos efforts si nous ne faisons pas la paix avec nos frères (Marc 11:25). Pour être les amis de Jéhovah, nous devons pardonner aux autres quand ils font des fautes. Chaque chrétien doit s’examiner honnêtement pour voir s’il est disposé à pardonner et s’il a des relations pacifiques avec autrui. Pardonnes-tu volontiers à tes compagnons ? Aimes-tu les côtoyer ? Jéhovah attend de ses serviteurs qu’ils soient prêts à pardonner. Si ta conscience te dit que tu dois t’améliorer dans ce domaine, prie-le de t’aider ! Notre Père céleste entend de telles prières humbles et y répond – ws2016 mai p3 §6,7

Que signifie servir Jéhovah de toute son âme ? L’expression grecque rendue par ‘ de toute son âme ’ signifie littéralement “ de l’âme ”. L’“ âme ” désigne la personne tout entière, avec ses capacités physiques et mentales. Servir de toute son âme, c’est donc donner de soi, mettre en œuvre toutes ses facultés et employer ses forces au maximum dans le service de Dieu. En d’autres termes, c’est faire tout ce que notre âme est capable de faire. — Marc 12:29, 30. – km2013 avril
Nous nous efforçons de suivre de près les enseignements et les manières d’agir de Jésus Christ. Néanmoins, sous plusieurs rapports, nous sommes différents des autres dénominations et religions chrétiennes. Par exemple, nous avons compris que, d’après la Bible, Jésus est le Fils de Dieu ; il ne fait pas partie d’une trinité (Marc 12:29 « Jésus répondit : “ Le premier, c’est : ‘ Entends, ô Israël, Jéhovah notre Dieu est un seul Jéhovah » - RV2016/1 p7.

L’amour étant l’attribut dominant de Jéhovah, on comprend pourquoi Jésus a défini le premier commandement divin comme suit : « Tu dois aimer Jéhovah ton Dieu de tout ton cœur, et de toute ton âme, et de toute ta pensée, et de toute ta force » (Marc 12:30). Ces paroles nous enseignent que l’amour pour Dieu fait tout d’abord appel à notre cœur. Jéhovah n’aime pas la tiédeur, les cœurs partagés. On note par ailleurs que l’amour pour Dieu fait appel à toute notre âme, à tout notre esprit et à toute notre force. Cela signifie que l’authentique amour pour Dieu est plus qu’un sentiment ou une émotion. Non seulement il doit venir du fond du cœur, mais il doit mettre en œuvre toutes nos facultés spirituelles et physiques. Selon le prophète Mika, c’est ce que Jéhovah veut que nous fassions Mika 6:8. En nous aimant le premier, Jéhovah nous a montré comment nous devons l’aimer. Gardons constamment à l’esprit son exemple incomparable – TG2015 15/9 §3

Une deuxième raison que nous avons de prêcher est que nous aimons profondément Jéhovah et Jésus (Marc 12:30) Jésus n’a pas simplement dit à ses disciples d’être dans son amour, mais de demeurer dans son amour. Pourquoi ? Parce qu’il faut de l’endurance pour vivre en vrai chrétien année après année. En fait, en Jean 15:4-10, il a utilisé de nombreuses fois le verbe « demeurer » pour aider ses disciples à comprendre qu’ils auraient besoin d’endurer. Comment montrer que nous voulons rester dans l’amour de Christ et continuer à lui plaire ? En lui obéissant. En fait, ce que Jésus nous demande de faire, ce n’est rien de plus que ce que lui-même a fait. Jésus nous donne l’exemple à suivre. Jésus a clairement montré qu’il y a un lien entre l’obéissance et l’amour quand il a dit : « Qui a mes commandements et les observe, c’est celui-là qui m’aime » (Jean 14:21). Rappelons que les commandements de Jésus viennent de son Père. Alors, quand nous obéissons à l’ordre de prêcher, nous montrons aussi notre amour pour Jéhovah. Et quand nous montrons à Jéhovah et à Jésus que nous les aimons, ils nous gardent dans leur amour. – TG2018 Mai p17 §5

Il peut nous arriver de penser que nous faisons peu dans le service sacré ou de nous demander si Jéhovah est satisfait de nos efforts. Nous pouvons même douter de mériter la moindre récompense. Toutefois, n’oublions jamais que « Dieu est plus grand que notre cœur et qu’il connaît toutes choses ». Il récompense chaque sacrifice motivé par la foi et l’amour, même si celui-ci semble insignifiant aux yeux de celui qui l’offre (Marc 12:41-44 « Une pauvre veuve arriva alors et mit deux petites pièces de monnaie….. »).
Même en ces derniers jours sombres du système de choses mauvais de Satan, Jéhovah bénit son peuple. Il veille à ce que les vrais adorateurs prospèrent dans le paradis spirituel, qui connaît une abondance sans précédent. Comme Jésus l’a promis, Jéhovah nous récompense dès aujourd’hui en nous permettant d’appartenir à une famille internationale de frères et sœurs aimants. De plus, ceux qui cherchent réellement Dieu jouissent des bienfaits incomparables que sont la paix intérieure, le contentement et le bonheur - TG2016 Décembre p21 §16,17

Quelles autres perles spirituelles as-tu découvertes dans la lecture biblique de cette semaine ?

Jésus s’est servi du figuier pour illustrer la mauvaise condition spirituelle de la nation. Sur le trajet de Béthanie à Jérusalem, quatre jours avant sa mort, il a vu un figuier dont le feuillage était abondant, mais dépourvu de fruits. Étant donné que les figues précoces apparaissent normalement en même temps que les feuilles, parfois même avant, l’absence de fruits indiquait que l’arbre était sans valeur. — Marc 11:13, 14.
Tout comme le figuier avait l’air sain, la nation juive avait des apparences trompeuses. Mais elle n’avait pas produit de fruit qui plaisait à Dieu et elle a finalement rejeté Son propre Fils. Jésus a maudit le figuier stérile, si bien que le lendemain les disciples ont remarqué qu’il s’était déjà desséché. Cet arbre mort a symbolisé à juste titre le rejet imminent des Juifs par Dieu en tant que peuple choisi. — Marc 11:20, 21. -
Puisque nous vivons une époque cruciale de l’Histoire, nous voulons certainement tirer leçon du figuier. Si nous le faisons en restant éveillés spirituellement, nous avons l’espoir de connaître l’accomplissement de cette merveilleuse promesse : “ Vraiment, ils seront assis chacun sous sa vigne et sous son figuier, et il n’y aura personne qui les fasse trembler ; car la bouche même de Jéhovah des armées l’a dit. ” — Mika 4:4. – TG2003 15/5 p26

À propos de la deuxième purification du temple, Marc raconte que Jésus ne “ laissait personne transporter un ustensile à travers le temple ”. (Marc 11:16.) Cela veut dire que Jésus ne permettait à personne de porter atteinte à la sainteté de la cour du temple en l’empruntant comme un simple raccourci pour transporter des objets d’une partie de Jérusalem à une autre. - it-2 p1127

La foi permet aux chrétiens d’affronter n’importe quelle difficulté. Jésus a dit à ses disciples que s’ils avaient “de la foi gros comme un grain de moutarde”, rien ne leur serait impossible (Matthieu 17:20). Il soulignait ainsi le pouvoir de la foi, ce fruit de l’esprit saint. Ce qu’il faisait ressortir, ce n’est pas le pouvoir des humains, mais celui de l’esprit, ou force active, de Dieu. Les personnes qui se laissent guider par cet esprit ne se font pas une montagne des moindres obstacles. Elles mettent en pratique la sagesse que communique l’esprit de Dieu, ce qui les aide à ne pas accorder aux choses plus d’importance qu’elles n’en méritent. Même de graves difficultés peuvent être ramenées à de moindres proportions par la puissance de la foi. —Marc 11:22-24. Jésus a montré que si nous cultivons la foi dans notre cœur, si nous l’entretenons et l’encourageons à se développer, elle grandira jusqu’à maturité et nous rendra capables de surmonter des obstacles et des difficultés semblables à des montagnes – TG1991 15/9 p15

Selon la Bible, qui a foi dans le Tout-Puissant et prie pour recevoir son esprit, tout en faisant de son mieux pour lui plaire, peut affronter des obstacles apparemment insurmontables. Les paroles de Jésus sont rassurantes : “ Vraiment, je vous dis que quiconque dit à cette montagne : ‘ Sois soulevée et jetée dans la mer ’, et qui ne doute pas dans son cœur, mais a foi que ce qu’il dit va arriver, cela se fera pour lui. ” (Marc 11:23). Aucune situation n’est impossible à supporter si nous laissons la Parole et l’esprit de Dieu influencer notre vie – TG2012 1/6 p27

Des questions habiles. Jésus se servait de questions pour amener ses interlocuteurs à tirer des conclusions, à considérer leurs mobiles ou à prendre des décisions. Aux chefs religieux qui contestent l’origine divine de son pouvoir, il pose celle-ci : Le baptême de Jean était-il du ciel ou des hommes ? ” Interloqués, ils raisonnent entre eux : “ Si nous disons : ‘ Du ciel ’, il nous dira : ‘ Pourquoi donc ne l’avez-vous pas cru ? ’ Et si nous disons : ‘ Des hommes ’, nous avons à craindre la foule, car tous tiennent Jean pour un prophète. ” Finalement, ils répondent : “ Nous ne savons pas. ” (Marc 11:27-33) Une simple question a suffi à Jésus pour les réduire au silence et révéler la traîtrise de leurs cœurs. – cl chap21 p209 §12

Quand des chefs religieux hypocrites lui ont demandé d’où lui venait le pouvoir d’accomplir des signes et des miracles ? Jésus leur a répondu : Je vais vous poser une seule question. Vous me répondez, et je vous dirai, moi aussi, par quel pouvoir je fais ces choses. ” Comme les scribes et les anciens refusaient de lui répondre, Jésus a conclu : “ Moi non plus je ne vous dis pas par quel pouvoir je fais ces choses. ” Marc 11:27-33. Jésus savait qu’il avait affaire à des hommes corrompus et impies ; dès lors, il ne s’est pas senti tenu de répondre à leur question. Il en va de même pour nous aujourd’hui : nous devons nous méfier des apostats et d’autres individus malfaisants qui recourent à la fourberie et à la ruse à des fins purement égoïstes TG2009 15/6 p16 6

De simples tours étaient érigées dans les vignes pour servir de postes d’observation aux gardiens chargés de protéger le raisin contre les voleurs et les bêtes. — Marc 12:1. – it1 p1088 Tour

Psaume 118:22 révèle que la pierre rejetée par les bâtisseurs deviendrait “ la tête de l’angle ”. Jésus cita cette prophétie et se l’appliqua, s’appelant “ la principale pierre angulaire ” Marc 12:10, 11. La pierre la plus élevée d’un édifice est bien en vue, tout comme l’est Jésus Christ, la pierre de couronnement de la congrégation chrétienne composée des oints, laquelle est comparée à un temple spirituel. – it2 p590 Pierre angulaire

La plupart du temps, les scribes sont présentés comme des adversaires religieux de Jésus. Cependant, tous ne se sont pas opposés à lui. Par exemple, un scribe a un jour déclaré à Jésus : “ Je te suivrai partout où tu iras. ” De son côté, Jésus a dit à l’un d’eux : Tu n’es pas loin du royaume de Dieu. ” —Marc 12:28-34. – TG2009 1/8 p31

Jésus était l’enseignant par excellence. Même parmi ses contemporains, il était reconnu comme un enseignant à l’influence et à la popularité exceptionnelle. Ses disciples l’appelaient “ Rabbi ”, ce qui signifie “ Enseignant ” ou “ Instructeur ”. Quelquefois, ses adversaires admiraient eux aussi qu’il parlait merveilleusement. Un jour, des agents que les Pharisiens avaient envoyés arrêter Jésus et qui revinrent bredouilles expliquèrent pourquoi en ces termes : Jamais un autre homme n’a parlé de cette façon. ” — Marc 12:32, 34. D’abord, comme il l’expliqua lui-même, Jésus ne parlait pas de sa propre initiative, mais venait au nom de son Père et disait les choses qu’il avait apprises de lui. Il était un intime de Jéhovah Dieu, puisqu’il était son Fils unique-engendré venu des cieux, et, en tant que tel, il était le mieux placé pour enseigner au sujet des qualités, des œuvres et des desseins de son Père Second élément très important qui faisait de lui un bon enseignant, c’est qu’il aimait ceux qu’il instruisait. Peu d’enseignants ont aimé leurs disciples au point d’être disposés à donner leur vie pour eux, chose que Jésus a faite. Il avait une grande pénétration des pensées de ses auditeurs. Il avait un profond discernement. Il n’enseignait pas avec les mots philosophiques des scribes, mais il utilisait des exemples tirés de la vie quotidienne. C’est pour cette raison que ses enseignements sont toujours compréhensibles aujourd’hui. Son instruction était émaillée d’exemples – it1 p697 Education

Les chefs religieux de l’époque de Jésus s’arrangeaient pour attirer l’attention sur eux et faire valoir leur position. À l’opposé, Jésus a ordonné à ses apôtres de ne pas « commande[r] en maîtres » les autres (Luc 22:25, 26). D’ailleurs, il a lancé cet avertissement : « Prenez garde aux scribes qui veulent circuler en longues robes, et recevoir des salutations sur les places de marché » (Marc 12:38). Jésus, lui, se mêlait à la foule, passant parfois inaperçu. Même parmi ses 11 apôtres fidèles, il ne se démarquait pas physiquement. D’ailleurs, le traître Judas a dû recourir à un baiser, « un signe convenu », pour faire savoir à la foule qui était Jésus. Même si beaucoup de renseignements sur le physique de Jésus sont inconnus, une chose est sûre : Jésus ne ressemblait pas à la plupart des portraits qui ont été faits de lui. Cependant, plus que son apparence physique, c’est la vision que nous avons de lui aujourd’hui qui importe. – TG2017/6 p8

Quand Jésus était sur la terre, une partie du temple de Jérusalem était appelée “ le trésor ”. (Jean 8:20.) Celui-ci était apparemment situé dans le secteur appelé la Cour des femmes. Selon des sources rabbiniques, dans ce temple rebâti par Hérode, 13 troncs du trésor étaient disposés autour du mur dans cette cour. Ils étaient en forme de trompettes avec de petites ouvertures sur le dessus, et le peuple y déposait les diverses contributions et offrandes (Marc 12:41). Les prêtres refusèrent de mettre dans ce trésor sacré les pièces d’argent que Judas jeta dans le temple “ parce qu’elles sont, dirent-ils, le prix du sang ”. (Mt 27:6.) On pense que ce temple comportait aussi un grand trésor où on apportait l’argent des troncs. – it21099 Trésor

Jésus Christ a accordé plus de valeur au don de la veuve qu’aux contributions de tous ceux qui avaient donné “ de leur superflu ”, même s’ils avaient mis davantage. Pourquoi ? Le récit rapporte qu’elle avait “ deux petites pièces de monnaie ” ; elle aurait donc pu en donner une et garder l’autre. Pourtant, elle a mis “ tout ce qu’elle possédait, tout ce qu’elle avait pour vivre ”. Marc 12:41-44. Chacune de ses pièces était un leptôn, la plus petite des pièces juives en circulation à l’époque. Deux lepta représentaient 1/64e du salaire d’une journée. Ce n’était même pas la valeur d’un moineau, le moins cher des oiseaux consommés par les pauvres – TG2008 1/3 p12

Michèle
Surveillant/e TJ
Surveillant/e TJ

Messages : 428
Date d'inscription : 19/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum