Le livre d' EZRA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le livre d' EZRA

Message  yakumo le Mar 18 Jan 2011 - 15:05

Qui était Ezra ?
EZRA
Prêtre aaronique, descendant d’Éléazar et de Phinéas, érudit, copiste expert et enseignant de la Loi. Il connaissait très bien l’hébreu et l’araméen. Ezra avait un zèle sincère pour le culte pur et “ avait préparé son cœur à consulter la loi de Jéhovah, à la pratiquer et à enseigner en Israël la prescription et la justice ”. (Ezr 7:1-6, 10.)
La Bible ne donne aucun détail sur le début de la vie d’Ezra. Il vivait à Babylone. Il était issu d’une famille de grands prêtres. Le dernier ancêtre d’Ezra à être grand prêtre fut Seraïa, aux jours du roi Tsidqiya de Juda. Ce Seraïa avait été mis à mort par Neboukadnetsar lors de la prise de Jérusalem en 607 av. n. è.
Si, comme le pensent certains spécialistes, un homme ne pouvait pas devenir scribe avant l’âge de 30 ans, Ezra avait peut-être plus de 30 ans en 468 av. n. è. lorsqu’il se rendit à Jérusalem.
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
EZRA — POINTS PRINCIPAUX

Écrivain : Ezra / Lieu de composition : Jérusalem / Fin du travail de composition : vers 460 av. n. è.
Période qu’embrasse le texte : 537-vers 467 av. n. è.

Reconstruction du temple à Jérusalem et rétablissement du vrai culte après l’exil à Babylone.
Couvre une période de quelque 70 ans après le retour des Juifs exilés à Babylone.
On distingue 2 périodes dans l’écriture d’Ezra chap1-6 ou il raconte un récit les 50 1ere année du retour des juifs à Jérusalem et des chap. 7-9 ou Ezra commence son récit comme témoin oculaire, écrivant à la première personne car il se rend à Jérusalem.


Cyrus promulgue un décret de libération, et un reste de Juifs exilés retourne à Jérusalem (en 537 av. n. è.) pour rebâtir le temple (1:1–3:6).
Reconstruction du temple (3:7–6:22).
Les fondations sont posées la deuxième année après le retour d’exil.
À maintes reprises, les ennemis s’opposent à la reconstruction du temple ; ils réussissent finalement à interrompre le travail jusqu’à ce que les prophètes Zekaria et Haggaï encouragent le peuple à reprendre les travaux, la deuxième année de Darius Ier (520 av. n. è.).
Des recherches officielles dans les archives perses à Babylone et à Ecbatane révèlent que la reconstruction du temple avait été autorisée par Cyrus ; Darius Ier décrète donc que les travaux se poursuivent sans entraves et stipule que la peine de mort sanctionnera les contrevenants.
La construction du temple est achevée dans la sixième année de Darius Ier (515 av. n. è.) ; ensuite, le bâtiment est inauguré et la Pâque célébrée.
Ezra se rend à Jérusalem (en 468 av. n. è.) avec des dons pour le temple et pour établir des juges (7:1–8:36).
Le roi de Perse Artaxerxès (Longue-Main) autorise le voyage.
Ezra et environ 1 500 hommes, en plus de 258 Lévites et Nethinim de Kasiphia, partent d’un point de ralliement près du fleuve Ahava avec de l’or, de l’argent et des ustensiles pour le temple ; ils arrivent à Jérusalem environ trois mois et demi plus tard.
Purification d’Israël, y compris de la prêtrise (9:1–10:44).
Quand il apprend que les Israélites se sont souillés en épousant des étrangères, Ezra confesse publiquement cette faute dans une prière à Jéhovah.
Shekania reconnaît le péché et propose de conclure une alliance selon laquelle on renverra les femmes étrangères et leur descendance.
Tous les anciens exilés reçoivent l’ordre de se rassembler à Jérusalem ; il est alors décidé que peu à peu les princes examinent chaque cas de souillure.
Les prêtres, les Lévites et le reste des hommes agissent en conséquence : ils renvoient leurs femmes étrangères et leurs fils.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Utilité du livre d’Ezra
Le livre d’Ezra est utile, principalement parce qu’il démontre la réalisation infaillible des prophéties de la Bible. Jérémie, qui avait prédit avec beaucoup d’exactitude la désolation de Jérusalem, a également annoncé sa restauration au bout de 70 ans (Jér. 29:10).
Le livre d’Ezra renferme des leçons du plus grand intérêt pour les chrétiens de notre temps. Nous y lisons que le peuple de Jéhovah fit des offrandes volontaires pour son œuvre (Ezra 2:68 ; 2 Cor. 9:7). Nous puisons de l’encouragement en apprenant que Jéhovah organise et bénit immanquablement les assemblées tenues à sa louange (Ezra 6:16, 22). Nous méditerons également sur le repentir sincère du peuple lorsqu’il apprit qu’il s’était mal conduit en s’alliant par mariage avec ses voisins païens (10:2-4). Les mauvaises fréquentations l’amenèrent à perdre la faveur divine (9:14, 15). En revanche, un zèle enthousiaste dans l’œuvre divine lui valut l’approbation et la bénédiction de Dieu. — 6:14, 21, 22.
Bien qu’il n’y eût plus de roi sur le trône de Jéhovah à Jérusalem, la restauration fit naître l’espoir que Jéhovah susciterait, en temps voulu et comme promis, le Roi de la lignée de David. La nation rétablie était maintenant en mesure de garder les saintes déclarations et le culte de Dieu jusqu’à la venue du Messie. Si ce reste n’avait pas réagi avec foi en retournant dans son pays, à qui le Messie se serait-il présenté ? À coup sûr, les événements décrits dans le livre d’Ezra ont une place importante dans l’histoire qui mène à la venue du Messie et Roi. L’étude de ce livre nous sera des plus utiles aujourd’hui.

Sources : Perpicacité + toutes écritures

yakumo
Témoin de Jéhovah
Témoin de Jéhovah

Messages : 7
Date d'inscription : 12/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le livre d' EZRA

Message  Antonella le Mar 18 Jan 2011 - 15:07

Shocked Shocked Shocked Je ne savais même pas qu'existait ce Livre... Je vais vite faire des recherches sur le web
avatar
Antonella
Autre pensée que TJ
Autre pensée que TJ

Messages : 258
Date d'inscription : 08/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le livre d' EZRA

Message  yakumo le Mar 18 Jan 2011 - 15:12

Bonjour ,
Oui c'est un des 66 livres dont est constitué la bible. Ce n'est pas un livre en plus de la bible.


Dernière édition par yakumo le Mar 18 Jan 2011 - 15:19, édité 1 fois

yakumo
Témoin de Jéhovah
Témoin de Jéhovah

Messages : 7
Date d'inscription : 12/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le livre d' EZRA

Message  Antonella le Mar 18 Jan 2011 - 15:17

En effet, je suis en train de lire quelques articles que je viens de trouver sur le net. Merci de me donner la possibilité d'élargir ma Connaissance
avatar
Antonella
Autre pensée que TJ
Autre pensée que TJ

Messages : 258
Date d'inscription : 08/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

ré: le livre EZRA

Message  virginieflowers le Mar 18 Jan 2011 - 22:29

une très bonne recherche !!! merci beaucoup on est encouragés par tes commentaires flower
avatar
virginieflowers
Témoin de Jéhovah
Témoin de Jéhovah

Messages : 19
Date d'inscription : 05/01/2011
Localisation : doubs

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le livre d' EZRA

Message  jean le Mer 19 Jan 2011 - 7:41


Antonella a écrit: Shocked Shocked Shocked Je ne savais même pas qu'existait ce Livre... Je vais vite faire des recherches sur le web
Antonella a écrit:En effet, je suis en train de lire quelques articles que je viens de trouver sur le net. Merci de me donner la possibilité d'élargir ma Connaissance

Bonjour @Antonella,

Oui, ce livre est important pour le peuple de Dieu, car il est un puissant ciment d'union entre les 2 livres des Chroniques et le livre de Nehémia, qui parlent du retour de l'exil et donnent des archives fiables pour conduire à Shilo et connaître son identité (Lc 1:32, 33).
En l'an 70 de notre ère, après la venue de Jésus sur terre, tous ces documents seront détruits.
En fait, pour les juifs d'aujourd'hui, plus aucune personne ne peut se prévaloir d'être issu de la tribu de Juda d'où sortirait le Roi (Gn 49:10), ce qui prouve que le Messie est venu !.

Bien à toi.

@jean
avatar
jean
MODERATEUR
MODERATEUR

Messages : 5057
Date d'inscription : 27/05/2010

http://www.jw.org/fr

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Re: Le livre d' EZRA

Message  jean le Mer 19 Jan 2011 - 16:49

VENT a écrit:
jean a écrit:[En l'an 70 de notre ère, après la venue de Jésus sur terre, tous ces documents seront détruits.
@jean

Bonjour cher frère @jean

Heuuu ta phrase m'inquiète

Si tous ces documents ont été détruits comment le livre d'Ezra est arrivé jusqu'à nous ?


Salut mon frère,

Je parlais des documents ou archives ayant trait à la généalogie des juifs, problèmes déjà évoqués lors de la rédaction du livre d'Ezra et de Nehémia :

Les livres d’Ezra (2:1-67) et de Nehémia (7:6-69) dressent la liste des hommes issus des différentes familles ou maisons qui revinrent de l’exil à Babylone avec Zorobabel. Les deux livres s’accordent sur un total de 42 360 Juifs de sexe masculin revenus d’exil, sans compter les esclaves et les chanteurs (Ezr 2:64 ; Ne 7:66). Il y a néanmoins des variantes entre les chiffres donnés par famille ou par maison, et, dans les deux listes, le total des chiffres par famille est nettement inférieur à 42 360. Nombre de biblistes attribuent ces variantes à des erreurs de scribes. Bien que ce soit là un facteur à ne pas écarter totalement, il existe d’autres explications possibles à ces variantes.

Ezra et Nehémia dressèrent peut-être leurs listes en puisant à des sources différentes. Par exemple, Ezra put utiliser un document donnant les noms de ceux qui s’étaient fait inscrire pour rentrer dans leur pays, alors que Nehémia copia peut-être la liste de ceux qui rentrèrent effectivement. Puisque certains prêtres étaient dans l’impossibilité d’établir leur généalogie (Ezr 2:61-63 ; Ne 7:63-65), il n’est pas déraisonnable d’en conclure que beaucoup d’autres Israélites rencontrèrent la même difficulté. En conséquence, les 42 360 hommes pourraient représenter le total obtenu en additionnant les chiffres relevés par famille, plus les nombreux autres Juifs qui furent incapables d’établir leur généalogie. Il est néanmoins possible que, plus tard, certains aient été en mesure de dresser leur généalogie exacte. Cela expliquerait comment, en dépit d’une différence de chiffres, on peut aboutir au même total.
*** it-2 p. 392 Nehémia (Livre de) ***

C'est de ces archives là que je voulais parler, pas celles des Écritures Hébraïques qui composent une partie de la Bible.

Frat.

@jean
avatar
jean
MODERATEUR
MODERATEUR

Messages : 5057
Date d'inscription : 27/05/2010

http://www.jw.org/fr

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Re: Le livre d' EZRA

Message  jean le Mer 19 Jan 2011 - 21:20

VENT a écrit: (...)
Merci @jean pour ces eclaircissements . Je voudrais juste rajouter que personnellement je ne crois pas à une erreur de copiste au sujet des résultats sur les enregistrés.

Pendant que j'y suis je voudrai te demander un service pour m'expliquer les phrases ci-desous dont je ne fais pas la différence :
Ezra 1 : 3 Quiconque parmi vous est de tout son peuple —
 

et celle-ci :

Ezra 1 :4 Quant à quiconque est resté [de ce peuple] 

J'aimerai si tu en comprend la signification que tu me l'explique, parce que cela m'intrigue

Merci pour ta gentillesse

Bonsoir cher frère,

C'est la différence entre ceux qui "ont Jéhovah dans le coeur" désirant rentrer au pays afin d'être près de la maison de Jéhovah à Jérusalem et ceux qui "sont Témoin de Jéhovah" mis qui se laissent gagner par le monde.



“Vous êtes libres! Vous pouvez repartir!” Comme ces nouvelles ont dû réconforter les Juifs exilés à Babylone!
(...)

◆ 1:3-6 — Les Israélites qui sont restés à Babylone étaient-ils infidèles?
Pas forcément, quoique le matérialisme et le manque de reconnaissance aient pu retenir quelques-uns. Le décret de Cyrus n’obligeait pas tous les Israélites à retourner dans leur pays. Il leur laissait le choix. À cause du grand âge, de l’infirmité ou des obligations familiales par exemple, certains n’ont peut-être pas pu faire le voyage. Mais ils devaient soutenir ceux qui étaient en mesure de partir.

*** w86 15/1 p. 8 Jéhovah tient ses promesses ***


(...) Les Juifs fidèles devaient donc quitter l’antique Babylone, retourner à Jérusalem pour y reconstruire la ville et le temple de Jéhovah et commencer à lire la Loi divine au peuple. Ils devaient de nouveau offrir à Jéhovah les sacrifices prévus par sa Loi. Il leur fallait apprendre toutes les exigences du vrai culte et s’y soumettre.

15 Était-ce facile pour ces Israélites fidèles ? Certainement pas. Tout cela exigeait des efforts, beaucoup de travail. Ils devaient faire un long voyage à travers des régions semi-désertiques et laisser derrière eux, à Babylone, une demeure agréable et confortable et peut-être un bon emploi. Cela signifiait pour eux se rendre dans une ville en ruine et construire des maisons qui ne seraient certainement pas aussi confortables que celles qu’ils possédaient dans la ville moderne de Babylone. La nourriture serait peut-être rare et peu variée. La vie ne serait pas aussi facile. C’était vraiment une rude épreuve pour les Juifs qui mettaient le vrai culte à la première place dans leur vie.

16 En revanche, certains Juifs aimaient peut-être trop l’antique Babylone et n’appréciaient pas le but réel de la délivrance opérée par Jéhovah. Ils tenaient à leur bon emploi et à leur demeure confortable dans la grande ville de Babylone. Certains y étaient trop attachés pour la quitter et retourner à Jérusalem. Ils étaient peut-être trop bien enracinés dans leur façon de vivre à Babylone pour envisager d’en partir. En outre, ils pouvaient entretenir des relations amicales avec certains commerçants de Babylone. Leurs affaires étaient peut-être très prospères et leur prenaient beaucoup de temps. Ils ne désiraient donc pas y renoncer pour retourner à Jérusalem et, en quelque sorte, tout recommencer. Cela pouvait effectivement paraître un avenir sombre pour quelques-uns de ces Juifs qui préféraient leurs biens matériels au privilège de voir le culte pur restauré à Jérusalem.

17 Mais ceux qui étaient reconnaissants à Jéhovah de les avoir délivrés de Babylone bénéficièrent de sa protection et de son aide. (...)
*** w72 15/8 p. 493 § 14-17 Ne manquez pas le but de la délivrance opérée par Jéhovah ***

Comme tu le remarqueras, tous les cas de figure existaient entre : "Quiconque parmi vous est de tout son peuple" c-à-d. ceux qui retournèrent & "Quant à quiconque est resté [de ce peuple]" c-à-d. ceux qui contribueraient au retour des premiers.

Espérant t'avoir éclairé un peu.

Frat.

@jean
avatar
jean
MODERATEUR
MODERATEUR

Messages : 5057
Date d'inscription : 27/05/2010

http://www.jw.org/fr

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Re: Le livre d' EZRA

Message  Abiya le Jeu 20 Jan 2011 - 5:14

Bonjour,

Ezra 1 :5 Alors se levèrent les chefs des pères de Juda et de Benjamin, les prêtres et les Lévites, oui tous ceux dont le [vrai] Dieu avait réveillé l’esprit, pour monter rebâtir la maison de Jéhovah qui était à Jérusalem.
w92 15/1 p. 13 § 9 Les donnés : une disposition de Jéhovah
9 Esdras 1:5 parle de “tous ceux dont le vrai Dieu avait éveillé l’esprit, pour monter rebâtir la maison de Jéhovah”. Oui, c’est Jéhovah qui a motivé tous ceux qui sont retournés à Jérusalem. Il a stimulé leur esprit, c’est-à-dire l’inclination mentale qui les poussait à agir. Même depuis les cieux, Dieu pouvait le faire en utilisant son esprit saint, sa force agissante. Ainsi, tous ceux qui se sont levés “pour monter rebâtir la maison de Jéhovah” ont été aidés “par [l’]esprit [de Dieu]”. — Zacharie 4:1, 6; Aggée 1:14.
w72 15/8 p. 493-4 § 17-18 Ne manquez pas le but de la délivrance…
Effectivement, Jéhovah était avec ces Juifs fidèles qui lui étaient reconnaissants de les avoir délivrés de Babylone et de leur avoir accordé sa bonté imméritée. Avec son aide, ils purent rétablir le culte pur à Jérusalem, ce qui fut pour eux un merveilleux privilège. Ils se réjouirent vraiment d’être témoins de la restauration du vrai culte. Le récit biblique dit : “Tout le peuple poussait de grands cris de joie en célébrant Jéhovah, parce qu’on posait les fondements de la maison de Jéhovah. Mais plusieurs des prêtres et des lévites, et des chefs de famille âgés, qui avaient vu la première maison, pleuraient à haute voix, pendant qu’on posait sous leurs yeux les fondements de cette maison. Beaucoup faisaient éclater par des cris leur joie et leur allégresse.” (Esdras 3:11, 12, AC). En revanche, les Juifs qui préférèrent leur maison à Babylone et leur bon emploi au rétablissement du vrai culte se sont privés du merveilleux privilège d’être témoins de la restauration du culte pur à Jérusalem.
18 Toutefois, cette question est encore plus sérieuse à notre époque. On ne risque pas seulement de perdre un privilège. Aujourd’hui, c’est notre VIE qui est en jeu. Quand Babylone la Grande sera détruite, il sera trop tard pour en sortir. Ceux qui auront placé leur confiance en elle et dans le reste du présent système disparaîtront avec eux. C’est pourquoi nous soulevons ces questions : Quelle est votre attitude ? Pensez-vous pouvoir servir Jéhovah tout en faisant passer votre travail profane et vos biens matériels avant le culte pur ?

Ezra 3 :2 Puis Yéshoua* le fils de Yehotsadaq et ses frères les prêtres, ainsi que Zorobabel le fils de Shéaltiel et ses frères, se levèrent et se mirent à bâtir l’autel du Dieu d’Israël, pour y offrir des holocaustes, selon ce qui est écrit dans la loi de Moïse l’homme du [vrai] Dieu*.
go p. 133 § 31-2 Les jours marqués du « temps de la fin »
Ces “sacrifices spirituels” comprennent “un sacrifice de louange, c’est-à-dire le fruit de lèvres qui font la déclaration publique pour son nom”. (Hébreux 13:15.) Après la fin des temps des nations en 1914 et la naissance dans les cieux du Royaume messianique de Dieu, le “sacrifice de louange”, qui fait partie du “sacrifice constant” et que les Israélites spirituels offraient, ce sacrifice-là consistait particulièrement à rendre témoignage au Royaume de Jésus Christ, établi dans les cieux. — Matthieu 24:3, 14.
pm p. 28 § 16 Pourquoi de si grands espoir furent déçus
17 À cette époque-là, les Israélites rapatriés ne disaient pas: “Le temps n’est pas venu, le temps de la maison de Jéhovah, pour qu’elle soit bâtie.” (Aggée 1:2). Mais bientôt, ces “fils de l’Exil” rencontrèrent une opposition venue de l’extérieur. En effet, les Israélites religieusement purifiés refusèrent de permettre aux gens du dehors qui prétendaient adorer Jéhovah de collaborer avec eux à la reconstruction du temple du Dieu d’Israël.

Ezra 3 :11 Et ils répondaient en louant Jéhovah et en lui rendant grâces, “ car il est bon, car sa bonté de cœur envers Israël est pour des temps indéfinis ”. Quant à tout le peuple, il criait, [poussant] de grands cris, en louant Jéhovah, parce qu’on posait les fondations de la maison de Jéhovah.
w77 1/6 p. 340 § 20,22 Rendons grâce à Jéhovah pour sa bonté de cœ..
22 Qu’en est-il aujourd’hui ? Votre congrégation, qui louait naguère un lieu de réunions, a peut-être construit récemment sa propre Salle du Royaume. Peut-être a-t-elle agrandi ou rénové la Salle du Royaume. Il se peut encore que le nombre des assistants aux réunions augmente et que de nouvelles familles, qui s’intéressent depuis peu à la Bible, fréquentent maintenant vos réunions. De nombreux membres de votre congrégation ont-ils entrepris le service de pionnier auxiliaire ? Reconnaissez-vous dans tout cela la main de Jéhovah ? Reconnaissez-vous que c’est lui qui est à l’origine de ces beaux résultats, qu’il a accordé son esprit et sa bénédiction ? Êtes-vous conscient que ce sont là autant de manifestations de la grande bonté de cœur de Jéhovah ? Cela vous rend-il joyeux ?

Ezra 4 :3 Mais Zorobabel, Yéshoua et le reste des chefs des maisons paternelles d’Israël leur dirent : “ Vous n’avez rien à faire avec nous* lorsqu’il s’agit de bâtir une maison à notre Dieu, car c’est nous qui bâtirons ensemble pour Jéhovah le Dieu d’Israël, comme nous l’a ordonné le roi Cyrus le roi de Perse. ”
w86 15/1 p. 8 Jéhovah tient ses promesses
♦ 4:1-3 — Pourquoi cette proposition d’aide a-t-elle été repoussée?
Ces non-Juifs, qui étaient venus repeupler le pays sur l’ordre du roi d’Assyrie, n’étaient pas de véritables adorateurs de Dieu (II Rois 17:33, 41). Accepter leur aide aurait mis en danger le vrai culte. En effet, Jéhovah avait précisément mis son peuple en garde contre tout rapprochement religieux de cette sorte (Exode 20:5; 34:12). En outre, le récit présente ces non-Juifs comme des “adversaires”.
Leçon pour nous: Quand nous sommes en butte à l’opposition alors que nous servons Dieu, nous devons imiter les Juifs rapatriés: ils se sont immédiatement rassemblés “comme un seul homme” pour adorer Jéhovah. Ils se sont confiés en lui et ont mis son culte à la première place. Cela les a affermis et ils ont pu accomplir le travail qui leur avait été confié. — Esdras 3:1-12.

E.D. Abiya votre serviteur
avatar
Abiya

Messages : 116
Date d'inscription : 04/06/2010
Age : 54
Localisation : Belgique

http://abiya.forumgratuit.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le livre d' EZRA

Message  Antonella le Jeu 20 Jan 2011 - 8:29

C'est une très belle discussion... Merci de partager vos connaissances avec nous tous...

avatar
Antonella
Autre pensée que TJ
Autre pensée que TJ

Messages : 258
Date d'inscription : 08/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le livre d' EZRA

Message  jean le Mer 26 Jan 2011 - 12:05

Avis aux personnes intéressées, pour plus de lisibilité, la discussion concernant les israélites ayant renvoyés leurs épouses étrangères se trouve ici
avatar
jean
MODERATEUR
MODERATEUR

Messages : 5057
Date d'inscription : 27/05/2010

http://www.jw.org/fr

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Re: Le livre d' EZRA

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum