RECHERCHONS DES PERLES SPIRITUELLES - SEMAINE DU 11 DECEMBRE 2017 - ZACHARIE 1-8

Aller en bas

RECHERCHONS DES PERLES SPIRITUELLES - SEMAINE DU 11 DECEMBRE 2017 - ZACHARIE 1-8

Message  Michèle le Ven 8 Déc 2017 - 14:31

JOYAUX DE LA PAROLE DE DIEU
Recherchons des perles spirituelles (8 min) : ZACHARIE 1-8


Zacharie 5:6-11 : En ce qui concerne la méchanceté, quelle est notre responsabilité ? (w17.10 25 § 18).
« Et je dis : “ Qu’est-ce que c’est ? ” Alors il dit : “ Ceci est l’épha qui sort. ” Puis il dit : “ Ceci est leur aspect dans toute la terre. ” Et voici que fut soulevé le couvercle circulaire de plomb ; et celle-ci est une certaine femme assise au milieu de l’épha. Et il dit : “ Celle-ci est la Méchanceté. ” Puis il la [re]jeta au milieu de l’épha, après quoi il jeta le poids de plomb sur l’ouverture de [l’épha]. Puis j’ai levé les yeux et j’ai vu, et voici : il y avait deux femmes qui sortaient, et du vent était dans leurs ailes. Et elles avaient des ailes comme les ailes de la cigogne. Et elles soulevaient l’épha entre la terre et les cieux. Et je dis à l’ange qui parlait avec moi : “ Où emportent-elles l’épha ? ” Alors il me dit : “ C’est pour lui bâtir une maison au pays de Shinéar ; et celle-ci devra être solidement établie, et elle devra être déposée là, à sa vraie place. ”

18 Mais la vision a rappelé aux Juifs qu’eux aussi avaient la responsabilité d’entretenir la pureté de leur culte. On ne peut pas, et on ne doit pas, laisser la méchanceté s’introduire et s’installer dans le peuple de Jéhovah. Maintenant que Jéhovah nous a acceptés dans son organisation pure qui nous protège et prend soin de nous, nous avons la responsabilité de faire qu’elle reste pure. La méchanceté, sous quelque forme que ce soit, n’a pas sa place dans notre paradis spirituel. – TG2017

L’épha (mesure de capacité équivalant à 22 litres),

La méchanceté sous toutes ses formes: idolâtrie, vol, malhonnêteté dans le commerce, faux serments faits au nom de Dieu, etc. qui est symbolisée par une femme dans la vision de Zacharie doit être enlevée du domaine spirituel que Jéhovah a donné à ses adorateurs. Qu’elle soit gardée dehors, dans le domaine de Babylone la Grande et de ses amis politiques, militaires et financiers! Qu’elle y reste, comme dans une maison solidement établie! Nous ne désirons entretenir aucun rapport avec la femme symbolique Méchanceté. Abandonnons-la à sa destruction avec Babylone la Grande et tous ceux qui se rebellent contre la souveraineté universelle de Jéhovah. Nous tous qui avons quitté Babylone la Grande, nous n’avons aucune raison de revenir à la “méchanceté” ou mauvaises pratiques. Si nous voulons être fidèles à Jéhovah, nous devrons persévérer dans son culte pur et immaculé dans son temple spirituel, sous la direction de son Grand Prêtre, Jésus Christ. Nous prendrons à cœur ces paroles du psalmiste inspiré: “Jéhovah garde tous ceux qui l’aiment, mais il anéantira tous les méchants.” — Psaume 145:20. – Livre Paradis rétabli pm p217

Jéhovah ne tolère pas la méchanceté. Ses adorateurs sincères doivent réellement détester la méchanceté. Si nous nous efforçons de tout cœur d’être le genre de personne qui lui plaît et qu’il protège, nous serons à l’abri d’une condamnation à mort. Il sera heureux de nous bénir. Tous nos efforts pour rester purs dans un monde rempli de méchanceté seront récompensés. Soyons convaincus qu’avec l’aide de Jéhovah nous pouvons y arriver - TG2017 10 §19

Zacharie 6:1 : Que représentent les deux montagnes en cuivre ? (w17.10 27-28 § 7-8).
Puis j’ai de nouveau levé les yeux et j’ai vu ; et voici : il y avait quatre chars qui sortaient d’entre deux montagnes, et les montagnes étaient des montagnes de cuivre. »


7 Dans la Bible, les montagnes peuvent représenter des royaumes ou des gouvernements. Les montagnes décrites par Zacharie font penser aux deux montagnes décrites par le prophète Daniel. L’une représente la souveraineté éternelle et universelle de Jéhovah, et l’autre représente le Royaume confié au Messie, Jésus (Dan. 2:35, 45). Depuis que Jésus a été fait Roi en 1914, ces deux montagnes contribuent à l’accomplissement de la volonté de Dieu sur la terre.
8 Pourquoi les montagnes de la vision de Zacharie sont-elles en cuivre ? Comme l’or, le cuivre est un métal de grande valeur. Jéhovah avait ordonné d’en utiliser dans la construction du tabernacle, et plus tard dans la construction du temple de Jérusalem. Le cuivre symbolise donc très bien la qualité supérieure de la souveraineté universelle de Jéhovah et du Royaume messianique, qui apporteront aux humains la stabilité et de nombreux bienfaits. TG2017

Ces deux montagnes de cuivre doivent symboliser des montagnes de Dieu, c’est-à-dire des organisations gouvernementales de Dieu. Il s’ensuit que l’une des montagnes de cuivre figure le Royaume personnel de Jéhovah Dieu dans lequel il règne en tant que Souverain universel, tandis que l’autre montagne de cuivre représente le Royaume messianique que Jéhovah confie à son Fils unique, le Messie Jésus. Cette seconde montagne de cuivre correspond à celle que le roi Nébucadnezzar vit en songe à Babylone, exactement quatre-vingt-sept années avant cette huitième vision de Zacharie. Ce Royaume fut d’abord la pierre détachée d’une montagne, mais non par des mains, et qui, ensuite, frappa et écrasa l’image politique figurant la domination de tous les hommes par les Gentils. Après cela, cette pierre symbolique devint une grande montagne et remplit toute la terre. Expliquant que cette montagne est une figure du Royaume messianique du Fils de Dieu, Daniel écrivit: “Dans les jours de ces rois-là, le Dieu du ciel établira un royaume qui ne sera jamais supprimé. Et ce royaume ne passera à aucun autre peuple. Il écrasera et mettra fin à tous ces royaumes, et lui-même subsistera jusqu’à des temps indéfinis.” (Daniel 2:35, 44, 45). Ce Royaume messianique fut ‘détaché’ en 1914, à la fin des temps des Gentils. Lors de l’imminente “guerre du grand jour de Dieu le Tout-Puissant”, à Harmaguédon, ce Royaume débarrassera la terre de tous ces gouvernements des Gentils.

Il s’ensuit qu’après la fin des temps des Gentils, au début de l’automne de 1914, il existait deux “montagnes de cuivre” symboliques, à savoir le gouvernement royal, universel et souverain de Jéhovah, et le Royaume messianique de son Fils royal, Jésus Christ. Ce fut donc d’entre ces deux gouvernements célestes que les quatre “chars” symboliques sortirent. Apparemment, ils sortirent en 1919, quand les membres du reste de l’Israël spirituel furent délivrés de Babylone la Grande et se mirent à rebâtir le culte théocratique de Jéhovah Dieu dans son temple spirituel. Dans l’Antiquité, le cuivre figurait parmi les métaux nobles, comme l’or et l’argent. Il a été utilisé dans la construction du tabernacle sacré de Jéhovah et dans celle du temple de Jérusalem voué à son culte. Aussi le caractère noble du cuivre des deux montagnes symboliques représente-t-il bien la noblesse, la stabilité et le poids du Royaume universel et souverain de Jéhovah, et du Royaume messianique de son Fils. - pm p222 §6-8

Qu’est-ce que la lecture biblique de cette semaine m’apprend sur Jéhovah ?

Jéhovah éprouve de l’empathie. L’empathie, pour citer un fidèle chrétien âgé, “ c’est ta peine dans mon cœur ”. Notre peine affecte-t-elle réellement Jéhovah ? À propos des Israélites, nous lisons : “ Durant toute leur détresse, cela a été pour lui une détresse. ” (Isaïe 63:9). Jéhovah faisait plus que remarquer les difficultés de son peuple ; il partageait sa souffrance. Exprimant lui-même toute l’intensité de ses sentiments, il a déclaré : “ Qui vous touche, touche à la prunelle de mon œil. ” (Zach. 2:8). Quelle douleur ce devait être ! Jéhovah ressent ce que nous ressentons. Quand nous souffrons, il souffre. cl 248

L’attaque de Satan et de la foule qui le suit contre les serviteurs de Jéhovah constituera l’ultime insulte. Jéhovah a annoncé par l’intermédiaire de Zacharie : Qui vous touche, touche à la prunelle de mon œil. ” (Zacharie 2:8). C’est comme si quelqu’un mettait son doigt dans la prunelle de l’œil de Jéhovah ! Il réagira immédiatement et mettra les coupables hors d’état de nuire. Les serviteurs de Jéhovah constituent sur la terre le peuple qui manifeste le plus l’amour, l’unité, la paix et le respect des lois. Cette attaque portée contre eux sera donc totalement injuste et, par conséquent, intolérable pour Dieu qui “ aime la justice ”. Son intervention entraînera la destruction éternelle des ennemis de son peuple, le triomphe de la justice et le salut de ceux qui adorent le seul vrai Dieu – TG2007 15/8 p26 §18

Selon Zacharie 2:8, il dit à ses serviteurs : “ Qui vous touche, touche à la prunelle de mon œil. Sur ce verset, un bibliste a fait le commentaire suivant : “ L’œil est l’une des structures les plus complexes et les plus délicates du corps humain ; et la pupille de l’œil, l’ouverture par laquelle la lumière du ciel pénètre pour permettre la vision, est la partie la plus sensible, mais aussi la plus importante, de cette structure. Rien ne saurait donner idée plus exacte du soin infiniment tendre que Jéhovah prend de ceux qui sont l’objet de son amour. ”Ses propres paroles révèlent toute l’intensité de ses sentiments – TG1997 1/8 p15 § 5

En Zacharie 3:8, Jéhovah parle prophétiquement de son “ serviteur Germe ”, mais n’y explique pas que c’est un germe, ou descendant, de la lignée royale de David et qu’en fait celui-ci est son propre Fils alors dans les cieux qui naîtra d’une descendante vierge du roi David - it-1 p765

L’œuvre mondiale de prédication s’accomplit, non pas grâce à la sagesse et à la puissance humaines, mais par l’esprit de Dieu (Zacharie. 4:6 « Alors il répondit et me dit : “ Voici la parole de Jéhovah à l’adresse de Zorobabel, disant : ‘ “ Ni par des forces militaires ni par la puissance, mais par mon esprit ”, a dit Jéhovah des armées »). Jéhovah se sert des anges pour diriger cette œuvre (Rév. 14:6). Ainsi, pour attirer à lui les humbles, Jéhovah ajoute aux efforts de ses Témoins humains le soutien du ciel. km2004 mars

Nous pouvons être certains que l’œuvre de prédication et d’enseignement qu’effectuent aujourd’hui les serviteurs de Jéhovah se poursuivra grâce au soutien divin. Zacharie 4:7 dit ceci : “ Oui, il fera sortir la maîtresse pierre. Il y aura des cris à son adresse : ‘ Qu’elle est charmante ! Qu’elle est charmante ! ’ ” À quel accomplissement à plus grande échelle cela correspond-il aujourd’hui ? 6 Zacharie 4:7 concerne l’époque où le vrai culte du Souverain Seigneur sera amené à la perfection dans les cours terrestres de son temple spirituel. Ce temple est l’ensemble des dispositions qui permettent aux humains d’accéder auprès de Jéhovah pour l’adorer grâce au sacrifice propitiatoire de Jésus Christ. Certes, le grand temple spirituel existe depuis le Ier siècle. Toutefois, le vrai culte pratiqué dans la cour terrestre de ce temple doit encore être rendu parfait. Aujourd’hui, des millions d’adorateurs servent Dieu dans la cour terrestre de ce temple spirituel. Durant le règne millénaire de Jésus Christ, ils seront rendus parfaits, ainsi que de nombreux ressuscités. À la fin de ces mille ans, il ne restera que les vrais adorateurs de Dieu sur la terre purifiée – TG2006 15/4 p25-26 §5,6

FIL À PLOMB - À propos de la reconstruction du temple à Jérusalem, Zorobabel est représenté tenant à la main un fil à plomb ou, littéralement, “ la pierre [ou le poids], l’étain ”, selon le texte massorétique (Zach. 4:9, 10). Comme prédit, non seulement Zorobabel posa les fondations du temple, mais encore c’est sous sa direction que l’ouvrage fut mené à bien. - it-1 p895

Après avoir posé les fondations du temple, les Juifs rapatriés ont arrêté les travaux de reconstruction. Dieu a alors envoyé ses prophètes Aggée et Zacharie les encourager à se remettre à l’ouvrage. Dans une vision qu’il a donnée à Zacharie, Jéhovah a dépeint Zorobabel, le gouverneur de Juda, ayant “ le fil à plomb dans la main ” lorsqu’il poserait la maîtresse pierre qui mettrait la touche finale au temple. Le temple a été bâti en conformité avec les normes divines (Zacharie 4:10). Mais considérez ce détail intéressant à propos du temple terminé : “ Ces sept sont les yeux de Jéhovah. Ils rôdent dans toute la terre. ” Dieu a vu Zorobabel mettre en place la maîtresse pierre et, avec ses yeux qui perçoivent tout, il a vu que le temple rebâti résistait à son examen, correspondait à ses normes. Cela montre une fois encore que, même si les normes de Jéhovah sont élevées, les humains peuvent y satisfaire. Encouragés par Aggée et par Zacharie, Zorobabel et son peuple y sont parvenus. Comme Zorobabel, vous pouvez répondre aux attentes de Dieu. N’est-il pas rassurant de le savoir ? - jd 85-86 § 7

Considérez ce qui s’est passé après le retour des Juifs dans leur pays. Bien qu’ils aient rétabli le vrai culte défini par la Loi, ils n’étaient pas irréprochables. Ils jeûnaient certains jours, à l’anniversaire d’événements qui s’étaient déroulés lors de la destruction de Jérusalem. “ Est-ce vraiment pour moi, oui pour moi que vous avez jeûné ? ” a demandé Jéhovah. Cette ville avait été condamnée par Dieu : il n’y avait pas lieu de déplorer sa désolation. Au lieu de se tourner vers le passé et de jeûner en signe de deuil, les Juifs auraient dû exulter, se réjouir de leurs époques de fêtes en raison des bénédictions que leur procurait le vrai culte (Zacharie 7:3-7 ; 8:16, 19). Il leur fallait prêter attention à d’autres questions. Lesquelles, par exemple ? “ Jugez avec une justice vraie ; et pratiquez l’un envers l’autre bonté de cœur et miséricordes ; [...] et ne projetez aucun mal l’un contre l’autre dans vos cœurs. ” (Zacharie 7:9, 10). Nous pouvons tous tirer profit de ce que les 12 prophètes ont enseigné au peuple de Dieu sur la façon de l’adorer de tout son cœur. - jd 62-63 § 13

L’expression apparaît pour la première fois en Zacharie 8:2, où nous lisons : “ Voici ce qu’a dit Jéhovah des armées : ‘ Oui, je serai jaloux pour Sion d’une grande jalousie ; oui, c’est avec une grande fureur que je serai jaloux pour elle. ’ ” La promesse que faisait ici Jéhovah d’être jaloux pour ses serviteurs, autrement dit d’avoir un grand zèle pour eux, signifiait qu’il veillerait à ce qu’ils retrouvent la paix. Le rétablissement d’Israël dans son pays et la reconstruction du temple furent des manifestations de ce zèle. – TG1996 1/1 9-11 § 6

Zacharie a écrit : “ ‘ Voici les choses que vous devez faire : Dites-vous la vérité l’un à l’autre. Avec vérité et jugement de paix, jugez dans vos portes. Ne méditez pas dans vos cœurs le malheur l’un contre l’autre, et n’aimez pas le faux serment ; car ce sont là toutes choses que j’ai haïes ’, voilà ce que déclare Jéhovah. ” — Zacharie 8:16, 17.
Jéhovah nous exhorte à dire la vérité. Il n’écoute pas les prières de ceux qui méditent de faire du mal, taisent la vérité pour réaliser un gain personnel ou font de faux serments. Haïssant l’apostasie, il veut que nous restions attachés à la vérité biblique – TG1996 1/1 p20 § 11,12

Le livre de Zacharie parle de “ dix hommes ” qui s’approchent “ d’un homme, d’un Juif ”, et lui disent : “ Nous voulons aller avec vous. ” (Zacharie 8:23.) Étant donné que dans la langue originale le pronom “ vous ” est au pluriel, cet ‘ homme, le Juif ’, représente donc un groupe de personnes. À notre époque, il s’agit du reste des chrétiens oints de l’esprit, membres de “ l’Israël de Dieu ”. (Gal. 6:16.)
Quant aux “ dix hommes de toutes les langues des nations ”, ils correspondent à la grande foule des autres brebis. De même que les chrétiens oints suivent Jésus où qu’il aille, de même la grande foule ‘ va avec ’, ou accompagne, l’esclave fidèle et avisé. Les membres de la grande foule ne devraient jamais avoir honte de faire savoir qu’ils sont les compagnons des “ participants de l’appel céleste ”. (Héb. 3:1.) Jésus n’a pas honte d’appeler les chrétiens oints “ frères ”. — Héb. 2:11. – TG2009 15/2 p27

1:2-6 ; 7:11-14.
Jéhovah agrée ceux qui acceptent la réprimande, qui se repentent et reviennent vers lui en l’adorant de toute leur âme, et il revient vers eux. En revanche, il ne répond pas aux appels à l’aide de ceux qui ‘ refusent de prêter attention, qui présentent une épaule rebelle et qui endurcissent leurs oreilles pour ne pas entendre ’ son message. TG2007 1/12

4:6, 7. Aucun obstacle n’a réussi à empêcher l’esprit de Jéhovah de mener à son terme l’œuvre de reconstruction du temple. Quels que soient les problèmes que nous rencontrons dans notre service pour Jéhovah, nous pouvons les surmonter en exerçant la foi en lui. — Matthieu 17:20.

4:10. Sous l’œil attentif de Jéhovah, Zorobabel et ses hommes ont achevé le temple en se conformant aux normes divines élevées. Répondre aux attentes de Jéhovah n’est pas trop difficile pour des humains imparfaits.

7:8-10 ; 8:16, 17. Pour obtenir la faveur de Jéhovah, nous devons exercer la justice, pratiquer la bonté de cœur et la miséricorde, et nous dire la vérité les uns aux autres.

8:9-13
. Jéhovah nous bénit lorsque ‘ nos mains sont fortes ’ pour accomplir l’œuvre qu’il nous a confiée. Il nous accorde entre autres la paix, la sécurité et la prospérité spirituelle.

Quelles autres perles spirituelles as-tu découvertes dans la lecture biblique de cette semaine ?

Zacharie 2 :1 «J’ai alors levé les yeux et j’ai vu ; et voici : il y avait un homme, et dans sa main une corde à mesurer
- Fil ou corde servant à mesurer Il semble que certains cordeaux étaient divisés en coudées. On déterminait la surface d’un terrain en tendant ou en jetant sur lui un cordeau. Les bâtisseurs s’en servaient, par exemple pour tracer les plans d’une ville Zach. 1:16, et l’artisan sur bois pouvait s’en servir pour fixer les dimensions d’un objet.Au sens figuré. Le “ cordeau ” représente une règle ou une norme de conduite – it1 Cordeau

Le prophète Zacharie, qui écrivit vers la fin du VIe siècle avant notre ère, aperçut en vision le grand prêtre Josué et “Satan qui se tenait à sa droite pour s’opposer à lui. L’ange de Jéhovah dit alors à Satan: ‘Que Jéhovah te tance, ô Satan, oui, que Jéhovah te tance.’” (Zacharie 3:1, 2). Ainsi, à l’époque de Zacharie, l’esprit saint permit que les Écritures révèlent plus clairement le rôle de Satan. Mais il fallut encore attendre cinq siècles avant que la Parole de Dieu ne démasque complètement cette créature méchante. Jésus allait démasquer Satan, et ce fait serait consigné dans les Écritures. La congrégation chrétienne serait donc équipée pour tenir ferme contre Satan et défendre la souveraineté de Jéhovah – TG19881/9 p11 §11,12

Quand les Juifs étaient retournés dans leur pays en 537 avant notre ère, ils n’avaient pas de forces militaires. Pourtant, Jéhovah les avait protégés et les avait guidés durant leur voyage depuis Babylone. Et pourquoi avaient-ils pu commencer les travaux peu après leur arrivée ? Parce que l’esprit de Dieu était à l’œuvre. Dès qu’ils se remettraient au travail avec zèle, Jéhovah les soutiendrait de nouveau par son esprit saint.
Dans une série de huit visions, Zacharie a reçu l’assurance que Jéhovah serait avec son peuple, lequel achèverait fidèlement les travaux du temple. La quatrième vision, rapportée au chapitre 3, montre que Satan s’opposait activement aux efforts des Juifs pour terminer la construction (Zacharie 3:1). Il ne se réjouissait pas à l’idée de voir le grand prêtre Josué accomplir les services en faveur du peuple dans un nouveau temple. Mais le Diable avait beau se démener, l’esprit de Jéhovah jouerait un rôle primordial en ce qu’il supprimerait les obstacles et donnerait aux Juifs l’énergie nécessaire pour aller de l’avant jusqu’à ce que la construction soit finie.
Les fonctionnaires qui étaient parvenus à faire interdire les travaux semblaient avoir dressé un obstacle insurmontable. Cependant, Jéhovah avait promis que cette “ montagne ” serait ôtée et qu’elle deviendrait “ un plat pays ”. (Zacharie 4:7.) Et c’est ce qui s’est produit ! Le roi Darius Ier a fait des recherches et a découvert le mémorandum de Cyrus autorisant les Juifs à rebâtir le temple. Il a donc levé l’interdiction et permis que des fonds prélevés sur le trésor royal soient donnés aux Juifs pour les aider à couvrir les dépenses engagées par la construction. Quel formidable coup de théâtre ! L’esprit de Dieu y était-il pour quelque chose ? On peut en être certain. Le temple a été achevé en 515 avant notre ère, la sixième année du règne de Darius Ier.- TG2006 15/4 p30 §18-20

La Bible relate un certain nombre de cas où des hommes du passé ont entendu des messages d’origine divine. Plusieurs fois, Jéhovah s’est servi de créatures spirituelles comme messagers (Zacharie 4:4, 5). En trois occasions, il a fait entendre sa propre voix (Matthieu 3:17 ; 17:5 ; Jean 12:28, 29). Enfin, il s’est exprimé par l’intermédiaire de prophètes humains, dont beaucoup ont couché par écrit les paroles qu’il leur a inspirées. Aujourd’hui, nous possédons la Bible, dans laquelle ont été consignées nombre de ces communications, ainsi que les enseignements de Jésus et de ses disciples. Sans conteste, Jéhovah transmet des renseignements à ses créatures humaines. Aujourd’hui, Jéhovah ne nous transmet plus directement de messages depuis la sphère céleste. D’ailleurs, même à l’époque biblique il recourait très peu à ce mode de communication surnaturel, le délaissant parfois pendant des siècles. De tout temps, il a préféré communiquer avec ses serviteurs par des moyens plus indirects : la Bible, l’esclave fidèle et avisé et notre conscience pour nous guider, Une conscience bien éduquée par la Bible nous rappellera le chemin sur lequel l’esprit veut nous voir marcher – TG2000 1/5 p13 § 14

Après avoir posé les fondations du temple, les Juifs rapatriés ont arrêté les travaux de reconstruction. Dieu a alors envoyé ses prophètes Aggée et Zacharie les encourager à se remettre à l’ouvrage. Dans une vision qu’il a donnée à Zacharie, Jéhovah a dépeint Zorobabel, le gouverneur de Juda, ayant “ le fil à plomb dans la main ” lorsqu’il poserait la maîtresse pierre qui mettrait la touche finale au temple. Le temple a été bâti en conformité avec les normes divines (Zacharie 4:10). Mais considérez ce détail intéressant à propos du temple terminé : “ Ces sept sont les yeux de Jéhovah. Ils rôdent dans toute la terre. ” Dieu a vu Zorobabel mettre en place la maîtresse pierre et, avec ses yeux qui perçoivent tout, il a vu que le temple rebâti résistait à son examen, correspondait à ses normes. Cela montre une fois encore que, même si les normes de Jéhovah sont élevées, les humains peuvent y satisfaire. Encouragés par Aggée et par Zacharie, Zorobabel et son peuple y sont parvenus. Comme Zorobabel, vous pouvez répondre aux attentes de Dieu. N’est-il pas rassurant de le savoir ? – jd chap7 p83 § 7

Le chapitre huit de Zacharie se termine par ces mots : “ Voici ce qu’a dit Jéhovah des armées : ‘ Ce sera en ces jours-là que dix hommes de toutes les langues des nations saisiront, oui ils saisiront vraiment le pan du vêtement d’un homme, d’un Juif, en disant : “ Nous voulons aller avec vous, car nous avons entendu dire que Dieu est avec vous. ” ’ ” (Zacharie 8:23). Aux jours de Zacharie, l’Israël selon la chair était la nation choisie de Dieu. Mais au Ier siècle, il a rejeté le Messie de Jéhovah. En conséquence, Dieu a choisi “ un Juif ”, un nouvel Israël, pour être son peuple spécial, “ l’Israël de Dieu ” composé de Juifs au sens spirituel. Ceux-ci seraient finalement au nombre de 144 000, choisis d’entre les humains pour régner avec Jésus dans son Royaume céleste. La plupart de ces 144 000 sont morts fidèles et ont d’ores et déjà reçu leur récompense dans le ciel. Quelques-uns sont encore sur la terre, et ils se réjouissent de voir que les “ dix hommes ” qui ont choisi d’aller avec le “ Juif ” sont effectivement “ une grande foule (...) de toutes nations et tribus et peuples et langues ”. - TG1996 1/1 p22 § 18,19

Ce sera en ces jours-là que dix hommes de toutes les langues des nations saisiront, oui ils saisiront vraiment le pan du vêtement d’un homme, d’un Juif, en disant : ‘ Nous voulons aller avec vous, car nous avons entendu dire que Dieu est avec vous. ’ ” (Zacharie 8:23). Dans l’accomplissement moderne de cette prophétie, les dix hommes représentent la grande foule de Révélation 7:9. Notez cependant que ces “ dix hommes ” ne viendraient pas simplement de toutes les nations, mais, selon la prophétie de Zacharie, “ de toutes les langues des nations ”. Ce détail important de la prophétie s’est-il réalisé ?
Jugez-en : il y a 50 ans, nos publications étaient imprimées en 90 langues. Aujourd’hui, elles sont disponibles en plus de 750 langues. “ L’esclave fidèle et avisé ” ne ménage pas ses efforts : il publie des écrits même dans des langues relativement peu parlées - TG2005 1/7 § 6,7

Zacharie 6:9-12. Sur l’ordre de Jéhovah, Zacharie prend l’argent et l’or que Heldaï, Tobiya et Yedaïa ont rapporté de Babylone et il en fait une « couronne magnifique » (Zach. 6:11). Cette couronne est-elle pour le gouverneur Zorobabel, qui appartient à la tribu de Juda et qui est descendant de David ? Non. Jéhovah dit à Zacharie de mettre la couronne sur la tête du grand prêtre Josué. Voilà qui a dû surprendre tous ceux qui ont observé la scène.
Le grand prêtre Josué est-il devenu roi en recevant la couronne ? Non. N’étant pas un descendant de David, il ne pouvait pas devenir roi. Ce couronnement était prophétique. Il annonçait que quelqu’un, appelé « Germe », serait roi et prêtre pour toujours. La Bible indique clairement que « Germe », ou « rejeton », est Jésus Christ – TG2017 Octobre Etude §12,13

Jéhovah avait promis aux Juifs de les aider et de les protéger, ce qui leur permettrait de terminer la reconstruction du temple. Cette promesse a dû leur donner espoir. Mais comme ils n’étaient pas nombreux, ils se demandaient peut-être comment ils arriveraient à faire un si grand travail. La suite du message de Zacharie a fait disparaître leurs dernières craintes. En effet, Jéhovah promettait qu’en plus de Heldaï, de Tobiya et de Yedaïa, beaucoup viendraient et participeraient à la construction du temple (Zacharie 6:15). Convaincus que Jéhovah les soutiendrait, les Juifs ont repris la construction du temple avec courage malgré l’interdiction du roi perse. Cette interdiction était un gros obstacle que Jéhovah allait retirer. Le temple a finalement été achevé en 515 avant notre ère Zach. 4:6, 7. Mais cette garantie de Jéhovah annonçait quelque chose de bien plus grand qui arriverait à notre époque.
Aujourd’hui, des millions de personnes adorent Jéhovah. Elles sont heureuses de lui offrir leurs « choses de valeur », comme leur temps, leurs forces et leurs ressources matérielles. De cette façon, elles soutiennent son grand temple spirituel. Comment être sûrs que Jéhovah apprécie notre soutien fidèle ? Comme on l’a dit, Heldaï, Tobiya et Yedaïa ont apporté l’argent et l’or qui ont servi à fabriquer la couronne. La couronne était un « mémorial » en souvenir de leur soutien au vrai culte (Zek. 6:14). Pareillement, Jéhovah n’oubliera jamais le travail que nous faisons pour lui et l’amour que nous lui manifestons. En ces derniers jours, les serviteurs de Jéhovah font un travail immense. Cela n’est possible que grâce à sa bénédiction et à la direction de Christ. Nous sommes heureux d’appartenir à une organisation stable, sûre et éternelle, et nous savons que le projet de Dieu concernant le culte pur se réalisera. - TG2017 Octobre Etude § 17-19

Parlant prophétiquement de Jésus Christ, les Écritures hébraïques l’appellent, en tant que serviteur de Jéhovah, “ Germe ” ou “ le Rejeton ”. (Zach. 3:8. Selon Zacharie 6:12, 13, “ l’homme dont le nom est Germe bâtirait le temple de Jéhovah et siégerait en prêtre sur son trône. Cela ne peut s’appliquer qu’à Jésus Christ, car lui seul peut assumer les fonctions de Roi et de Prêtre dans la structure prévue par Dieu. Jésus Christ sera, selon la promesse, un “ germe ” juste suscité à David. Il exécutera la justice et le droit. Jésus est également appelé jeune pousse et rejeton issu de Jessé, père de David – it1 p370

Michèle
Surveillant/e TJ
Surveillant/e TJ

Messages : 435
Date d'inscription : 19/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum