RECHERCHONS DES PERLES SPIRITUELLES - SEMAINE DU 30 OCTOBRE 2017 - JOEL 1-3

Aller en bas

RECHERCHONS DES PERLES SPIRITUELLES - SEMAINE DU 30 OCTOBRE 2017 - JOEL 1-3

Message  Michèle le Jeu 26 Oct 2017 - 14:47

JOYAUX DE LA PAROLE DE DIEU

Recherchons des perles spirituelles (8 min) : JOËL 1 à 3


Joël 2:12, 13 : Que nous enseignent ces versets sur le vrai repentir ? (w07 1/10 13 § 5).
“ Et maintenant encore ”, c’est là ce que déclare Jéhovah, “ revenez à moi de tout votre cœur, et avec des jeûnes et avec des pleurs et avec des lamentations. Déchirez vos cœurs, et non pas vos vêtements ; et revenez à Jéhovah votre Dieu, car il est compatissant et miséricordieux, lent à la colère et abondant en bonté de cœur, et à coup sûr il aura du regret à cause du malheur »


Le repentir sincère vient du cœur. Il implique un ‘ déchirement [intérieur] du cœur ’ et non un ‘ déchirement [extérieur] des vêtements ’. TG2007

Dans l’Antiquité, on déchirait ses vêtements pour extérioriser sa peine (Genèse 37:29, 30; 44:13). Mais certains le faisaient hypocritement. Joël montra clairement qu’il ne suffisait pas de montrer son chagrin d’une façon tout extérieure. Les Israélites devaient ‘déchirer leurs cœurs’ en manifestant un repentir sincère. L’accent est mis non sur les manifestations extérieures de chagrin ou de deuil, mais sur les bouleversements intérieurs et la douleur du cœur qui indiquent une tristesse sincère – TG1989 15/3 p30

1:13, 14. Pour être sauvé, il est essentiel de se repentir sincèrement et de reconnaître Jéhovah comme le vrai Dieu. TG2007

À partir de 1919, les chrétiens oints ont agi en harmonie avec ces paroles : ils se sont repentis de leurs manquements et ils ont pris la résolution de ne plus jamais faire de compromis ni ralentir. C’est pourquoi l’esprit de Dieu a pu être répandu sur eux. C’est aussi ce que doit faire quiconque veut invoquer le nom de Jéhovah et être entendu. La vraie repentance vient du cœur, du plus profond de soi. Elle amène à renoncer au mal - TG1998 1/5 p15-16

Joël 3:14 : Qu’est-ce que « la basse plaine de la décision » ? (w07 1/10 13 § 3).).
« Des foules, des foules sont dans la basse plaine de la décision, car il est proche, le jour de Jéhovah, dans la basse plaine de la décision ».


C’est un lieu symbolique réservé à l’exécution du jugement de Dieu. Aux jours du roi de Juda Jehoshaphat, dont le nom veut dire “ Jéhovah est Juge ”, Dieu a délivré Juda des nations environnantes en mettant la confusion dans leurs forces militaires. C’est pourquoi ce lieu est également appelé “ la basse plaine de Jehoshaphat ”. (Joël 3:2, 12.) De nos jours, il représente un emplacement symbolique où les nations seront écrasées comme du raisin dans un pressoir. Révélation 19:15. – TG2007

Le lieu symbolique de l’exécution du jugement divin au “jour de Jéhovah” est appelé “la basse plaine de la décision”, et “la basse plaine de Jehoshaphat”. C’est approprié, car le nom Jehoshaphat signifie “Jéhovah est Juge”. Durant le règne de Jehoshaphat, Dieu délivra Juda et Jérusalem des armées de Moab, d’Ammon et de la région de Séir en semant la confusion parmi elles et en les amenant à s’entre-tuer (2 Chroniques 20:1-30). De nos jours, “la basse plaine de Jehoshaphat” sert de pressoir à vin symbolique dans lequel les nations sont foulées comme des grappes de raisin pour avoir maltraité les serviteurs de Jéhovah. – TG1989 15/3 p30

Qu’est-ce donc que “le jour de Jéhovah” annoncé en Joël 3:14 ? C’est le jour où Jéhovah exécutera sa décision judiciaire sur les multitudes impies de l’humanité qui rejettent sa légitime souveraineté sur le ciel et la terre. Jéhovah a décidé de spolier le système de choses satanique qui tient depuis si longtemps les humains prisonniers de ses tentacules – TG1992 1/5 § 2

1:15 ; 2:1, 11, 31 ; 3:14Qu’est-ce que “ le jour de Jéhovah ” ? C’est l’époque de l’exécution du jugement de Jéhovah sur ses ennemis, qui a comme conséquence la destruction pour ces derniers, mais le salut pour les vrais adorateurs. Par exemple, un tel jour est venu sur la Babylone antique en 539 avant notre ère, lorsqu’elle a été conquise par les Mèdes et les Perses (Isaïe 13:1, 6). Un autre “ jour de Jéhovah ” est proche, celui où il exécutera son jugement sur “ Babylone la Grande ”- TG2007 1/10 p13

L’heure est décisive pour les humains: ils doivent choisir, soit d’apprendre les voies de la paix véritable que Dieu établira, soit de continuer de donner leur soutien à une course aux armements qui arrivera bientôt à sa fin. – TG1989 15/12

Qu’est- ce que la lecture biblique de cette semaine m’apprend sur Jéhovah ?


Écoutons le message que Dieu adresse à ces prêtres rebelles : Ceignez-vous et frappez-vous la poitrine, prêtres. Hurlez, ministres de l’autel. ” (Joël 1:13). Le premier accomplissement de la prophétie de Joël concernait les prêtres lévitiques qui servaient à l’autel. Qu’en est-il dans l’accomplissement final ? À notre époque, les membres du clergé de la chrétienté ont prétendu avoir autorité pour servir à l’autel de Dieu ; ils ont déclaré être ses ministres, ses “ prêtres ”. Mais que se passe-t-il maintenant que les sauterelles envoyées par Dieu sont à l’œuvre ?
Quand les “ prêtres ” de la chrétienté voient les serviteurs de Jéhovah à l’action et qu’ils les entendent annoncer les jugements divins, ils sont pris de frénésie. Ils se frappent la poitrine de dépit et de rage en constatant les effets dévastateurs du message du Royaume. La défection de leurs fidèles les fait hurler. Maintenant que leurs prés sont dénudés, qu’ils passent donc la nuit dans des toiles de sac à se lamenter sur la perte de leurs revenus ! Avant longtemps, c’est leur travail qu’ils perdront aussi ! Du reste, si Dieu leur dit de se lamenter toute la nuit, c’est parce que leur fin est proche. – TG1998 1/5 p10-11 § 11,12

Selon Joël 1:14, une seule chose peut les sauver : se repentir et ‘ appeler Jéhovah à l’aide ’. Peut-on s’attendre à ce que le clergé de la chrétienté tout entier se tourne vers Jéhovah ? Évidemment pas ! Certains de ses membres réagiront peut-être isolément à l’avertissement de Jéhovah. Mais en tant que classe, les chefs religieux et leurs fidèles continueront de souffrir spirituellement de la faim. En ce qui nous concerne, nous sommes reconnaissants à Dieu pour le riche festin spirituel qu’il fournit avec amour par l’intermédiaire de “ l’esclave fidèle et avisé ” – TG1998 1/5 10-11 § 13

Les habitants de Juda et d’Israël avaient beau porter le nom de Dieu, ils pratiquaient souvent dans leur culte des choses que Dieu désapprouvait. Les prophètes ont essayé de les aider à faire la distinction entre le vrai et le faux culte. “ Revenez à moi de tout votre cœur, et avec des jeûnes et avec des pleurs et avec des lamentations ”, les a implorés Dieu par l’intermédiaire de Joël (Joël 2:12). Remarquez que Jéhovah voulait que ses serviteurs reviennent à lui ‘ de tout leur cœur ’. En effet, c’était de là, de leur cœur, que le problème venait. En somme, ils adoraient Dieu machinalement, mais leur cœur n’était pas complet à son égard. À maintes reprises, par l’intermédiaire des prophètes, Jéhovah est revenu sur l’importance de la bonté de cœur, de la justice et de l’humilité, qui sont autant de qualités de cœur. Ces qualités sont essentielles pour pratiquer le culte que Dieu approuve. Si son peuple rebelle revenait, Jéhovah le ‘ guérirait ’ et le ‘ panserait ’. Imaginez un homme qui s’agenouille pour panser les blessures de son semblable. Maintenant, transposez ce tableau : imaginez Jéhovah en train de le faire.
Quel Dieu miséricordieux il est ! Il panse ceux qui acceptent de revenir à lui ! Cela ne nous pousse-t-il pas à vouloir revenir à lui si nous péchons contre lui ? — Joël 2:13.- jd chap5 § 12,18

Jéhovah appelle à présent son peuple à proclamer un défi parmi les nations : “ Sanctifiez la guerre ! Réveillez les hommes puissants ! Qu’ils s’approchent ! Qu’ils montent, tous les hommes de guerre ! ” (Joël 3:9). C’est une déclaration de guerre, pour une guerre d’un genre inhabituel : une guerre juste. Les Témoins fidèles de Jéhovah comptent sur les armes spirituelles pour se défendre contre la propagande mensongère, et c’est avec la vérité qu’ils contrent le mensonge. Sous peu, Dieu sanctifiera “ la guerre du grand jour de Dieu le Tout-Puissant ”. Cette guerre débarrassera notre planète de tous ceux qui s’opposent à la souveraineté de Jéhovah. Ses serviteurs sur la terre n’interviendront pas physiquement. De manière littérale tout comme dans un sens métaphorique, ils ont ‘ forgé les épées en socs et les lances en cisailles ’. (Isaïe 2:4.) Par contre, Jéhovah somme les nations qui s’opposent à lui de faire l’inverse : “ Forgez vos socs en épées et vos cisailles en lances. ” (Joël 3:10). Il les invite à engager la totalité de leur arsenal d’engins de guerre et d’armes modernes dans la bataille. Mais les nations ne peuvent qu’échouer, car c’est à Jéhovah qu’appartiennent le conflit et la victoire. TG1998 1/5 19-25 § 11

Jéhovah rassemble de toutes les nations un peuple qui est heureux de recevoir des instructions concernant ses voies et de marcher dans ses sentiers. Dans le monde entier, ce peuple a forgé les épées en socs de charrue, renonçant ainsi à la conduite violente du monde. En effet, des épées en socs de charrue! Mais cela ne va-t-il pas à l’encontre du cri que Jéhovah fait proclamer en Joël 3:9, 10 ? Nous lisons dans ce passage: “Proclamez ceci parmi les nations: ‘Sanctifiez la guerre! Réveillez les hommes puissants! Qu’ils s’approchent! Qu’ils montent, tous les hommes de guerre! Forgez vos socs de charrue en épées, et vos cisailles à émonder en lances.’” Jéhovah lance ici un défi aux dirigeants du monde pour amener leurs forces coalisées contre lui à Harmaguédon. Mais ils ne peuvent l’emporter! Ils connaîtront assurément une défaite totale TG1992 1/5 p9 § 4

Pour quelles raisons participez-vous au ministère public ? Notamment, parce que grâce à lui vous aidez vos semblables à connaître le vrai Dieu. Or, il faut savoir quelque chose d’essentiel concernant Jéhovah : c’est qu’avant de punir il donne des avertissements clairs. Cela prouve qu’il s’intéresse aux humains avec miséricorde ; il veut, non pas qu’ils meurent, mais qu’ils obtiennent la vie. Les 12 prophètes ont informé des pécheurs que Dieu leur proposait de s’amender et d’échapper ainsi à sa colère juste. Nous prenons part aujourd’hui à une œuvre similaire. Étant chrétien, vous avez l’honneur d’avertir vos semblables que le jour de vengeance de Dieu approche. Dans cette activité, si des gens ne vous écoutent pas, ne soyez pas vindicatif ; ne souhaitez pas qu’ils “ n’aient que ce qu’ils méritent ”. N’oubliez pas que vous prêchez en grande partie dans l’espoir que certains empruntent la route qui mène à la vie. — Joël 3:9-12 « Proclamez ceci parmi les nations : ‘ Sanctifiez la guerre ! Réveillez les hommes puissants ! Qu’ils s’approchent ! Qu’ils montent, tous les hommes de guerre ! Forgez vos socs en épées et vos cisailles en lances. Quant au faible, qu’il dise : “ Je suis un homme puissant. Offrez votre aide et venez, vous toutes, nations d’alentour, et rassemblez-vous. Vers ce lieu-là, ô Jéhovah, fais descendre tes puissants. Que les nations se réveillent et montent vers la basse plaine de Jehoshaphat ; car là je siégerai pour juger toutes les nations d’alentour – jd chap11 § 6

2:28-32.
Seul celui “ qui invoquera le nom de Jéhovah s’en tirera sain et sauf ” lors “ du grand et redoutable jour de Jéhovah ”. Comme nous pouvons être reconnaissants à Dieu de répandre son esprit sur toute sorte de chair et d’utiliser jeunes et vieux, hommes et femmes dans l’œuvre de prophétie, c’est-à-dire la proclamation des “ choses magnifiques de Dieu ” ! (Actes 2:11.) À l’approche du jour de Jéhovah, ne devrions-nous pas abonder en “ actes de sainte conduite et en actions marquées par l’attachement à Dieu ” ? TG2007 1/10 p13

3:4-8, 19. Joël a prophétisé que Dieu demanderait des comptes aux nations voisines de Juda qui avaient maltraité son peuple choisi. Comme annoncé, la ville continentale de Tyr a été dévastée par le roi de Babylone Neboukadnetsar. Plus tard, quand la ville insulaire est tombée aux mains d’Alexandre le Grand, des milliers de ses militaires ainsi que de ses personnages éminents ont été tués et 30 000 de ses habitants ont été vendus en esclavage. Les Philistins ont été pareillement malmenés par Alexandre et ses successeurs. Quant à Édom, il était désolé au IVe siècle avant notre ère (Malachie 1:3). Ces prophéties qui se sont accomplies renforcent notre foi en Jéhovah, Celui qui réalise ses promesses. Elles montrent également comment Jéhovah traitera les nations qui persécutent ses adorateurs aujourd’hui. - TG2007 1/10 p13

« Jéhovah sera un refuge pour son peuple » (Joël 3:16). Le tremblement dont parle le verset ne peut être lié qu’à l’exécution du jugement de Jéhovah lors de la grande tribulation. Nous sommes rassurés de savoir qu’à ce moment-là, Jéhovah protégera ses serviteurs fidèles (Rév. 7:9, 14). Lorsque nous prêchons, nous constatons que Jéhovah nous soutient et nous encourage. Cela renforce notre foi et notre endurance en vue de la grande tribulation. - km 7/13 p1

3:16-21. “ Vraiment le ciel et la terre trembleront ” et les nations subiront le châtiment de Jéhovah. “ Mais Jéhovah sera un refuge pour son peuple ”, en ce qu’il lui accordera la vie dans des conditions paradisiaques. À l’approche du jour où il s’apprête à exécuter son jugement sur le monde méchant, ne devrions-nous pas être fermement résolus à demeurer proches de lui ? - TG2007 1/10 p13

Révélation 7:9-17 parle des survivants de la grande tribulation comme d’“ une grande foule ” composée des humains qui ont exercé la foi dans le pouvoir rédempteur du sang de Jésus. Au jour de Jéhovah, ces personnes sont protégées, tandis que les foules grouillantes de la prophétie de Joël subissent un jugement défavorable. Joël dit à l’adresse des survivants : “ Il faudra que vous sachiez que je suis Jéhovah votre Dieu, qui réside à Sion ma montagne sainte ”, cette expression désignant la résidence céleste de Jéhovah. Joël 3:17a.
La prophétie nous apprend ensuite que le domaine du Royaume céleste de Dieu “ devra devenir un lieu saint ; pour ce qui est des étrangers, ils n’y passeront plus ”. (Joël 3:17b.) Il n’y aura effectivement plus d’étrangers dans le ciel ni dans le domaine terrestre du Royaume céleste, car l’unité dans le culte pur aura été réalisée. – TG1998 1/5 25 § 17,18

Cette belle prophétie en a peut-être rappelé une autre aux exilés juifs, une prophétie qui avait été consignée plus de deux siècles auparavant : “ Une source sortira de la maison de Jéhovah, et elle devra irriguer le ouadi des Acacias. ” (Joël 3:18). Comme celle d’Ézéchiel, la prophétie de Joël prédit qu’un fleuve sortirait de la maison de Dieu, le temple, et apporterait la vie à une région aride. La Tour de Garde explique depuis longtemps que la prophétie de Joël s’accomplit à notre époque. Il en va donc certainement de même de la vision semblable d’Ézéchiel. Les bénédictions de Jéhovah se sont véritablement déversées dans le pays rétabli du peuple de Dieu aujourd’hui, comme dans l’Israël antique – TG1999 1/3 p19 § 4,5

Une paix abondante règne d’ores et déjà parmi les serviteurs de Jéhovah sur la terre. Tous unis, ils proclament les jugements de Dieu dans plus de 236 pays. Leur prospérité est annoncée en termes poétiques par Joël : “ Il arrivera, en ce jour-là, que les montagnes dégoutteront de vin doux et les collines ruisselleront de lait, et tous les lits des cours d’eau de Juda ruisselleront d’eau. ” (Joël 3:18).
Ainsi, Jéhovah continuera à bénir abondamment ceux qui le louent sur la terre, en leur donnant la joie et la prospérité et en déversant sur eux un flot incessant de précieuses vérités. Jéhovah aura totalement justifié sa souveraineté dans la basse plaine de la décision, et la joie abondera quand il résidera pour toujours au milieu de tous ceux qu’il aura rachetés – TG1998 1/5 p25 § 19

La quantité de nourriture spirituelle préparée à notre intention est comme un fleuve qui ne cesse de grossir. Publications imprimées, enregistrements audio ou vidéo, réunions et assemblées, site Internet : ce flot nourricier coule sans arrêt au beau milieu d’un monde spirituellement famélique Joël 3:18 « “ Oui, il arrivera, en ce jour-là, que les montagnes dégoutteront de vin doux et les collines ruisselleront de lait, et tous les lits des cours d’eau de Juda ruisselleront d’eau. Une source sortira de la maison de Jéhovah, et elle devra irriguer le ouadi des Acacias ». N’êtes-vous pas émerveillé de voir dans votre quotidien l’accomplissement des promesses d’abondance faites par Jéhovah ? Veillez-vous à vous nourrir à sa table avec régularité ? - kr chap22 § 12

Quelles autres perles spirituelles as-tu découvertes dans la lecture biblique de cette semaine ?

Le mauvais exemple des Israélites qui ont péri pour n’avoir pas eu foi dans les promesses de Jéhovah devrait nous servir d’avertissement. Plutôt que de les imiter, soyons fermes, servons Dieu en ayant conscience qu’il n’y a pas de temps à perdre en ces derniers jours. “ Je vis chaque jour comme si le grand jour de Jéhovah était pour demain ”, a déclaré un ancien très expérimenté. — Joël 1:15. Effectivement, le grand jour de Jéhovah est imminent. Nous n’avons cependant rien à craindre, aussi longtemps que nous restons proches de Dieu. Si nous adhérons fermement à ses principes justes et demeurons fermes, nous achèverons avec succès la course pour la vie éternelle – TG2003 15/5 p21

La plaie des sauterelles fut et est encore un signe avant-coureur. Qu’annonce-t-elle ? Joël nous le dit clairement : “ Hélas pour ce jour ! parce que le jour de Jéhovah est proche, et comme un pillage venant du Tout-Puissant, il arrivera. ” (Joël 1:15). L’invasion mondiale des sauterelles de Dieu à notre époque atteste distinctement que le grand et redoutable jour de Jéhovah est proche. Toutes les personnes au cœur droit attendent certainement avec impatience de voir ce jour mémorable où le jugement divin sera exécuté contre les méchants et où Jéhovah remportera la victoire en sa qualité de Souverain de l’univers. TG1998 1/5 p11 § 14

Le témoignage rendu au Ier siècle n’était qu’un avant-goût de l’œuvre qui s’accomplit à notre époque sur une plus grande échelle. Le prophète Joël a comparé l’activité de prédication des chrétiens oints à une plaie d’insectes dévastatrice, comprenant des sauterelles (Joël 1:4). Progressant comme une armée, les sauterelles surmontent les obstacles, entrent dans les maisons et dévorent tout sur leur passage. (Joël 2:2, 7-9.) Il s’agit là d’une description vivante de la persévérance et de l’application des serviteurs de Dieu pour ce qui est d’accomplir l’œuvre de témoignage à l’époque moderne. La principale méthode utilisée par les chrétiens oints et les “ autres brebis ” pour réaliser cette image prophétique est le ministère de maison en maison – TG2008 15/4 § 5

Apparaît à présent un groupe d’individus peu recommandables, les chefs religieux de Juda. Réveillez-vous, ivrognes, leur est-il ordonné, et pleurez ; hurlez, vous tous, buveurs de vin, à cause du vin doux, car il a été retranché de votre bouche. ” (Joël 1:5). Les ivrognes spirituels de Juda devaient ‘ se réveiller ’, c’est-à-dire se dessoûler. Mais ne pensons pas que ce ne soit là qu’une histoire ancienne. Actuellement, alors que le grand jour de Jéhovah est devant nous, les membres du clergé de la chrétienté sont figurément parlant tellement pleins de vin doux que c’est à peine s’ils entendent l’injonction que leur adresse le Très-Haut. Quel choc pour eux quand le grand et redoutable jour de Jéhovah les tirera de la torpeur de leur ivresse spirituelle ! – TG1998 1/5 p9 § 7

N’est-il pas normal que nous offrions des dîmes symboliques à Jéhovah, par attachement et par amour ? Vous êtes également motivé par le sentiment que c’est le moment ou jamais. Vous êtes conscient que le jour de Jéhovah approche à grands pas et qu’il est “ très redoutable ”. (Joël 2:1, 2, 11.) Des vies sont en jeu. Dieu lance une invitation que vous pouvez accepter personnellement. Jéhovah vous invite à le ‘ mettre à l’épreuve ’. Évidemment, un simple humain ne devrait jamais avoir l’audace de mettre Jéhovah à l’épreuve, comme si Dieu n’était pas digne de confiance (Hébreux 3:8-10). En revanche, vous pouvez humblement le mettre à l’épreuve dans le bon sens du terme. Comment cela ? Il a promis une bénédiction. Quand vous lui obéissez, vous le mettez à l’épreuve ; vous demandez en quelque sorte : ‘ Est-ce qu’il va me bénir ? ’ De son côté, il se fait un devoir de vous bénir, de tenir sa promesse. Ainsi, en vous permettant de le ‘ mettre à l’épreuve ’, Dieu renforce votre conviction qu’il vous bénira abondamment. – jd chap14 §10

Une des périodes les plus sombres de l’Histoire approche. Le prophète Joël en parle comme d’« un jour de ténèbres et d’obscurité » (Joël 2:1, 2) Pour le peuple de Dieu, l’heure sera à l’unité. Durant la période troublée que connaîtra bientôt le système actuel, nous devrons être extrêmement unis. Il faudra que règne parmi nous une unité spirituelle qui pourrait être comparée à la proximité des maisons de la Jérusalem antique. Ces habitations étaient construites si près les unes des autres qu’un psalmiste a qualifié Jérusalem de « ville qui a été liée ensemble dans l’unité ». Cet agencement permettait aux habitants de se soutenir et de se protéger mutuellement. Cette proximité pouvait par ailleurs symboliser l’unité spirituelle de la nation entière, quand « les tribus de Jah » se rassemblaient pour le culte. Pareillement, il nous faut être « lié[s] ensemble dans l’unité » aujourd’hui et il nous faudra l’être durant les jours critiques à venir. Pourquoi, durant cette période à venir, sera-t-il si important d’être « lié[s] ensemble » ? Ézéchiel chapitre 38 parle prophétiquement d’une attaque que « Gog du pays de Magog » lancera contre le peuple de Dieu. Ce ne sera pas le moment de nous laisser diviser par quoi que ce soit. Et nous ne voudrons certainement pas chercher un soutien du côté du monde. Il nous faudra absolument invoquer le nom de Jéhovah pour que son Fils et Lui nous aident à traverser cette période de détresse (Joël 2:32) – TG2014 15/12 p22 § 10-12

La prophétie consignée en Joël chapitre 2 a connu un accomplissement au Ier siècle. Le jour de la Pentecôte de l’an 33, Jéhovah a en effet répandu son esprit saint sur les premiers chrétiens. Ils ont été oints et ont reçu le pouvoir de parler “ des choses magnifiques de Dieu ” en de nombreuses langues. Une foule de personnes très étonnées se sont donc rassemblées. Prenant la parole, l’apôtre Pierre a cité Joël 2:28, 29 et leur a expliqué qu’elles étaient témoins de son accomplissement (Actes 2:1-21). Mais rien n’indique qu’il se soit produit à l’époque une plaie d’insectes réelle qui aurait causé des souffrances à certains et amené d’autres à se repentir.
Y a-t-il eu une plaie au sens figuré durant ces jours-là ? Oui, sans conteste ! Une plaie consécutive à la prédication incessante des chrétiens nouvellement oints. Par leur entremise, Jéhovah a invité les Juifs qui écoutaient à se repentir et à profiter de ses bénédictions. Ceux qui ont accepté cette invitation ont été grandement bénis.
Mais pour ceux qui l’ont refusée, les chrétiens du Ier siècle sont devenus comme un nuage dévastateur de sauterelles. De Jérusalem, ils se sont dispersés dans toute la Judée et la Samarie. Peu après, ils étaient partout, tourmentant les Juifs incrédules en proclamant publiquement la résurrection de Jésus et tout ce qu’elle impliquait. Cette plaie a duré jusqu’au ‘ jour redoutable ’, en l’an 70, jour où Jéhovah fit venir les armées romaines contre Jérusalem pour la détruire. Seuls les chrétiens qui invoquaient avec foi le nom de Jéhovah ont été sauvés - re p142-143 § 3,4

Le prophète Joël a comparé les serviteurs de Jéhovah en action à des sauterelles. Il a écrit : “ Comme des hommes puissants ils courent. Comme des hommes de guerre ils escaladent une muraille. Ils vont chacun par ses chemins, ils ne changent pas leurs sentiers. Ils ne se bousculent pas l’un l’autre. Comme un homme robuste dans sa marche, ils vont inlassablement ; et s’il en est qui tombent parmi les armes de jet, les autres ne s’arrêtent pas. ” — Joël 2:7, 8.
Cette prophétie ne décrit-elle pas remarquablement les prédicateurs du Royaume de notre époque ? Aucune “ muraille ” d’opposition n’a réussi à arrêter leur prédication. Ils imitent Jésus, qui s’est attaché à faire la volonté de Dieu malgré le mépris généralisé dont il était l’objet (Is. 53:3). Il est vrai qu’un certain nombre de chrétiens sont ‘ tombés parmi les armes de jet ’ en mourant en martyrs pour leur foi. Pourtant, la prédication s’est poursuivie et le nombre de proclamateurs continue d’augmenter. En fait, les persécutions ont souvent contribué à faire connaître la bonne nouvelle du Royaume à des gens qui, sinon, n’en auraient jamais entendu parler (Actes 8:1, 4). Faites-vous preuve de persévérance dans le ministère à la manière de la sauterelle, même quand vous vous heurtez à l’indifférence ou à l’opposition ? - TG2009 15/4 p18-19 § 14,15

Une armée de sauterelles à l’époque moderne - Le témoignage rendu au 1er siècle n’était qu’un avant-goût de l’œuvre qui s’accomplit à notre époque sur une plus grande échelle. Le prophète Joël a comparé l’activité de prédication des chrétiens oints à une plaie d’insectes dévastatrice, comprenant des sauterelles (Joël 1:4). Progressant comme une armée, les sauterelles surmontent les obstacles, entrent dans les maisons et dévorent tout sur leur passage. (Joël 2:2, 7-9.) Il s’agit là d’une description vivante de la persévérance et de l’application des serviteurs de Dieu pour ce qui est d’accomplir l’œuvre de témoignage à l’époque moderne. La principale méthode utilisée par les chrétiens oints et les “ autres brebis ” pour réaliser cette image prophétique est le ministère de maison en maison. Tout en attendant les événements décisifs qui doivent se produire, puissions-nous continuer d’annoncer avec zèle la bonne nouvelle du Royaume – TG2008 15/7 p3-7 § 5

Joël a prophétisé qu’avant la venue du grand et redoutable jour de Jéhovah, Ses serviteurs iraient de l’avant « inlassablement » et que rien ne les dissuaderait de prêcher (Joël 2:2, 7-9). Impliquons-nous pleinement dans cette activité qui ne se répétera jamais ! – km 2013 janvier § 5

Chaque fois que les circonstances donnent l’impression que Dieu a abandonné son peuple, les autres nations en concluent qu’il ne protège pas ni ne bénit ses serviteurs, et elles l’accablent d’outrages. Joël 2:17-19 « Entre le porche et l’autel, que les prêtres, les ministres de Jéhovah, pleurent et disent : ‘ Veuille t’apitoyer sur ton peuple, ô Jéhovah, et ne fais pas de ton héritage un opprobre, pour que les nations dominent sur eux. Pourquoi dirait-on parmi les peuples : “ Où est leur Dieu ? ” ’ Jéhovah sera zélé pour son pays et aura pitié de son peuple. Jéhovah répondra et dira à son peuple : ‘ Voici que je vous envoie le grain, le vin nouveau et l’huile, et vraiment vous en serez rassasiés ; et je ne ferai plus de vous un opprobre parmi les nations ». Mais, en temps voulu, Jéhovah intervient par des actes salvateurs et réduit ainsi au silence ceux qui l’outragent. it2 p449 Outrage

2:1-10, 28
Comment s’est accomplie la prophétie relative à l’invasion des insectes ? La Bible ne rapporte pas que le pays de Canaan ait connu une invasion d’insectes de l’ampleur dont parle le livre de Joël. Par conséquent, l’attaque décrite par le prophète figure probablement le moment de 33 de notre ère où Jéhovah a répandu son esprit sur les premiers disciples de Christ et où ceux-ci ont commencé à prêcher le message qui a tourmenté les chefs religieux. Aujourd’hui, nous avons le privilège de participer à une œuvre semblable - TG2007 1/10 p13

2:32 — Que signifie ‘ invoquer le nom de Jéhovah ’ ? Invoquer le nom de Jéhovah signifie connaître ce nom, le respecter profondément ainsi que faire confiance au porteur de ce nom et compter sur lui. - TG2007 1/10 p13

PRESSOIR - Les pressoirs courants consistaient d’ordinaire en deux bassins peu profonds creusés en plein roc, une petite bonde reliant le bassin supérieur au bassin inférieur. Dans le bassin du haut, on foulait ou on écrasait le raisin ou les olives, de sorte que les jus coulaient par gravité dans la cuve du bas. Ces deux termes apparaissent en Joël 3:13 : “ Venez, descendez, car le pressoir est devenu plein. Oui, les cuves débordent. ” Il semble qu’on employait le terme yèqèv aussi pour désigner un pressoir à bassin unique dans lequel se faisaient et le foulage des grappes et la récupération du jus. Le fond de ce genre de pressoir était plus incliné que dans le modèle classique à deux bassins, ce qui permettait de recueillir le jus dans la partie basse. Si un pressoir était long et étroit comme une auge. . Les Écritures grecques chrétiennes aussi parlent du pressoir ainsi que de la “ cuve pour le pressoir ” au sens figuré. Au jour de Jéhovah, quand les foules sont rassemblées dans la basse plaine de la décision, ce commandement est lancé : “ Faites passer une faucille, car la moisson a mûri. Venez, descendez, car le pressoir est devenu plein. Oui, les cuves débordent ; car leur méchanceté est devenue abondante. ” (Joël 3:13, 14). De façon comparable, Jean vit en vision “ la vigne de la terre ” jetée “ dans le grand pressoir de la fureur de Dieu ”, où elle fut foulée jusqu’à ce que le ‘ sang sorte du pressoir jusqu’aux mors des chevaux ’. C’est celui qu’on appelle “ Fidèle et Véridique ”, “ La Parole de Dieu ”, qui foule ce pressoir de la “ fureur de la colère de Dieu le Tout-Puissant ”. Ré 14:19, 20 ; 19:11-16. it2 p653



Michèle
Surveillant/e TJ
Surveillant/e TJ

Messages : 395
Date d'inscription : 19/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum