RECHERCHONS DES PERLES SPIRITUELLES - SEMAINE DU 23 OCTOBRE 2017 - HOSHEA 8-14

Aller en bas

RECHERCHONS DES PERLES SPIRITUELLES - SEMAINE DU 23 OCTOBRE 2017 - HOSHEA 8-14

Message  Michèle le Jeu 19 Oct 2017 - 16:13

JOYAUX DE LA PAROLE DE DIEU

Recherchons des perles spirituelles (8 min) : HOSHEA 8-14


Ho 10:12 : Que devons-nous faire pour « moissonner selon la bonté de coeur ou amour fidèle » de Jéhovah ? (w05 15/11 28 § 7).
« Semez pour vous dans la justice ; moissonnez selon la bonté de cœur. Travaillez pour vous une terre arable, quand c’est le temps de rechercher Jéhovah, jusqu’à ce qu’il vienne vous enseigner la justice »


7 Si nous adorons Jéhovah sans hypocrisie et avec droiture, nous serons l’objet de sa bonté de cœur, c’est-à-dire de son amour fidèle. Les Israélites rebelles ont reçu le conseil suivant : “ Semez pour vous dans la justice ; moissonnez selon la bonté de cœur. Travaillez pour vous une terre arable, quand c’est le temps de rechercher Jéhovah, jusqu’à ce qu’il vienne vous enseigner la justice. ” — Hoshéa 10:12. – TG2005

Hoshéa, a employé un vocabulaire tiré de la vie agricole pour exhorter les habitants d’Israël, le royaume du Nord : “ Semez pour vous dans la justice ; moissonnez selon la bonté de cœur. Travaillez pour vous une terre arable, quand c’est le temps de rechercher Jéhovah. ” Mais la majorité ne l’ont pas écouté. Ils ‘ ont labouré la méchanceté ’ ; c’est donc l’injustice qu’ils ont moissonnée (Hoshéa 10:12, 13). Ils cautionnaient des pratiques corrompues, quand ils ne s’y livraient pas eux-mêmes ; ils avaient ‘ confiance dans leur voie ’ plutôt que dans celle de Jéhovah. Certains, aujourd’hui, pourraient se demander : ‘ Comment cela a-t-il pu arriver à des pratiquants du vrai culte qui vivaient au beau milieu de la Terre promise ? ’ Hoshéa a révélé que leur problème venait principalement d’une mentalité dont nous devons nous garder si nous voulons continuer à attendre le grand jour de Jéhovah. Cette mentalité consiste à s’installer dans la routine et à se sentir ‘ rassasié ’. jd 157-158 §11

Nous ne pouvons pas adorer Dieu avec un cœur hypocrite. Lorsque ‘ nous semons pour nous dans la justice, nous moissonnons selon la bonté de cœur de Dieu ’. – TG2007 15/9

Ho 11:1 : Comment ces paroles se sont-elles réalisées en Jésus ? (w11 15/8 10 § 10).).
Quand Israël était un garçon, alors je l’ai aimé, et d’Égypte j’ai appelé mon fils »


10 Comme les Israélites, le Messie serait appelé d’Égypte (Hosh. 11:1). Avant qu’Hérode ne prenne sa décision funeste, un ange a demandé à Joseph d’emmener Marie et Jésus en Égypte. Ils y sont restés “ jusqu’au décès d’Hérode, pour que s’accomplisse ce qui avait été prononcé par Jéhovah par l’intermédiaire de son prophète [Hoshéa], quand il a dit : ‘ D’Égypte j’ai appelé mon fils. ’ ” (Mat. 2:13-15). Bien entendu, Jésus n’avait aucune prise sur les événements qui, selon les prophéties, devaient marquer sa naissance et les premières années de sa vie. – TG2011

Le Fils de Dieu serait appelé “ d’Égypte ”. Dans son enfance, Jésus a été emmené en Égypte. Il en a été ramené après la mort d’Hérode, ce qui a réalisé la prophétie

Ces paroles d’Hoshéa renvoyaient à l’époque où la nation d’Israël, alors dirigée par celui que Dieu avait désigné, Moïse, était sortie d’Égypte (Ex. 4:22, 23 ; 12:29-37). Toutefois, ces paroles ne se rapportaient pas seulement à un événement passé, mais aussi à un événement postérieur à l’époque d’Hoshéa. Il s’agissait en fait d’une prophétie qui s’est réalisée quand Joseph et Marie sont revenus d’Égypte avec Jésus, après la mort du roi Hérode. — Mat. 2:15, 19-23. – TG2009 15/4 §4

Qu’est-ce que la lecture biblique de cette semaine m’apprend sur Jéhovah ?

Comment nous pouvons moissonner ce qui est bon. Parlant des Israélites, Hoshéa met en relief la folie et la vanité de leur infidélité : “ C’est le vent qu’ils sèment sans cesse, et c’est l’ouragan qu’ils moissonneront. ” (Hoshéa 8:7). Il s’agit ici d’un principe que nous ferions bien de retenir, à savoir : il y a un lien direct entre ce que nous faisons maintenant et ce qui nous arrivera plus tard. Comment ce principe s’est-il vérifié dans le cas des Israélites infidèles ?
En pratiquant le péché, ces Israélites semaient ce qui est mauvais. Pourraient-ils continuer de le faire sans moissonner des conséquences désastreuses ? Ils n’échapperaient certainement pas à la condamnation. Hoshéa 8:13 l’affirme : “ Il [Jéhovah] va se souvenir de leur faute et faire rendre des comptes pour leurs péchés. ” Et en Hoshéa 9:17 il est écrit : “ Mon Dieu les rejettera, car ils ne l’ont pas écouté, et ils deviendront des fugitifs parmi les nations. ” Jéhovah tiendrait les Israélites pour responsables de leurs péchés. Comme ils semaient ce qui est mauvais, ils moissonneraient ce qui est mauvais. Le jugement de Dieu a été mis à exécution en 740 avant notre ère, quand les Assyriens ont renversé le royaume des dix tribus d’Israël et emmené ses habitants en captivité. Ce qui est arrivé à ces Israélites nous enseigne une vérité fondamentale : on moissonne ce que l’on sème. Comment donc pouvons-nous moissonner ce qui est bon ? On peut répondre à cette question par un exemple simple. Si un agriculteur veut récolter du blé, va-t-il semer de l’orge ? Bien sûr que non ! Il doit planter ce qu’il veut récolter. De même, si nous voulons moissonner ce qui est bon, nous devons semer ce qui est bon. Voulez-vous continuer de moissonner ce qui est bon, c’est-à-dire une vie sereine aujourd’hui avec la perspective de la vie éternelle dans le monde nouveau de Dieu ? Si oui, vous devez continuer de semer ce qui est bon en marchant avec Dieu et en vivant en accord avec ses normes justes. - TG2005 15/11 p22-26

Vous vous demandez peut-être comment les Israélites ont pu tomber aussi facilement dans la désobéissance. Hoshéa a décrit le processus : “ Israël oubliait son Auteur ” (Hoshéa 8:14). La forme du verbe hébreu original emporte l’idée de “ commencer à oublier ”. Les Israélites n’ont pas subitement été frappés d’amnésie concernant Jéhovah. C’est au fil du temps qu’ils ont perdu de vue l’importance de l’adorer de la façon qu’il approuvait. Jéhovah a fourni aux Israélites une nourriture spirituelle abondante. Ils avaient la Loi, qui pouvait affermir leurs relations avec lui ; ils avaient un programme éducatif destiné à inculquer la connaissance divine à leurs descendants ; et ils avaient des prophètes pour les aider à comprendre la volonté de Dieu. Pourtant, ils ont commencé à oublier Jéhovah. La Bible dit qu’aux jours d’Hoshéa “ ils se sont rassasiés [sur le plan matériel] et leur cœur a commencé de s’élever ”. (Hoshéa 13:6) Pensez-vous qu’un chrétien pourrait se laisser prendre au même piège ? Si nous ne voulons pas que notre situation matérielle prenne le pas sur nos relations avec Dieu, nous devons être conscients au quotidien que ce danger nous guette - Livre Le jour de Jéhovah (jd) p57-62

Jéhovah attend de nous que nous lui offrions un service sacré d’une manière pure et sans hypocrisie. Israël était devenu “ une vigne qui dégénère ”, improductive. Ses habitants avaient ‘ multiplié les autels ’ à l’usage du faux culte. Ces apostats avaient même dressé des colonnes, peut-être des obélisques qui servaient au culte impur. Jéhovah allait briser ces autels et détruire ces colonnes. Hoshéa 10:1, 2. L’hypocrisie n’a pas sa place parmi les serviteurs de Jéhovah. Or, qu’était-il arrivé aux Israélites ? Eh bien, ‘ leur cœur était devenu hypocrite ’ ! Ils avaient beau être un peuple qui s’était voué à Jéhovah et avait conclu une alliance avec lui, il les a reconnus coupables d’hypocrisie.
Quelle est la leçon pour nous ? Si nous nous sommes voués à Dieu, nous ne devons pas être hypocrites. Proverbes 3:32 énonce cet avertissement : “ L’homme plein de détours est chose détestable pour Jéhovah, mais Son intimité est avec les hommes droits. ” Pour marcher avec Dieu, nous devons manifester un amour “ qui vient d’un cœur pur, d’une bonne conscience et d’une foi sans hypocrisie ”. — 1 Timothée 1:5. – TG2005 15/11 p27 § 5,6

Jéhovah a indiqué ce qui le pousse, lui, à administrer la discipline. Il a déclaré : J’ai appris à marcher à Éphraïm, les prenant sur mes bras [...]. Je les tirais avec les cordes de l’homme tiré du sol, avec les cordons de l’amour. ” (Hoshéa 11:3, 4). En l’occurrence, Hoshéa compare les relations entre Jéhovah et Israël à celles qui unissent un père et un fils. Vous imaginez-vous un père plein d’amour, qui dirige son enfant avec des cordes, qui aide son bébé chancelant à marcher ? Les cordes retiennent l’enfant s’il trébuche ; elles le guident s’il s’éloigne. Imiterez-vous l’amour que Dieu a témoigné aux Israélites ? Maintes et maintes fois, ils lui ont tourné le dos, mais il n’a pas rapidement lâché les cordons de l’amour. N’oubliez pas que Jéhovah n’a pas, par favoritisme, fermé les yeux sur les mauvaises actions de ses serviteurs. Il a regardé la situation en face ; il les a disciplinés avec amour et il a pris le temps de leur apporter l’aide dont ils avaient besoin. Si vous remarquez qu’un membre de votre entourage paraît s’écarter de la voie de la vérité, ne vous voilez pas la face. Essayez au contraire de le faire revenir, en le guidant avec des cordes en quelque sorte, en lui fournissant un soutien chaleureux dans cette mauvaise passe. jd chap10 § 18

Revenez à Jéhovah - Même ceux qui se rendent coupables de péchés graves peuvent revenir à Jéhovah et obtenir miséricorde (Psaume 145:8, 9). Hoshéa mentionna de nouveau l’attention que Dieu manifestait avec tendresse aux Israélites. Bien que la nation se fût rebellée contre lui, Jéhovah promettait de la rétablir, en disant: “Du Schéol je les rachèterai; de la mort je les recouvrerai.” Samarie (Israël) devrait payer le prix de sa rébellion. Mais les Israélites étaient exhortés à revenir à Dieu avec de bonnes paroles, [b]‘les jeunes taureaux de leurs lèvres’[/b]. La prophétie s’achève par cette pensée réconfortante: Jéhovah témoignera de la miséricorde et de l’amour aux hommes sages et justes qui marchent dans ses voies droites. 13:1 à 14:9.
Leçons à retenir: Jéhovah fait miséricorde au transgresseur en vertu de son repentir sincère. Les pécheurs qui désirent bénéficier de sa miséricorde doivent cependant agir en harmonie avec la connaissance de Dieu et produire des œuvres qui conviennent à la repentance. Il leur faut semer de bonnes choses et continuer à faire grand cas des choses sacrées. Il est réconfortant de savoir que même ceux qui commettent une faute grave peuvent revenir au Très-Haut et espérer obtenir son pardon, car notre Dieu Jéhovah est miséricordieux. – TG1989 1/3 p15

La conviction selon laquelle “ les voies de Jéhovah sont droites ” nous aide à continuer à marcher avec Dieu. Les habitants de Samarie ne marchaient pas dans les voies justes de Dieu. Ils auraient donc à payer le prix de leur péché et de leur manque de foi en Jéhovah. Voici ce qui fut prédit à leur sujet : “ Samarie sera tenue pour coupable ; car vraiment elle est rebelle contre son Dieu. Par l’épée ils tomberont. Leurs enfants seront mis en pièces, et leurs femmes enceintes, elles, seront éventrées. ” (Hoshéa 13:16). L’Histoire montre que les Assyriens, qui ont conquis Samarie, étaient capables précisément de ces atrocités. Les habitants de Samarie ne se sont pas conformés aux voies droites de Jéhovah, et ils l’ont payé cher. Pareillement, nous qui nous sommes voués à Jéhovah, si nous nous mettions à pratiquer le péché et à traiter avec mépris les principes justes de Jéhovah, nous en subirions les conséquences tragiques. Ne tombons jamais dans une telle méchanceté ! Au contraire, que chacun de nous mette en pratique le conseil de l’apôtre Pierre : “ Qu’aucun de vous ne souffre comme meurtrier, ou voleur, ou malfaiteur, ou comme quelqu’un qui se mêle des affaires d’autrui. Mais s’il souffre comme chrétien, qu’il n’ait pas honte, mais qu’il continue à glorifier Dieu en ce nom. ” — 1 Pierre 4:15, 16. - TG2005 15/11 p27 § 15,17

Même ceux qui ont trébuché en commettant un péché grave peuvent revenir à Jéhovah. En Hoshéa 14:1, 2, nous trouvons cette supplication : “ Reviens donc, ô Israël, à Jéhovah ton Dieu, car tu as trébuché dans ta faute. Prenez avec vous des paroles et revenez à Jéhovah. Dites-lui, vous tous : ‘ Puisses-tu pardonner la faute ; accepte ce qui est bon, et nous voulons offrir en retour les jeunes taureaux de nos lèvres. ’ ”Les Israélites repentants avaient la possibilité d’offrir à Dieu ‘ les jeunes taureaux de leurs lèvres ’. Il s’agissait de sacrifices de louange sincère. Paul fit allusion à cette prophétie lorsqu’il encouragea les chrétiens à ‘ offrir à Dieu un sacrifice de louange, c’est-à-dire le fruit de lèvres qui font une déclaration publique pour son nom ’. (Hébreux 13:15.) Pour notre part, aujourd’hui, quel grand honneur nous avons de marcher avec Dieu et de lui offrir ce genre de sacrifices - TG2005 15/11 p27 § 19,20

Hoshéa dit aux Israélites qu’ils avaient perdu la faveur divine pour avoir adoré de faux dieux (Hosh. 13:1-3). Il les a exhortés à adresser cette prière à Jéhovah : “ Puisses-tu pardonner la faute ; accepte ce qui est bon, et nous voulons offrir en retour les jeunes taureaux de nos lèvres. ” — Hosh. 14:1, 2. Le taureau était l’animal le plus coûteux qu’un Israélite pouvait offrir à Jéhovah. L’expression “ les jeunes taureaux de nos lèvres ” désignait par conséquent des paroles sincères et réfléchies à la louange du vrai Dieu. Quel accueil Jéhovah a-t-il fait à ceux qui lui offraient de tels sacrifices de louange ? “ Je les aimerai de mon plein gré ”, a-t-il déclaré (Hosh. 14:4). Jéhovah leur accordait son pardon, son approbation et son amitié.TG2011 15/2 p13

Les Israélites qui ont cessé de se rebeller et sont revenus à Dieu lui ont offert ‘ les jeunes taureaux de leurs lèvres ’. Ils ont dès lors connu un rétablissement spirituel, comme Dieu l’avait promis. Hoshéa 14:4-7 dit : “ [Moi, Jéhovah,] je guérirai leur infidélité. Je les aimerai de mon plein gré, parce que ma colère s’en est retournée de dessus lui. Je deviendrai comme la rosée pour Israël. Il fleurira comme le lis, il enfoncera ses racines comme le Liban. Ses jeunes pousses sortiront, sa dignité deviendra comme celle de l’olivier et sa senteur comme celle du Liban. Ils habiteront de nouveau à son ombre. Ils feront pousser du grain, ils bourgeonneront comme la vigne. Son mémorial sera comme le vin du Liban[/b]. ”
Les Israélites repentants seraient guéris spirituellement et bénéficieraient de nouveau de l’amour de Dieu. Jéhovah deviendrait comme une rosée revigorante pour eux en ce qu’il les bénirait abondamment. Ses serviteurs rétablis auraient de la dignité “ comme celle de l’olivier ” et ils marcheraient dans ses voies. [b]En ce qui nous concerne
, qu’est-il exigé de nous qui sommes déterminés à marcher avec Jéhovah Dieu ? Afin de continuer à marcher avec Dieu, nous devons exercer la “ sagesse d’en haut ” et toujours agir en conformité avec ses voies droites - TG2005 15/11 p27 § 21-23

Le dernier verset de la prophétie d’Hoshéa est ainsi libellé : Qui est sage, pour comprendre ces choses ? Avisé, pour les savoir ? Car les voies de Jéhovah sont droites ; ce sont les justes qui y marcheront, mais ce sont les transgresseurs qui y trébucheront. ” — Hoshéa 14:9. Au lieu de nous laisser guider par la sagesse et les principes du monde, soyons déterminés à marcher dans les voies droites de Dieu. C’est ce que fit Hoshéa pendant au moins 59 ans. Il transmit fidèlement des messages divins, en sachant que ses contemporains qui étaient sages et avisés les comprendraient. Et nous ? Tant que Jéhovah nous permettra de témoigner, nous continuerons de chercher ceux qui auront la sagesse d’accepter sa faveur imméritée. Et c’est avec grand plaisir que nous le faisons, en coopérant entièrement avec “ l’esclave fidèle et avisé ”. —
Notre examen de la prophétie d’Hoshéa devrait nous aider à continuer à marcher avec Dieu en envisageant la vie éternelle dans le monde nouveau qu’il a promis (2 Pierre 3:13 ; Jude 20, 21). Quelle espérance magnifique ! Cette espérance se concrétisera pour nous, personnellement, si nous prouvons, en paroles et en actes, que nous sommes sincères lorsque nous affirmons : “ Les voies de Jéhovah sont droites. ”- TG2005 15/11 p27

Quelles autres perles spirituelles as-tu découvertes dans la lecture biblique de cette semaine ?

Des personnes et des nations en oppriment d’autres, mais Jéhovah Dieu ne place jamais un joug tyrannique et malfaisant sur ses fidèles serviteurs. Par l’intermédiaire du prophète Hoshéa, Jéhovah rappela à Israël qu’il l’avait traité avec miséricorde : “ Je les tirais avec les cordes de l’homme tiré du sol, avec les cordons de l’amour, si bien que je suis devenu pour eux comme ceux qui soulèvent un joug sur leurs mâchoires, et avec douceur j’ai apporté de la nourriture à chacun. ” (Ho 11:4). Jéhovah avait donc agi envers les Israélites comme quelqu’un qui soulevait ou ramenait suffisamment en arrière un joug pour permettre à un animal de manger sans difficulté. C’est seulement quand ils brisaient le joug de leur soumission à Dieu (Jr 5:5) qu’ils se retrouvaient sous le joug tyrannique de nations ennemies. – it2 p59 Joug

Pour continuer à marcher avec Dieu, nous devons espérer en lui constamment. Les Israélites ont reçu le conseil suivant : “ Quant à toi, tu dois revenir à ton Dieu, gardant la bonté de cœur et la justice ; et qu’on espère en ton Dieu constamment. ” (Hoshéa 12:6). Les habitants d’Israël avaient la possibilité de prouver qu’ils se repentaient et revenaient à Jéhovah en manifestant la bonté de cœur, en exerçant la justice et en ‘ espérant en Dieu constamment ’. Que nous marchions depuis peu ou depuis longtemps avec Dieu, nous devons être déterminés à manifester la bonté de cœur, à exercer la justice et à espérer en Dieu constamment - TG2005 15/11 p27 § 12

Nous ne devrions jamais nous éloigner de Jéhovah. Si nous avons laissé une certaine distance s’installer entre lui et nous, suivons cette exhortation d’Hoshéa 12:6 : « Tu dois revenir à ton Dieu, gardant la bonté de cœur et la justice ; et [...] espère en ton Dieu constamment. » Approchons-nous donc toujours plus de Jéhovah en réfléchissant avec reconnaissance à la rançon et en étudiant assidûment sa Parole, la Bible – TG2014 15/8 p16 § 18

Jéhovah a fourni aux Israélites une nourriture spirituelle abondante. Ils avaient la Loi, qui pouvait affermir leurs relations avec lui ; ils avaient un programme éducatif destiné à inculquer la connaissance divine à leurs descendants ; et ils avaient des prophètes pour les aider à comprendre la volonté de Dieu. Pourtant, ils ont commencé à oublier Jéhovah. La Bible dit qu’aux jours d’Hoshéa “ ils se sont rassasiés [sur le plan matériel] et leur cœur a commencé de s’élever ”. (Hoshéa 13:6) Si nous ne voulons pas que notre situation matérielle prenne le pas sur nos relations avec Dieu, nous devons être conscients au quotidien que ce danger nous guette. – jd chap5 § 10

D’un ton triomphant, Paul annonce que la mort sera engloutie pour toujours. Lorsque ce qui est corruptible et mortel revêtira l’incorruptibilité et l’immortalité, ces paroles seront réalisées : “ La mort est engloutie pour toujours. ” “ Mort, où est ta victoire ? Mort, où est ton aiguillon ? ” Hoshéa 13:14. L’aiguillon qui produit la mort, c’est le péché, et la force du péché, c’était la Loi, car elle condamnait les pécheurs à mort. Grâce au sacrifice et à la résurrection de Jésus, la mort héritée du pécheur Adam ne l’emportera plus. Nous qui servons Jéhovah, restons donc bien occupés dans l’œuvre du Seigneur en attendant le jour où nous pourrons nous écrier joyeusement : “ Mort, où est ta victoire ? ” – TG2000 15/7 p16 § 16

La prophétie d’Hoshéa concernant les Israélites nous donne une raison toute particulière d’espérer en Dieu. “ De la main du shéol je les rachèterai, dit Jéhovah ; de la mort je les ramènerai. Où sont tes aiguillons, ô Mort ? Où est ton pouvoir de destruction, ô Shéol ? ” (Hoshéa 13:14). Jéhovah n’allait pas sauver les Israélites de la mort physique à ce moment-là ; ce n’est que plus tard qu’il finirait par engloutir la mort pour toujours et par annuler sa victoire. En relevant Jésus de la mort, Jéhovah a offert la garantie réconfortante que les humains dont il garde le souvenir seront ressuscités. Quelle merveilleuse raison d’espérer en Jéhovah ! - TG2005 15/11 p27 § 13,14

Emploi figuré. Dans les Écritures, la rosée est associée à la bénédiction, à la fertilité et à l’abondance. Revenir à Jéhovah apporterait la bénédiction, car Dieu déclara : “ Je deviendrai comme la rosée pour Israël. ” (Ho 14:1, 5). En Israël, les nuages du matin et la rosée disparaissaient rapidement dans la chaleur du soleil. De la même manière avait disparu le peu de bonté de cœur qui avait pu exister en Éphraïm (Israël) et en Juda (Ho 6:4). Et en raison de leur injustice, les habitants d’Éphraïm (Israël) seraient emmenés en exil et deviendraient “ comme la rosée qui s’en va de bonne heure ”. — Ho 13:1-3, 16. La rosée est également agréable et revigorante – it2 p818-819

Des chapitres 6 à 9 d’Hoshéa, quatre leçons peuvent nous aider à marcher avec Dieu : 1) le vrai repentir se manifeste par des actes ; 2) les sacrifices seuls ne plaisent pas à Dieu ; 3) Jéhovah a de la peine quand ses adorateurs se détournent de lui ; et 4) pour moissonner ce qui est bon, nous devons semer ce qui est bon – TG2005 15/11 p26 § 22

Michèle
Surveillant/e TJ
Surveillant/e TJ

Messages : 418
Date d'inscription : 19/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: RECHERCHONS DES PERLES SPIRITUELLES - SEMAINE DU 23 OCTOBRE 2017 - HOSHEA 8-14

Message  Michèle le Ven 20 Oct 2017 - 3:31

CORRECTION APPORTEE A LA NOUVELLE APPELLATION EN FRANCAIS DU NOM D'OSEE AU LIEU D'HOSHEA



JOYAUX DE LA PAROLE DE DIEU
Recherchons des perles spirituelles (8 min) : OSEE 8-14


Osée 10:12 : Que devons-nous faire pour « moissonner selon la bonté de cœur ou amour fidèle » de Jéhovah ? (w05 15/11 28 § 7).
« Semez pour vous dans la justice ; moissonnez selon la bonté de cœur. Travaillez pour vous une terre arable, quand c’est le temps de rechercher Jéhovah, jusqu’à ce qu’il vienne vous enseigner la justice »


7
Si nous adorons Jéhovah sans hypocrisie et avec droiture, nous serons l’objet de sa bonté de cœur, c’est-à-dire de son amour fidèle. Les Israélites rebelles ont reçu le conseil suivant : “ Semez pour vous dans la justice ; moissonnez selon la bonté de cœur. Travaillez pour vous une terre arable, quand c’est le temps de rechercher Jéhovah, jusqu’à ce qu’il vienne vous enseigner la justice. ” — Osée 10:12. – TG2005

Osée, a employé un vocabulaire tiré de la vie agricole pour exhorter les habitants d’Israël, le royaume du Nord : “ Semez pour vous dans la justice ; moissonnez selon la bonté de cœur. Travaillez pour vous une terre arable, quand c’est le temps de rechercher Jéhovah. ” Mais la majorité ne l’ont pas écouté. Ils ‘ ont labouré la méchanceté ’ ; c’est donc l’injustice qu’ils ont moissonnée (Osée 10:12, 13). Ils cautionnaient des pratiques corrompues, quand ils ne s’y livraient pas eux-mêmes ; ils avaient ‘ confiance dans leur voie ’ plutôt que dans celle de Jéhovah. Certains, aujourd’hui, pourraient se demander : ‘ Comment cela a-t-il pu arriver à des pratiquants du vrai culte qui vivaient au beau milieu de la Terre promise ? ’ Osée a révélé que leur problème venait principalement d’une mentalité dont nous devons nous garder si nous voulons continuer à attendre le grand jour de Jéhovah. Cette mentalité consiste à s’installer dans la routine et à se sentir ‘ rassasié ’. jd 157-158 §11

Nous ne pouvons pas adorer Dieu avec un cœur hypocrite. Lorsque ‘ nous semons pour nous dans la justice, nous moissonnons selon la bonté de cœur de Dieu ’. – TG2007 15/9

Osée 11:1 : Comment ces paroles se sont - elles réalisées en Jésus ? (w11 15/8 10 § 10).).
Quand Israël était un garçon, alors je l’ai aimé, et d’Égypte j’ai appelé mon fils »

10 Comme les Israélites, le Messie serait appelé d’Égypte (Osée 11:1). Avant qu’Hérode ne prenne sa décision funeste, un ange a demandé à Joseph d’emmener Marie et Jésus en Égypte. Ils y sont restés “ jusqu’au décès d’Hérode, pour que s’accomplisse ce qui avait été prononcé par Jéhovah par l’intermédiaire de son prophète [Osée], quand il a dit : ‘ D’Égypte j’ai appelé mon fils. ’ ” (Mat. 2:13-15). Bien entendu, Jésus n’avait aucune prise sur les événements qui, selon les prophéties, devaient marquer sa naissance et les premières années de sa vie. – TG2011

Le Fils de Dieu serait appelé “ d’Égypte ”. Dans son enfance, Jésus a été emmené en Égypte. Il en a été ramené après la mort d’Hérode, ce qui a réalisé la prophétie

Ces paroles d’Osée renvoyaient à l’époque où la nation d’Israël, alors dirigée par celui que Dieu avait désigné, Moïse, était sortie d’Égypte (Ex. 4:22, 23 ; 12:29-37). Toutefois, ces paroles ne se rapportaient pas seulement à un événement passé, mais aussi à un événement postérieur à l’époque d’Osée. Il s’agissait en fait d’une prophétie qui s’est réalisée quand Joseph et Marie sont revenus d’Égypte avec Jésus, après la mort du roi Hérode. — Mat. 2:15, 19-23. – TG2009 15/4 §4

Qu’est - ce que la lecture biblique de cette semaine m’apprend sur Jéhovah ?

Comment nous pouvons moissonner ce qui est bon. Parlant des Israélites, Osée met en relief la folie et la vanité de leur infidélité : C’est le vent qu’ils sèment sans cesse, et c’est l’ouragan qu’ils moissonneront. ” (Osée 8:7). Il s’agit ici d’un principe que nous ferions bien de retenir, à savoir : il y a un lien direct entre ce que nous faisons maintenant et ce qui nous arrivera plus tard. Comment ce principe s’est-il vérifié dans le cas des Israélites infidèles ?
En pratiquant le péché, ces Israélites semaient ce qui est mauvais. Pourraient-ils continuer de le faire sans moissonner des conséquences désastreuses ? Ils n’échapperaient certainement pas à la condamnation. Osée 8:13 l’affirme : “ Il [Jéhovah] va se souvenir de leur faute et faire rendre des comptes pour leurs péchés. ” Et en Osée 9:17 il est écrit : “ Mon Dieu les rejettera, car ils ne l’ont pas écouté, et ils deviendront des fugitifs parmi les nations. ” Jéhovah tiendrait les Israélites pour responsables de leurs péchés. Comme ils semaient ce qui est mauvais, ils moissonneraient ce qui est mauvais. Le jugement de Dieu a été mis à exécution en 740 avant notre ère, quand les Assyriens ont renversé le royaume des dix tribus d’Israël et emmené ses habitants en captivité. Ce qui est arrivé à ces Israélites nous enseigne une vérité fondamentale : on moissonne ce que l’on sème. Comment donc pouvons-nous moissonner ce qui est bon ? On peut répondre à cette question par un exemple simple. Si un agriculteur veut récolter du blé, va-t-il semer de l’orge ? Bien sûr que non ! Il doit planter ce qu’il veut récolter. De même, si nous voulons moissonner ce qui est bon, nous devons semer ce qui est bon. Voulez-vous continuer de moissonner ce qui est bon, c’est-à-dire une vie sereine aujourd’hui avec la perspective de la vie éternelle dans le monde nouveau de Dieu ? Si oui, vous devez continuer de semer ce qui est bon en marchant avec Dieu et en vivant en accord avec ses normes justes. - TG2005 15/11 p22-26

Vous vous demandez peut-être comment les Israélites ont pu tomber aussi facilement dans la désobéissance. Osée a décrit le processus : “ Israël oubliait son Auteur ” (Osée 8:14). La forme du verbe hébreu original emporte l’idée de “ commencer à oublier ”. Les Israélites n’ont pas subitement été frappés d’amnésie concernant Jéhovah. C’est au fil du temps qu’ils ont perdu de vue l’importance de l’adorer de la façon qu’il approuvait. Jéhovah a fourni aux Israélites une nourriture spirituelle abondante. Ils avaient la Loi, qui pouvait affermir leurs relations avec lui ; ils avaient un programme éducatif destiné à inculquer la connaissance divine à leurs descendants ; et ils avaient des prophètes pour les aider à comprendre la volonté de Dieu. Pourtant, ils ont commencé à oublier Jéhovah. La Bible dit qu’aux jours d’Osée “ ils se sont rassasiés [sur le plan matériel] et leur cœur a commencé de s’élever ”. (Osée 13:6) Pensez-vous qu’un chrétien pourrait se laisser prendre au même piège ? Si nous ne voulons pas que notre situation matérielle prenne le pas sur nos relations avec Dieu, nous devons être conscients au quotidien que ce danger nous guette - Livre Le jour de Jéhovah (jd) p57-62

Jéhovah attend de nous que nous lui offrions un service sacré d’une manière pure et sans hypocrisie. Israël était devenu “ une vigne qui dégénère ”, improductive. Ses habitants avaient ‘ multiplié les autels ’ à l’usage du faux culte. Ces apostats avaient même dressé des colonnes, peut-être des obélisques qui servaient au culte impur. Jéhovah allait briser ces autels et détruire ces colonnes. Osée 10:1, 2. L’hypocrisie n’a pas sa place parmi les serviteurs de Jéhovah. Or, qu’était-il arrivé aux Israélites ? Eh bien, ‘ leur cœur était devenu hypocrite ’ ! Ils avaient beau être un peuple qui s’était voué à Jéhovah et avait conclu une alliance avec lui, il les a reconnus coupables d’hypocrisie.
Quelle est la leçon pour nous ? Si nous nous sommes voués à Dieu, nous ne devons pas être hypocrites. Proverbes 3:32 énonce cet avertissement : “ L’homme plein de détours est chose détestable pour Jéhovah, mais Son intimité est avec les hommes droits. ” Pour marcher avec Dieu, nous devons manifester un amour “ qui vient d’un cœur pur, d’une bonne conscience et d’une foi sans hypocrisie ”. — 1 Timothée 1:5. – TG2005 15/11 p27 § 5,6

Jéhovah a indiqué ce qui le pousse, lui, à administrer la discipline. Il a déclaré : “ J’ai appris à marcher à Éphraïm, les prenant sur mes bras [...]. Je les tirais avec les cordes de l’homme tiré du sol, avec les cordons de l’amour. ” (Osée 11:3, 4). En l’occurrence, Osée compare les relations entre Jéhovah et Israël à celles qui unissent un père et un fils. Vous imaginez-vous un père plein d’amour, qui dirige son enfant avec des cordes, qui aide son bébé chancelant à marcher ? Les cordes retiennent l’enfant s’il trébuche ; elles le guident s’il s’éloigne. Imiterez-vous l’amour que Dieu a témoigné aux Israélites ? Maintes et maintes fois, ils lui ont tourné le dos, mais il n’a pas rapidement lâché les cordons de l’amour. N’oubliez pas que Jéhovah n’a pas, par favoritisme, fermé les yeux sur les mauvaises actions de ses serviteurs. Il a regardé la situation en face ; il les a disciplinés avec amour et il a pris le temps de leur apporter l’aide dont ils avaient besoin. Si vous remarquez qu’un membre de votre entourage paraît s’écarter de la voie de la vérité, ne vous voilez pas la face. Essayez au contraire de le faire revenir, en le guidant avec des cordes en quelque sorte, en lui fournissant un soutien chaleureux dans cette mauvaise passe. - jd chap10 § 18

Revenez à Jéhovah - Même ceux qui se rendent coupables de péchés graves peuvent revenir à Jéhovah et obtenir miséricorde (Psaume 145:8, 9). Osée mentionna de nouveau l’attention que Dieu manifestait avec tendresse aux Israélites. Bien que la nation se fût rebellée contre lui, Jéhovah promettait de la rétablir, en disant: “Du Schéol je les rachèterai; de la mort je les recouvrerai.” Samarie (Israël) devrait payer le prix de sa rébellion. Mais les Israélites étaient exhortés à revenir à Dieu avec de bonnes paroles, ‘les jeunes taureaux de leurs lèvres’. La prophétie s’achève par cette pensée réconfortante: Jéhovah témoignera de la miséricorde et de l’amour aux hommes sages et justes qui marchent dans ses voies droites. 13:1 à 14:9.
Leçons à retenir: Jéhovah fait miséricorde au transgresseur en vertu de son repentir sincère. Les pécheurs qui désirent bénéficier de sa miséricorde doivent cependant agir en harmonie avec la connaissance de Dieu et produire des œuvres qui conviennent à la repentance. Il leur faut semer de bonnes choses et continuer à faire grand cas des choses sacrées. Il est réconfortant de savoir que même ceux qui commettent une faute grave peuvent revenir au Très-Haut et espérer obtenir son pardon, car notre Dieu Jéhovah est miséricordieux. – TG1989 1/3 p15

La conviction selon laquelle “ les voies de Jéhovah sont droites ” nous aide à continuer à marcher avec Dieu. Les habitants de Samarie ne marchaient pas dans les voies justes de Dieu. Ils auraient donc à payer le prix de leur péché et de leur manque de foi en Jéhovah. Voici ce qui fut prédit à leur sujet : “ Samarie sera tenue pour coupable ; car vraiment elle est rebelle contre son Dieu. Par l’épée ils tomberont. Leurs enfants seront mis en pièces, et leurs femmes enceintes, elles, seront éventrées. ” (Osée 13:16). L’Histoire montre que les Assyriens, qui ont conquis Samarie, étaient capables précisément de ces atrocités. Les habitants de Samarie ne se sont pas conformés aux voies droites de Jéhovah, et ils l’ont payé cher. Pareillement, nous qui nous sommes voués à Jéhovah, si nous nous mettions à pratiquer le péché et à traiter avec mépris les principes justes de Jéhovah, nous en subirions les conséquences tragiques. Ne tombons jamais dans une telle méchanceté ! Au contraire, que chacun de nous mette en pratique le conseil de l’apôtre Pierre : “ Qu’aucun de vous ne souffre comme meurtrier, ou voleur, ou malfaiteur, ou comme quelqu’un qui se mêle des affaires d’autrui. Mais s’il souffre comme chrétien, qu’il n’ait pas honte, mais qu’il continue à glorifier Dieu en ce nom. ” — 1 Pierre 4:15, 16. - TG2005 15/11 p27 § 15,17

Même ceux qui ont trébuché en commettant un péché grave peuvent revenir à Jéhovah. En Osée 14:1, 2, nous trouvons cette supplication : “ Reviens donc, ô Israël, à Jéhovah ton Dieu, car tu as trébuché dans ta faute. Prenez avec vous des paroles et revenez à Jéhovah. Dites-lui, vous tous : ‘ Puisses-tu pardonner la faute ; accepte ce qui est bon, et nous voulons offrir en retour les jeunes taureaux de nos lèvres. ’ ”Les Israélites repentants avaient la possibilité d’offrir à Dieu ‘ les jeunes taureaux de leurs lèvres ’. Il s’agissait de sacrifices de louange sincère. Paul fit allusion à cette prophétie lorsqu’il encouragea les chrétiens à ‘ offrir à Dieu un sacrifice de louange, c’est-à-dire le fruit de lèvres qui font une déclaration publique pour son nom ’. (Hébreux 13:15.) Pour notre part, aujourd’hui, quel grand honneur nous avons de marcher avec Dieu et de lui offrir ce genre de sacrifices - TG2005 15/11 p27 § 19,20

Osée dit aux Israélites qu’ils avaient perdu la faveur divine pour avoir adoré de faux dieux (Osée 13:1-3). Il les a exhortés à adresser cette prière à Jéhovah :Puisses-tu pardonner la faute ; accepte ce qui est bon, et nous voulons offrir en retour les jeunes taureaux de nos lèvres. ” — Osée 14:1, 2. Le taureau était l’animal le plus coûteux qu’un Israélite pouvait offrir à Jéhovah. L’expression “ les jeunes taureaux de nos lèvres ” désignait par conséquent des paroles sincères et réfléchies à la louange du vrai Dieu. Quel accueil Jéhovah a-t-il fait à ceux qui lui offraient de tels sacrifices de louange ? “ Je les aimerai de mon plein gré ”, a-t-il déclaré (Osée 14:4). Jéhovah leur accordait son pardon, son approbation et son amitié.TG2011 15/2 p13

Les Israélites qui ont cessé de se rebeller et sont revenus à Dieu lui ont offert ‘ les jeunes taureaux de leurs lèvres ’. Ils ont dès lors connu un rétablissement spirituel, comme Dieu l’avait promis. Osée 14:4-7 dit : “ [Moi, Jéhovah,] je guérirai leur infidélité. Je les aimerai de mon plein gré, parce que ma colère s’en est retournée de dessus lui. Je deviendrai comme la rosée pour Israël. Il fleurira comme le lis, il enfoncera ses racines comme le Liban. Ses jeunes pousses sortiront, sa dignité deviendra comme celle de l’olivier et sa senteur comme celle du Liban. Ils habiteront de nouveau à son ombre. Ils feront pousser du grain, ils bourgeonneront comme la vigne. Son mémorial sera comme le vin du Liban. ”
Les Israélites repentants seraient guéris spirituellement et bénéficieraient de nouveau de l’amour de Dieu. Jéhovah deviendrait comme une rosée revigorante pour eux en ce qu’il les bénirait abondamment. Ses serviteurs rétablis auraient de la dignité “ comme celle de l’olivier ” et ils marcheraient dans ses voies. En ce qui nous concerne, qu’est-il exigé de nous qui sommes déterminés à marcher avec Jéhovah Dieu ? Afin de continuer à marcher avec Dieu, nous devons exercer la “ sagesse d’en haut ” et toujours agir en conformité avec ses voies droites - TG2005 15/11 p27 § 21-23

Le dernier verset de la prophétie d’Osée est ainsi libellé : “ Qui est sage, pour comprendre ces choses ? Avisé, pour les savoir ? Car les voies de Jéhovah sont droites ; ce sont les justes qui y marcheront, mais ce sont les transgresseurs qui y trébucheront. ” — Osée 14:9. Au lieu de nous laisser guider par la sagesse et les principes du monde, soyons déterminés à marcher dans les voies droites de Dieu. C’est ce que fit Osée pendant au moins 59 ans. Il transmit fidèlement des messages divins, en sachant que ses contemporains qui étaient sages et avisés les comprendraient. Et nous ? Tant que Jéhovah nous permettra de témoigner, nous continuerons de chercher ceux qui auront la sagesse d’accepter sa faveur imméritée. Et c’est avec grand plaisir que nous le faisons, en coopérant entièrement avec “ l’esclave fidèle et avisé ”. —
Notre examen de la prophétie d’Osée devrait nous aider à continuer à marcher avec Dieu en envisageant la vie éternelle dans le monde nouveau qu’il a promis (2 Pierre 3:13 ; Jude 20, 21). Quelle espérance magnifique ! Cette espérance se concrétisera pour nous, personnellement, si nous prouvons, en paroles et en actes, que nous sommes sincères lorsque nous affirmons : “ Les voies de Jéhovah sont droites. ”- TG2005 15/11 p27

Quelles autres perles spirituelles as-tu découvertes dans la lecture biblique de cette semaine ?

Des personnes et des nations en oppriment d’autres, mais Jéhovah Dieu ne place jamais un joug tyrannique et malfaisant sur ses fidèles serviteurs. Par l’intermédiaire du prophète Osée, Jéhovah rappela à Israël qu’il l’avait traité avec miséricorde : Je les tirais avec les cordes de l’homme tiré du sol, avec les cordons de l’amour, si bien que je suis devenu pour eux comme ceux qui soulèvent un joug sur leurs mâchoires, et avec douceur j’ai apporté de la nourriture à chacun. ” (Osée 11:4). Jéhovah avait donc agi envers les Israélites comme quelqu’un qui soulevait ou ramenait suffisamment en arrière un joug pour permettre à un animal de manger sans difficulté. C’est seulement quand ils brisaient le joug de leur soumission à Dieu (Jr 5:5) qu’ils se retrouvaient sous le joug tyrannique de nations ennemies. – it2 p59 Joug

Pour continuer à marcher avec Dieu, nous devons espérer en lui constamment. Les Israélites ont reçu le conseil suivant : “ Quant à toi, tu dois revenir à ton Dieu, gardant la bonté de cœur et la justice ; et qu’on espère en ton Dieu constamment. ” (Osée 12:6). Les habitants d’Israël avaient la possibilité de prouver qu’ils se repentaient et revenaient à Jéhovah en manifestant la bonté de cœur, en exerçant la justice et en ‘ espérant en Dieu constamment ’. Que nous marchions depuis peu ou depuis longtemps avec Dieu, nous devons être déterminés à manifester la bonté de cœur, à exercer la justice et à espérer en Dieu constamment - TG2005 15/11 p27 § 12

Nous ne devrions jamais nous éloigner de Jéhovah
. Si nous avons laissé une certaine distance s’installer entre lui et nous, suivons cette exhortation d’Osée 12:6 : « Tu dois revenir à ton Dieu, gardant la bonté de cœur et la justice ; et [...] espère en ton Dieu constamment. » Approchons-nous donc toujours plus de Jéhovah en réfléchissant avec reconnaissance à la rançon et en étudiant assidûment sa Parole, la Bible – TG2014 15/8 p16 § 18

Jéhovah a fourni aux Israélites une nourriture spirituelle abondante. Ils avaient la Loi, qui pouvait affermir leurs relations avec lui ; ils avaient un programme éducatif destiné à inculquer la connaissance divine à leurs descendants ; et ils avaient des prophètes pour les aider à comprendre la volonté de Dieu. Pourtant, ils ont commencé à oublier Jéhovah. La Bible dit qu’aux jours d’Osée “ ils se sont rassasiés [sur le plan matériel] et leur cœur a commencé de s’élever ”. (Osée 13:6) Si nous ne voulons pas que notre situation matérielle prenne le pas sur nos relations avec Dieu, nous devons être conscients au quotidien que ce danger nous guette. – jd chap5 § 10

D’un ton triomphant, Paul annonce que la mort sera engloutie pour toujours. Lorsque ce qui est corruptible et mortel revêtira l’incorruptibilité et l’immortalité, ces paroles seront réalisées : “ La mort est engloutie pour toujours. ” “ Mort, où est ta victoire ? Mort, où est ton aiguillon ? ” Osée 13:14. L’aiguillon qui produit la mort, c’est le péché, et la force du péché, c’était la Loi, car elle condamnait les pécheurs à mort. Grâce au sacrifice et à la résurrection de Jésus, la mort héritée du pécheur Adam ne l’emportera plus. Nous qui servons Jéhovah, restons donc bien occupés dans l’œuvre du Seigneur en attendant le jour où nous pourrons nous écrier joyeusement : “ Mort, où est ta victoire ? ” – TG2000 15/7 p16 § 16

La prophétie d’Osée concernant les Israélites nous donne une raison toute particulière d’espérer en Dieu. “ De la main du shéol je les rachèterai, dit Jéhovah ; de la mort je les ramènerai. Où sont tes aiguillons, ô Mort ? Où est ton pouvoir de destruction, ô Shéol ? ” (Osée 13:14). Jéhovah n’allait pas sauver les Israélites de la mort physique à ce moment-là ; ce n’est que plus tard qu’il finirait par engloutir la mort pour toujours et par annuler sa victoire. En relevant Jésus de la mort, Jéhovah a offert la garantie réconfortante que les humains dont il garde le souvenir seront ressuscités. Quelle merveilleuse raison d’espérer en Jéhovah ! - TG2005 15/11 p27 § 13,14

Emploi figuré. Dans les Écritures, la rosée est associée à la bénédiction, à la fertilité et à l’abondance. Revenir à Jéhovah apporterait la bénédiction, car Dieu déclara : “ Je deviendrai comme la rosée pour Israël. ” (Osée 14:1, 5). En Israël, les nuages du matin et la rosée disparaissaient rapidement dans la chaleur du soleil. De la même manière avait disparu le peu de bonté de cœur qui avait pu exister en Éphraïm (Israël) et en Juda (Osée 6:4). Et en raison de leur injustice, les habitants d’Éphraïm (Israël) seraient emmenés en exil et deviendraient “ comme la rosée qui s’en va de bonne heure ”. — Osée 13:1-3, 16. La rosée est également agréable et revigorante – it2 p818-819

Des chapitres 6 à 9 d’Osée, quatre leçons peuvent nous aider à marcher avec Dieu : 1) le vrai repentir se manifeste par des actes ; 2) les sacrifices seuls ne plaisent pas à Dieu ; 3) Jéhovah a de la peine quand ses adorateurs se détournent de lui ; et 4) pour moissonner ce qui est bon, nous devons semer ce qui est bon – TG2005 15/11 p26 § 22

Michèle
Surveillant/e TJ
Surveillant/e TJ

Messages : 418
Date d'inscription : 19/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: RECHERCHONS DES PERLES SPIRITUELLES - SEMAINE DU 23 OCTOBRE 2017 - HOSHEA 8-14

Message  GwadaNel le Lun 23 Oct 2017 - 18:51

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
GwadaNel
Témoin de Jéhovah
Témoin de Jéhovah

Messages : 89
Date d'inscription : 20/05/2015
Localisation : NANTES

Revenir en haut Aller en bas

Re: RECHERCHONS DES PERLES SPIRITUELLES - SEMAINE DU 23 OCTOBRE 2017 - HOSHEA 8-14

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum