RECHERCHONS DES PERLES SPIRITUELLES - SEMAINE DU 4 SEPTEMBRE 2017 - EZEKIEL 42-45

Aller en bas

RECHERCHONS DES PERLES SPIRITUELLES - SEMAINE DU 4 SEPTEMBRE 2017 - EZEKIEL 42-45

Message  Michèle le Jeu 31 Aoû 2017 - 17:44

JOYAUX DE LA PAROLE DE DIEU
Recherchons des perles spirituelles (8 min) : EZEKIEL 42 à 45


Ezékiel 43:8, 9 : Comment Israël a-t-il souillé le nom de Dieu ? (it-2 412 § 8).
« en mettant leur seuil avec mon seuil et leur montant de porte à côté de mon montant de porte, avec le mur entre moi et eux. Et ils ont souillé mon saint nom par leurs choses détestables qu’ils ont commises, si bien que je me suis mis à les exterminer dans ma colère. 9 Maintenant, qu’ils éloignent de moi leur fornication et les cadavres de leurs rois et, à coup sûr, je résiderai au milieu d’eux pour des temps indéfinis ».


Israël était le peuple qui portait le nom de Dieu, et en ne se conformant pas à Ses commandements justes ce peuple profana ou souilla le nom de Dieu (Éz 43:8). Comme l’infidélité des Israélites leur valut d’être punis par Dieu, cela donna aux autres nations l’occasion de parler sans respect du nom divin (voir Ps 74:10, 18 ; Is 52:5). Ne reconnaissant pas que le châtiment venait de Jéhovah, ces nations attribuaient à tort les malheurs qui frappaient Israël au fait que Jéhovah était incapable de protéger son peuple. C’est pour laver son nom d’un tel opprobre que Jéhovah agit et ramena un reste d’Israël dans son pays

Lorsque les Israélites se détournaient de la Loi, ils jetaient le discrédit sur le nom de l’Être suprême. Ainsi la Bible explique que leurs péchés, tels les sacrifices idolâtriques, le parjure, l’oppression des pauvres et la fornication, ‘profanaient’ le nom divin. Les chrétiens, eux aussi, ont reçu des commandements au nom de Dieu. Ils constituent un ‘peuple pour le nom de Jéhovah’. En conséquence, ceux qui prient sincèrement pour la sanctification du nom de Dieu veilleront à sanctifier eux-mêmes ce nom dans leur vie en exécutant tous les commandements de son possesseur. Il leur faudra notamment se soumettre aux préceptes de Jésus, le Fils de Dieu, qui a toujours glorifié son Père - Brochure Le Nom divin (na)

Ézékiel 43:7-9 indique qu’il était question d’idolâtrie et que, tout comme la “ fornication ” est d’abord au sens figuré, de même “ les cadavres de leurs rois ” représentent les idoles mortes que la maison d’Israël et ses chefs adoraient. Ainsi, en Lévitique 26:30 Jéhovah avait prévenu les Israélites que s’ils désobéissaient il ‘ anéantirait leurs hauts lieux sacrés, retrancherait leurs autels à encens et mettrait leurs cadavres sur les cadavres de leurs sales idoles ’. (Voir aussi Jr 16:18 ; Éz 6:4-6.) Le récit montre que des idoles furent introduites dans les alentours du temple (Éz 8:5-17). À noter également que quelques-uns de ces dieux-idoles étaient appelés rois, puisque le mot signifiant “ roi ” entre dans la composition des noms Molek – it1 Enterrements

L’expression “ les cadavres de leurs rois ” employée en Ézékiel 43:7, 9 se rapporte à des idoles. Les chefs et les habitants rebelles de Jérusalem avaient souillé le temple de Dieu avec des idoles, dont ils avaient fait, en réalité, leurs rois. ip-2 p397

Ezékiel 45:9, 10 : Qu’est-ce que Jéhovah a toujours exigé de ceux qui souhaitaient obtenir son approbation ? it-2 87 §2
Voici ce qu’a dit le Souverain Seigneur Jéhovah : ‘ C’en est assez de vous, ô chefs d’Israël ! ’ “ ‘ Éloignez la violence et le pillage, pratiquez le droit et la justice. Levez vos expropriations de dessus mon peuple ’, c’est là ce que déclare le Souverain Seigneur Jéhovah. 10 ‘ Vous aurez des balances exactes, un épha exact et un bath exact »

Jéhovah a toujours légitimement exigé de ceux qui souhaitaient obtenir son approbation qu’ils se familiarisent avec ses normes de justice et qu’ils les suivent – it2

Jéhovah ordonna l’honnêteté et l’exactitude dans l’utilisation des balances (Lv 19:35, 36), car une balance trompeuse était détestable pour lui – it1 Balance

Quand il a envoyé des messagers vers Israël, Jéhovah a souligné l’importance d’être juste. Il a indéniablement insisté sur cette idée par l’intermédiaire des 12 prophètes. Quiconque lit leurs écrits s’aperçoit qu’ils encouragent à exercer la justice au quotidien. Livre Le Jour de Jéhovah (jd) chap6 § 5

Qu’est-ce que la lecture biblique de cette semaine m’apprend sur Jéhovah ?


Dans la Loi mosaïque, Jéhovah a fourni aux Israélites trois moyens de lui témoigner une reconnaissance sincère pour sa bonté. En plus de la dîme et de la pratique du glanage, Jéhovah avait prévu que les Israélites apportent des contributions volontaires. Il avait chargé Moïse de leur dire : “ Quand vous entrerez au pays où je vous mène, alors il devra arriver ceci : lorsque vous mangerez du pain du pays, vous prélèverez une contribution pour Jéhovah. ” Ils devaient offrir une partie des prémices de leur “ grosse farine, en gâteaux en forme de couronne [...] en contribution à Jéhovah ” dans toutes leurs générations. Remarquez qu’aucune quantité n’était spécifiée (Nombres 15:18-21). Quand ils apportaient une contribution d’action de grâces, les Israélites étaient sûrs d’être bénis par Jéhovah. On retrouve une disposition semblable en rapport avec le temple de la vision d’Ézékiel. On lit : “ Les prémices de tous les premiers fruits mûrs de tout, et toute contribution de tout, parmi toutes vos contributions — cela appartiendra aux prêtres ; et les prémices de vos grosses farines, vous les donnerez au prêtre, afin de faire reposer la bénédiction sur ta maison. ” — Ézékiel 44:30 Quand les Israélites lui obéissaient en apportant les dîmes, en offrant des contributions volontaires et en pensant aux pauvres, Jéhovah les bénissait. Mais quand ils ne se montraient pas reconnaissants, ils perdaient sa faveur. Cela les a menés au désastre et finalement à l’exil. Quelles leçons se dégagent pour nous ? Jéhovah Dieu est parfaitement au courant de notre situation. Il connaît nos limites. Il attache du prix aux sacrifices, grands et petits, que ses serviteurs font volontairement. Il ne s’attend pas à ce que nous donnions tous dans la même mesure. Du reste, nous ne le pouvons pas. Jéhovah agrée notre service en fonction, non de la quantité que nous effectuons, mais de l’état d’esprit avec lequel nous l’accomplissons : joyeusement et de tout cœur. – TG2003 1/12 § 8

Les nombreux détails relatifs au temple, aux sacrifices, aux offrandes et aux fêtes doivent graver dans notre esprit la nécessité de suivre attentivement les instructions données par l’organisation divine, l’importance de tout faire pour exalter Jéhovah et son culte (Ézéchiel 45:13-25; 46:12-20). Ceux qui servaient au temple devaient satisfaire aux normes élevées de Dieu et il leur fallait instruire le peuple sur la différence entre les choses saintes et les choses profanes’. (Ézéchiel 44:15, 16, 23.) Voilà qui devrait nous inciter à demeurer saints, nous qui appartenons au peuple de Jéhovah - TG1988 15/9 p22 §18,19

Quelles autres perles spirituelles as-tu découvertes dans la lecture biblique de cette semaine ?

Ézékiel a déclaré que “ la terre brilla à cause de sa gloire [celle de Jéhovah] ”. (Ézékiel 43:2.) Le seul ange qui puisse briller d’une gloire comparable à celle de Jéhovah est le Seigneur Jésus, qui est ‘ le reflet de la gloire de Dieu et la représentation exacte de son être même ’. (Hébreux 1:3.) En 1914, Jésus est devenu Roi dans les cieux. Depuis lors, il exerce le pouvoir sur la terre en qualité de Roi et de Juge sous la direction de Jéhovah. Il convient donc que ce soit lui qui annonce la chute de Babylone la Grande. – re chap36 § 4

43:2-4, 7, 9 — Que sont “ les cadavres de leurs rois ” qui devaient être ôtés du temple ? De toute évidence, les cadavres désignent les idoles. Les dirigeants de Jérusalem et le peuple de la ville avaient souillé le temple de Dieu avec des idoles, dont ils avaient fait leurs rois - TG2007 1/8 p10 §4

43:13-20 — Que symbolise l’autel qu’Ézékiel a vu dans la vision ? Cet autel symbolique représente la volonté de Dieu en rapport avec le sacrifice rédempteur de Jésus Christ. Grâce à cette disposition, les oints sont déclarés justes et la “ grande foule ” est tenue pour pure aux yeux de Dieu – TG2007 1/8 p10 §4

44:10-16 — Qui la prêtrise représente-t-elle ? La prêtrise préfigure le groupe des chrétiens oints aujourd’hui. Leur affinage a eu lieu en 1918, quand Jéhovah s’est assis dans son temple spirituel “ comme celui qui affine et purifie ”. (Malaki 3:1-5.) Ceux qui étaient purs ou qui se sont repentis ont été maintenus dans leur privilège de service. Par la suite, ils ont dû fournir de grands efforts pour “ se garder sans tache du côté du monde ”, et sont ainsi devenus des exemples pour la “ grande foule ”, représentée par les tribus non sacerdotales - TG2007 1/8 p10 §4

45:1 ; 47:13–48:29 — Que représente “ le pays ” et son partage ? Le pays représente le domaine d’activité du peuple de Dieu. Où qu’il soit sur la terre, un adorateur de Jéhovah se trouve dans le pays rétabli aussi longtemps qu’il soutient le vrai culte. Le partage du pays connaîtra son accomplissement final dans le monde nouveau, quand chaque fidèle héritera d’un lieu. -TG2007

45:7, 16 — Que symbolise la contribution du peuple pour la prêtrise et pour le chef ? Dans le temple spirituel, elle correspond principalement à un soutien spirituel : l’aide apportée et l’esprit de coopération manifesté. - TG2007 1/8 p10

Ézékiel a vu un temple qu’il fallait purifier de l’idolâtrie et de la fornication spirituelle (Ézékiel 43:7-9). Cela ne pouvait évidemment pas s’appliquer au culte de Jéhovah dans le Paradis. En outre, les prêtres de la vision représentent la classe des prêtres oints lorsqu’ils sont encore sur la terre, et non après leur résurrection céleste ni pendant le Millénium. Pourquoi ? Remarquez qu’on voit les prêtres servir dans la cour intérieure. Or, des articles de La Tour de Garde ont montré que cette cour figure la position spirituelle unique des sous-prêtres de Christ tant qu’ils sont encore sur la terre. Notez aussi que la vision souligne l’imperfection des prêtres. Il leur est dit en effet d’offrir des sacrifices pour leurs propres péchés. Ils sont mis en garde contre le danger de devenir impurs, spirituellement et moralement. Ils ne représentent donc pas les oints ressuscités (Ézékiel 44:21, 22, 25, 27). Les prêtres de la vision d’Ézékiel se mêlent au peuple et le servent directement. Il n’en sera pas ainsi dans le Paradis, où la classe des prêtres sera au ciel. La vision donne donc un excellent aperçu de l’étroite collaboration qui existe entre les oints et la “ grande foule ” sur la terre aujourd’hui. Ézékiel 42:14.
En somme, la vision du temple qu’a reçue Ézékiel annonce les effets salutaires d’une purification spirituelle dont l’accomplissement est en cours aujourd’hui – TG1999 1/3 §19,20

La préservation de la pureté de la congrégation est un deuxième domaine qui a donné lieu à un affinage. Parmi ceux qui acceptent les normes de conduite de Jéhovah et se vouent à lui, il en est malheureusement qui ne restent pas fidèles. Certains changent d’état d’esprit et se rebellent contre ces normes. Que faire alors ? La vision du temple reçue par Ézékiel nous donne une indication. Vous rappelez-vous les portes immenses ? À l’intérieur de chacune des entrées, il y avait des locaux de garde. Des gardes protégeraient donc le temple spirituel, de toute évidence en empêchant les « [b]incirconcis de cœur [/b]» d’y pénétrer (Ézék. 44:9). Voilà qui rappelle clairement que le culte pur est accessible seulement à ceux qui s’efforcent de respecter les normes pures de Jéhovah. La fréquentation d’autres chrétiens dans les activités du culte est, elle aussi, un privilège qui n’est pas donné à tout le monde. – kr chap11 § 18

Depuis 1919, Jéhovah donne aux oints une compréhension continuellement plus claire de l’endroit où se situent les frontières (les lignes de démarcation spirituelle) qui les séparent de la fausse religion et des éléments impies du monde (Ézékiel 44:23). Ils sont ainsi mis à part en qualité de serviteurs de Dieu. Par conséquent, il est de l’intérêt de chacun d’entre nous de se demander : ‘ Suis-je enseigné de Jéhovah ? ’ On ne reçoit pas son enseignement automatiquement. Cela demande des efforts. Si nous lisons régulièrement la Parole de Dieu, si nous la méditons, et si nous nous instruisons en lisant les publications bibliques, etc, nous serons effectivement enseignés de Jéhovah. Si nous nous efforçons d’appliquer ce que nous apprenons et si nous restons spirituellement éveillés et vigilants, l’enseignement divin nous différenciera des gens du présent monde impie. Mieux encore, il nous permettra de ‘ nous approcher de Dieu ’ – ip2 chap15 § 23

Une préfiguration. Ézékiel a eu une vision détaillée du temple de Jéhovah (Ézék. chap. 40-48). Dans cette vision, les prêtres travaillent dans le temple et enseignent le peuple. Mais Jéhovah leur adresse parfois, à eux aussi, des conseils et des rappels à l’ordre (Ézék. 44:23-31). Dans cette même vision, les membres des différentes tribus viennent adorer Jéhovah et lui offrir des sacrifices (Ézék. 45:16, 17). Ainsi, dans le cadre de cette vision, les prêtres représentent les chrétiens oints, tandis que les membres des tribus non sacerdotales d’Israël représentent les humains qui sont concernés par l’espérance terrestre. La vision souligne l’idée que les deux groupes collaborent dans l’harmonie et que la prêtrise dirige le culte pur. – TG2010 15/3 § 9

Comme les prêtres et les Lévites du passé, les oints de notre époque s’estiment très honorés de servir Jéhovah. Ils ne s’attendent pas à hériter d’un territoire ou d’un endroit où vivre sur la terre. Selon Révélation 4:10, 11, ils continueront de servir Jéhovah au ciel, où ils seront rois et prêtres avec Jésus Christ. Ézék. 44:28 « Et voici ce qu’ils devront avoir pour héritage : c’est moi qui suis leur héritage. Et vous ne leur donnerez pas de propriété en Israël : c’est moi qui suis leur propriété ». Tant qu’ils sont sur la terre, les oints montrent par leur façon de vivre que Jéhovah est leur part. Servir Dieu est d’une importance capitale pour eux. Ils exercent la foi dans la rançon et suivent Jésus continuellement, ‘ assurant ainsi leur appel et leur choix - TG2011 15/9 § 4

45:7, 16 — Que symbolise la contribution du peuple pour la prêtrise et pour le chef ?[/b] Les Israélites eurent le privilège de prélever des contributions pour la construction et l’équipement d’édifices destinés au vrai culte. Ils firent don de matériaux pour le tabernacle et son mobilier (Ex 25:1-9 ; 35:4-9), “ une offrande volontaire à Jéhovah ”Dans le temple spirituel, elle correspond principalement à un soutien spirituel : l’aide apportée et l’esprit de coopération manifesté. - TG2007 1/8 p10 §4

La vision de ce temple prouve que le culte pur survivra à l’attaque de Gog. Quel encouragement pour ceux qui aiment le nom de Jéhovah. Les nombreux détails relatifs au temple, aux sacrifices, aux offrandes et aux fêtes doivent graver dans notre esprit la nécessité de suivre attentivement les instructions données par l’organisation divine, l’importance de tout faire pour exalter Jéhovah et son culte ([b]Ézékiel 45:13-25
; 46:12-20). Ceux qui servaient au temple devaient satisfaire aux normes élevées de Dieu et il leur fallait instruire le peuple sur ‘la différence entre les choses saintes et les choses profanes’. (Ézékiel 44:15, 16, 23.) Voilà qui devrait nous inciter à demeurer saints, nous qui appartenons au peuple de Jéhovah – TG1988 15/9 p22 § 17-19

Michèle
Surveillant/e TJ
Surveillant/e TJ

Messages : 453
Date d'inscription : 19/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum