RECHERCHONS DES PERLES SPIRITUELLES - SEMAINE DU 14 AOUT 2017 - EZEKIEL 32-34

Aller en bas

RECHERCHONS DES PERLES SPIRITUELLES - SEMAINE DU 14 AOUT 2017 - EZEKIEL 32-34

Message  Michèle le Jeu 10 Aoû 2017 - 15:19


JOYAUX DE LA PAROLE DE DIEU

Recherchons des perles spirituelles (8 min) : EZEKIEL 32-34


Éz 33:32, 33 : Pourquoi devons-nous persévérer dans la prédication malgré l’indifférence ? (w91 15/3 16-17 § 16-17)
« Vois : tu es pour eux comme un chant d’amours sensuelles, comme quelqu’un qui a une belle voix et qui joue bien d’un instrument à cordes. Oui, ils entendront tes paroles, mais personne ne les pratique. 33 Et quand cela se réalisera — vois : cela se réalisera sans faute — il faudra alors qu’ils sachent qu’un prophète s’était trouvé au milieu d’eux »


Ézékiel a également donné un bel exemple en ce qu’il a été obéissant et ne s’est pas laissé rebuter par l’indifférence ou les moqueries. Pareillement, en suivant de près les progrès de la langue pure, nous demeurons en accord avec la direction que donne le Conducteur royal du char. Nous sommes ainsi équipés pour obéir à ses commandements, et nous sommes fortifiés pour ne pas être rebutés par l’indifférence ou les moqueries des personnes à qui nous communiquons le message de jugement de Jéhovah. Comme il l’avait fait pour Ézékiel, Dieu nous a prévenus que certains, à la tête dure et au cœur dur, s’opposeraient activement à nous. D’autres n’entendraient pas parce qu’ils ne voudraient pas écouter Jéhovah (Ézékiel 3:7-9). D’autres encore, comme on peut le lire en Ézékiel 33:31, 32, seraient hypocrites: “Ils entreront vers toi, comme entrent les gens, et ils s’assiéront devant toi comme étant mon peuple; et assurément ils entendront tes paroles, mais ils ne les pratiqueront pas, car de leur bouche ils expriment des désirs lascifs et leur cœur va à la suite de leur gain injuste. Et voici que tu es pour eux comme un chant d’amours sensuelles, comme quelqu’un qui a une belle voix et qui joue bien d’un instrument à cordes. Et assurément ils entendront tes paroles, mais il n’y en a pas un qui les pratique.”
Qu’allait-il en résulter? Le verset 33 poursuit: “Et quand cela se réalisera — voici que cela se réalisera sans faute — alors ils sauront assurément qu’un prophète se trouvait au milieu d’eux.” Ces mots nous apprennent qu’Ézékiel n’a pas abandonné son œuvre, bien qu’elle n’ait pas eu de succès. L’apathie des autres ne l’a pas rendu apathique. Qu’on l’écoute ou non, il a obéi à Dieu et s’est acquitté de sa mission. - w91 15/3 16-17

De nos jours, beaucoup ressemblent aux exilés juifs pour qui Ézékiel chantait ‘un chant d’amour sensuel’. Ils aiment entendre le message du Royaume que les chrétiens oints et leurs compagnons prêchent de maison en maison, mais ils n’agissent pas en conséquence. Pour eux, ce message ressemble à une agréable chanson d’amour. Toutefois, comme ils ne se vouent pas à Jéhovah, ils ne survivront pas à la “grande tribulation”. – TG1988 15/9 p23 § 6

On appréciait d’entendre, mais les actes ne suivaient pas. Qu’observons-nous aujourd’hui ? Certains aiment écouter les derniers chrétiens oints et leurs compagnons annoncer courageusement les messages de Jéhovah, parler des bénédictions du Royaume, mais ce n’est pas pour autant qu’ils éprouvent de la reconnaissance, deviennent des disciples et s’engagent dans l’œuvre de la moisson – TG2001 15/7 § 9

De même, la bonne nouvelle relative à l’établissement du Royaume de Dieu et à la délivrance de l’humanité par ce Royaume au cours de notre génération est tout à fait indispensable, et elle est entendue particulièrement dans la chrétienté. Aux yeux des humains, elle n’est pas encore la grande question. Cependant, Dieu va obliger les nations à prendre une position très nette. Elles tiennent toutes à leur souveraineté nationale, alors que les proclamateurs de la bonne nouvelle prennent parti pour la souveraineté de Dieu. Les nations “sauront assurément qu’un prophète se trouvait au milieu d’eux”. Éz. 33:33. - TG1974 1/9 p521 § 26

Nul d’entre nous ne voudrait ressembler à ces gens indécis qui ne mettent pas le message en pratique. Il vaut mieux reconnaître dès maintenant, lors qu’il en est encore temps, qu’il y a parmi nous une classe de chrétiens qui joue un rôle authentiquement prophétique, et agir conformément au message de la Bible, en acceptant celle-ci “non comme la parole des hommes, mais pour ce qu’elle est vraiment, pour la parole de Dieu”. (I Thessaloniciens 2:13.) À propos du message annoncé, Jéhovah affirme que “cela se réalisera sans faute”. Il déclare solennellement que ceux qui restent indécis jusqu’à ce que ‘cela se réalise’, “sauront assurément qu’un prophète se trouvait au milieu d’eux”. (Ézékiel 33:33.) Mais cette connaissance tardive ne les sauvera pas, car leurs cœurs et leurs voies seront inchangés. – Livre Les nations sauront (kj) chap15 § 36

Éz 34:23 : Comment ce verset s’est-il réalisé ? (w07 1 / 4 p26 § 3)
« À coup sûr, je susciterai sur elles un seul berger, et il devra les faire paître, oui mon serviteur David. C’est lui qui les fera paître, et c’est lui qui deviendra leur berger »


La prophétie d’Isaïe 40:10, 11 souligne la tendresse avec laquelle Jéhovah prend soin de son peuple (Psaume 23:1-6). Au cours de son ministère terrestre, Jésus aussi a fait preuve d’une tendre sollicitude envers ses disciples et envers les gens en général (Matthieu 11:28-30 ; Marc 6:34). Jéhovah et Jésus ont tous deux déploré la cruauté des bergers, ou chefs, d’Israël, qui négligeaient et exploitaient sans honte leurs troupeaux (Ézékiel 34:2-10 ; Matthieu 23:3, 4, 15). Jéhovah a promis : “ Oui, je sauverai mes brebis, et elles ne deviendront plus un objet de pillage ; et vraiment je jugerai entre brebis et brebis. À coup sûr, je susciterai sur elles un seul berger, et il devra les faire paître, oui mon serviteur David. C’est lui qui les fera paître, et c’est lui qui deviendra leur berger. ” (Ézékiel 34:22, 23). En ce temps de la fin, Jésus Christ, le Grand David, est ce “ seul berger ” que Jéhovah a établi sur tous Ses serviteurs terrestres, qu’ils fassent partie des chrétiens oints de l’esprit ou des “ autres brebis ”. — Jean 10:16. TG2007

L’expression “mon serviteur David” désigne prophétiquement Jésus Christ, la “postérité” qui hérite du trône de David. Actuellement, durant le jour de jugement des nations, le Berger et Roi associé à Jéhovah, Jésus Christ, le Fils de David, continue à séparer parmi les humains les “brebis” de ceux qui, tout en prétendant être des “brebis”, sont en réalité des “chèvres”. Ce “seul berger” a également été suscité pour faire paître les brebis. Quel accomplissement éclatant de cette prophétie nous observons aujourd’hui! Alors que les hommes politiques parlent d’unir l’humanité grâce à un nouvel ordre mondial, le seul Berger unit bel et bien les brebis de toutes les nations au moyen d’une campagne de témoignage plurilingue qu’une seule organisation sur terre, celle de Dieu, pouvait entreprendre. – TG1993 1/1 p19 § 5

En 1914, Jéhovah a établi “un seul berger”, Jésus Christ, sur le reste des chrétiens oints. Depuis 1935, il dirige le rassemblement d’une “grande foule” d’“autres brebis” qui servent désormais aux côtés des ‘brebis du pacage de Jéhovah’ ointes de l’esprit. Comme Dieu et le Christ, les sous-bergers chrétiens doivent traiter toutes ces brebis avec tendresse – TG1988 15/9 p24 § 8

Qu’est-ce que la lecture biblique de cette semaine m’apprend sur Jéhovah ?


Jéhovah attache une grande valeur à la vie. Il demande instamment à ses serviteurs de faire le maximum pour contribuer à sauver autant de vies que possible. Chaque ministre de Dieu doit proclamer le message salvateur contenu dans la Parole de Dieu. Notre tâche est semblable à celle d’un guetteur qui donne l’alerte à la vue d’une menace imminente. Nous ne voulons pas que le sang de ceux qui risquent de périr soit sur notre tête (Ézék. 33:1-7). Il est donc vital que nous persévérions dans nos efforts pour “ prêche[r] la parole ”. – TG2008 15/1 p4 § 2

Tous les vrais chrétiens doivent affronter un prédateur d’une intelligence et d’une ruse suprahumaine. En Psaume 91:3, cet ennemi est appelé “ l’oiseleur ”. Qui est-il ? Satan le Diable. Cet adversaire redoutable s’acharne à duper les serviteurs de Jéhovah afin de les prendre au piège, à la manière d’un oiseleur qui tend des pièges aux oiseaux. “ L’oiseleur ” connaît ce désir normal qu’ont les humains d’être acceptés et approuvés. Les chrétiens ne sont pas insensibles aux pensées et aux sentiments de leur entourage. Sachant cela, le Diable cherche à exploiter leur souci de ce que les autres pensent d’eux. Par exemple, il en déstabilise certains avec un piège efficace : “ trembler devant les hommes ”. (Proverbes 29:25.) Quand, par crainte de l’homme, des serviteurs de Dieu se laissent entraîner à transgresser un interdit divin ou s’abstiennent d’observer un commandement biblique, c’est qu’ils ont été pris au piège par “ l’oiseleur ”.— Ézékiel 33:8 - TG2007 1/10 p26 § 5

Les chrétiens désirent ardemment la venue du jour de Jéhovah, où il détruira le présent système de choses et instaurera un monde nouveau de justice. Puisque nous ignorons quand ce jour viendra, nous devons rester éveillés et aider nos semblables à en faire autant (Ézék. 33:7-9). Le fait de méditer sur la Parole prophétique de Dieu renforcera notre conviction que “ le grand jour de Jéhovah est proche ”.Tseph. 1:14. – km2005/5

L’amour pour les humains
: Notre prédication souligne l’amour que Jéhovah éprouve pour les humains. “ Il ne veut pas que qui que ce soit périsse, mais il veut que tous parviennent à la repentance. ” (2 Pierre 3:9 ; Ézék. 33:11). Voilà pourquoi, comme Jésus l’a dit, Jéhovah a décrété qu’“ il faut d’abord que la bonne nouvelle soit prêchée dans toutes les nations ”. (Marc 13:10.) Dieu presse les humains de se tourner vers lui pour qu’ils échappent au jugement qui s’abattra prochainement sur le monde de Satan . Ne sommes-nous pas reconnaissants à Jéhovah de nous avoir offert cette possibilité à nous aussi ? – km2005/4

Il est rassurant de savoir que tous ceux qui ont péché ne sont pas irréformables. Jéhovah est patient ; en aucun cas il ne prend plaisir à punir ceux qui ont péché par ignorance (Ézékiel 33:11). Il les invite à se repentir et à obtenir son pardon. “ Que le méchant quitte sa voie et l’homme malfaisant ses pensées ; qu’il revienne vers Jéhovah, qui aura pitié de lui, à notre Dieu, car il pardonnera largement. ” — Isaïe 55:7. – TG2011 1/12 p25

Tout comme les brebis au sens littéral, les adorateurs de Jéhovah suivent volontiers leur Berger. Le suivent-ils pour autant parfaitement ? Non. Certains se sont parfois « dispersés » ou « perdus » ; d’autres encore sont comme des brebis « en train de s’égarer » (Ézékiel 34:12). Mais même quand quelqu’un s’éloigne du troupeau, Jéhovah espère toujours qu’il reviendra. – Brochure Reviens à Jéhovah (rj) chap1

Ce qui compte aux yeux de Jéhovah, ce n’est pas ce qu’une personne a fait dans le passé, mais ce qu’elle est en train de faire maintenant et ce qu’elle fera par la suite. Ézékiel 33:14-16 – Livre La vie (lp) chap10 § 10

Il nous nourrit spirituellement. Jéhovah déclare : « Dans un bon pâturage je les ferai paître. [...] [Mes brebis] se coucheront dans une bonne demeure, et dans un gras pâturage elles pâtureront » (Ézékiel 34:14). Il nous a toujours fourni une abondante nourriture spirituelle qui nous redonne de la force au bon moment. Te souviens-tu d’un article, d’un discours ou d’une vidéo qui a répondu à tes prières ? N’as-tu pas alors été convaincu que Jéhovah se soucie de toi personnellement ? Brochure Reviens à Jéhovah (rj) chap1

Dieu témoigne son amour en offrant une aide spirituelle et affective à toutes les personnes qui sont exploitées et maltraitées. “ Celle qui est perdue, je la rechercherai, promet-il ; celle qui est dispersée, je la ramènerai ; celle qui est brisée, je la banderai ; celle qui est souffrante, je la fortifierai. ” (Ézékiel 34:16). Par sa Parole, par son esprit saint et par la congrégation chrétienne, Jéhovah console ceux qui sont opprimés – RV2004 8/8

Il nous protège et nous soutient. Jéhovah promet : « [Ma brebis] qui est dispersée, je la ramènerai ; celle qui est brisée, je la banderai ; celle qui est souffrante, je la fortifierai » (Ézékiel 34:16). Il fortifie ses serviteurs qui sont affaiblis ou submergés par l’inquiétude. Il soigne ceux qui ont été blessés, parfois par un de leurs compagnons. Et il ramène ceux qui se sont éloignés et qui sont peut-être accablés par la culpabilité. - Brochure Reviens à Jéhovah (rj) chap1

Il se sent responsable de nous. Jéhovah donne cette garantie : « Je les délivrerai de tous les lieux où elles ont été dispersées. [...] [Ma brebis] qui est perdue, je la rechercherai » (Ézékiel 34:12, 16). Pour Jéhovah, une brebis perdue n’est pas une cause perdue. Il sait quand une brebis manque, il la recherche et il se réjouit quand il la trouve (Matthieu 18:12-14). D’ailleurs, n’appelle-t-il pas ses vrais adorateurs « mes brebis, les brebis que je fais paître » ? (Ézékiel 34:31). Tu es l’une de ces brebis. - Brochure Reviens à Jéhovah (rj) chap1

Concernant le Roi-Berger messianique, Jéhovah annonça: “Je susciterai sur elles [mes brebis] un seul berger, et il devra les faire paître, oui, mon serviteur David.” (Ézékiel 34:23, 31). Cela ne signifiait pas que David, qui était mort, régnerait de nouveau personnellement sur le peuple de Dieu, mais plutôt que Jéhovah susciterait dans la lignée royale de David un roi-berger par le moyen duquel il apporterait la sécurité, à savoir Jésus-Christ – Livre Votre survie (su) chap9 § 6

Comme Ézékiel 34:25-28 l’indique ensuite, Jéhovah fait paître ses brebis dans un paradis spirituel, une agréable condition de sécurité et de prospérité. Ce Berger plein d’amour dit à leur sujet: “Elles sauront que je suis Jéhovah quand je briserai les barres de leur joug et que je les aurai délivrées de la main de ceux qui les employaient comme esclaves. Et elles ne deviendront plus pour les nations une chose à piller; (...) et réellement elles habiteront en sécurité, sans que personne les fasse trembler.”
Dans de nombreux pays, ces dernières années, les Témoins de Jéhovah ont déjà vu se briser “les barres de leur joug”. Ils sont maintenant libres de prêcher comme jamais auparavant. Puissions-nous tous, dans quelque pays que nous vivions, tirer profit de la sécurité que Jéhovah nous procure en nous dépensant avec zèle pour accomplir Son œuvre! Jéhovah nous fournit un puissant encouragement tandis que nous approchons du moment où va éclater la plus grande tribulation de l’Histoire – TG1993 1/1 p20

Pourquoi Jéhovah te recherche-t-il et t’invite-t-il à revenir à lui ? Parce qu’il veut que tu sois heureux. Il promet à ses brebis « des pluies torrentielles de bénédictions » (Ézékiel 34:26). Ce n’est pas une promesse en l’air. Et tu en as déjà fait l’expérience. - Brochure Reviens à Jéhovah (rj) chap1

La Bible dit que dans le monde nouveau de Dieu il y aura plein de nourriture pour tout le monde; il n’y aura plus de mauvaises récoltes. Elle déclare que Jéhovah ‘fera pour tous les peuples (...) un banquet de mets bien huilés’ et qu’‘il y aura abondance de grain sur la terre’. (Isaïe 25:6) Ézékiel 34:27 nous dit: ‘Et l’arbre des champs devra donner son fruit, et la terre donnera sa production, et vraiment [les humains] se trouveront sur leur sol en sécurité.’ N’est-ce pas merveilleux ?” – Brochure Nos problèmes (op)

Quelles autres perles spirituelles as-tu découvertes dans la lecture biblique de cette semaine ?

Annonçant la chute prochaine de l’Égypte, Ézékiel déclara: “‘Et lorsque tu [Pharaon] t’éteindras, je couvrirai les cieux et j’assombrirai leurs étoiles. Quant au soleil, je le couvrirai de nuages, et la lune ne fera pas briller sa lumière. Tous les luminaires de lumière dans les cieux — je les assombrirai à cause de toi, et je mettrai des ténèbres sur ton pays’, telle est la déclaration du Souverain Seigneur Jéhovah.” — Ézéchiel 32:7, 8. Les cieux physiques ne s’assombrirent pas quand Pharaon et ses armées furent anéantis. Par contre, l’avenir de l’Égypte, lui, devint fort sombre. Comme la Révélation l’indique, lors de la grande tribulation les perspectives d’avenir de l’humanité opposée à Dieu seront aussi sombres que le devinrent celles de l’Égypte. Ce sera comme si le soleil ne répandait plus sa lumière durant le jour, et que l’agréable clair de lune et le scintillement rassurant des étoiles n’éclaircissaient plus le ciel nocturne. Ceux qui refusent d’honorer le Roi établi par Jéhovah périront et n’auront même pas un enterrement honorable lorsque le Cavalier monté sur le cheval blanc achèvera sa victoire. TG1988 15/10 p17 §9-11

Ne nous chargeons pas d’une dette de sang
- La responsabilité des Témoins de Jéhovah, qui doivent prévenir les gens de l’approche du jugement divin, peut être comparée à celle qui fut confiée à Ézékiel. Nommé guetteur de la nation d’Israël, il avait pour mission d’exhorter les Israélites à revenir de leurs voies mauvaises, sans quoi Dieu exécuterait sur eux son jugement. S’il ne faisait pas retentir cet avertissement, le jugement s’abattrait malgré tout sur les méchants, mais leur sang retomberait sur la tête du guetteur négligent. Jéhovah montrait ainsi comment il considère le jugement qu’il fait venir sur les méchants: “Je prends plaisir, non pas à la mort du méchant, mais plutôt à voir quelqu’un de méchant revenir de sa voie et rester en vie. Revenez, revenez de vos mauvaises voies, car pourquoi mourriez-vous, ô maison d’Israël ? Ézékiel 33:1-11 – TG1988 1/1 p28 § 13

Emploi figuré. Jéhovah suscita des prophètes qui, figurément parlant, servirent de guetteurs à la nation d’Israël (Jr 6:17). Ces prophètes, de leur côté, parlèrent parfois de guetteurs dans un sens symbolique (Is 21:6, 8 ; 52:8 ; 62:6 ; Ho 9:8). Ces prophètes-guetteurs avaient la responsabilité d’avertir les méchants de la destruction qui les menaçait. Si, toutefois, ils manquaient à leur devoir, ils étaient tenus pour responsables. Bien entendu, si les gens se montraient indifférents et s’ils ne prêtaient pas attention à l’avertissement, leur sang était sur eux (Éz 33:1-9). Un prophète infidèle n’avait pas plus de valeur qu’un guetteur aveugle ou qu’un chien sans voix. Is 56:10 – it1 p1044

Comme Paul, les chrétiens de notre époque s’efforcent d’annoncer la bonne nouvelle à leurs contemporains en toute occasion. La “ grande tribulation ” approchant à grands pas, il est urgent que nous recherchions les personnes bien disposées. Que l’amour sincère pour notre prochain nous incite à nous activer dans cette œuvre salvatrice ! Ézék. 33:8 km2005/7

La situation des serviteurs de Dieu à notre époque n’est pas sans rappeler celle d’Ézékiel, ce prophète de l’Antiquité que Jéhovah avait établi comme guetteur spirituel pour la maison d’Israël. “ Tu devras entendre [ma] parole et les avertir de ma part ”, lui a dit Dieu. Si Ézékiel ne s’acquittait pas de sa mission, il serait tenu pour personnellement responsable du sang des Israélites qui seraient exécutés lorsque Jérusalem paierait pour ses fautes (Ézékiel 33:7-9). Mais Ézékiel a obéi et s’est épargné toute culpabilité – lv chap7 p85 §26

Bien que les témoins de Jéhovah ne fassent pas partie du monde, ils s’intéressent avec amour à leurs semblables. Ils leur parlent en étant conscients que nous vivons une époque décisive et que si Dieu accorde encore un peu de temps au présent système de choses, c’est parce qu’il fait preuve de patience. Ils savent que Dieu ne veut pas que quelqu’un soit détruit (Ézékiel 33:11). Ils encouragent donc leurs semblables à étudier la Bible et à faire des efforts pour conformer leur vie aux principes de la Bible, et cela sans tarder – TG1975 15/4 p247

Lorsque nous songeons que notre prédication peut sauver des vies, nous nous sentons sans aucun doute irrésistiblement poussés à parler de la bonne nouvelle autour de nous (Rom. 10:13, 14). Jéhovah avait annoncé : “ Quand je dis au méchant : ‘ Tu mourras à coup sûr ’, et que vraiment il revient de son péché et pratique le droit et la justice [...], il restera en vie à coup sûr. Il ne mourra pas. D’aucun de ses péchés par lesquels il a péché on ne se souviendra contre lui. ” (Ézék. 33:14-16). La Bible dit en outre à quiconque proclame le message du Royaume : “ En faisant cela tu sauveras et toi-même et ceux qui t’écoutent. ” – TG2012 15/3 p15 §3

Vers la fin de l’année 607 avant notre ère, un réfugié rapporta la destruction de Jérusalem, et Ézékiel se remit à parler au nom de Jéhovah (Ézékiel 33:21-29). Quel effet ses paroles eurent-elles sur les exilés (Ézékiel 33:30-33)? De nos jours, beaucoup ressemblent aux exilés juifs pour qui Ézékiel chantait ‘un chant d’amour sensuel’. Ils aiment entendre le message du Royaume que les chrétiens oints et leurs compagnons prêchent de maison en maison, mais ils n’agissent pas en conséquence. Pour eux, ce message ressemble à une agréable chanson d’amour. Toutefois, comme ils ne se vouent pas à Jéhovah, ils ne survivront pas à la “grande tribulation”. –TG1988 15/9 p23

En quel sens Ézékiel est-il devenu “ muet ” pendant le siège et la destruction de Jérusalem ? Fondamentalement, en ce sens qu’il n’avait rien à ajouter au message prophétique de Jéhovah qu’il avait déjà proclamé. Ezekiel 33 :22. De même, la classe du guetteur moderne, les chrétiens oints, a été prévenue du sort qui attend la chrétienté. Lorsque la “ grande tribulation ” frappera “ Babylone la Grande ”, l’empire universel de la fausse religion, et la dévastera, les chrétiens oints n’auront rien à ajouter au sujet de la fin de la chrétienté. Oui, le jour viendra où le reste oint et ses compagnons deviendront muets, n’ayant rien de plus à proclamer à l’adresse de la chrétienté. Ce sera au moment où “ les dix cornes ” et “ la bête sauvage ” rendront Babylone la Grande dévastée et nue (Révélation 17:16). – km 2007/8”

L’orgueil pousse à rejeter les conseils justifiés plutôt qu’à les accepter humblement (Ps. 141:5). On le définit comme l’estime excessive de sa propre valeur, qui fait que l’on est persuadé de sa propre excellence, que l’on se juge supérieur aux autres. Jéhovah déteste l’orgueil (Ézék. 33:28). Mais quand les humains se montrent orgueilleux, Satan doit se réjouir, parce qu’ils reflètent sa propre mentalité. – TG2015 15/5 p2 §5, 6.

Aux jours du prophète Ézékiel, la majorité des bergers établis pour prendre soin du peuple de Jéhovah en Israël ont failli à leur devoir. Le troupeau de Dieu en a terriblement souffert, et la plupart des brebis ont abandonné le vrai culte (Ézékiel 34:1-10). Aujourd’hui, les ecclésiastiques de la chrétienté se présentent comme les bergers de ce qu’ils appellent la congrégation chrétienne, mais sa mauvaise condition spirituelle prouve que ces ecclésiastiques ressemblent aux imposteurs qui, à l’époque où Jésus était sur la terre, délaissaient le peuple et le maltraitaient. Les chefs religieux de la chrétienté font penser à “l’homme à gages” qui “n’a pas souci des brebis”. (Jean 10:12, 13.) Ils n’ont ni le désir ni les qualifications requises pour veiller sur le troupeau de Dieu. – TG1993 15/9

Dans un message qu’il donna à Ézékiel après la chute de Jérusalem, Jéhovah condamna “les bergers d’Israël”, les dirigeants juifs qui profanaient Son saint nom. Avec quelle justesse cette même condamnation s’applique aux dirigeants de la chrétienté (Ézéchiel 34:1-6)! Contrairement à l’excellent Berger, Jésus Christ, les chefs politiques des pays de la chrétienté s’engraissent en dépouillant les “brebis”. (Jean 10:9-15.) Mais, de même que Dieu délivra ses brebis en ôtant le pouvoir aux bergers égoïstes quand Juda fut dévasté, de même il va de nouveau les délivrer en dépouillant de leur autorité les dirigeants de la chrétienté lors de la “grande tribulation”. – TG1988 15/9 p23

“L’excellent berger”, Jésus Christ, qui est à la droite de son Père au ciel, se soucie lui aussi avec compassion des “brebis”. Il a donné sa vie en faveur du “petit troupeau” des chrétiens oints, dans un premier temps, puis de la grande foule de ses “autres brebis” qui vivent à notre époque. Le grand Berger, Jéhovah Dieu, a déclaré à toutes ces brebis: Me voici, moi, et assurément je jugerai (...) entre brebis et brebis. Et je susciterai sur elles un seul berger, et il devra les faire paître, oui, mon serviteur David. Lui les fera paître, et c’est lui qui deviendra leur berger. Et moi, Jéhovah, je deviendrai leur Dieu, et mon serviteur David deviendra chef au milieu d’elles. Moi, Jéhovah, j’ai parlé.” — Ézéchiel 34:20-24.
L’expression “mon serviteur David” désigne prophétiquement Jésus Christ, la “postérité” qui hérite du trône de David. Ce “seul berger” a également été suscité pour faire paître les brebis. Quel accomplissement éclatant de cette prophétie nous observons aujourd’hui ! Alors que les hommes politiques parlent d’unir l’humanité grâce à un nouvel ordre mondial, le seul Berger unit bel et bien les brebis de toutes les nations au moyen d’une campagne de témoignage plurilingue qu’une seule organisation sur terre, celle de Dieu, pouvait entreprendre. – TG1993 1/1 p19

Dans le monde nouveau prévu par Jéhovah, on pourra toucher la crinière épaisse d’un lion, caresser la robe rayée d’un tigre et même dormir dans les bois sans craindre d’être attaqué par un animal. Notez cette promesse de Dieu : “ À coup sûr, je ferai disparaître du pays la bête sauvage néfaste ; vraiment [les humains] habiteront dans le désert en sécurité et dormiront dans les forêts. Ézékiel 34:25 . Oui, les animaux sauvages seront soumis, même aux enfants. – RV2002 22/2

En 1914, Jéhovah a établi “un seul berger”, Jésus Christ, sur le reste des chrétiens oints. Depuis 1935, il dirige le rassemblement d’une “grande foule” d’“autres brebis” qui servent désormais aux côtés des ‘brebis du pacage de Jéhovah’ ointes de l’esprit. Comme Dieu et le Christ, les sous-bergers chrétiens doivent traiter toutes ces brebis avec tendresse. — Ézékiel 34:17-31 – TG1988 15/9 p24

Michèle
Surveillant/e TJ
Surveillant/e TJ

Messages : 395
Date d'inscription : 19/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum