RECHERCHONS DES PERLES SPIRITUELLES - SEMAINE DU 24 JUILLET 2017 - EZEKIEL 21-23

Aller en bas

RECHERCHONS DES PERLES SPIRITUELLES - SEMAINE DU 24 JUILLET 2017 - EZEKIEL 21-23

Message  Michèle le Jeu 20 Juil 2017 - 11:27


JOYAUX DE LA PAROLE DE DIEU

Recherchons des perles spirituelles (8 min) : EZEKIEL 21 à 23


Ezékiel 21:3 : Qu’est-ce que cette « épée » que Jéhovah sort de son fourreau ? (w07 1/7 14 § 1).
« Et tu devras dire au sol d’Israël : ‘ Voici ce qu’a dit Jéhovah : “ Me voici contre toi ; oui, je sortirai mon épée de son fourreau et je retrancherai de toi juste et méchant ».


L’“ épée ” que Jéhovah a utilisée pour exécuter son jugement contre Jérusalem et Juda s’est révélée être Neboukadnetsar, le roi de Babylone, et son armée. Elle peut aussi inclure la partie céleste de l’organisation de Dieu, composée de puissantes créatures spirituelles – TG2007

L’“épée” de Jéhovah représente l’instrument terrestre qu’il allait utiliser, mais elle peut également inclure son organisation céleste comparable à un char. Les habitants de Juda et d’Israël, tant les ‘justes’ que les ‘méchants’, ainsi que les nations hostiles au peuple de Dieu, tomberaient sous le tranchant de cette “épée” de Dieu. Oui, “tous ceux qui sont de chair” sauraient que Jéhovah combattait contre eux. De nos jours, comme Ézékiel, les témoins de Jéhovah oints de l’esprit attirent l’attention sur l’“épée” que Dieu va brandir contre les membres de la chrétienté, dont le domaine constitue le “sol d’Israël” antitypique. Cette “épée” va prochainement frapper “toute chair, du sud au nord”, tous les adeptes de la fausse religion.
Les hommes présomptueux du temps d’Ézékiel n’avaient aucune raison d’exulter en se disant que l’“épée” de Jéhovah ne risquait pas de ‘procéder à un égorgement’ parmi eux. Cette “épée” rejeta le sceptre royal du royaume de Juda, tout comme elle rejeta tout autre “arbre”, ou sceptre. À coup sûr, donc, les dirigeants de la chrétienté ne seront pas épargnés par l’“épée” de Dieu. La prophétie d’Ézékiel montre ensuite que personne, pas même les démons, ne peut détourner l’“épée” de Jéhovah TG1988 15/9 p19

Jéhovah se présente donc sous les traits d’un guerrier qui va agir contre le “méchant” et contre le “juste”, c’est-à-dire quiconque s’imagine être juste. L’“épée” de Jéhovah sera manifestement son instrument terrestre pour exécuter ses jugements, bien que cela puisse également inclure son organisation céleste invisible composée de créatures spirituelles puissantes. Cet agent terrestre fut le roi babylonien Nébucadnetsar et ses armées. Telle une “épée” symbolique, les Babyloniens se levèrent contre le royaume de Juda. Cependant, l’action exécutée par l’“épée” symbolique ne se limita pas au “sud”. L’“épée” se déplaça “du sud au nord” contre “toute chair”, c’est-à-dire les nations voisines non israélites. Les hommes vivant sur le “sol d’Israël” et à Jérusalem n’étaient pas les seuls à pécher contre Dieu. Les peuples voisins, “toute chair”, avaient également péché et méritaient un châtiment. Ils ne devaient pas s’imaginer que parce qu’ils n’étaient pas Israélites ils allaient échapper à l’attention de Jéhovah. Ils ne devaient pas se croire plus justes qu’Israël. Toutes ces nations qui avaient mal agi envers le peuple de Jéhovah allaient être frappées par l’“épée” symbolique. Comme Jéhovah l’avait annoncé à l’avance, “tous ceux qui sont de chair” allaient se rendre compte que c’était lui qui combattait contre eux.
Une leçon pour notre époque : Jéhovah Dieu n’a pas changé d’attitude envers ceux qui persistent dans le mal. Les prophéties bibliques démontrent que dans notre génération l’“épée” de Dieu frappera les nations et les peuples qui s’opposent à lui. La chrétienté sera la première à subir les coups douloureux de cette “épée”. Pourquoi ? Parce qu’elle est l’antitype de la Jérusalem infidèle du passé. La chrétienté prétend être la “maison de Dieu” et bénéficier, grâce à la “nouvelle alliance”, d’une position et de relations privilégiées par rapport à Dieu. Le jugement doit donc commencer par elle. L’“épée” de Jéhovah ne s’arrêtera pas après la destruction de la chrétienté, l’antitype de l’antique Jérusalem qui était située au sud de Babylone. À notre époque moderne, cette “épée” sera également levée contre “toute chair, du sud au nord”. Outre la chrétienté, toutes les fausses religions hypocrites seront également détruites. Personne ne devrait penser que la chrétienté pourra d’une manière ou d’une autre échapper à l’“épée” de Jéhovah - TG1973 15/1

Ezékiel 23:49 : Quelle faute est mise en évidence au chapitre 23, et qu’apprenons-nous de ce récit ? (w07 1/7 14 § 6).
« Ils devront faire venir sur vous votre conduite déréglée, et vous porterez les péchés de vos sales idoles ; et il faudra que vous sachiez que je suis le Souverain Seigneur Jéhovah »


Les alliances politiques qu’Israël et Juda ont conclues les ont amenés à adopter le faux culte de leurs alliés. Gardons-nous de nouer des liens avec le monde, car cela pourrait détruire notre foi – TG2007

Jéhovah veillera à ce que la chrétienté tout entière soit détruite. Tous sauront alors qu’il est le Souverain Seigneur Jéhovah. Nous serons plus résolus à rejeter tout lien avec le monde si nous nous rappelons que les amis de la chrétienté se retourneront sous peu contre elle et exécuteront la sentence que Dieu a prononcée sur cet élément principal de Babylone la Grande, l’empire universel de la fausse religion – TG1988 15/9 p20-21 § 22

Qu’est-ce que la lecture biblique de cette semaine m’apprend sur Jéhovah ?


À l’époque d’Ézékiel, Jéhovah décrivit en termes frappants la terreur qui régna à l’approche de la destruction de Jérusalem. Mais ces paroles prendront toute leur signification lorsque les gens discerneront que la destruction du monde actuel est imminente. Jéhovah avait dit à Ézékiel : “ Quant à toi, ô fils d’homme, soupire, les hanches tremblantes. Oui, c’est avec amertume que tu dois soupirer sous leurs yeux. Et voici ce qui devra arriver, s’ils te disent : ‘ À cause de quoi soupires-tu ? ’ il faudra que tu dises : ‘ À cause d’une nouvelle. ’ Car elle viendra à coup sûr, et vraiment tout cœur fondra, toutes les mains retomberont, tout esprit se découragera et tous les genoux dégoutteront d’eau. ‘ Voyez ! Cela viendra, cela se fera à coup sûr ’, c’est là ce que déclare le Souverain Seigneur Jéhovah. ” Ézékiel 21:6, 7. Il faut s’attendre prochainement à des événements redoutables. Le profond intérêt que nous manifestons envers nos semblables nous pousse à faire retentir cet avertissement, à annoncer la “ nouvelle ” de la proche colère de Jéhovah. – TG1997 1/5 p22 §15

Par l’intermédiaire de ses prophètes Isaïe, Jérémie, Ézékiel et Daniel, Dieu prédit l’ascension et la chute des puissances mondiales à partir de Babylone, ainsi que leur ordre d’apparition. Éz 21:18-27 - Jéhovah, certes, toléra l’existence des nations politiques et leur domination sur la terre pendant une ‘ période fixée ’, mais il prédit également que le Royaume du Messie les détruirait à jamais et ferait disparaître les frontières de leur territoire politique – it1 p932 Frontière

21:18-22. Bien que Neboukadnetsar ait recouru à la divination, c’est Jéhovah qui a fait en sorte que ce dirigeant païen vienne contre Jérusalem. Cela montre que les démons eux-mêmes ne peuvent empêcher les agents d’exécution de Jéhovah d’accomplir son dessein – TG2007 1/7 p14 § 4

Jéhovah est une Lampe et une Source de lumière.
Jéhovah est la Source suprême de lumière et de conseils. Jésus Christ est la “ lampe ” de la Nouvelle Jérusalem, les 144 000 ”, ville qui répandra sa lumière spirituelle sur les nations, les habitants de la “ nouvelle terre ”, afin de les guider. Jéhovah Dieu établit le roi David sur le trône d’Israël et ce roi, sous la direction divine, guida et gouverna sagement la nation. C’est pourquoi il fut appelé “ la lampe d’Israël ”. La dynastie ou lignée, de rois descendant de David par son fils Salomon fut comme une “ lampe ” pour Israël. Quand le roi Tsidqiya fut détrôné et emmené captif à Babylone pour y mourir, il sembla que “ la lampe ” s’était éteinte. Mais Jéhovah n’avait pas renoncé à son alliance. Il interrompait simplement la domination royale “ jusqu’à ce que vienne celui qui a le droit légal ”. (Éz 21:27.) Puisque Jésus Christ, le Messie, le “ fils de David ”, hérita de ce trône pour toujours, “ la lampe ” de David ne s’éteindra jamais. Jésus est par conséquent une lampe éternelle ; il est celui qui détient le Royaume à jamais. – it2 Lampe

Des moqueries justifiables. La moquerie peut être méritée et tout à fait justifiable. Celui qui ne fait pas preuve de prévoyance ou qui fait fi des bons conseils risque de suivre une voie insensée qui fera de lui un objet de risée. Jéhovah mit Israël “ comme un opprobre pour [ses] voisins, comme une moquerie et une raillerie pour ceux qui [étaient] autour ” de ce peuple, et ce fut légitime compte tenu de sa rébellion et de sa désobéissance envers Lui-même, attitudes qui allèrent jusqu’à jeter l’opprobre sur le nom divin parmi les nations Éz 22:4, 5 ; 23:32 Les nations de la terre se sont moquées de Dieu à l’extrême, mais Jéhovah rit d’elles et s’en moque lorsqu’elles s’opposent impudemment à sa souveraineté universelle, car elles récoltent les mauvais fruits de leur conduite. it2 p343 Moqueries

Jéhovah a horreur de l’injustice - Ézékiel 22:6, 7, 31. Aux jours d’Ézékiel, certains chefs d’Israël à Jérusalem et en Juda abusaient de leur pouvoir de façon odieuse. Que faisaient-ils ? Ces chefs se servaient de leurs “ bras pour verser le sang ”. (Verset 6.) Les “ bras ” représentent ici le pouvoir ou l’autorité. On lit dans une autre traduction : “ Les princes d’Israël profitent de leur pouvoir pour verser le sang. ”. Peut-on parler de justice quand des dirigeants, qui devraient normalement défendre le droit, abusent de leur pouvoir pour supprimer des innocents ? Ézékiel a accusé non seulement les chefs d’Israël, mais aussi tous les Israélites qui désobéissaient à la Loi de Jéhovah. “ On a traité avec mépris père et mère ”, s’est-il indigné (verset 7).
En manquant de respect envers leurs parents, les Israélites sapaient le fondement même de la nation : la famille. Les individus corrompus exploitaient les plus vulnérables. Chaque acte de désobéissance dénotait un manque de respect pour l’esprit de la Loi. La Loi de Dieu, caractérisée par l’amour, ordonnait par exemple de faire preuve d’une considération particulière envers les étrangers. Au lieu de cela, les Israélites ‘ maltraitaient l’étranger ’. Ils maltraitaient également “ l’orphelin de père et la veuve ”. (Verset 7.) Jéhovah est particulièrement sensible aux besoins de ceux qui ont perdu un père, une mère ou un conjoint. Il a promis de punir lui-même ceux qui ‘ affligeraient ’ un enfant ou une veuve sans défense.
Les Israélites du temps d’Ézékiel ont transgressé la Loi de Dieu de bien d’autres façons encore et ils en ont bafoué l’esprit. Réaction de Jéhovah : “ Je déverserai mon indignation sur eux. ” (Verset 31. Tenant parole, il a permis aux Babyloniens de détruire Jérusalem et d’emmener ses habitants en captivité en 607 avant notre ère.
Nous pouvons tirer deux leçons des paroles d’Ézékiel que nous venons de considérer : premièrement, Jéhovah a horreur de l’injustice ; deuxièmement, il éprouve de la compassion pour les victimes d’injustices. Dieu n’a pas changé (Malaki 3:6). Il promet d’éliminer sous peu l’injustice et ceux qui en sont à l’origine. Ne désirez-vous pas en apprendre davantage sur le Dieu qui “ aime la justice ” et vous approcher de lui ? – TG2012 1/8 p27

L’or renferme souvent des traces d’argent dans des proportions variables. L’affineur apprend à juger ou à maîtriser l’évolution de l’opération d’après la couleur du métal fondu. Éz 22:18-22
Au sens figuré. Jéhovah lui-même est qualifié d’affineur. Sa Parole est très affinée. Cette Parole éprouvée est un des moyens dont Dieu se sert pour purifier son peuple en le débarrassant de toutes scories ou impuretés dues au péché. Les épreuves ardentes aussi affinent les fidèles. En revanche, selon les Écritures, les méchants ne valent pas mieux que les scories qui ne sont bonnes qu’à être jetées sur les crassiers – it1 p53-54 Affinage

Jéhovah ferait également fondre les habitants de Juda dans un fourneau, non pas pour les purifier par une opération d’affinage, mais pour les liquéfier dans sa colère ardente (Ézékiel 22:17-22). Les prophètes conspirateurs, les prêtres impies, les princes avides et les gens injustes méritaient bien ce châtiment. Tous furent mis en accusation. Puisqu’aucun d’eux ne défendait la justice, Dieu les exterminerait par le feu de sa fureur.Ézékiel 22:23-31. – TG1988 15/9 p19 §19

Aux jours des prophètes Ézékiel et Jérémie, au VIIe siècle avant notre ère, quantité d’Israélites bafouaient la Loi de Dieu et entretenaient des contacts étroits avec les nations d’alentour. En se pliant aux coutumes de leurs voisins et en participant à leurs fêtes, les Israélites pratiquaient une religion mixte. Ils prétendaient adorer Jéhovah Dieu, tout en vénérant de “ sales idoles ” à qui ils allaient jusqu’à sacrifier leurs fils. Ézékiel 23:37-39 On appelle syncrétisme cette adoration parallèle de plusieurs dieux. Ces exemples illustrent la façon dont les Israélites se compromettaient en mélangeant le culte pur de Jéhovah Dieu avec des pratiques païennes honteuses. La grande leçon à tirer de tout cela, c’est que Dieu n’accepte pas un culte qui cherche à mêler les enseignements bibliques à des dogmes, des traditions ou des rites empruntés à d’autres religions. TG2008 1/6 p9

Quelles autres perles spirituelles as-tu découvertes dans la lecture biblique de cette semaine ?


La religion de Babylone accordait aussi une place à l’astrologie, à la divination, à la magie et à la sorcellerie, autant de pratiques par lesquelles les humains ont essayé de trouver une direction surnaturelle qui leur permette de s’enrichir et de dominer leurs semblables (Ézékiel 21:21 « Car le roi de Babylone s’est arrêté au carrefour, à la tête des deux chemins, afin de recourir à la divination. Il a secoué les flèches. Il a interrogé au moyen des teraphim ; il a examiné le foie »). Ces pratiques sont extrêmement courantes aujourd’hui, bien que la Bible nous mette en garde contre elles. Des gens qui s’y sont livrés sont ainsi tombés aux mains des démons qui font payer très cher les faveurs qu’ils accordent – livre Votre survie (su) chap11 § 6

Le roi Neboukadnetsar de Babylone, en quête de direction concernant ses manœuvres militaires, “ a examiné le foie ”, une forme de divination. C’est seulement après avoir eu recours à la divination que Neboukadnetsar décida d’attaquer Jérusalem ; il est dit à ce sujet : “ Il a secoué les flèches. Il a interrogé au moyen des teraphim ; il a examiné le foie. Dans sa droite s’est trouvée la divination pour Jérusalem. ” — Éz 21:21, 22. Les Babyloniens cherchaient des présages dans le foie d’animaux sacrifiés. Le livre Astrologie mésopotamienne (angl.) rapporte que, sur un seul site de l’ancienne capitale, des archéologues ont trouvé “ 32 représentations de foies [en argile] portant toutes une inscription ” de présage. L’examen du foie pour en tirer des présages reposait sur la croyance selon laquelle dans cet organe se concentrent la vitalité, les émotions et les sentiments. Le sixième du sang de l’homme se trouve dans le foie. Toutes les formes de divination, quel que soit le nom qu’on leur donne, sont radicalement contraires à la Sainte Bible et la bravent ouvertement. it1 Divination

La Bible parle d’hommes qui n’ont pas versé de sang et d’hommes qui, eux, étaient des meurtriers, et ce sont là des exemples qui servent d’avertissement. C’est à cause des meurtres odieux commis en son sein que la ville de Jérusalem fut détruite en 607 av. n. è. (Éz 22:2-4 ; 23:37, 45.) Les Écritures grecques chrétiennes soulignent trois manières dont un chrétien pourrait se rendre coupable d’effusion de sang devant Dieu : 1) en versant le sang, en commettant un meurtre — cela s’applique aussi à ceux qui soutiennent activement ou tacitement les activités d’organisations coupables de meurtre (telle Babylone la Grande ou d’autres organisations qui ont versé et versent toujours beaucoup de sang innocent ; 2) en mangeant ou en buvant du sang de quelque manière que ce soit ; 3) en ne prêchant pas la bonne nouvelle du Royaume, gardant ainsi pour lui les renseignements vitaux qu’elle renferme – it2 p894 Sang versé

L’antique ville de Jérusalem ne prit pas garde et ne sut pas profiter des leçons de l’histoire. Aussi, en annonçant la calamité qui s’abattrait sur elle à cause de son infidélité, Dieu lui dit: Et vraiment tu seras profanée au-dedans de toi devant les yeux des nations, et assurément tu sauras que je suis Jéhovah.” (Ézékiel 22:16). Pendant des siècles, la chrétienté a, elle aussi, oublié de tirer des leçons de l’histoire biblique. La conséquence pour elle sera inéluctable. Tout comme l’antique Jérusalem fut obligée, par une catastrophe, à reconnaître le Dieu qu’elle prétendait servir, la chrétienté subira le même sort, et cela dans un avenir très proche – kj chap13 § 4

Le jugement des nations par Jéhovah est comparé à la chaleur ardente d’une fournaise ou d’un fourneau. Le passage d’Ézékiel 22:19-22 s’applique tout à fait au jugement par Dieu des sectes de la chrétienté apostate. On y lit: Voici ce qu’a dit le Souverain Seigneur Jéhovah: ‘Parce que vous êtes tous devenus comme beaucoup de scories, à cause de cela, voici que je vous rassemble (...). Comme on rassemble l’argent, et le cuivre, et le fer, et le plomb, et l’étain, au milieu d’un fourneau, pour souffler dessus avec le feu, afin d’opérer la fusion, ainsi je les rassemblerai dans ma colère et dans ma fureur, et je soufflerai, et je vous ferai fondre. Et je vous réunirai et je soufflerai sur vous avec le feu de ma fureur, et vous devrez être fondus au milieu d’elle. Comme on fond l’argent au milieu d’un fourneau, ainsi vous serez fondus au milieu d’elle; et assurément vous saurez que moi, Jéhovah, j’ai déversé ma fureur sur vous.’”
Le clergé, qui a soigneusement évité d’employer le nom de Jéhovah, qui est allé jusqu’à blasphémer ce saint nom, doit affronter le jour du règlement des comptes. Présomptueusement, il prétend qu’avec ses alliés politiques il va établir le Royaume de Dieu sur la terre, ou tout au moins faire de la terre un lieu qui convienne au Royaume. TG1995 15/4 § 2,3

Dans une vision, Ézékiel vit des sculptures de reptiles, d’animaux et d’idoles sur un mur dans l’enceinte du temple de la Jérusalem apostate (Éz 8:10) ; il est dit d’autre part de l’Oholiba symbolique (qui représente la Jérusalem infidèle) qu’elle vit des images de Chaldéens sculptées sur un mur et peintes en vermillon, un pigment rouge vif. Éz 23:14 « Et elle ajouta encore à ses actes de prostitution lorsqu’elle vit les hommes dans des sculptures sur le mur, images de Chaldéens sculptés, [colorées] au vermillon » Il n’est pas surprenant de trouver les signes du zodiaque, si importants dans la Babylone antique, sur des cathédrales – it1 Art

Ézékiel chapitre 23 dépeint Samarie (qui représente Israël, le royaume des dix tribus) sous les traits de la prostituée Ohola, la sœur aînée d’Oholiba, qui représente Jérusalem (le royaume de Juda). L’épanchement de la colère divine est illustré par le jugement exécuté sur deux femmes symboliques coupables d’adultère spirituel. L’une d’elles s’appelait Oholah; elle figurait le royaume des dix tribus d’Israël, qui avait pour capitale Samarie. C’était elle “l’aînée”, parce qu’elle se composait de la plupart des tribus d’Israël, y compris celles qui descendaient des fils aînés de Jacob, Ruben et Siméon. Sa sœur était Oholibah; elle représentait les deux tribus de Juda ayant Jérusalem pour capitale. Oholah signifie “Sa tente”, et Oholibah “Ma tente est en elle”, ce qui était tout à fait approprié puisque la tente de Dieu, le temple, se trouvait dans le pays de Juda. Ézékiel 23:1-4.- TG1988 15/9 20

Oholah (Israël) cessa d’exister quand elle fut renversée par les Assyriens, en 740 avant notre ère. Qu’avait-elle fait (Ézékiel 23:5-7)? Elle avait fait preuve d’infidélité en cherchant à assurer sa sécurité au moyen d’alliances politiques, mais cela l’avait amenée à adopter le faux culte de ses alliés, si bien qu’‘elle s’était souillée avec leurs sales idoles’. Tirons leçon de ce qui est arrivé à Oholah pour avoir commis l’adultère spirituel, et gardons-nous de lier amitié avec le monde, ce qui pourrait détruire notre foi. –TG1988 15/9 p20-21

Jéhovah avertit Oholiba (Jérusalem) qu’elle serait remplie d’ivresse et de chagrin, et qu’elle boirait la coupe que sa sœur Ohola (Samarie) avait bue. Juda boirait jusqu’au bout cette coupe symbolique, car les jugements de Dieu s’accompliraient intégralement sur lui. C’est pourquoi Dieu déclara par l’intermédiaire d’Ézékiel : “ Il te faudra la boire et la vider, tu en rongeras les tessons. ” — Éz 23:4, 32-34. - it-2 1066

Il est dit de presque toutes les grandes puissances des temps bibliques qu’elles avaient des chefs du rang des gouverneurs, soit des chefs autochtones, soit des gouverneurs qui surveillaient des territoires occupés Éz 23:5, 6, 12, 23 En citant Mika 5:2, Matthieu montra que Bethléhem, certes insignifiante en ce qui concerne le pouvoir qu’elle exerçait en Juda, deviendrait importante parce que le plus grand des gouverneurs viendrait de cette ville pour faire paître Israël, le peuple de Jéhovah. Cette prophétie trouve son accomplissement en Christ Jésus, le grand Gouverneur soumis à son Père, Jéhovah Dieu. Mt 2:6. it1 p1001 Gouverneur

Emploi figuré. Jéhovah dit que Jérusalem fut autrefois, figurément parlant, habillée par lui de vêtements magnifiques. Mais elle mit sa confiance en sa beauté et se mit à frayer avec les nations païennes, et se para pour se rendre attrayante, telle une prostituée. Éz 23:26, 27 L’habillement est employé au sens symbolique dans de nombreux passages de la Bible. . Paul ordonne aux chrétiens de se dépouiller de la vieille personnalité et de se revêtir de la personnalité nouvelle qui se caractérise entre autres par les tendres affections de la compassion, par la bonté, l’humilité, la patience et surtout l’amour. Col 3:9-14. – it2 p1140 Vêtement

Tout en adorant des idoles au point de leur sacrifier leurs propres enfants, les Israélites continuaient de rendre un semblant de culte à Jéhovah et pensaient qu’aucun malheur ne les toucherait (Éz 23:36-39). Leur idolâtrie les avait dans leur ensemble rendus si stupides que, lorsqu’en 607 av. n. è. le malheur vint effectivement et que Jérusalem fut désolée par les Babyloniens en accomplissement de la parole de Jéhovah, ils attribuèrent cela au fait qu’ils n’avaient pas offert de fumée sacrificielle et de libations à la “ reine des cieux (”Titre d’une déesse que les Israélites apostats adoraient à l’époque de Jérémie). Aujourd’hui encore, les serviteurs de Jéhovah doivent se garder des idoles. Aucun de ceux qui persistent dans l’idolâtrie ne recevra le don de Dieu qu’est la vie éternelle. – it1 p1163 Idolâtrie

Michèle
Surveillant/e TJ
Surveillant/e TJ

Messages : 435
Date d'inscription : 19/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: RECHERCHONS DES PERLES SPIRITUELLES - SEMAINE DU 24 JUILLET 2017 - EZEKIEL 21-23

Message  GwadaNel le Jeu 27 Juil 2017 - 10:35

Merci
ma chere soeur
Nell
avatar
GwadaNel
Témoin de Jéhovah
Témoin de Jéhovah

Messages : 98
Date d'inscription : 20/05/2015
Localisation : NANTES

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum