JOYAUX DE LA PAROLE DE DIEU - Recherchons des perles spirituelles : ISAÏE 52 à 57 - SEMAINE DU 13 FEVRIER 2017

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

JOYAUX DE LA PAROLE DE DIEU - Recherchons des perles spirituelles : ISAÏE 52 à 57 - SEMAINE DU 13 FEVRIER 2017

Message  Michèle le Jeu 9 Fév 2017 - 18:56



JOYAUX DE LA PAROLE DE DIEU[
center]
[/center]
Recherchons des perles spirituelles (8 min) : ISAÏE 52-57

ISAÏE 54:1 : Qui est la « femme stérile » mentionnée dans cette prophétie, et qui sont ses « fils » ? (w06 15/3 11 § 2)
Pousse des cris de joie, femme stérile, toi qui n’as pas mis au monde ! Égaie-toi par des clameurs joyeuses et pousse des cris stridents, toi qui n’as pas eu les douleurs, car les fils de la désolée sont plus nombreux que les fils de celle qui a un propriétaire-époux ”, a dit Jéhovah »

Quant à “ la femme libre ”, Sara, et à son fils, Isaac, qui représentaient-ils ? Paul a indiqué que Sara, la “ femme stérile ”, symbolisait la femme de Dieu, c’est-à-dire la partie céleste de son organisation. Cette femme céleste était stérile en ce sens que, avant la venue de Jésus, elle n’avait pas d’“ enfants ” oints de l’esprit sur la terre (Galates 4:27 ; Isaïe 54:1-6). Toutefois, à la Pentecôte de l’an 33 de notre ère, un groupe d’hommes et de femmes ont reçu l’esprit saint ; ils sont ainsi nés de nouveau en tant qu’enfants de cette femme céleste. Ils ont alors été adoptés comme fils de Dieu et sont devenus cohéritiers de Jésus Christ dans le cadre d’une nouvelle relation d’alliance avec Dieu (Romains 8:15-17). Voilà pourquoi l’apôtre Paul, qui était l’un de ces enfants, a pu écrire : “ La Jérusalem d’en haut est libre, et elle est notre mère. ” Galates 4:26. - TG2006

Isaïe l’ignore peut-être, mais sa prophétie aura plusieurs accomplissements. L’apôtre Paul cite Isaïe chapitre 54 et explique que la “ femme ” figure quelque chose de bien plus important que la ville de Jérusalem. Il écrit : “ La Jérusalem d’en haut est libre, et elle est notre mère. ” (Galates 4:26). Qu’est-ce que cette “ Jérusalem d’en haut ” ? Manifestement pas la ville de Jérusalem située en Terre promise, qui est terrestre, et non “ en haut ”, dans les sphères célestes. “ La Jérusalem d’en haut ” est la “ femme ” céleste de Dieu, son organisation composée de puissantes créatures spirituelles - ip-2 216-221

Après être restée stérile des dizaines d’années, Sara mit au monde Isaac à l’âge de 90 ans. Pareillement, l’organisation céleste de Jéhovah est demeurée longtemps stérile. En Éden, Jéhovah promit que sa “ femme ” produirait la “ semence ”. (Genèse 3:15.) Plus de 2 000 ans après, Jéhovah conclut une alliance avec Abraham concernant la Semence de la promesse. Mais la “ femme ” céleste de Dieu dut attendre des siècles et des siècles avant de produire cette Semence. Néanmoins, le moment vint où les enfants de cette “ femme ” auparavant “ stérile ” furent plus nombreux que ceux de l’Israël selon la chair. L’image de la femme stérile nous permet de comprendre pourquoi les anges désiraient tant voir l’arrivée de la Semence promise

L’apôtre Paul a cité Ésaïe 54:1 qui parle d’une “femme stérile”, à distinguer de “la femme qui a un propriétaire et époux”, l’Israël selon la chair. Et Paul d’expliquer que les chrétiens oints sont les enfants de cette “femme stérile”, qu’il appelle la “Jérusalem d’en haut”. Cette femme allégorique antitypique est l’organisation céleste de Dieu composée de créatures spirituelles. — Galates 4:26, 27 – TG1995 1/8 p11

ISAÏE 57:15 : En quel sens peut-on dire que Jéhovah « réside » avec ceux qui sont « écrasé[s] » et « humble[s] » ? w05 15/10 26 § 3)

‘Car voici ce qu’a dit Celui qui est haut et élevé, qui réside pour toujours et dont le nom est saint : “ Dans la hauteur et dans le lieu saint, c’est là que je réside, [mais] aussi avec celui qui est écrasé et humble d’esprit, pour faire revivre l’esprit des humbles, pour faire revivre le cœur des hommes broyés »

Jéhovah est immensément grand et élevé, pourtant “ ses yeux rôdent par toute la terre, afin de montrer sa force en faveur de ceux dont le cœur est complet à son égard ”. (2 Chroniques 16:9.) Et que fait Jéhovah quand il remarque certains de ses adorateurs dont l’esprit est écrasé par diverses épreuves ? Il “ réside ” pour ainsi dire avec eux par le moyen de son esprit saint, “ pour rendre vie à l’esprit des gens rabaissés, pour rendre vie au cœur des gens broyés ”. (Isaïe 57:15, Traduction Œcuménique de la Bible.) Du fait de son aide, ses adorateurs sont revivifiés et mieux à même de retrouver leur joie de le servir. Quelle remarquable humilité Dieu manifeste ! – TG2005 15/10 p26-31

Dieu est si proche de ses serviteurs déprimés que c’est comme s’il résidait avec “ celui qui est écrasé [...] pour faire revivre le cœur des hommes broyés ”.

Jéhovah est près. ” Un ouvrage de référence indique que ces mots sont “ une façon expressive de dire que le Seigneur est attentif et vigilant, toujours prêt à aider et à sauver ses serviteurs ”. Il est rassurant de savoir que Jéhovah veille sur eux. Il voit les difficultés qu’ils rencontrent en ces “ temps critiques ” et il connaît leurs sentiments les plus intimes

Ceux qui ont le cœur brisé. ” Dans certaines cultures, on parle de “ cœur brisé ” lorsqu’un amour n’est pas partagé. Mais les mots du psalmiste désignent “ une peine et une douleur plus générales ”, déclare un bibliste. Oui, même les adorateurs fidèles de Dieu peuvent parfois subir des épreuves extrêmes qui leur brisent le cœur.

Ceux qui ont l’esprit écrasé. ” Une personne découragée peut tellement se dévaloriser qu’elle perd momentanément tout espoir. D’après un manuel de traduction biblique, cette expression peut être rendue par “ ceux qui n’ont rien de bon à attendre ”. TG2011 1/6 p19

Qu’est-ce que la lecture biblique de cette semaine m’apprend sur Jéhovah ?


“ Qui a ajouté foi à ce que nous avons entendu ?
Et quant au bras de Jéhovah, à qui a-t-il été révélé ? ” (Isaïe 53:1). Ces paroles d’Isaïe suscitent des questions intéressantes : Cette prophétie s’accomplira-t-elle ? Le “ bras de Jéhovah ”, qui représente sa puissance, se révélera-t-il et réalisera-t-il ces paroles ? Sans conteste, la réponse est oui ! - ip2 chap14 § 12

Divinement inspiré, le prophète Isaïe décrivit quelques-unes des souffrances du Christ et ajouta, en s’adressant à Jéhovah: “Si tu mets son âme comme offrande de culpabilité, il verra sa descendance.” (Isaïe 53:10). Jésus n’a pas engendré une postérité par la procréation naturelle, mais, est devenu “Père éternel” ; il a produit une famille qui lui ressemble, parce que, comme Isaïe l’indique, Jéhovah “met son âme comme offrande de culpabilité” pour l’humanité. Il faut nous rappeler, toutefois, qu’après avoir amené l’humanité rachetée et réformée à la perfection, Jésus Christ la rendra à Jéhovah Dieu, “le Père, à qui toute famille au ciel et sur la terre doit son nom”. — Éphésiens 3:14, 15 – Livre La vie (lp) chap6 § 22

Celui qui commet l’adultère pèche non seulement contre son conjoint, mais aussi contre Jéhovah. Le chrétien innocent qui s’est toujours efforcé de vivre en accord avec les principes bibliques n’a pas à se sentir responsable de la trahison de son conjoint. N’oubliez pas que Jéhovah sait ce que vous pouvez ressentir. Il s’est présenté lui-même comme le propriétaire-époux de la nation d’Israël, et la Bible contient de nombreux passages émouvants qui laissent transparaître la peine qu’il a ressentie quand cette nation s’est livrée à l’adultère spirituel (Is. 54:5, 6 « “ Car ton Grand Auteur est ton propriétaire-époux, Jéhovah des armées est son nom ; et le Saint d’Israël est ton Racheteur. Il sera appelé le Dieu de toute la terre. 6 Car Jéhovah t’a appelée comme si tu étais une femme complètement abandonnée et peinée d’esprit, comme une femme de la jeunesse, qui fut alors rejetée ”, a dit ton Dieu ».
Si, d’une façon ou d’une autre, vous avez été trahi par votre conjoint, soyez certain que Jéhovah voit chaque larme que vous versez (Mal. 2:13, 14). Il sait à quel point vous avez besoin de consolation et d’encouragement. – TG2010 15/6 p30

Même en ces derniers jours sombres du système de choses mauvais de Satan, Jéhovah bénit son peuple. Il veille à ce que les vrais adorateurs prospèrent dans le paradis spirituel, qui connaît une abondance sans précédent (Is. 54:13 « Et tous tes fils seront des enseignés de Jéhovah, et la paix de tes fils sera abondante ». Comme Jésus l’a promis, Jéhovah nous récompense dès aujourd’hui en nous permettant d’appartenir à une famille internationale de frères et sœurs aimants. De plus, ceux qui cherchent réellement Dieu jouissent des bienfaits incomparables que sont la paix intérieure, le contentement et le bonheur – TG2016 p24-28 § 17

Jéhovah nous assure qu’aucun ennemi de la bonne nouvelle n’arrivera à ses fins. Aucun ne détruira ses serviteurs, collectivement parlant, ni n’arrêtera leur prédication. Les opposants tentent, en vain, d’entraver la mission du peuple de Dieu consistant à prêcher. Rien de ce que fera le monde de Satan ne pourra mettre un terme au culte rendu à Jéhovah Dieu par ses serviteurs (Is. 54:17 "Toute arme qui sera formée contre toi n’aura pas de succès, et toute langue qui se dressera contre toi en jugement, tu la condamneras. Voilà la possession héréditaire des serviteurs de Jéhovah, et leur justice vient de moi ”, c’est là ce que déclare Jéhovah ». Livre Rends témoignage (bt) chap24 § 3

Par l’intermédiaire d’Isaïe, Jéhovah s’adresse prophétiquement aux Juifs captifs à Babylone : Holà ! vous tous les assoiffés ! Venez vers l’eau. Et ceux qui n’ont pas d’argent ! Venez, achetez et mangez. Oui, venez, achetez du vin et du lait, sans argent et sans prix. ” (Isaïe 55:1). Ces paroles sont riches de symboles. Prenez par exemple l’invitation : “ Venez vers l’eau. ” Sans eau, la vie est impossible. Sans ce précieux liquide, nous autres humains survivrions à peine une semaine. La métaphore que Jéhovah emploie est par conséquent judicieuse, en raison de l’effet que ses paroles auront sur les captifs juifs. Son message les revigorera, telle une boisson fraîche un jour de grande chaleur. Il leur redonnera le moral en étanchant leur soif de vérité et de justice. Et il leur insufflera l’espérance d’être libérés de captivité. Cependant, s’ils veulent en sentir les effets, les exilés juifs devront boire au message de Dieu, y prêter attention et agir en conséquence. Jéhovah propose aussi “ du vin et du lait ”. Le lait fortifie les jeunes organismes et contribue à la croissance des enfants. Pareillement, les paroles de Jéhovah fortifieront ses serviteurs sur le plan spirituel et leur permettront de renforcer leurs relations avec lui. Et le vin ? On boit souvent du vin les jours de fête. Dans la Bible, il est associé à la prospérité et à la joie. En disant à ses serviteurs : “ Achetez du vin ”, Jéhovah leur affirme que s’ils reviennent au vrai culte d’un cœur entier ils ne seront “ que joyeux ”
Pour étancher cette soif, il faut être conscient de sa pauvreté spirituelle et prêt à accepter “ l’eau ” qui vient de Jéhovah qu’on puise dans sa Parole – ip2 chap16 § 5.

Isaïe 55:5, où nous lisons: “Voici que tu appelleras une nation que tu ne connais pas, et ceux d’une nation qui ne t’ont pas connu accourront vers toi, à cause de Jéhovah, ton Dieu, et pour le Saint d’Israël, car il t’aura embelli.” Il est question ici d’humains qui n’appartiennent pas à l’Israël spirituel, les membres oints. Ils viennent de nombreuses nations, mais constituent un peuple uni parce que tous soutiennent fidèlement le Royaume de Dieu. Ils forment une “nation” que le reste des Israélites spirituels ne ‘connaissaient pas’ parce que, d’une part, leur intelligence des Écritures était limitée et que, d’autre part, ces humains n’avaient pas encore identifié les vrais serviteurs de Dieu. Cependant, grâce à la prédication de la bonne nouvelle, ces gens sont attirés vers les Israélites spirituels, car ils se rendent compte que ceux-ci adorent le vrai Dieu et ils discernent chez eux une beauté spirituelle que seule la bénédiction divine peut donner – Livre Votre survie (su) chap20 § 5

Jéhovah veut que nous soyons proches de lui. Pourquoi, sinon, se révélerait-il si clairement dans sa Parole ? Pour autant, il ne nous impose pas cette relation. C’est à nous de le rechercher “ pendant qu’on peut le trouver ”. (Isaïe 55:6.) On recherche Jéhovah en se familiarisant avec ses qualités et ses manières d’agir telles qu’il les dévoile dans la Bible. L’ouvrage d’étude que vous avez sous les yeux a été préparé à cette fin. – Livre Approchez-vous (cl) chap2 § 21

Aux jours d’Isaïe, cet appel fut lancé : Recherchez Jéhovah pendant qu’on peut le trouver. Appelez-le pendant qu’il est proche. ” (Isaïe 55:6). À notre époque, ces paroles concernent tant ceux qui constituent l’Israël de Dieu que la grande foule de plus en plus nombreuse. Jéhovah ne bénit pas les humains sans condition et il ne leur lance pas son invitation indéfiniment. C’est maintenant qu’il faut rechercher la faveur divine. Quand arrivera le moment du jugement que Jéhovah a fixé, il sera trop tard. C’est pourquoi Isaïe déclare : “ Que le méchant quitte sa voie et l’homme malfaisant ses pensées ; qu’il revienne vers Jéhovah, qui aura pitié de lui, à notre Dieu, car il pardonnera largement. ” — Isaïe 55:7. L’expression “ qu’il revienne vers Jéhovah ” sous-entend que ceux qui ont besoin de se repentir entretenaient auparavant des relations avec Dieu. ip2 chap16 § 11

Jéhovah pardonne aux transgresseurs repentants et, à notre époque, il leur permet de jouir de la paix de l’esprit dans un paradis spirituel. Cela parce qu’ils satisfont aux exigences suivantes: Recherchez Jéhovah, pendant qu’on peut le trouver. Appelez vers lui, pendant qu’il est proche. Que le méchant quitte sa voie et l’homme malfaisant ses pensées; et qu’il revienne à Jéhovah, qui aura pitié de lui, et à notre Dieu, car il pardonnera largement !” — Isaïe 55:6, 7. – TG1992 15/9 p8 § 1

Il n’y a pas de commune mesure entre les pensées formées par l’esprit de Jéhovah et celles que nous, créatures imparfaites, sommes capables de concevoir. L’Être suprême attire lui-même notre attention sur cette vérité fondamentale en Isaïe 55:8, 9, où il déclare: “Car vos pensées ne sont pas mes pensées, et mes voies ne sont pas vos voies’, telle est la déclaration de Jéhovah. ‘En effet, comme les cieux sont plus hauts que la terre, ainsi mes voies sont plus hautes que vos voies, et mes pensées plus hautes que vos pensées.’” Aussi l’avenir que Dieu prépare pour ses créatures humaines, et notamment pour celles avec qui il a conclu une alliance, dépasse-t-il tout ce que nous pourrions imaginer. Ce n’est pas un homme qui aurait pu indiquer à Dieu les “voies” qu’il devait suivre. – TG1984 1/12 p8-9 § 3

Ce que Jéhovah annonce s’accomplit immanquablement ; aucune puissance dans les cieux ou sur la terre ne peut y faire obstacle. En effet, une force irrésistible garantit que le dessein de Dieu “ à coup sûr [...] aura du succès ”. (Is. 55:10, 11.) Cette force, c’est l’esprit saint. Il est sage de mener notre vie en tenant compte du dessein divin ; nos perspectives d’avenir en dépendent. Nous allons maintenant étudier le rôle de l’esprit saint dans la réalisation du dessein de Jéhovah — dans le passé, aujourd’hui et dans l’avenir. Cet examen fortifiera notre foi – TG2010 15/4 p7-8 § 3

Jéhovah se montre encore fidèle en tenant ses promesses. Tout ce qu’il prédit s’accomplit. Ainsi qu’il l’a déclaré, “ ma parole qui sort de ma bouche [...] ne reviendra pas vers moi sans résultat, mais elle ne manquera pas d’exécuter ce en quoi j’ai pris plaisir et, à coup sûr, elle aura du succès dans ce pour quoi je l’ai envoyée ”. (Isaïe 55:11.) En étant fidèle à sa parole, Jéhovah témoigne de la fidélité à ses serviteurs. Il ne les laisse pas attendre avec inquiétude ce qu’il n’a pas l’intention de réaliser. Livre Approchez-vous (cl) chap28 § 11

Is 56:6
Qui sont “ les étrangers ”, et en quel sens est-ce qu’ils ‘ saisissent l’alliance de Jéhovah ’ ? “ Les étrangers ” sont les “ autres brebis ” de Jésus. Ils saisissent la nouvelle alliance en ce qu’ils obéissent aux lois qui y sont associées, qu’ils agissent en totale harmonie avec les dispositions prises dans le cadre de cette alliance, qu’ils bénéficient de la même nourriture spirituelle que les chrétiens oints, et qu’ils soutiennent ces derniers dans l’oeuvre qui consiste à prêcher le Royaume et à faire des disciples. – TG2007 15/1 p. 10 § 2

Je les ferai alors venir à ma montagne sainte et je les réjouirai à l’intérieur de ma maison de prière. ” — Isaïe 56:7
. Jéhovah a rassemblé son peuple, les chrétiens oints et leurs compagnons, pour qu’ils l’adorent à sa “ montagne sainte ”. Il les réjouit à l’intérieur de sa “ maison de prière ”, son temple spirituel, qui est “ une maison de prière pour toutes les nations ”. (Isaïe 56:7) Tout cela indique que le culte de Jéhovah est saint, pur et élevé. En montrant le respect qui convient pour nos réunions, durant lesquelles nous adorons Dieu et étudions sa Parole, nous prouvons que nous avons la pensée de Jéhovah sur les choses sacrées. – TG2006 11/1 p27 § 1

Quelles idées de la lecture biblique de cette semaine puis-je utiliser en prédication ?


Is 52:5, 6 « “ Et maintenant, qu’est-ce qui me retient ici ? ” c’est là ce que déclare Jéhovah. “ Car mon peuple a été enlevé gratuitement. Ceux qui dominaient sur lui poussaient des hurlements ”, c’est là ce que déclare Jéhovah, “ et constamment, tout au long du jour, mon nom était traité sans respect. C’est pour cette raison que mon peuple connaîtra mon nom, oui pour cette raison, en ce jour-là, car je suis Celui qui parle. Voyez ! C’est moi. »
Les Babyloniens ont conclu à tort que le vrai Dieu était faible. Ils n’ont pas compris que c’était en raison de son mécontentement à l’égard de son peuple Israël que Jéhovah avait permis qu’il soit réduit en esclavage. Quand un malheur frappe autrui, nous ferions bien de ne pas tirer de conclusions trop hâtives quant à ses causes. – TG2007 15/1 p10 § 11-13

Is 52:7-9 ; 55:12, 13.
Nous avons au moins trois raisons d’éprouver de la joie à prêcher le Royaume et à faire des disciples. Nos pieds sont jolis pour les humbles qui sont affamés spirituellement. Nous voyons Jéhovah “ les yeux dans les yeux ”, en ce sens que nous entretenons d’étroites relations avec lui. Enfin, nous connaissons la prospérité spirituelle. TG2007 15/1

"Des pieds “ jolis ”. Jéhovah fait particulièrement attention aux pieds de ceux qui proclament la bonne nouvelle du Royaume, et il les qualifie de “ jolis ”. (Is 52:7) Le chrétien doit avoir les pieds chaussés de l’équipement de la bonne nouvelle de la paix ”, afin de porter correctement cette bonne nouvelle. Jésus dit à ses disciples que, si les habitants d’une maison ou d’une ville refusaient de les recevoir ou d’écouter leurs paroles, ils devaient secouer la poussière de leurs pieds ; par ce geste, ils abandonnaient la maison ou la ville réfractaire aux conséquences qu’elle s’attirerait inéluctablement de la part d’une source supérieure, du ciel. - it-2 p. 582

Parlons de choses positives :
Nous devons veiller à nos paroles. Il est vrai que nous pouvons commencer une conversation en mentionnant un problème ou un fait d’actualité qui préoccupe les gens, mais nous ne devons pas nous appesantir inutilement sur des pensées négatives. Notre mission est d’apporter “ des bonnes nouvelles de quelque chose de meilleur ”. (Is. 52:7) Il s’agit d’un message fondé sur les promesses divines d’un avenir heureux. Si nous en sommes conscients, nous utiliserons les Écritures pour “ panser ceux qui ont le cœur brisé ”. (Is. 61:1, 2.) Voilà qui nous aidera à nous réjouir et à rester positifs. Les personnes à qui nous prêchons ne manqueront pas de remarquer notre joie. Alors que nous communiquons la bonne nouvelle du Royaume aux habitants de notre territoire, reflétons toujours la même disposition d’esprit que Jéhovah, le “ Dieu heureux ”. km 2006 juillet § 3

Les Juifs qui furent libérés de la Babylone antique durent réellement se déplacer et effectuer le voyage qui les ramènerait en Terre promise. Mais ce ne fut pas tout. Isaïe avait dit prophétiquement aux Israélites : “ Éloignez-vous, éloignez-vous, sortez de là, ne touchez rien d’impur ; sortez du milieu d’elle, gardez-vous purs, vous qui portez les ustensiles de Jéhovah ! ” (Isaïe 52:11). Effectivement, ils devaient abandonner toutes les pratiques impures de la religion babylonienne qui risquaient de ternir le culte qu’ils rendaient à Jéhovah. Les serviteurs de Dieu ont commencé à fuir de Babylone la Grande en 1919. Ils se sont débarrassés de toutes les doctrines et pratiques impures qu’ils n’avaient pas encore abandonnées, et ont pu ainsi s’identifier au peuple purifié de Dieu et le servir. – Livre Révélation (re) chap36 § 25

Isaïe ouvre une parenthèse au verset 14 ; on y lit : Tant était grand le défigurement quant à son aspect, plus que celui de n’importe quel autre homme et, quant à sa forme imposante, plus que celui des fils des humains. ” (Isaïe 52:14b). Jésus était-il donc défiguré physiquement ? Non. Même si la Bible ne le décrit pas en détail, le Fils parfait de Dieu avait sans aucun doute un physique et un visage agréables. Les paroles d’Isaïe font allusion à l’humiliation que Jésus subit. Jésus dénonça avec hardiesse l’hypocrisie, les mensonges et les meurtres des chefs religieux de son époque ; en retour, ils l’insultèrent. Ils l’accusèrent de transgresser la loi, de blasphémer, de tromper, de susciter la sédition contre Rome. Ainsi, les auteurs de ces fausses accusations dressèrent un portrait complètement défiguré de Jésus. Aujourd’hui, on répand toujours une fausse image de Jésus. La plupart des gens le représentent bébé dans une crèche ou en victime pathétique clouée sur une croix, au visage déformé par la douleur et coiffé d’une couronne d’épines. C’est le clergé de la chrétienté qui a popularisé ces clichés. Le clergé ne précise pas que Jésus est le puissant Roi céleste à qui les nations rendront des comptes. Quand, dans un proche avenir, ils auront affaire à Jésus exalté, les dirigeants humains devront traiter avec un Messie qui possède ‘ tout pouvoir dans le ciel et sur la terre ’. — Matthieu 28:18. – ip2 chap14 § 11

Isaïe révèle pourquoi beaucoup n’accepteront pas le Messie : “ Il s’élèvera comme une jeune pousse devant [un observateur], comme une racine qui sort d’une terre aride. Il n’a ni forme imposante ni aucune splendeur ; et quand nous le verrons, il n’y aura pas l’apparence pour que nous le désirions. ” (Isaïe 53:2). Nous découvrons ici dans quel contexte le Messie est apparu sur la scène terrestre. Ses débuts étaient humbles et ceux qui l’observèrent jugèrent improbable qu’un jour il devienne quelqu’un. De plus, il ressembla à une simple jeune pousse, à un arbrisseau tendre qui croît sur un tronc ou une branche. Il ressembla également à une racine qui a besoin d’eau dans un sol sec et peu prometteur. Et il ne se présenta pas avec l’apparat d’un roi : il ne porta ni vêtements royaux ni diadème étincelant. Ses débuts étaient au contraire humbles et sans prétention. Cette description correspond trait pour trait au commencement de la vie humaine de Jésus - ip2 chap14 § 14

Is 53:3 « Il était méprisé, il était celui que les hommes fuient — homme destiné aux douleurs et à avoir une connaissance de la maladie. Et c’était comme si la face de quelqu’un nous était cachée. Il était méprisé, et nous le comptions pour rien ». Essayez d’imaginer ce qu’a dû représenter pour le Fils unique-engendré de Dieu de renoncer à la joie de servir aux côtés de son Père pour venir ici-bas donner sa vie en sacrifice pour sauver l’humanité du péché et de la mort ! Son sacrifice allait procurer le pardon réel des péchés, ce dont les sacrifices d’animaux sous la Loi mosaïque n’étaient qu’une préfiguration. Le Fils de Dieu n’aurait-il pas dû être accueilli chaleureusement et honoré — du moins par les Juifs, qui attendaient le Messie promis ? Pourtant, conformément à ce qu’Isaïe avait prédit, le Christ a été “ méprisé ” par les Juifs, qui l’ont “ compté pour rien ”. “ Il est venu chez lui, mais les siens ne l’ont pas accueilli. ” – TG2009 15/1 p25-29

Isaïe a décrit en détail comment le Messie a été considéré et traité : “ Il était méprisé, il était celui que les hommes fuient — homme destiné aux douleurs et à avoir une connaissance de la maladie. Et c’était comme si la face de quelqu’un nous était cachée. Il était méprisé, et nous le comptions pour rien. ” (Isaïe 53:3). Convaincu que ses paroles se réaliseront, Isaïe écrit au passé, comme si elles s’étaient déjà accomplies. Jésus Christ fut-il vraiment méprisé et fui par les hommes ? Absolument ! Les chefs religieux et leurs disciples, certains d’être justes, le considéraient comme le plus vil des hommes. Ils le qualifièrent d’ami des collecteurs d’impôts et des prostituées Ils lui crachèrent au visage. Ils le frappèrent à coups de poing et l’insultèrent. Ils ricanèrent à son sujet et se moquèrent de lui. Même “ les siens ”, influencés par ces ennemis de la vérité, “ ne l’ont pas accueilli. Puisqu’il était un homme parfait, Jésus ne tombait pas malade. Pourtant, il était un “ homme destiné aux douleurs et à avoir une connaissance de la maladie ”. Les douleurs et les maladies en question n’étaient pas les siennes. Jésus vint du ciel dans un monde malade. Il vécut au milieu de la souffrance et de la douleur, mais il ne repoussa pas ceux qui allaient mal, que ce soit physiquement ou spirituellement. Tel un médecin bienveillant, il acquit une connaissance aiguë de la souffrance éprouvée par les gens qui l’entouraient. En outre, il fut capable de faire ce qui dépasse les compétences de n’importe quel médecin humain. Malgré tout cela, les ennemis de Jésus considéraient que c’était lui qui était malade et ils ne voulaient pas le regarder avec faveur. Sa face était “ cachée ”, mais pas à son initiative. Les opposants de Jésus avaient tant de répulsion envers lui qu’en quelque sorte ils se détournaient de lui comme s’il était trop répugnant à regarder. Ils estimaient qu’il ne valait pas plus qu’un esclave. Ils avaient moins d’estime pour lui que pour Barabbas, un meurtrier. Les serviteurs de Jéhovah d’aujourd’hui peuvent tirer une grande consolation des paroles d’Isaïe. Il arrive que des opposants dédaignent les adorateurs fidèles de Jéhovah ou les traitent comme s’ils comptaient pour rien. Néanmoins, de même que dans le cas de Jésus, ce qui compte réellement, c’est la valeur que Jéhovah Dieu nous attache. En effet, des hommes avaient beau ‘ compter Jésus pour rien ’, il n’empêche qu’il avait une grande valeur aux yeux de Dieu. ip2 chap14 § 17-20

Isaïe avait aussi prophétisé que Jésus serait destiné à “ avoir une connaissance de la maladie ”. Durant son ministère, Jésus a manifestement connu des moments de fatigue, mais rien ne laisse à penser qu’il ait été malade. Il a cependant bel et bien eu “ une connaissance de la maladie ” des gens à qui il prêchait. Il éprouvait de la pitié pour ces malades et en guérissait beaucoup. Jésus a ainsi accompli la prophétie qui déclare : Vraiment, c’est de nos maladies qu’il s’est chargé ; et quant à nos douleurs, il les a portées. ” Is. 53:4a – TG2009

Isaïe 53:4b «Mais nous, nous l’avons considéré comme touché, frappé par Dieu et affligé » Beaucoup de contemporains de Jésus n’ont pas compris la raison d’être de ses souffrances et de sa mort. Ils ont pensé que Dieu le punissait, un peu comme s’il l’affligeait d’une maladie répugnante. Les Juifs avaient accusé Jésus de blasphème. Bien sûr, Jésus n’était ni un pécheur ni un blasphémateur. Mais en raison du grand amour qu’il avait pour son Père, la seule idée de mourir sous une accusation de blasphème a dû ajouter aux souffrances du Serviteur de Jéhovah. Toutefois, il était disposé à se soumettre à la volonté divine. TG2009

Il était transpercé pour notre transgression ; il était écrasé pour nos fautes. à cause de ses blessures il y a eu guérison pour nous. ” Is 53:5. Nous célébrons le Mémorial pour commémorer la mort du Christ et nous souvenir de tout ce que sa mort et sa résurrection ont rendu possible. Le Mémorial nous amène à réfléchir à la justification de la souveraineté de Jéhovah, à la sanctification de son nom, et à la réalisation de son dessein, en particulier le salut de l’humanité. TG2009 15/1 p25-29

Isaïe 53:10 « Mais Jéhovah lui-même a pris plaisir à l’écraser ; il l’a rendu malade. Si tu mets son âme comme sacrifice de culpabilité, il verra sa descendance, il prolongera ses jours, et en sa main réussira ce qui est le plaisir de Jéhovah".
En quel sens peut-on dire que Jéhovah s’en est réjoui ? Pour comprendre cette partie de la prophétie, il faut se rappeler que, lorsqu’il a contesté la légitimité de la souveraineté de Jéhovah, Satan a mis en doute la fidélité de tous les serviteurs de Jéhovah, qu’ils soient au ciel ou sur la terre. En demeurant fidèle jusqu’à la mort, Jésus a apporté une réponse parfaite à la contestation de Satan. Il est vrai que Jéhovah a permis que Christ soit tué par ses ennemis, mais il ne fait aucun doute que Jéhovah a souffert quand il a vu la mise à mort du Serviteur qu’il avait choisi. Cependant, Jéhovah a certainement dû prendre grand plaisir à constater la fidélité absolue de son Fils. De plus, Jéhovah a éprouvé beaucoup de joie à l’idée des bienfaits que la mort de son Fils procurerait aux humains repentants. – TG2009

Quel sera le sort des méchants qui refusent de changer ? Que fera Jéhovah ? Actuellement, il donne aux méchants la possibilité de changer (Is. 55:7 « Que le méchant quitte sa voie et l’homme malfaisant ses pensées ; qu’il revienne vers Jéhovah, qui aura pitié de lui, à notre Dieu, car il pardonnera largement ». En tant qu’individus, ils n’ont pas encore été définitivement jugés. C’est le système qui est condamné. Mais qu’arrivera-t-il à ceux qui refusent de changer, qui continueront de soutenir ce système jusqu’à la grande tribulation ? Jéhovah a promis de débarrasser la terre des méchants pour. Les méchants se croient peut-être à l’abri de ce jugement. Beaucoup ont appris à cacher ce qu’ils font et semblent souvent échapper à la justice et à ses conséquences. On ne peut pas se cacher de Jéhovah. Aucun imposteur ne peut le tromper ; aucune ombre n’est trop profonde pour que la vision illimitée de Dieu ne puisse percer jusqu’au fond des choses. Après Har-Maguédôn, on aura beau regarder là où se trouvaient les méchants, on ne les verra plus. Ils auront disparu, et pour toujours. - TG2017 avril p9-13 § 5

Pourquoi adorer Jéhovah ? Pensons à ses qualités : Sainteté, puissance, maîtrise de soi, justice, etc. Dans chacune de ses qualités, Jéhovah est le modèle suprême, la référence absolue. Quand on fait la synthèse de ses traits de personnalité, on prend conscience qu’il est bien plus qu’un grand Personnage digne d’être admiré. Il est infiniment glorieux, incommensurablement supérieur à nous (Isaïe 55:9 « De même, en effet, que les cieux sont plus hauts que la terre, ainsi mes voies sont plus hautes que vos voies, et mes pensées que vos pensées ». Sa légitime souveraineté est donc incontestable ; il mérite notre adoration - Approchez-vous (cl) chap31 § 14

Sachant que sa façon de juger est bien réglée, Jéhovah agit en conséquence. C’est pourquoi il prévint les Israélites, en leur disant :“Et vous avez dit: ‘La voie de Jéhovah n’est pas bien réglée. Je vous jugerai chacun selon ses voies, ô maison d’Israël Ézekiel 33:20. Par conséquent, évitons de considérer que la voie de Dieu n’est pas bien réglée et de nous obstiner dans nos pensées mauvaises. Ses voies sont plus élevées que nos voies, et ses pensées sont plus élevées que nos pensées (Isaïe 55:8, 9). Jéhovah nous jugera individuellement selon ce que nos voies auront fait de nous au moment où il exécutera ses décisions judiciaires. Puisse sa décision à notre égard être que nous ‘resterons en vie’! – Livre Les nations sauront (kj) chap15 § 19

Quand Jésus a dit : « Que ta volonté se fasse », qu’entendait-il par là ? Jéhovah étant le Créateur, lorsqu’il déclare que quelque chose doit se produire, c’est comme si c’était fait (Is. 55:11). Il ne permettra pas à la rébellion de Satan de mettre en échec Son dessein pour les humains. Dès le début, la volonté de Jéhovah était que la terre soit remplie des enfants parfaits d’Adam et Ève. S’ils étaient morts sans enfants, le dessein de Dieu de remplir la terre de leurs descendants aurait échoué. C’est pourquoi, après leur péché, Jéhovah leur a permis d’avoir des enfants. Par le moyen de la rançon, il donne à tous ceux qui exercent la foi la possibilité d’atteindre la perfection et de vivre éternellement. Il aime les humains et veut que ceux qui lui obéissent vivent comme il l’avait prévu. – TG2017 février p8-12 § 9

Dès lors, aux yeux de qui vaut-il la peine de se forger une bonne réputation ? À propos de certains qui gardaient sa Loi, Jéhovah a promis par l’intermédiaire du prophète Isaïe Oui, je leur donnerai dans ma maison et dans mes murs un monument et un nom [...]. Je leur donnerai un nom pour des temps indéfinis, qui ne sera pas retranché. ” (Is 56:4, 5). À ceux qui se seront montrés obéissants envers lui, Dieu offrira “ un monument et un nom ”. Il se souviendra de leur nom “ pour des temps indéfinis ”, de sorte qu’ils ne seront pas retranchés. Voilà le genre de nom que la Bible nous encourage à nous faire : une bonne réputation aux yeux de Jéhovah, notre Créateur. Isaïe prophétisait au sujet de l’époque où les fidèles se verront accorder la vie éternelle dans le Paradis sur la terre. C’est la “ vie éternelle ” dans ce paradis qui est “ la vie véritable ”, la vie que Dieu destinait aux humains quand il les a créés – TG2007 15/11 p 6

IL EST ESSENTIEL DE VEILLER POUR SURVIVRE - De nos jours, la plupart des pays ont pour « veilleurs » des patrouilles frontalières et des systèmes de surveillance sophistiqués. Ils guettent toute intrusion dans leur territoire ou toute menace pour la sécurité nationale. Mais ces « veilleurs » ne repèrent que les menaces humaines provenant d’individus ou de gouvernements. Ils ignorent, et la plupart des humains aussi, l’existence et les activités du Royaume céleste de Dieu dirigé par Christ, ainsi que le rôle qu’il jouera dans le jugement imminent de toutes les nations Is.56:10 «Ses guetteurs sont aveugles. Aucun d’eux n’a fait attention. Eux tous sont des chiens muets ; ils ne parviennent pas à aboyer, haletant, restant couchés, aimant sommeiller". Quant à nous, en étant spirituellement vigilants, nous serons prêts pour ce jour de jugement, quel que soit le moment où il viendra. Nous attendons cet évènement avec impatience, et nous voulons nous y préparer. Alors, nous sommes attentifs aux prophéties bibliques et nous continuons de servir Jéhovah fidèlement – TG2016 juillet p13-17 § 9

Michèle
Surveillant/e TJ
Surveillant/e TJ

Messages : 318
Date d'inscription : 19/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum