anipassion.com

JOYAUX DE LA PAROLE DE DIEU - Recherchons des perles spirituelles : ISAÏE 38 à 42 - SEMAINE DU 23 JANVIER 2017

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

JOYAUX DE LA PAROLE DE DIEU - Recherchons des perles spirituelles : ISAÏE 38 à 42 - SEMAINE DU 23 JANVIER 2017

Message  Michèle le Jeu 19 Jan 2017 - 17:48



JOYAUX DE LA PAROLE DE DIEU

Recherchons des perles spirituelles (8 min) : ISAÏE 38 à 42


ISAÏE 38:17 : En quel sens Jéhovah jette-t-il nos péchés derrière son dos ? (w03 1/7 17 § 17).

« Vois ! Au lieu de la paix j’avais ce qui était amer, oui amer ; et toi, tu t’es attaché à mon âme [et tu l’as préservée] de la fosse de la décomposition. Car tu as jeté derrière ton dos tous mes péchés »

Jéhovah l’ayant guéri d’une maladie mortelle, Hizqiya lui a composé un émouvant chant de gratitude. On y relève cette phrase : “ Tu as jeté derrière ton dos tous mes péchés. ” (Isaïe 38:17). On imagine ici Jéhovah prenant les péchés d’un transgresseur contrit et les jetant derrière Lui pour ne plus les voir ni en tenir compte. Selon un ouvrage de référence, l’idée pourrait être rendue ainsi : “ Tu as fait comme si [mes péchés] n’avaient jamais eu lieu. ” N’est-ce pas réconfortant ? TG2003

Lorsque Jéhovah pardonne nos péchés, il ne nous en tient plus jamais rigueur par la suite. Il met les péchés de ceux qui se repentent derrière lui. C’est comme s’il effaçait la trace de ces péchés. Comme le stipule la nouvelle alliance, une fois que Jéhovah a pardonné les péchés sur la base du sacrifice de Jésus, il ne s’en souvient plus

ISAÏE 42:3 : Comment cette prophétie s’est-elle réalisée en la personne de Jésus ? (w15 15/2 8 § 13).
« Il ne brisera pas le roseau broyé ; quant à la mèche de lin qui faiblit, il ne l’éteindra pas. Avec fidélité il fera sortir la justice »

Ses paroles.
La tendresse de Jésus influençait sa façon de parler aux autres, notamment aux opprimés. L’apôtre Matthieu a appliqué à Jésus ces paroles d’Isaïe : « Il ne brisera pas le roseau broyé ; quant à la mèche de lin qui faiblit, il ne l’éteindra pas » (Is. 42:3 ; Mat. 12:20). Jésus parlait d’une façon qui faisait du bien aux personnes qui ressemblaient à un roseau froissé, ou à une mèche de lampe à huile sur le point de s’éteindre. Il prêchait un message d’espoir « pour panser ceux qui [avaient] le cœur brisé » (Is. 61:1). Il a invité ceux « qui peinaient] et qui étaient chargés » à venir à lui, leur promettant qu’ainsi, ils « trouveraient du réconfort » (Mat. 11:28-30). Il a donné à ses disciples l’assurance que Dieu se soucie tendrement de chacun de Ses adorateurs, y compris des « petits », c’est-à-dire ceux que le monde considère comme sans valeur le “ roseau broyé ” semble représenter des humains accablés – TG2015

L’évangéliste Matthieu a appliqué ces paroles d’Isaïe à Jésus : “ Il ne broiera pas le roseau froissé, et il n’éteindra pas la mèche de lin qui fume. ” (Mat. 12:20 ; Is. 42:3). Quand il était sur la terre, Jésus a manifesté de la compassion pour le petit et pour l’opprimé. Il n’a pas, figurément parlant, éteint la dernière étincelle de vie de celui qui était semblable à la mèche d’une lampe à huile sur le point de mourir. Au contraire, il a pris tendrement soin des affligés et a ranimé en eux la flamme de la vie. C’est ainsi qu’il se comportait parmi les humains. Ne croyez-vous pas que Jésus se comporte toujours ainsi et qu’il peut éprouver de la compassion face à vos faiblesses ? Remarquez qu’en Hébreux 4:15 il est décrit comme celui qui peut “ compatir à nos faiblesses ”- TG2008 15/6 p6

Jésus apporta son message de réconfort aux gens qui, figurément parlant, sont des roseaux broyés, pliés et foulés aux pieds. Ils ressemblent à une mèche de lin qui fume, dont la dernière étincelle de vie a été presque éteinte. Jésus n’écrase pas le roseau broyé ni ne souffle la flamme vacillante du lin. Au contraire, avec tendresse et amour, il sait s’y prendre pour élever les humbles – TG1986 15/8 p24-25

Qu’est-ce que la lecture biblique de cette semaine m’apprend sur Jéhovah ?


Royaume de Juda, VIIIe siècle avant notre ère. Le roi Hizqiya apprend que sa maladie atteint son stade terminal. Il n’a que 39 ans. Effondré, il supplie Dieu de le guérir. Par l’intermédiaire d’un prophète, la réponse de Dieu vient : “ J’ai entendu ta prière. J’ai vu tes larmes. Voici que j’ajoute à tes jours quinze années. ” Isaïe 38:1-5. Pourquoi Dieu est-il intervenu en cette occasion ? Il faut savoir que plusieurs siècles auparavant, Dieu avait fait une promesse au bon roi David, ancêtre de Hizqiya : “ Oui, devant toi, ta maison et ton royaume seront stables pour des temps indéfinis ; ton trône s’établira solidement pour des temps indéfinis. ” Dieu révéla même que le Messie naîtrait dans la lignée de David. Or, au moment où il tombe malade, Hizqiya n’a pas de descendant, ce qui met la filiation davidique en danger d’être interrompue. L’intervention de Dieu en faveur du roi visait donc un objectif particulier : la préservation de la lignée menant au Messie – TG2003 1/10 p4-5 § 1

Isaïe n’est pas encore sorti des cours du palais que Jéhovah le renvoie au chevet du roi malade, porteur d’un nouveau message : “ J’ai entendu ta prière. J’ai vu tes larmes. Voici que j’ajoute à tes jours quinze années ; de la paume du roi d’Assyrie je te délivrerai, toi et cette ville ; oui, je défendrai cette ville. ” (Isaïe 38:4-6
). Jéhovah confirmera cette promesse par un signe inhabituel : “ Voici que je fais revenir en arrière de dix marches l’ombre des marches qui était descendue sur les marches de l’escalier d’Ahaz par le soleil. ” — Isaïe 38:7, 8a

D’après l’historien juif Josèphe, à l’intérieur du palais royal se trouvait un escalier, à proximité duquel s’élevait probablement une colonne. En touchant cette colonne, les rayons du soleil jetaient une ombre sur l’escalier. On pouvait mesurer le temps dans la journée en observant la progression de l’ombre sur les marches. Jéhovah va donc accomplir un miracle. Une fois que l’ombre aura descendu sur les marches comme à l’ordinaire, elle reviendra en arrière de dix marches. Qui a jamais entendu parler d’une chose pareille ? La Bible déclare : “ Et le soleil reculait de dix marches sur les marches de l’escalier qu’il avait descendues. ” (Isaïe 38:8b). Peu après, Hizqiya se remet de sa maladie. La nouvelle parvient jusqu’à Babylone. L’apprenant, le roi de Babylone envoie des messagers à Jérusalem s’en assurer. – ip1 chap29 p394-396 § 24-25

38:8 Qu’étaient “ les marches ” sur lesquelles l’ombre a reculé ? Sachant que l’on trouvait des cadrans solaires en Égypte et à Babylone au VIIIe siècle av. n. è., les marches en question peuvent désigner les degrés d’un cadran qu’Ahaz, le père de Hizqiya, s’était peut-être procuré. Il se peut aussi qu’il y ait eu un escalier dans le palais. Une colonne à côté de l’escalier projetait peut-être progressivement son ombre sur les marches, de façon à mesurer le temps – TG2007 15/1 p8

Malgré son imperfection, Hizqiya était un homme de foi. Il savait que son Dieu, Jéhovah, est une personne réelle, qui éprouve des sentiments. Soumis à des pressions, Hizqiya priait Jéhovah avec ferveur, et Jéhovah lui répondait. Jéhovah Dieu lui accorda la paix le restant de ses jours, ce dont Hizqiya lui fut reconnaissant (Isaïe 39:8 « Alors Hizqiya dit à Isaïe : “ Bonne est la parole de Jéhovah que tu as prononcée. ” Puis il dit : “ Parce que la paix et la vérité se maintiendront durant mes jours ». Jéhovah devrait être aussi réel pour nous aujourd’hui. Quand des difficultés surgissent, comme Hizqiya tournons-nous vers Jéhovah pour trouver la sagesse et une issue, “ car il donne à tous généreusement et sans faire de reproche ”. (Jacques 1:5.) Si nous continuons d’endurer et d’exercer la foi en lui, soyons certains que Jéhovah deviendra “ celui qui récompense ceux qui le cherchent réellement ”, dès maintenant et dans l’avenir – ip-1 chap29 p397 § 31

Les gens croient facilement aux promesses des hommes et des femmes haut placés. Mais si séduisantes soient-elles aux yeux de ceux qui aspirent à une vie meilleure, comparées à la parole de notre Dieu, ces promesses ne sont que des fleurs fanées. Isaïe a écrit : “ Toute chair est de l’herbe verte, et toute sa bonté de cœur est comme la fleur des champs. L’herbe verte s’est desséchée, la fleur s’est flétrie, mais la parole de notre Dieu, elle, durera pour des temps indéfinis. ” (Isaïe 40:6, 8). Quelle est cette “ parole ” qui doit subsister ? Il s’agit de ce que Dieu dit relativement à son dessein ; et cette “ parole ” est aujourd’hui à notre disposition sous forme écrite, dans la Bible. TG97 1/10 § 1

Voyez cette description de Jéhovah faite en Isaïe 40:11 : “ Comme un berger il fera paître son troupeau. De son bras il rassemblera les agneaux ; et sur son sein il les portera. ” L’image du berger qui prend ses agneaux avec “ son bras ” dit la capacité de Dieu de protéger et de soutenir ses serviteurs, à commencer par les plus vulnérables. Nous sommes en sécurité dans ses bras forts, car, si nous lui sommes fidèles, il ne nous abandonnera jamais. Le Grand Berger porte les agneaux “ sur son sein ”, expression qui désigne les plis amples du vêtement de dessus dans lequel le berger plaçait parfois un agneau nouveau-né. C’est l’assurance que Jéhovah nous aime tendrement et qu’il prend grand soin de nous. N’est-il pas normal de vouloir être proche de lui ? - cl chap2 p. 20-21 § 13

Les nations puissantes de la terre, peuvent-elles empêcher Dieu de réaliser sa promesse ? Isaïe 40 :15 répond en décrivant ainsi les nations : “ Voyez ! Les nations sont comme une goutte d’un seau ; oui, on les considère comme une couche de poussière sur la balance. Voyez ! Il soulève les îles comme de la fine poussière » Au regard de Jéhovah, des nations entières sont comme une goutte d’eau qui tombe d’un seau. Elles n’ont pas plus de poids que la fine couche de poussière qui s’accumule sur une balance, sans aucun effet - ip-1 408

La création matérielle de Jéhovah indique-t-elle qu’il est un Dieu organisateur ? Is. 40:26: “Levez vos yeux en haut et voyez. Qui a créé ces choses? C’est Celui qui fait sortir leur armée d’après le nombre, et qui les appelle toutes par leur nom. Par suite de l’abondance de son dynamisme, car il est également vigoureux par la force, pas une d’entre elles ne manque.” Les étoiles sont groupées en galaxies et se meuvent les unes par rapport aux autres, tout en ayant chacune des caractéristiques différentes. Les planètes évoluent avec beaucoup d’exactitude sur les orbites qui leur sont assignées. Dans chaque atome de n’importe quel élément, les électrons se déplacent également sur des orbites. La structure de la matière suit un plan mathématique si logique que les scientifiques ont pu prédire la découverte de certains éléments avant même de les avoir effectivement trouvés. Tout cela prouve à l’évidence que l’univers est remarquablement organisé. – Livre (rs) organisation

Abraham est un homme du passé que Jéhovah appela “ mon ami ”. Isaïe 41:8. Un ami personnel, voilà ce qu’était pour lui Abraham. Et si cette relation étroite put se nouer, c’est parce que le patriarche “ eut foi en Jéhovah ”. (Jacques 2:23.) Aujourd’hui encore, Jéhovah souhaite ‘ s’attacher ’ à ceux qui le servent par amour. “ Approchez-vous de Dieu, et il s’approchera de vous ”, nous dit sa Parole (Jacques 4:8). C’est à la fois une invitation et une promesse. Jéhovah nous invite à venir à lui. Il est disposé à nous recevoir comme amis. Par ailleurs, si nous nous approchons de lui, il promet la réciproque : lui aussi s’approchera de nous. Nous goûterons alors quelque chose de très grande valeur : “ l’intimité avec Jéhovah. ” (Psaume 25:14). Ce mot, “ intimité ”, emporte l’idée d’un entretien confidentiel avec un ami très cher. Livre (cl) Approchez-vous chap2 § 2

Il se peut que, dans l’intérêt de son dessein, Jéhovah permette que des opposants exercent des pressions sur nous pendant un temps. Mais il nous donnera systématiquement la force nécessaire pour les supporter (Isaïe 41:9,10 “ Les premières choses — les voilà venues, mais j’annonce des choses nouvelles. Avant qu’elles ne se mettent à germer, je vous [les] fais entendre. ” Chantez pour Jéhovah un chant nouveau, sa louange depuis l’extrémité de la terre, vous qui descendez sur la mer et ce qui la remplit, vous les îles et vous qui les habitez !) Nous devons être convaincus que Jéhovah et ses anges nous soutiendront – TG2002 1/11 p14-19 §20

N’aie pas peur, a dit Jéhovah à Israël, car je suis avec toi. [...] Oui, je t’aiderai. [...] Car moi, Jéhovah ton Dieu, je saisis ta main droite, Celui qui te dit : ‘ N’aie pas peur. Moi, je t’aiderai. ’ ” — Isaïe 41:10, 13. Jéhovah saisit notre main. Comment garder Jéhovah à notre “ droite ” ? De deux manières au moins. Premièrement, en laissant sa Parole nous guider dans tous les domaines de notre vie ; deuxièmement, en envisageant la magnifique récompense que Jéhovah nous promet. Assurés de ce soutien, nous pouvons vraiment envisager l’avenir avec confiance. TG2006 1/10 p30

La Parole de Jéhovah, la Bible, nous permet de connaître nombre des attributs divins. L’un d’entre eux est sa capacité de prophétiser avec exactitude. Cette capacité est une marque distinctive du vrai Dieu: “Produisez et révélez-nous les choses qui vont arriver. Les premières choses — ce qu’elles furent — révélez-le, pour que nous appliquions notre cœur et que nous en connaissions l’avenir. Ou bien faites-nous entendre les choses qui viennent. Révélez les choses qui doivent venir par la suite, pour que nous sachions que vous êtes des dieux.” (Isaïe 41:22, 23). Dans sa Parole, Jéhovah nous dit les premières choses relativement à la création de la terre et à la vie qui s’y trouve. Il a parlé de choses qui devaient se produire bien plus tard et qui se sont effectivement produites. Et même aujourd’hui, il nous fait “entendre les choses qui viennent”, surtout les choses qui doivent arriver en ces “derniers jours” – TG1993 15/6 p14 § 3

Il y en a un — le premier — qui dit à Sion : ‘ Regarde ! Les voici ! ’ et à Jérusalem je donnerai un porteur de bonnes nouvelles. Et je voyais, et il n’y avait pas un seul homme ; et parmi ceux-ci il n’y avait personne non plus qui donne des conseils. Et je les interrogeais, pour qu’ils donnent une réponse. Voyez ! Eux tous sont quelque chose d’inexistant. Leurs œuvres ne sont rien. Leurs images en métal fondu sont du vent et une chimère. Isaïe 41:27-29. Jéhovah est le premier. Il est suprême. Il est le vrai Dieu, qui annonce la délivrance de son peuple, qui lui porte une bonne nouvelle. Et ses Témoins sont les seuls à proclamer sa grandeur auprès des nations. Jéhovah condamne avec mépris ceux qui mettent leur confiance dans le culte des idoles ; il rejette leurs idoles, car elles ne sont que “ du vent et une chimère ”. Quelle raison puissante de rester attaché au vrai Dieu ! Jéhovah seul est digne de notre confiance absolue – ip2 chap2 § 27

Par l’intermédiaire de son prophète Isaïe, Dieu a donné l’assurance qu’il enverrait à son peuple un “ serviteur ” qu’il aurait lui-même choisi. “ J’ai mis mon esprit en lui, dit Jéhovah. La justice pour les nations, voilà ce qu’il fera sortir. ” Isaïe 42:1-3. Quel dirigeant humain oserait faire une déclaration de cette envergure, c’est-à-dire garantir une justice durable pour toutes les nations ? Peut-on se fier à une promesse aussi extraordinaire et croire en sa réalisation ? Le sérieux d’une promesse dépend de son auteur. En l’occurrence, celui qui a déclaré que son “ serviteur ” établirait la justice dans le monde entier est le Dieu Tout-Puissant en personne. Contrairement aux hommes politiques, Jéhovah ne fait pas de promesse à la légère. ‘ Il est impossible qu’il mente – ip

Moi, Jéhovah, je t’ai appelé dans la justice, et j’ai saisi ta main. Et je te sauvegarderai et te donnerai comme alliance du peuple, comme lumière des nations, pour que tu ouvres les yeux aveugles, pour que tu fasses sortir du cachot le prisonnier, de la maison de détention ceux qui sont assis dans les ténèbres.” (Isaïe 42:6, 7). En effet, Jéhovah a donné Jésus Christ comme alliance, comme garantie solennelle que la promesse sera tenue. Voilà qui est encourageant. De quelles façons et dans quel but Jésus était-il la lumière du monde? Il s’est consacré à la prédication et s’est révélé la lumière du monde d’une manière remarquable en donnant sa vie humaine parfaite en rançon, permettant ainsi à ceux qui exercent la foi en cette disposition d’obtenir le pardon de leurs péchés, d’avoir de bonnes relations avec Dieu et la perspective de vivre – TG1993 15/1 p10-11

Je suis Jéhovah. C’est là mon nom ; et je ne donnerai ma gloire à aucun autre ni ma louange aux images taillées. Les premières choses — les voilà venues, mais j’annonce des choses nouvelles. Avant qu’elles ne se mettent à germer, je vous les fais entendre.(Isaïe 42:8, 9). La prophétie concernant “ mon serviteur ” fut énoncée, non par un dieu sans valeur, mais par le seul vrai Dieu vivant. Son accomplissement était certain, et il eut lieu. Jéhovah Dieu est incontestablement l’Auteur de choses nouvelles, et il les fait connaître à ses serviteurs avant qu’elles ne se produisent – ip

Jéhovah est “ un guerrier ”. Il est “ le Dieu des armées ”, “ puissant dans la bataille ”. Créateur et Souverain suprême de l’univers, non seulement Dieu a le droit, mais encore il est obligé par la justice d’exécuter les sans loi ou d’autoriser leur exécution, de faire la guerre à tous les obstinés qui refusent d’obéir à ses justes lois. Ainsi, c’est en toute justice que Jéhovah fit disparaître les méchants au temps du déluge, qu’il détruisit Sodome et Gomorrhe et provoqua l’anéantissement des forces de Pharaon (Isaïe 42:13 « Jéhovah lui-même sortira comme un homme fort. Comme un guerrier, il réveillera le zèle. Il criera, oui il lancera un cri de guerre ; contre ses ennemis il se montrera [le plus] fort ») it1 p1038-1042 guerre

Quelle allégresse pour les serviteurs de Dieu lorsque, après tant d’années d’exil, le chemin du retour s’ouvre enfin devant eux Ils doivent être enthousiasmés de vivre l’accomplissement de la promesse de Jéhovah “ Oui, je ferai marcher les aveugles sur un chemin qu’ils ne connaissaient pas ; sur une route qu’ils ne connaissaient pas, je les ferai cheminer. Je changerai devant eux un lieu obscur en lumière et le terrain accidenté en plat pays. Voilà les choses que je ferai réellement pour eux, et je ne les quitterai nullement. Isaïe 42:16. Comment ces paroles s’appliquent-elles aujourd’hui ? Pendant une longue période, pendant des siècles en fait, Jéhovah a laissé les nations agir à leur guise. Cependant, le moment qu’il a fixé pour régler les choses est très proche. À notre époque, il a suscité un peuple qui rend témoignage à son nom. Il a aplani toute opposition qui se dressait devant ses serviteurs, il a égalisé leur chemin de façon qu’ils l’adorent “ avec l’esprit et la vérité ”. Il a fait cette promesse : “ Je ne les quitterai nullement ” et il a tenu parole. Que dire de ceux qui persistent à adorer de faux dieux ? Jéhovah dit : “ Ils devront retourner en arrière, ils seront tout honteux, ceux qui placent leur confiance dans l’image sculptée, ceux qui disent à une image en métal fondu : ‘ Vous êtes nos dieux. (Isaïe 42:17). Il est vital que nous restions fidèles à Jéhovah, à l’exemple de Celui qu’il a choisi. ip2 chap3 § 24-25

42:18, 19 Fermer les yeux à la Parole écrite de Dieu et fermer les oreilles à l’enseignement que Dieu dispense par l’intermédiaire de “ l’esclave fidèle et avisé ”, c’est devenir spirituellement aveugle et sourd

Le peuple d’Israël est bien lamentable. À maintes reprises, il s’abandonne à adorer les dieux-démons des nations. Maintes et maintes fois, Jéhovah lui envoie ses messagers, mais il n’en tient aucun compte. Isaïe en prédit les conséquences : “ C’est un peuple pillé et saccagé, tous pris au piège dans les trous, et on les a tenus cachés dans les maisons de détention. Ils sont devenus objet de pillage, sans personne qui délivre, objet de saccage, sans personne pour dire : Ramène ! ” Qui parmi vous prêtera l’oreille à cela ? Qui fera attention et écoutera en vue des temps à venir ? Qui a livré Jacob au saccage et Israël aux pillards ? N’est-ce pas Jéhovah, Celui contre qui nous avons péché, et dans les voies duquel ils n’ont pas voulu marcher, et dont ils n’ont pas écouté la loi ?…”Isaïe 42:22-25. À cause de l’infidélité de ses habitants, Jéhovah permet le pillage et le saccage du pays de Juda en 607 avant notre ère. Les Babyloniens brûlent le temple de Jéhovah, dévastent Jérusalem et emmènent les Juifs en captivité. Prenons à cœur cet exemple, qui constitue un avertissement : ne faisons jamais la sourde oreille aux instructions de Jéhovah et ne rendons jamais nos yeux aveugles à sa Parole écrite. Recherchons plutôt l’approbation de Jéhovah en imitant Christ Jésus, le Serviteur que Jéhovah agréa en personne. Comme Jésus, faisons connaître la vraie justice par nos paroles et nos actions. De cette façon, nous resterons au nombre des serviteurs de Jéhovah. Nous serons des porteurs de lumière qui louent le vrai Dieu et qui lui rendent gloire. – ip2 chap3 § 27-28

Quelles idées de la lecture biblique de cette semaine puis-je utiliser en prédication ?

La résurrection est sûre
- Lorsque quelqu’un mourait, on disait qu’il franchissait les “ portes de la mort ” Il allait dans la tombe commune aux hommes et donc entrait par les portes du shéol ou hadès - Isaie 38:10 Moi je disais : “ Au milieu de mes jours, oui j’entrerai dans les portes du shéol… » ”Jésus Christ possède les clés de la mort et de l’hadès (Ré 1:18), it2 porte

Il fut un temps où il y avait sur la terre un temple qui représentait le culte du vrai Dieu. Il ne renfermait aucune image qui aurait pu être adorée, car il s’agissait du Créateur à propos de qui il est écrit : “À qui pourrez-vous comparer Dieu, et quelle ressemblance pourrez-vous mettre à côté de lui ?” Is. 40:18, 25. En fait, c’est ce Dieu qui interdit à ses adorateurs de faire une image quelconque qui soit censée le représenter. D’ailleurs, ce serait impossible, car Moïse, son représentant, déclara à Israël : “Vous n’avez vu aucune forme, le jour où Jéhovah vous a parlé, à Horeb, du milieu du feu.” Pour eux, se faire une “image sculptée, la forme de quelque symbole”, était agir “d’une manière désastreuse”. C’est pourquoi, lors de l’inauguration du temple dédié à ce Dieu, son constructeur déclara : “Mais Dieu habitera-t-il vraiment sur la terre ? Voici que les cieux, oui, le ciel des cieux, ne peuvent te contenir, combien moins, dès lors, cette maison que j’ai bâtie !” Notre Créateur est tellement supérieur à nous que nous ne pouvons même pas imaginer à quoi il ressemble. Le Dieu de la Bible est le Dieu vivant, le Dieu des principes moraux élevés. Il ne pourra donc jamais être comparé aux idoles sans vie et impuissantes – TG1974 1/7 § 3

Quelle est la forme de la terre ? Dans l’Antiquité, la plupart des humains croyaient que la terre était plate. Dès le VIe siècle avant notre ère, cependant, le philosophe grec Pythagore avait émis l’idée que la terre devait être sphérique. Or, deux siècles encore avant que Pythagore ne formule sa théorie, le prophète Isaïe déclara avec une clarté et une exactitude extraordinaires : “ Il y a Quelqu’un qui habite au-dessus du cercle de la terre. ” (Isaïe 40:22). Le mot hébreu ḥough, traduit dans ce passage par “ cercle ”, peut également être rendu par “ sphère ”. Notons que seul un objet sphérique paraît circulaire quel que soit l’angle sous lequel on le regarde. Largement en avance sur son temps, par conséquent, le prophète Isaïe coucha par écrit une déclaration scientifiquement exacte qui n’était pas influencée par les mythes d’alors - ip-1 p412

Le nom de Dieu ? Chaque membre de notre famille a un nom. Même nos animaux de compagnie ont un nom ! N’est-il pas logique que Dieu en ait un lui aussi ? Dans la Bible, Dieu est désigné par beaucoup de titres, comme Dieu Tout-Puissant, Souverain Seigneur et Créateur. Mais il a également un nom (Isaïe 42:8 “ »Je suis Jéhovah. C’est là mon nom … ». Jusqu’à notre époque, Jéhovah a veillé à ce que son nom soit préservé et soit révélé à la terre entière. TG2013 1/1

Michèle
Surveillant/e TJ
Surveillant/e TJ

Messages : 341
Date d'inscription : 19/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum