JOYAUX DE LA PAROLE DE DIEU - Recherchons des perles spirituelles (8 min) : Le Chant de Salomon 1 à 8

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

JOYAUX DE LA PAROLE DE DIEU - Recherchons des perles spirituelles (8 min) : Le Chant de Salomon 1 à 8

Message  Michèle le Ven 25 Nov 2016 - 18:16


JOYAUX DE LA PAROLE DE DIEU

Recherchons des perles spirituelles (8 min) : Le Chant de Salomon 1 à 8


Chant de Salomon 2:1 : Quelles qualités rehaussaient la beauté de la Shoulammite ? (w15 15/1 31 § 13).

Je suis un simple safran de la plaine côtière, un lis des basses plaines » ”

Que dire de la Shoulammite ? Bien que sa beauté ait tout de même attiré l’attention d’un roi qui avait alors « soixante reines et quatre-vingts concubines et des jeunes filles sans nombre », elle se considérait comme « un simple safran de la plaine côtière », une fleur ordinaire. Elle était extrêmement humble et modeste. Rien d’étonnant à ce qu’aux yeux du berger, elle ait été « comme un lis parmi les plantes épineuses ». Pour lui, elle était tout sauf ordinaire ! Elle était fidèle à Jéhovah - 2:1, 2 ; 6:8.

Cette jeune fille humble et modeste ne se comparait qu’à l’une des nombreuses fleurs communes. Mais pour le berger, elle était “comme un lis parmi l’herbe épineuse”, car elle était gracieuse, capable et fidèle à Jéhovah. Aux yeux de la jeune fille, le berger était “comme un pommier parmi les arbres de la forêt”. C’était un jeune homme spirituel voué à Dieu lui aussi et qui possédait une personnalité et des capacités hautement désirables. Un chrétien ou une chrétienne célibataire qui recherche un conjoint ne doit envisager de s’unir qu’à un autre serviteur de Jéhovah ayant des qualités semblables à celles de la Shoulammite et de son berger bien-aimé. TG1987 15/11 p24

L’humble Shoulammite était effacée, et, cependant, le berger qui l’aimait lui trouvait un charme particulier. La jeune fille servait Jéhovah, elle était capable, avenante et se recommandait par bien des qualités. Cela n’indique-t-il pas que les jeunes chrétiennes devraient apprendre à assumer leurs responsabilités de femmes tout en s’efforçant d’augmenter leur spiritualité ?

Pourquoi est-elle un exemple remarquable pour ceux qui adorent Jéhovah ?

. Elle a eu la sagesse d’attendre le véritable amour.
. Elle a refusé de laisser les autres l’inciter à avoir des sentiments amoureux pour le premier venu.
. Elle était humble, modeste et pure.
. Elle n’a pas permis que son amour soit acheté avec de l’or ou des flatteries.

Cantique 8:6 : Pourquoi le véritable amour est-il appelé « la flamme de Yah » ? (w15 15/1 29 § 3 ; w06 15/11 20 § 6).

Place-moi comme un sceau sur ton cœur, comme un sceau sur ton bras ; parce que l’amour est fort comme la mort, la volonté d’être l’objet d’un attachement exclusif est inflexible comme le shéol. Ses flamboiements sont des flamboiements de feu, la flamme de Yah »

L’expression « la flamme de Yah », employée ici pour décrire l’amour, est éloquente. Le véritable amour est « la flamme de Yah », car Jéhovah en est l’Auteur. Il a créé l’homme à son image, avec la faculté d’aimer (Gen. 1:26, 27). Quand Dieu a présenté la première femme, Ève, au premier homme, Adam, les paroles prononcées par Adam étaient pure poésie. Nul doute qu’Ève s’est sentie étroitement liée à Adam, de qui elle « a[vait] été prise » (Gen. 2:21-23). Puisque Jéhovah a doté les humains de la faculté de manifester l’amour, il est possible à un homme et une femme d’éprouver l’un pour l’autre un amour inébranlable et indéfectible. TG2015

Le véritable amour est “ la flamme de Yah ”. Pourquoi ? Parce que cet amour tire sa source de Jéhovah. Il est Celui qui nous a dotés de la capacité d’aimer. C’est une flamme inextinguible. Le Chant de Salomon illustre à merveille que l’amour entre un homme et une femme peut être “ fort [indestructible] comme la mort ”. TG2006

C’est Dieu que la Shoulammite et le berger aimaient avant tout. Leurs liens conjugaux n’en seraient donc que plus forts.

En quel sens l’amour est-il “fort comme la mort”? La mort réclame infailliblement la vie des humains pécheurs, et le véritable amour a la même force. Dans son exigence d’attachement exclusif, cet amour est tout aussi inflexible que le Schéol (la tombe) quand celui-ci réclame le corps des personnes décédées. Puisque c’est Jéhovah Dieu qui a doté les humains de la faculté d’aimer, cette qualité provient de lui et elle est à juste titre appelée “la flamme de Jah”. Pas même le riche roi Salomon ne put acheter cet amour. TG1987 15/11 p25

La Shoulammite a donné à tous ces serviteurs de Jéhovah un remarquable exemple d’attachement exclusif

Qu’est-ce que la lecture biblique de cette semaine m’apprend sur Jéhovah ?


La couleur de la peau est superficielle et sans importance; elle ne nous renseigne en rien sur la personnalité et les qualités intérieures d’un individu. Incontestablement, lorsqu’il s’agit de choisir ses fréquentations, les personnes avec qui on mange ou à qui on serre la main, la couleur de la peau ne devrait pas être ce qui importe le plus. Rappelez-vous ce que la jeune fille qui a inspiré l’un des poèmes les plus beaux et les plus romantiques jamais écrits a dit d’elle-même: “Je suis noire, mais jolie, (...) je suis basanée, parce que le soleil m’a remarquée.” (Le Chant de Salomon 1:5, 6). Ni la race, ni la couleur ne constituent un fondement convenable pour déterminer si l’on peut, ou non, témoigner de la faveur à quelqu’un. Il est beaucoup plus important de savoir si une personne craint Dieu et pratique la justice. TG1992 1/12 p. 5 Qui a la faveur de Dieu ?

L’immense bonté de Jéhovah - Beaucoup de gens banalisent les dons généreux que nous recevons grâce à l’action continue du soleil, de la pluie et des saisons. Voyez la pomme. Il en existe quelque 7 500 variétés. L’arbre lui-même est beau, magnifiquement auréolé de fleurs au printemps; il est pourtant issu d’un pépin minuscule (Chant de Salomon 2:3 « “ Comme un pommier parmi les arbres de la forêt, tel est parmi les fils celui qui m’est cher. J’ai passionnément désiré son ombre, et là je me suis assise, et son fruit a été doux à mon palais »

Dans le Chant de Salomon, le roi ne cache pas son émerveillement à la vue d’une vierge qu’il juge plus belle que 60 reines et 80 concubines (Chant de S. 6:1, 8-10). Si Salomon avait autant de femmes à ce moment-là, leur nombre était considérable. Quand bien même toutes ou presque auraient servi Jéhovah, l’instruction divine transmise par Moïse stipulait que le roi d’Israël ne devait pas “ multiplier pour lui les épouses, de peur que son cœur ne s’écarte ”. (Deut. 17:17.) Cette fois encore, Jéhovah n’a pas rejeté Salomon. D’ailleurs, il a même continué de le bénir, l’inspirant pour qu’il compose le livre de la Bible qu’on appelle le Chant de Salomon. Faut-il en conclure que Salomon pouvait braver les commandements de Dieu impunément, ou bien que nous, nous le pouvons ? Absolument pas. Ce récit nous apprend surtout que Dieu se montre parfois patient pendant un certain temps. Cela dit, lorsqu’un serviteur de Dieu passe outre à ses instructions sans en payer aussitôt les conséquences, cela ne signifie pas qu’il ne s’attirera pas de déboires au bout du compte. Souvenons-nous de ces paroles de Salomon : “ Parce que la sentence contre une œuvre mauvaise n’a pas été exécutée rapidement, voilà pourquoi le cœur des fils des hommes s’est pleinement enhardi en eux à faire le mal. ” Il a ajouté : “ Je sais aussi [...] que cela tournera bien pour ceux qui craignent le vrai Dieu, parce qu’ils l’ont craint. ” — Eccl. 8:11, 12 – TG2011 15/12 p. 8-12

Les œuvres de Jéhovah se manifestent de manière extraordinaire dans le mouvement de la Terre, ce qui nous donne le jour et la nuit, les saisons, les époques de semailles et de récoltes. Nous sommes sûrs qu’après l’hiver viendra l’été (Chant de Salomon 2:12, 13 « Les fleurs sont apparues dans le pays, le temps de la taille de la vigne est arrivé et la voix de la tourterelle s’est fait entendre dans notre pays. Quant au figuier, il a mûri ses figues précoces, leur faisant prendre de la couleur ; et les vignes sont en fleur, elles ont donné [leur] senteur. Lève-toi, viens, ô ma compagne, ma belle, et pars » .TG2004 15/7

Quelles idées de la lecture biblique de cette semaine puis-je utiliser en prédication ?

1:2 ; 2:6. Il n’est pas interdit d’échanger des mots et des gestes tendres durant les fréquentations. Cependant, les fiancés devraient veiller à ce que ces manifestations soient l’expression d’une affection véritable, et non d’une passion impure qui risquerait de mener à l’immoralité sexuelle – TG2006 15/11 p17§7

Les marques de tendresse entre conjoints ont un effet positif. Le roi Salomon a proposé à la Shoulammite de lui offrir « des cercles d’or, avec des points d’argent ». Il l’a comblée de louanges. Il l’a déclarée « belle comme la pleine lune » et « pure comme le soleil brûlant » (Chant de S. 1:9-11 ; 6:10). Mais la jeune fille est restée fidèle à son bien-aimé. Qu’est-ce qui l’a soutenue et réconfortée durant leur séparation ? Elle-même nous le dit. Elle s’est rappelé les « marques de tendresse » du berger. À ses yeux, ces attentions étaient « meilleures que le vin », qui réjouit le cœur, et le nom du berger était « comme une huile qu’on répand » sur la tête (Chant de S. 1:3, 4). Oui, l’agréable souvenir de témoignages de tendresse peut entretenir l’amour. Qu’il est important que les conjoints s’expriment souvent leur affection - Examinons les Ecritures 31/10/2016

2:1-3, 8, 9. Toute belle qu’elle était, la Shoulammite se considérait modestement comme “ un simple safran [une fleur ordinaire] de la plaine côtière ”. Du fait de sa beauté et de sa fidélité à Jéhovah, le berger la voyait comme “ un lis parmi les plantes épineuses ”. Et que dire de lui ? Comme il était beau, il ressemblait, pour elle, à “ une gazelle ”. Il devait également posséder une bonne spiritualité et être fidèle à Jéhovah. “ Comme un pommier [qui produit de l’ombre et des fruits] parmi les arbres de la forêt, dit-elle, tel est parmi les fils celui qui m’est cher. ” La foi et la fidélité à Dieu ne sont-elles pas des qualités à rechercher chez un futur conjoint ? TG2006 15/11 p18,19

Les sentiments sont parfois trompeurs - La Shoulammite dont parle la Bible avait manifestement bien compris que les sentiments romantiques sont trompeurs. Alors que le puissant roi Salomon la courtisait, elle a demandé à ses compagnes de ‘ ne pas tenter d’éveiller l’amour en elle avant qu’il le désire ’. (Chant de Salomon 2:7.) Cette jeune fille pleine de sagesse ne voulait pas que ses amies l’influencent et la fassent tomber dans le piège des sentiments. L’idée n’a pas perdu de son intérêt pour ceux qui aujourd’hui envisagent de se marier. Restez bien maître de vos sentiments. Le jour où vous vous marierez, il faudra que ce soit parce que vous aimez une personne, et non pas simplement parce que vous aimez l’idée de vous marier. TG1999 15/2 p. 8

2:7 ; 3:5. La jeune paysanne n’éprouvait aucun sentiment amoureux pour Salomon. Elle a fait jurer aux dames de la cour de ne pas chercher à éveiller en elle l’amour pour qui que ce soit d’autre que son berger. Il n’est ni possible ni convenable d’éprouver des sentiments amoureux pour le premier venu. Comme il est sage pour un chrétien ou une chrétienne célibataire qui pense au mariage de n’envisager de s’unir qu’à un fidèle serviteur de Jéhovah qui puisse vraiment être aimé — 1 Corinthiens 7:39. – TG2006 15/11 p. 18 § 7-p. 19 § 1

Il se peut que, dans une certaine circonstance, nos efforts pour nous rapprocher d’une personne n’aient pas été couronnés de succès, et que nous en soyons affectés; mais souvenons-nous que Salomon a survécu à la déception: nous le pouvons aussi L’esprit de Dieu peut nous aider à manifester la maîtrise ainsi que d’autres qualités propres à la piété. Sa Parole nous aide à accepter cette réalité souvent douloureuse: on ne peut pas être aimé par tout le monde (2:7 « Je vous ai fait jurer, ô filles de Jérusalem, par les gazelles ou par les biches des champs, de ne pas tenter d’éveiller ou de réveiller l’amour [en moi] avant qu’il le désire » 3:5 « Je vous ai fait jurer, ô filles de Jérusalem, par les gazelles ou par les biches des champs, de ne pas tenter d’éveiller ou de réveiller l’amour [en moi] avant qu’il le désire. ”Néanmoins, le Chant de Salomon montre qu’il est possible de trouver un compagnon dans la foi qui nous aime tendrement. La Bible nous aide à accepter cette réalité souvent douloureuse: on ne peut pas être aimé par tout le monde – TG1991 1/10 p. 11-12 § 15

Les marques de tendresse consignées dans le Chant de Salomon n’ont pas toutes trait à la beauté physique. Considérons ce que le berger exprime sur la façon dont parle la jeune fille (Le chant de Salomon 4:7, 11). Il dit que ses lèvres « dégouttent » « de miel en rayon ». Pourquoi ? Parce que le miel en rayon est plus doux et plus savoureux que le miel qui a été au contact de l’air. Ainsi, l’expression « du miel et du lait sont sous ta langue » signifie que, comme le lait et le miel, les paroles de la jeune fille sont douces et agréables. Lorsque le berger dit : « Tu es toute belle, [...] et il n’y a pas de tare en toi », il ne vante donc pas seulement la beauté physique. – TG2015 1/15 p30 §8

La Shoulammite était semblable à “un jardin fermé”. (4:12 « C’est un jardin verrouillé ma sœur, [mon] épouse, un jardin verrouillé, une source scellée » Dans l’antique Israël, un jardin avait souvent l’aspect d’un parc, d’un véritable paradis arrosé par une bonne source et contenant une variété de légumes, de fleurs et d’arbres. D’ordinaire, il était enclos par une haie ou un mur et on ne pouvait y pénétrer qu’en passant par une porte qui fermait à clé. Aux yeux du berger, la pureté morale et la beauté de la Shoulammite étaient comparables à un jardin d’une rare beauté, produisant des fruits excellents, exhalant des parfums délicieux et dégageant un charme suave. Son cœur n’était pas disponible pour n’importe quel homme, car elle était chaste, tel “un jardin fermé” aux intrus et seulement ouvert pour son propriétaire. Elle ne réservait ses marques de tendresse qu’à son futur mari. Quel bel exemple pour les chrétiens et les chrétiennes célibataires – TG1987 15/11 p25


Michèle
Surveillant/e TJ
Surveillant/e TJ

Messages : 318
Date d'inscription : 19/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum