JOYAUX DE LA PAROLE DE DIEU - Recherchons des perles spirituelles : PSAUMES 119 - SEMAINE DU 5 SEPTEMBRE 2016

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

JOYAUX DE LA PAROLE DE DIEU - Recherchons des perles spirituelles : PSAUMES 119 - SEMAINE DU 5 SEPTEMBRE 2016

Message  Michèle le Ven 2 Sep 2016 - 21:42


JOYAUX DE LA PAROLE DE DIEU

Recherchons des perles spirituelles (8 min) : PSAUME 119


Ps 119 :71 : Pourquoi peut-on dire qu’il est bon d’être affligé ? (w06 1/9 14 § 3).


Les difficultés nous apprennent à compter davantage sur Jéhovah, à prier avec plus de ferveur, à étudier plus sérieusement la Bible et à appliquer plus systématiquement ce qu’elle dit. Également, la manière dont nous réagissons face à l’affliction peut faire apparaître des défauts que nous serons à même de corriger. La souffrance ne nous rendra pas amers si nous lui permettons de nous affiner.

Quand nous sommes affligés, nous supplions assurément Jéhovah avec ferveur, ce qui nous rapproche de lui. Il se peut aussi que nous passions davantage de temps à étudier la Parole écrite de Dieu et que nous fassions plus d’efforts pour la mettre en pratique. Il en résulte une vie plus heureuse. Et si notre réaction en face de l’affliction dévoile des traits de caractère indésirables, par exemple l’impatience ou l’orgueil ? Grâce à des prières ferventes, et avec l’aide de la Parole et de l’esprit de Dieu, nous pouvons vaincre ces défauts et ‘ nous revêtir plus pleinement de la personnalité nouvelle ’. (Colossiens 3:9-14.) En outre, quand nous endurons l’adversité, notre foi en sort affermie (1 Pierre 1:6, 7). Paul a tiré profit de ses tribulations : elles l’ont amené à s’appuyer davantage sur Jéhovah (2 Corinthiens 1:8-10). Laissons-nous les souffrances avoir sur nous un effet positif ? - w05 15/4 14

Ps 119:96 : Que faut-il comprendre par : « À toute perfection j’ai vu une fin » ? (w06 1/9 14 § 4).

Le psalmiste parle de la perfection envisagée d’un point de vue humain. Il pensait sans doute au fait que l’homme a une conception limitée de la perfection. À l’opposé, le commandement de Dieu n’a pas de limites. Les conseils divins portent sur toutes les facettes de l’existence. La Bible du Semeur rend ce texte ainsi : “ J’ai constaté que les choses parfaites ont toutes leurs limites ; illimitée est la portée de ton commandement. ”

Même si une chose est parfaite du point de vue humain, elle n’en a pas moins ses limites. Par contre, les commandements de Jéhovah ne connaissent pas de limites de ce genre et sont un guide sûr pour la vie. La Bible Crampon (1905) rend ainsi les paroles du psalmiste : “J’ai vu des bornes à tout ce qui est parfait ; ton commandement n’a point de limites.” w77 284

Toute autre perfection est relative
. En conséquence, la perfection de n’importe quelle autre personne ou chose est relative et non absolue (voir Ps 119:96). Autrement dit, une chose est “ parfaite ” par rapport au but, ou à la fin, qu’a fixé celui qui a conçu ou produit cette chose, par rapport à l’usage que doit en faire son destinataire ou son utilisateur. Le sens même du mot perfection implique que quelqu’un détermine quand “ la fin ”, ou “ l’achèvement ”, a été atteinte, quelles sont les normes d’excellence, quelles exigences doivent être satisfaites et quels détails sont essentiels. En définitive, c’est Dieu le Créateur qui est le Juge final en matière de perfection, c’est lui qui définit les normes à respecter en accord avec ses desseins et ses intérêts qui sont justes – it 2 Perfection

« Une paix abondante appartient à ceux qui aiment ta loi, chante le psalmiste, et pour eux il n’y a pas d’obstacle qui fait trébucher. ” (Psaume 119:165). Si, individuellement, nous aimons et observons la loi de Jéhovah, ni les actions d’autrui ni quoi que ce soit d’autre ne nous feront trébucher sur le plan spirituel.

Attachons-nous aux rappels de Jéhovah
- Le psalmiste accordait un grand prix aux rappels divins. “ Je me suis hâté, chantait-il, et je n’ai pas tardé à garder tes commandements. Les cordes des méchants m’ont entouré. Je n’ai pas oublié ta loi. ” (Psaume 119:60, 61). Les rappels de Jéhovah nous aident à endurer la persécution en nous donnant l’assurance qu’il est capable de rompre les cordes par lesquelles des adversaires tentent de nous entraver. Au moment qu’il juge propice, notre Père céleste nous libère pour que nous puissions prêcher le Royaume - w00 1/12 14-15

Qu’est-ce que la lecture biblique de cette semaine m’apprend sur Jéhovah ?


Pour être vraiment heureux, nous devons marcher dans la loi de Dieu (Psaume 119:1-8). Si nous le faisons, Jéhovah nous tiendra pour ‘ intègres dans nos voies ’. (Psaume 119:1.) Être intègre, ce n’est pas être parfait ; c’est s’efforcer de faire la volonté de Jéhovah, marcher dans sa loi. Pour survivre à la fin du présent système, nous devons faire la volonté de Dieu en ‘ gardant avec soin ses ordres ’. — Psaume 119:4. - TG2005 15/4 p10

À tes ordres je veux m’intéresser, et je veux regarder vers tes sentiers. Je lèverai mes paumes vers tes commandements que j’ai aimés, et je veux m’intéresser à tes prescriptions. Combien j’aime ta loi, oui ! Tout au long du jour elle occupe mes pensées. Je suis devenu plus perspicace que tous mes enseignants, car tes rappels occupent mes pensées. ” (Psaume 119:15, 48, 97, 99). Que signifie ‘ s’intéresser ’ à la Parole de Jéhovah ? 10 Le verbe hébreu traduit par ‘ s’intéresser ’ a aussi le sens de “ méditer, s’absorber ”, de “ tourner et retourner un sujet dans son esprit ”. L’expression “ occupent mes pensées ” renvoie à “ la méditation du psalmiste ”, à “ son étude motivée par l’amour ” de la loi divine, étude considérée comme “ un acte d’adoration ”. - w00 1/10 p15

Jéhovah veille et veillera à ce que la persécution elle-même ait d’heureuses conséquences pour ses serviteurs et à ce que les persécuteurs n’y gagnent absolument rien, en réponse à cette prière qu’on retrouvera en Psaume 119:122: “Sois garant de ton serviteur pour ce qui est bon. Que les présomptueux ne me frustrent pas !”

119:164 — Que veut dire louer Jéhovah “ sept fois par jour ” ? Le chiffre sept évoque souvent l’état de ce qui est complet. Le psalmiste déclare donc que Jéhovah est digne de recevoir toutes les louanges.

Lorsque nous sommes persécutés, la parole de Dieu renforce notre confiance en lui (Psaume 119:81-88). Parce que les présomptueux le persécutaient, le psalmiste avait l’impression d’être “ comme une outre dans la fumée ”. (Psaume 119:83, 86.) Aux temps bibliques, on utilisait des outres faites en peau d’animal pour garder de l’eau, du vin et d’autres liquides. Si, lorsqu’on ne s’en servait pas, on les suspendait à proximité d’un feu dans une pièce dépourvue de cheminée, ces outres pouvaient se racornir. La persécution ou les difficultés vous ont-elles déjà donné l’impression d’être “ comme une outre dans la fumée ” ? Dans ce cas, mettez votre confiance en Jéhovah et adressez-lui cette prière : “ Selon ta bonté de cœur, garde-moi en vie, pour que j’observe le rappel de ta bouche. ” — Psaume 119:88. - w05 15/4 15

Le psalmiste, qui attendait de Jéhovah la consolation, déclara : “ Je suis devenu comme une outre dans la fumée. ” (Ps 119:83). Les outres qu’on utilisait au Proche-Orient étaient suspendues au mur quand elles ne servaient pas, si bien qu’elles se desséchaient et se ratatinaient au contact de la fumée de la maison. La même chose était arrivée au psalmiste entre les mains de ses persécuteurs. – it 1 page 935

Jéhovah adresse à ses serviteurs des rappels afin de les aider à affronter les difficultés propres à notre époque. Certains de ces rappels apparaissent lorsque nous lisons individuellement la Bible, tandis que d’autres nous parviennent sous la forme d’exposés ou de commentaires lors des réunions chrétiennes. Une bonne partie de ce que nous lisons ou entendons n’est pas pour nous une découverte. Nous en avons vraisemblablement déjà eu connaissance. Mais comme nous avons une tendance à l’oubli, nous avons constamment besoin de nous remémorer les desseins, les lois et les instructions de Jéhovah. Nous devrions apprécier les rappels de Dieu. Ils nous stimulent en nous aidant à ne pas perdre de vue les raisons qui nous ont poussés à adopter une conduite qui plaît à Dieu. C’est ce qui a incité le psalmiste à chanter à Jéhovah : “ Je suis attaché à tes rappels. ” — Psaume 119:24.

La répétition est l’amie de la mémoire,
et les rappels constants font partie intégrante de notre éducation chrétienne. Pourquoi avons-nous besoin de rappels ? Parce qu’ils nous permettent d’approfondir notre compréhension, d’élargir notre point de vue et de renforcer notre détermination à rester sur la bonne voie spirituellement parlant (Ps. 119:129 « Tes rappels sont merveilleux. C’est pourquoi mon âme les a observés »). Le fait de revoir fréquemment les normes et les principes de Dieu nous aide à nous analyser et à lutter contre la tendance à être “ un auditeur oublieux Si nous cessons de nous rappeler la vérité, d’autres choses influeront sur nos cœurs et nous risquons de ne plus parler couramment la langue pure. TG2008 15/8

119:83 — En quel sens le psalmiste était-il devenu “comme une outre”? Attendant que Jéhovah le console, le psalmiste était devenu comme une outre que l’on pendait lorsqu’on ne l’utilisait pas. À cause de la fumée qui se répandait dans une tente ou dans une maison dépourvue de cheminée, ce genre d’outre devenait peu à peu plus foncée, se desséchait et se racornissait. Et c’est en quelque sorte ce qui était arrivé au psalmiste livré à ses persécuteurs (verset 84). Sa détresse se voyait probablement sur son visage marqué par la frayeur et les rides, et il se peut que son corps tout entier ait souffert au point de se dessécher quelque peu. Ainsi, il est possible qu’il se soit senti aussi inutile qu’une outre racornie que l’on met de côté parce qu’elle ne peut plus contenir de liquide. Toutefois, il n’avait pas ‘oublié les prescriptions de Dieu - w87 15/3 24

Quelles idées de la lecture biblique de cette semaine puis-je utiliser en prédication ?

Le psalmiste ne considérait pas l’étude assidue de la “parole” de Jéhovah, dans toutes les nuances que nous venons de mentionner, comme une corvée fastidieuse. Il désirait ardemment connaître tout ce qui pourrait l’aider à respecter la loi divine (Psaume 119:40, 131, 174). Est-ce notre cas ? w84 15/9 16-17

Le temps est proche où Jéhovah exécutera son jugement contre ce monde qui méprise sa loi. Les événements à venir ont de quoi engendrer la tristesse. Du reste, le psalmiste, qui aimait la loi de Dieu, a pleuré sur la situation qui existait à son époque (Psaume 119:136 « Des ruisseaux d’eau ont coulé de mes yeux, parce qu’on n’a pas gardé ta loi »). Comme il le jugera bon, Jéhovah mettra au cœur du monde politique de se tourner contre toutes les organisations religieuses du présent système, y compris celles de la chrétienté, la contrefaçon du Royaume du Christ - w84 15/9 16-17

L’attachement à la loi de Jéhovah mène au salut. Le psalmiste souligne cette vérité en déclarant: “Si ta loi n’avait été ce que j’affectionne, alors j’aurais péri dans mon affliction.” (Psaume 119:92). L’affliction en question ne consistait pas en quelque maladie mortelle. Il s’agissait plutôt de la persécution haineuse que lui infligeaient ceux qui se montraient présomptueux à l’égard de Dieu. Cet Israélite fidèle aurait cédé aux pressions de ses compatriotes et serait allé contre la volonté de Jéhovah s’il n’avait eu autant d’amour pour sa loi. Quel bel exemple pour nous qui subissons les pressions propres à la conclusion de ce système de choses, où le mépris de la loi abonde à tel point que l’amour de la majeure partie des humains s’est refroidi - w84 15/9 16-17

C’est à la seule condition d’observer la loi divine que nous pouvons espérer recevoir le salut éternel. Nous désirons ardemment connaître les nouveaux cieux et la nouvelle terre, le nouveau système promis par Dieu. Vers la fin du Psaume 119, le verset 174 exprime bien nos sentiments. Nous lisons: “J’ai ardemment désiré ton salut, ô Jéhovah, et j’affectionne ta loi.” Cette attente nous aide à rejeter les projets que les humains forment et les mesures qu’ils prennent dans l’espoir de sauver ce monde sans loi et sans amour. - w84 15/9 16-17

Le désastre qui emportera ce système de choses sans loi et sans amour est proche, et la séparation des “brebis” et des “chèvres” symboliques tire à sa fin. Dès lors, en compagnie de qui souhaitons-nous nous trouver? Avec les individus semblables aux chèvres, ceux qui seront retranchés à jamais de l’existence, ou avec les personnes comparables aux brebis, celles qui aiment Jéhovah ? Il est grand temps de choisir. Oui, c’est le moment d’emboîter le pas au psalmiste, qui dit au Créateur: “Je suis le compagnon de tous ceux qui te craignent, et de ceux qui gardent tes ordres.” (Psaume 119:63). Nous connaissons le lot réservé à ceux qui craignent Jéhovah, et nous voulons avoir part avec eux à cet héritage qui satisfera notre âme et qui réjouira notre Père céleste. Puisque nous aimons Dieu, nous nous soucions sérieusement et continuellement de lui plaire en faisant ce qu’il exige de nous. Le psalmiste exprime bien la détermination qui nous anime quand il proclame: “Je me préoccuperai de tes ordres, et je regarderai vers tes sentiers.” — Psaume 119:15.

119:105. La Parole de Dieu est une lampe pour notre pied en ce qu’elle nous aide à faire face aux problèmes de la vie de tous les jours. Elle éclaire notre route en nous révélant les desseins de Dieu concernant l’avenir

« Je resterai attaché à tes ordonnances. [...] je suis attaché à tes rappels. ” Il ajouta : “ Combien j’aime ta loi, oui ! Tout au long du jour elle occupe mes pensées. ” — Ps. 119:16, 24, 47, 48, 77, 97.
Les expressions ‘ rester attaché ’ et ‘ occuper les pensées ’ font allusion à la méditation de la Parole de Dieu et au plaisir que l’on en retire. Elles soulignent qu’à l’évidence le psalmiste aimait étudier la loi divine. Il n’était pas simplement en proie à des sentiments exaltés. Il avait plutôt le vif désir d’‘ occuper ses pensées ’ avec la loi et de mieux comprendre les paroles de Jéhovah. Son attitude montre qu’il voulait parvenir à connaître Dieu et sa volonté aussi précisément que possible. w08 15/9 12

119:119 — En quel sens peut-on dire que Dieu fait disparaître les méchants “comme des scories”?

Les scories qui apparaissent sur le métal fondu ou dans les fours de fusion sont des déchets; elles sont sans valeur, quelque chose d’impur qui doit être rejeté. C’est ainsi que l’on affine des métaux comme l’or ou l’argent en les séparant des “scories”. De la même manière, Jéhovah considère que les méchants méritent d’être jetés au crassier et il les fait disparaître, les séparant de ceux qui sont précieux à ses yeux et qui ont sa faveur.
Leçon pour nous: Comme les Juifs des temps anciens, les Témoins de Jéhovah d’aujourd’hui attendent la délivrance, qui viendra cette fois comme une tempête, à Har-Maguédon. Au moment fixé par Dieu, le système de choses actuel sera anéanti par cette grande guerre. Ceux qui ne mettent pas leur espoir de salut en Jéhovah seront absolument sans ressource lorsqu’ils seront emmenés par les vagues de cette grande destruction. Les survivants, quant à eux, ‘rendront grâce à Jéhovah pour sa bonté de cœur’. w87 15/3 24

La terre va-t-elle disparaître ? - La terre ne sera jamais détruite. Son Créateur ne le permettra pas. Sa Parole déclare : “ Tu as solidement fixé la terre, pour qu’elle tienne. ” — Psaume 119:90.

Quand Adam et Ève ont péché, Dieu a-t-il abandonné le dessein qu’il avait conçu pour la terre et pour l’homme ? TG15/5 pages 3, 4.
Aucun passage de l’Écriture ne nous autorise à le croire. La Bible montre clairement qu’en créant notre planète Dieu en a fait un élément permanent de l’univers et qu’il tenait à ce qu’elle soit habitée pour toujours par les hommes (Psaume 119:90)

Jéhovah nous écoute quand nous le prions d’un cœur complet
. Le psalmiste a écrit : “ J’ai appelé de tout mon cœur. Réponds-moi, ô Jéhovah ! ” (Psaume 119:145). À l’inverse des prières rituelles de nombreuses religions, les nôtres ne sont ni formalistes ni superficielles. Lorsque nous prions Jéhovah ‘ de tout notre cœur ’, nos paroles ont un sens et un but. Après une prière sincère, nous éprouvons du soulagement, car nous avons jeté notre “ fardeau sur Jéhovah lui-même ”. La Bible promet : ‘ Lui nous soutiendra. ’ — Psaume 55:22 - TG2004 15/8

Comment un jeune homme purifiera-t-il son sentier ? ” demanda le psalmiste. “ En se tenant sur ses gardes selon [la] parole de Jéhovah ”, répondit-il (Psaume 119:9). De même que la Loi de Dieu ordonnait aux Israélites de fuir la fréquentation intime des Cananéens, de même la Bible nous sensibilise aux dangers des fréquentations douteuses – TG1999 ¼

Nous avons en notre possession un bien de grande valeur qui devrait nous inspirer une profonde gratitude. De quoi s’agit-il ? La Bible le révèle en ces termes : “ La loi de ta bouche est bonne pour moi, plus que des milliers de pièces d’or et d’argent. ” (Psaume 119:72 ). Si précieux que soit l’or fin, la loi de Jéhovah est bien plus désirable encore. Une connaissance exacte de cette loi alliée à la perspicacité et au discernement que Jéhovah accorde aux humains qui cherchent sincèrement la vérité, voilà des trésors précieux. Ces qualités nous permettent de nous protéger, de faire face à des situations difficiles, de nous dégager de problèmes, et donc de goûter le contentement et le bonheur. – TG1998 1/1

Nous ne devrions donc pas nous laisser détourner de notre service divin par les commentaires de farouches opposants (Psaume 119:69 « Les présomptueux m’ont badigeonné de mensonge. Quant à moi, de tout [mon] cœur j’observerai tes ordres ). Concentrons-nous sur l’œuvre qui incombe aux vrais chrétiens, c’est-à-dire l’évangélisation. D’une manière naturelle, nous aurons des occasions de répondre à diverses questions et d’expliquer la nature de notre œuvre: élever le niveau moral de nos semblables et leur enseigner la Parole de Dieu. – TG1995 1 / 4

Quelle responsabilité la connaissance de la vraie religion implique-t-elle ?
Une fois que nous avons identifié la vraie religion, nous devons axer notre vie sur elle. C’est un mode de vie (Psaume 119:105). — TG1994 1/6, page 13.

L’importance de l’étude de la Bible - Le psalmiste exprime son intérêt pour les lois, les commandements et les rappels de Jéhovah : “ À tes ordres je veux m’intéresser, et je veux regarder vers tes sentiers. Je lèverai mes paumes vers tes commandements que j’ai aimés, et je veux m’intéresser à tes prescriptions. Combien j’aime ta loi, oui ! Tout au long du jour elle occupe mes pensées. Je suis devenu plus perspicace que tous mes enseignants, car tes rappels occupent mes pensées. ” (Psaume 119:15, 48, 97, 99). Que signifie ‘ s’intéresser ’ à la Parole de Jéhovah ?
Le verbe hébreu traduit par ‘ s’intéresser ’ a aussi le sens de “ méditer, s’absorber ”, de “ tourner et retourner un sujet dans son esprit ”. “ On l’emploie pour désigner une réflexion silencieuse sur les œuvres [...] et sur la parole de Dieu. ” (Theological Wordbook of the Old Testament). L’expression “ occupent mes pensées ” renvoie à “ la méditation du psalmiste ”, à “ son étude motivée par l’amour ” de la loi divine, étude considérée comme “ un acte d’adoration ”. Regarder l’étude comme un aspect de notre culte ajoute à son sérieux. - w00 10/1 p. 15

Ce que nous regardons peut aussi nous causer du tort. Le lien entre la vue et la pensée est si étroit que ce que voient nos yeux peut faire naître ou attiser des ambitions et des désirs dans notre cœur. Par ailleurs, étant donné que le monde, aux mains de Satan le Diable, est dépravé et axé sur l’autosatisfaction, nous sommes bombardés par des images et des informations qui peuvent facilement nous égarer — même si nous n’y jetons qu’un rapide coup d’œil (1 Jean 5:19). On comprend donc que le psalmiste ait imploré Dieu en ces termes : “ Fais que mes yeux passent sans s’arrêter à la vue de ce qui n’est que néant ; garde-moi en vie dans ta voie. ”Ps. 119:37. - w10 4/15 p. 20 par. 2


Michèle
Surveillant/e TJ
Surveillant/e TJ

Messages : 341
Date d'inscription : 19/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: JOYAUX DE LA PAROLE DE DIEU - Recherchons des perles spirituelles : PSAUMES 119 - SEMAINE DU 5 SEPTEMBRE 2016

Message  GwadaNel le Lun 5 Sep 2016 - 11:39

Merci
avatar
GwadaNel
Témoin de Jéhovah
Témoin de Jéhovah

Messages : 74
Date d'inscription : 20/05/2015
Localisation : Aubervilliers

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum