JOYAUX DE LA PAROLE DE DIEU - Recherchons des perles spirituelles : PSAUMES 102-105 - SEMAINE DU 15 AOUT 2016

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

JOYAUX DE LA PAROLE DE DIEU - Recherchons des perles spirituelles : PSAUMES 102-105 - SEMAINE DU 15 AOUT 2016

Message  Michèle le Ven 12 Aoû 2016 - 19:13



JOYAUX DE LA PAROLE DE DIEU

Recherchons des perles spirituelles (8 min) : PSAUMES 102-105


Ps 102:12, 27 : Pourquoi le fait de rester concentrés sur notre relation avec Jéhovah nous aide-t-il quand nous sommes affligés ? (w14 15/3 16 § 19-21).[/b
]
Le rédacteur du Psaume 102 était en proie au désespoir. Il était « affligé », il souffrait physiquement ou affectivement, et n’avait pas la force d’affronter ses difficultés (Ps. 102, suscription). Ses paroles révèlent que sa souffrance, sa solitude et ses sentiments occupaient tout son esprit (Ps. 102:3, 4, 6, 11). Il croyait que Jéhovah voulait le jeter au loin (Ps. 102:10).
Pourtant, le psalmiste pouvait toujours employer sa vie à louer Jéhovah (Psaume 102:19-21). Comme l’indique le Psaume 102, même quand on est dans la foi, on peut souffrir et avoir à lutter pour se concentrer sur autre chose que sa souffrance. Le psalmiste se sentait « comme un oiseau solitaire sur un toit », comme s’il n’avait que ses problèmes pour compagnons (Ps. 102:7). Si tu ressens un jour la même chose, fais comme lui, épanche-toi auprès de Jéhovah. Les prières de l’affligé, tes prières, peuvent te soutenir dans ton combat contre les pensées négatives. Jéhovah promet qu’il « se tournera vers la prière de ceux qui se trouvent dépouillés de tout » et qu’« il ne méprisera pas leur prière » (Ps. 102:17). Crois en cette promesse.

Le Psaume 102 te montre également comment adopter un point de vue plus positif. Le psalmiste y est parvenu en se concentrant plutôt sur sa relation avec Jéhovah. Il a trouvé de la consolation dans l’assurance que Jéhovah sera toujours là pour soutenir ses serviteurs qui traversent des épreuves. Alors, si des pensées négatives t’empêchent provisoirement de faire autant que tu le veux pour Dieu, prie à ce sujet. Demande à Jéhovah d’écouter ta prière, non seulement pour que tu connaisses un certain soulagement, mais aussi « pour que le nom de Jéhovah soit proclamé » (Ps. 102:20, 21).

[b]Ps 103:13 : Pourquoi Jéhovah ne répond-il pas immédiatement à chacune de nos demandes ? (w15 15/4 25 § 7).


Pourquoi Jéhovah ne répond-il pas immédiatement à chacune de nos demandes ? Souvenons-nous qu’il compare notre relation avec lui à celle d’enfants avec leur père (Ps. 103:13). Un enfant ne peut à bon droit espérer que ses parents accèdent à toutes ses demandes, ni qu’ils le fassent immédiatement. Certaines de ses demandes ne sont peut-être que des caprices, des passades. Pour d’autres demandes, les parents estimeront qu’il faut attendre. D’autres encore ne sont peut-être pas dans l’intérêt de l’enfant ou des personnes concernées. De plus, accéder immédiatement à toutes les requêtes d’un enfant changerait la relation parent-enfant en une relation maître-esclave, le maître étant l’enfant. Pareillement, Jéhovah peut, dans notre intérêt, laisser passer du temps avant que sa réponse à nos prières ne devienne manifeste. C’est son droit : il est notre Créateur plein de sagesse, notre Maître plein d’amour et notre Père céleste. S’il satisfaisait toutes nos demandes immédiatement, cela dénaturerait notre relation avec lui (cf. Isaïe 29:16 ; 45:9).

Qu’est-ce que la lecture biblique de cette semaine m’apprend sur Jéhovah ?

La vie des serviteurs de Dieu n’est pas exempte de problèmes et d’inquiétudes. Qu’il est rassurant de savoir que Jéhovah prête l’oreille à ses serviteurs quand ils lui confient leurs inquiétudes ! Psaume 102:17 affirme : “ Oui, il se tournera vers la prière de ceux qui se trouvent dépouillés de tout, et il ne méprisera pas leur prière. ”w06 1/9 p. 29 § 12

Le psalmiste pouvait toujours employer sa vie à louer Jéhovah (Psaume 102:19-21). Comme l’indique le Psaume 102, même quand on est dans la foi, on peut souffrir et avoir à lutter pour se concentrer sur autre chose que sa souffrance. Le psalmiste se sentait « comme un oiseau solitaire sur un toit », comme s’il n’avait que ses problèmes pour compagnons (Ps. 102:7). Si tu ressens un jour la même chose, fais comme lui, épanche-toi auprès de Jéhovah. Les prières de l’affligé, tes prières, peuvent te soutenir dans ton combat contre les pensées négatives. Jéhovah promet qu’il « se tournera vers la prière de ceux qui se trouvent dépouillés de tout » et qu’« il ne méprisera pas leur prière » (Ps. 102:17). Crois en cette promesse.

Psaume 102:25-27
met en évidence l’éternité et la nature impérissable de Dieu comparées aux cieux et à la terre, création physique qui, elle, est périssable, c’est-à-dire pourrait être détruite si tel était le dessein de Dieu. Contrairement à lui qui est éternel, aucune partie de sa création physique ne peut exister de façon permanente indépendamment de lui -it-1 p. 477-478 Ciel

Dieu est conscient de nos faiblesses et défauts héréditaires, et il en tient compte. “ Il sait bien de quoi nous sommes formés, il se souvient que nous sommes poussière ”, a écrit David. Jéhovah sait que le milieu dans lequel nous vivons nous façonne. Pour tout dire, il nous connaît bien mieux que nous ne nous connaissons nous-mêmes. Psaume 103:14. - w00 1/5 p. 28-31

Quelles idées de la lecture biblique de cette semaine puis-je utiliser en prédication ?


Notre planète ne sera pas détruite par un cataclysme, de quelque nature que ce soit. Pourquoi pouvons-nous en être sûrs ? Parce que Dieu garantit que la terre “ ne chancellera pas pour des temps indéfinis, oui pour toujours ”. (Psaume 104:5.) w08 1/8 p. 31 La Terre survivra-t-elle ?

La Bible emploie aussi le terme “ esprit ” dans un autre sens. Le psalmiste a adressé cette prière à Dieu : “ Si tu envoies ton esprit, ils sont créés. ” (Psaume 104:30). Cet esprit n’est pas Dieu lui-même, mais une force que Celui-ci envoie, ou utilise, pour accomplir tout ce qu’il désire. Par ce moyen, il a créé les cieux physiques, la terre et toutes choses vivantes. Son esprit est appelé esprit saint. Dieu y a eu recours pour inspirer les rédacteurs de la Bible. L’esprit saint est donc la force agissante invisible dont Dieu se sert pour accomplir ses desseins - w02 15/5 p. 5

On lit en Psaume 102:26 que la terre et les cieux “ périront ”. Faut-il en conclure que la terre sera détruite ?
Autrefois tu as posé les fondements de la terre, et les cieux sont l’œuvre de tes mains. Eux périront, mais toi, tu tiendras ; et comme un vêtement, eux tous s’useront. Comme des habits, tu les remplaceras, et ils achèveront leur temps. ”Le contexte de ces versets montre qu’il y est question de l’éternité de Dieu, et non pas de la destruction de la terre ; il montre également pourquoi cette vérité fondamentale est réconfortante pour les serviteurs de Dieu. Dans sa Parole, il nous assure que la terre et les cieux demeureront pour toujours – TG2006 1/1 p30

La vie consciente d’une personne continue-t-elle après que l’esprit a quitté le corps ? Psaume : 104 :29 « Si tu caches ta face, ils se troublent. Si tu retires leur esprit, ils expirent, et à leur poussière ils retournent.- rs page 27 § 32

La cellule : On a comparé chacune des cellules du corps humain à une ville fortifiée, avec un gouvernement chargé du maintien de l’ordre, une centrale électrique fournissant de l’énergie, des usines produisant des protéines, un système complexe de transport et des gardes pour filtrer les entrées. Or le corps humain est formé de cent mille milliards de cellules! Combien sont appropriées ces paroles de Psaume 104:24: “Que tes œuvres sont nombreuses, ô Jéhovah! Toutes, tu les as faites avec sagesse.” – rs page 72 § 77

Une promesse rassurante : la Bible parle à de nombreuses reprises de la fin de la méchanceté. “ Les pécheurs seront supprimés sur la terre, prédit un psalmiste ; et les méchants, eux, ne seront plus. ” (Psaume 104:35).

Comment reconnaître ceux qui ont la vraie foi ? Le prophète Moïse a déclaré : “ Tu dois aimer Jéhovah ton Dieu de tout ton cœur, et de toute ton âme, et de toute ta force vitale. C’est ainsi que les vrais croyants aiment Dieu. Ils respectent son nom, Jéhovah. Ils ‘ rendent grâces à Jéhovah ’ et ‘ invoquent son nom ’ avec foi » Psaume 105 :1. Ils suivent également ce commandement : “ Tu dois aimer ton compagnon comme toi-même. ” Ils refusent la violence et s’efforcent d’être “ en paix avec tous les hommes ”. Ils n’apprennent plus la guerre ’ ; au sens figuré, ils ‘ forgent leurs épées en socs et leurs lances en cisailles ’. Avec quel résultat ? Ils ‘ ont de l’amour entre eux ’ et font partie d’une famille internationale. Reconnaissez-vous de qui il s’agit ?

Qu’en est-il de ceux qui ont l’espérance de vivre éternellement sur la terre ?
Pourquoi la connaissance exacte est-elle essentielle pour eux? Parce qu’il n’y a pas de degrés dans l’intégrité chrétienne, comme si, pour les chrétiens oints, qui ont une espérance céleste, les critères fixés étaient plus élevés que pour les autres brebis, qui ont une espérance terrestre (Jean 10:16; 2 Pierre 3:13). Les principes chrétiens s’appliquent à tous de la même manière. Voilà pourquoi nous avons tous besoin de recharger régulièrement nos “batteries” spirituelles en connaissance exacte. Cela demande du temps et des efforts. Oui, il nous faut creuser, au sens spirituel, pour trouver des trésors cachés. — Psaume 105:4, 5. – TG1989 1/12 § 6

Michèle
Surveillant/e TJ
Surveillant/e TJ

Messages : 353
Date d'inscription : 19/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: JOYAUX DE LA PAROLE DE DIEU - Recherchons des perles spirituelles : PSAUMES 102-105 - SEMAINE DU 15 AOUT 2016

Message  Michèle le Ven 12 Aoû 2016 - 21:58

rajout

Qu’est-ce que la lecture biblique de cette semaine m’apprend sur Jéhovah ?


David se remémore : “ [Jéhovah] guérit toutes tes maladies. ” (Psaume 103:3). La guérison étant un acte de rétablissement, elle nécessite plus que le pardon du péché : elle implique la suppression des “ maladies ”, les conséquences néfastes de nos fautes. Dans le monde nouveau qu’il instaurera, Jéhovah éliminera à coup sûr les conséquences physiques du péché que sont les états morbides et la mort (Isaïe 25:8 ; Révélation 21:1-4). Cependant, dès aujourd’hui, Dieu nous guérit de maladies et de maux spirituels. Pour certains, il s’agira d’une mauvaise conscience et d’une rupture avec le Créateur. ‘ N’oublions pas ’ ce que Jéhovah a déjà fait dans ce sens pour chacun de nous personnellement. – TG1999 15/5 page 2

Dans de nombreux passages de la Bible, on trouve des déclarations attestant que Jéhovah souhaite nous voir non seulement vivre, mais aussi apprécier la vie. On lit par exemple en Psaume 104:14, 15 qu’il fait “ sortir la nourriture de la terre, et le vin qui réjouit le cœur du mortel, pour faire briller le visage avec de l’huile, et le pain qui réconforte le cœur du mortel ”. Jéhovah a prévu que les cultures produisent des céréales, de l’huile et du vin pour notre alimentation. Notons que le vin “ réjouit le cœur ”. Le vin n’est pas nécessaire pour vivre, mais il contribue à notre joie (Eccl. 9:7 ; 10:19). Jéhovah désire manifestement que nous soyons heureux, que nos cœurs soient remplis de “ gaieté ”. Actes 14:16, 17. TG2011 15/10 p8

Outre sa protection, Jéhovah peut donner de la force à ses serviteurs. La Bible nous exhorte d’ailleurs à ‘ rechercher Jéhovah et sa forcee ’. (Psaume 105:4.) Pourquoi ? Parce que, lorsqu’on fait quelque chose avec la force de Jéhovah, c’est forcément pour le bien des autres, et non pour leur nuire. Jésus Christ constitue sous ce rapport le meilleur exemple qui soit, car il a accompli de nombreux miracles par “ la puissance de Jéhovah ”. (Luc 5:17.) Il aurait pu chercher la fortune et la célébrité, devenir un roi doté de tous les pouvoirs (Luc 4:5-7). Il a préféré employer la force que Dieu lui donnait pour former et enseigner, pour aider et guérir (Marc 7:37 ; Jean 7:46). Quel bel exemple pour nous ! – TG2000 1/3 page 15 § 6

Quelles idées de la lecture biblique de cette semaine puis-je utiliser en prédication ?

Un certain psalmiste, qui craignait Dieu, était à l’évidence très sensible au spectacle de l’immensité silencieuse d’un ciel étoilé, parsemé de “ joyaux ” étincelants. S’émerveillant de la manière dont Dieu avait étendu “ les cieux comme une toile de tente ”, ce psalmiste a décrit Jéhovah comme étant revêtu de dignité du fait de son sublime génie créateur. (Psaume 104:1, 2.) La dignité et la splendeur de l’invisible Créateur tout-puissant sont rendues manifestes par ses œuvres visibles. TG2008 15/8


Michèle
Surveillant/e TJ
Surveillant/e TJ

Messages : 353
Date d'inscription : 19/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum