anipassion.com

JOYAUX DE LA PAROLE DE DIEU - Recherchons des perles spirituelles : PSAUMES 87-91 - SEMAINE DU 1er AOUT 2016

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

JOYAUX DE LA PAROLE DE DIEU - Recherchons des perles spirituelles : PSAUMES 87-91 - SEMAINE DU 1er AOUT 2016

Message  Michèle le Sam 30 Juil 2016 - 15:43



JOYAUX DE LA PAROLE DE DIEU

Recherchons des perles spirituelles (8 min) : PSAUMES 87-91

Ps 89:34-37 : De quelle alliance est-il question dans ces versets, et comment Jéhovah a-t-il illustré la fiabilité de son alliance ?
(w14 15/10 10 § 14 ; w07 15/7 32 § 3-4).


L’alliance davidique. Jéhovah a conclu cette alliance avec David alors que celui-ci régnait à Jérusalem. Il lui a promis que le Messie naîtrait dans sa lignée. Ainsi, Jéhovah définissait plus précisément encore de qui descendrait la semence en établissant qu’un héritier de David aurait « le droit légal » au trône du Royaume messianique. Par Jésus, la royauté davidique « sera solidement établie pour des temps indéfinis ». La semence de David « sera pour des temps indéfinis, et son trône comme le soleil » (Ps. 89:34-37). Non, le gouvernement du Messie ne se corrompra jamais, et ce qu’il accomplira durera éternellement !

Il y a plus de 3 000 ans, Jéhovah Dieu conclut l’alliance pour un royaume avec David, roi de l’antique Israël (2 Samuel 7:12-16). Cette alliance avait pour but de fournir un fondement légal autorisant Jésus Christ, l’héritier de David, à posséder le trône pour toujours. Au sujet de la “ semence ” de David, le psalmiste chanta : “ Comme la lune elle sera solidement établie pour des temps indéfinis, et comme témoin fidèle dans les cieux nuageux. ” — Psaume 89:36, 37.
Le luminaire qui domine la nuit ’ est donc un symbole approprié de la permanence du règne de Christ. Daniel 7:14 déclare à propos de son Royaume : “ Sa domination est une domination de durée indéfinie qui ne passera pas, et son royaume, un royaume qui ne sera pas supprimé. ” La lune est un témoin qui, par sa présence, nous rappelle ce Royaume et les bénédictions qu’il accordera à l’humanité.

Quand les Israélites regardaient la lune, ils se rappelaient quelque chose de merveilleux. Dieu avait promis que la dynastie royale de David ne s’éteindrait pas. Il a dit: “Comme la lune il [la postérité de David] sera solidement établi pour des temps indéfinis, et comme fidèle témoin dans les cieux nuageux.” (Psaume 89:35-37). Cette promesse s’est réalisée en Jésus, le “Fils de David”. (Luc 18:38.) Après sa mort, Jésus a été ressuscité en tant qu’esprit immortel et il est monté dans les cieux (Actes 2:34-36). Plus tard, il a été établi Roi du Royaume céleste de Dieu. Ce Royaume est maintenant en fonction et il “subsistera pour des temps indéfinis”. (Daniel 2:44.) C’est en ce sens que Jésus, le représentant immortel de la dynastie royale de David, continuera d’exister aussi longtemps que la lune, le “fidèle témoin dans les cieux nuageux”. w93 1/1 32

Jéhovah a juré que cette alliance connaîtrait un succès complet, et Psaume 89:3,4,35,36 nous montre clairement qu’il restera attaché à son alliance: “J’ai conclu une alliance envers mon élu; j’ai juré à David, mon serviteur: ‘Jusqu’à des temps indéfinis j’établirai solidement ta postérité, et je bâtirai ton trône de génération en génération.’ Une fois j’ai juré dans ma sainteté, à David je ne mentirai pas. Sa postérité sera jusqu’à des temps indéfinis, et son trône comme le soleil devant moi.” Jéhovah appliquait cette prophétie à son “premier-né”, son Fils céleste, qui vivait près de lui, depuis des temps indéfinis, avant la création de l’homme. Le titre de “Prince de paix”, cette alliance confie à Jésus Christ le rôle d’apporter la sécurité universelle.

Ps 90:10, 12 : Comment « compter nos jours de telle manière que nous introduisions un coeur de sagesse » ? (w06 15/7 13 § 4 ; w01 15/11 13 § 19).


“ Qui connaît la force de ta colère, et ta fureur selon la crainte de toi ? Montre-nous comment compter nos jours de telle manière que nous introduisions un cœur de sagesse. ” (Psaume 90:11, 12).
La vie étant courte, nous devrions “ compter nos jours ”. Comment ? En ‘ introduisant un cœur de sagesse ’, autrement dit en exerçant la sagesse afin que nous ne gaspillions pas les jours qui nous restent, mais que nous les utilisions d’une manière qui plaît à Jéhovah. Pour cela, il nous faut nous fixer des priorités spirituelles et employer sagement notre temps

Le psalmiste prie Jéhovah d’apprendre à ses serviteurs comment exercer la sagesse de façon à attacher du prix aux jours qui leur restent et à les utiliser d’une manière qu’Il approuve. Une espérance de vie de 70 ans ouvre la perspective de connaître quelque 25 500 jours. Mais quel que soit notre âge, ‘ nous ne savons pas ce que notre vie sera demain, car nous sommes une brume qui apparaît pour un peu de temps et puis disparaît ’. (Jacques 4:13-15.) Du fait que ‘ temps et événement imprévu nous arrivent à tous ’, nous sommes incapables de dire combien de temps nous vivrons encore. Prions donc Dieu de nous accorder la sagesse nécessaire pour surmonter les épreuves, pour traiter les autres correctement et pour donner dès maintenant le meilleur de nous-mêmes au service de Jéhovah. Jéhovah nous guide au moyen de sa Parole, de son esprit et de son organisation. L’exercice de la sagesse nous pousse à “ chercher d’abord le royaume ” et à utiliser nos jours d’une manière qui rend gloire à Jéhovah et qui réjouit son cœur. Évidemment, ce n’est pas parce que nous l’adorerons de tout cœur que tous nos problèmes s’évanouiront, mais nous en retirerons à coup sûr une grande joie.

Comptez vos jours. Qu’est-ce que cela signifie ? Que vous devriez être obsédé par la durée de votre existence ? Non. Par cette prière, Moïse demandait à Jéhovah d’enseigner à ses serviteurs comment utiliser les jours qui leur restaient à vivre de manière à l’honorer. Comptez-vous les jours de votre vie ? Considérez-vous chaque nouvelle journée comme un bien précieux que vous pouvez utiliser pour louer Dieu ? - w99 1/9 20-21

Ceux qui tiennent compte de Jéhovah et qui font sincèrement sa volonté peuvent évidemment s’attendre à mieux qu’une vie relativement courte et émaillée de difficultés. Qu’ils soient jeunes ou vieux, ils cultivent le même état d’esprit que Moïse, qui a fait cette prière : “ Montre [-nous] comment compter nos jours de telle manière que nous introduisions un cœur de sagesse. ” Avec humilité, le prophète suppliait Jéhovah de leur montrer, c’est-à-dire de leur enseigner, à lui et à tout le peuple d’Israël, comment faire preuve de sagesse en évaluant ‘ les jours de leurs années ’ et en les utilisant d’une manière qu’Il approuve. — Psaume 90:10, 12.

Impatients de voir la fin du système inique, les serviteurs de Jéhovah se sont parfois perdus en conjectures sur le moment où surviendrait la “grande tribulation”, ce qui les a amenés à chercher à calculer la durée de vie d’une génération existant depuis 1914. Toutefois, ce n’est pas en nous livrant à des conjectures sur le nombre d’années ou de jours que compte une génération que nous ‘introduirons un cœur de sagesse’, mais plutôt en réfléchissant à la façon de “compter nos jours” en louant joyeusement Jéhovah (Psaume 90:12). Le mot “génération” tel que Jésus l’a utilisé ne fournit pas un étalon servant à mesurer le temps, mais désigne avant tout les gens vivant à une certaine époque historique et les traits qui les caractérisent. w95 1/11 17

Selon Psaume 90:10, Moïse reconnaissait qu’une vie pouvait durer environ 70 ou 80 ans, ce qui est bien peu. Manifestement, donc, cette prière consignée en Psaume 90:12 exprime un désir: Moïse souhaitait que Jéhovah leur fasse voir, c’est-à-dire leur enseigne, à lui et à Son peuple, comment faire preuve de sagesse en évaluant ‘les jours de leurs années’ et en les utilisant d’une manière qu’Il approuve. Et nous? Reconnaissons-nous la valeur de chaque jour qui passe? Introduisons-nous un cœur de sagesse en cherchant à employer utilement chaque jour de notre vie à la gloire de notre grand Instructeur, Jéhovah Dieu? C’est ce que l’enseignement divin nous aide à faire. Si nous apprenons à compter nos jours à la gloire de Jéhovah, peut-être ne nous arrêterons-nous jamais de compter, car l’enseignement divin donne une connaissance qui procure la vie éternelle. w94 1/2 15

Qu’est-ce que la lecture biblique de cette semaine m’apprend sur Jéhovah ?

Psaume 87:5, 6 « Et au sujet de Sion on dira : “ Chacun d’eux sans exception y est né. ” Et le Très-Haut lui-même l’établira solidement. 6 Jéhovah lui-même proclamera, en enregistrant les peuples : “ En voici un qui est né là » - Il est possible, et même probable, qu’à un certain moment les noms de tous les chrétiens oints qui ont assuré ‘leur appel et leur élection’ pour faire partie du Royaume des cieux et qui ont bénéficié de la résurrection céleste soient communiqués à la famille humaine dans le Paradis terrestre - w89 15/8 20

87:5, 6. Ceux qui obtiendront la vie dans le Paradis terrestre connaîtront-ils un jour les noms de ceux qui auront été ressuscités pour la vie céleste ? D’après ces versets, cela est tout à fait probable - w06 15/7 12

Psaume 88:13, 14 « Et pourtant c’est vers toi, ô Jéhovah, que moi j’ai crié au secours ; au matin ma prière se présente à toi sans cesse. 14 Pourquoi, ô Jéhovah, rejettes-tu mon âme ? Pourquoi me tiens-tu cachée ta face ?
» Dans certains cas la solution semble tarder à venir. Pourquoi cela ? Peut-être parce qu’il faut attendre le moment fixé par Dieu. Il apparaît que Jéhovah laisse parfois à ceux qui le prie le temps de démontrer la profondeur de leur préoccupation, l’intensité de leur désir, la sincérité de leur attachement; c’est ce le psalmiste a fait l’expérience - w88 15/2 14-15

« Ô Jéhovah, tu as été pour nous une véritable demeure de génération en génération » (PS. 90:1).
Comment Jéhovah s’est-il révélé une « véritable demeure » pour les fidèles du passé ? Commun refuge spirituel e étant une protection envers leurs ennemis. Et pour nous ? Jéhovah est toujours notre refuge, une « véritable demeure », un refuge spirituel pour nous, surtout en ces derniers jours. Il ne peut pas être une demeure sûre pour nous si nous laissons Satan nous attirer hors de sa protection. Les « douleurs » du monde méchant vont empirer à mesure qu’il approchera de sa fin. Et elles empireront à coup sûr durant la grande tribulation. Les infrastructures vont s’effondrer, et les humains craindront pour leur vie même. En plein désarroi, ils chercheront refuge en quelque sorte « dans les grottes et dans les rochers des montagnes » (Rév. 6:15-17). Mais ni des grottes littérales ni les « montagnes » que sont les organisations politiques et commerciales n’offriront de protection. Par contre, les vrais chrétiens continueront de bénéficier de la sécurité de leur « véritable demeure », Jéhovah. - w13 15/3 19-23

Moïse s’est adressé ainsi à Jéhovah dans une prière : “ Depuis toujours et pour toujours tu es Dieu ! ” (Psaume 90:2, Bible d’Osty). D’après cette description, l’existence de Dieu s’étend dans deux directions. Vers le futur : Jéhovah est “ Celui qui vit à tout jamais ”. (Révélation 4:10.) Son existence s’étend donc vers le futur éternel. Vers le passé : Dieu n’a pas été créé et n’est pas non plus venu à l’existence. Au lieu de cela, son existence s’étend vers un passé infini. w10 1/7 28

Psaume 91:1 « Quiconque habite dans le lieu secret du Très-Haut se logera à l’ombre du Tout-Puissant » - “ le lieu secret du Très-Haut ”Il s’agit, au sens figuré, d’un lieu où l’on trouve la sécurité spirituelle, d’une condition qui place hors d’atteinte de tout danger spirituel. C’est un “ lieu secret ” en ce sens qu’il est inconnu de ceux qui sont spirituellement aveugles et qui ne placent pas leur confiance en Dieu. En vivant en accord avec notre vœu et en exerçant une confiance totale en Jéhovah, nous lui disons en quelque sorte : “ Tu es mon refuge et ma forteresse, mon Dieu en qui je veux mettre ma confiance. ” (Ps. 91:2). Jéhovah Dieu devient notre “ demeure ”, où nous résidons en sécurité

Accéder au “ lieu secret ” de Jéhovah implique que nous ayons noué des relations personnelles avec lui, ce qui constitue un privilège et une bénédiction. Cela passe d’abord par l’offrande de soi et le baptême. Ensuite, nous renforçons nos relations avec Dieu en nous approchant de lui — en étudiant la Bible, en le priant du fond du cœur et en lui obéissant sans réserve w10 15/2 26-27

“ C’est lui [Jéhovah] qui te délivrera du piège de l’oiseleur, de la peste qui cause des adversités. ” (Psaume 91:3). Dans l’Israël antique, un oiseleur capturait souvent les oiseaux avec des pièges
Satan, « l’oiseleur », observe attentivement les serviteurs de Jéhovah et pose des pièges conçus pour provoquer leur ruine spirituelle.

La Bible se sert des ailes de l’aigle pour illustrer la protection et le soutien que Dieu accorde à ses serviteurs fidèles (Psaume 91:4). On a vu des aigles adultes garder leurs ailes déployées pendant des heures pour protéger leurs oisillons, ou des mères entourer leurs petits de leurs ailes pour les abriter des vents froids. Pareillement, Jéhovah peut secourir ses fidèles, en particulier quand leur spiritualité est menacée. “ Pour être protégés sur le plan spirituel, nous devons demeurer sous les ailes de Jéhovah, autrement dit ne pas céder à l’esprit d’indépendance. Restons toujours près de Jéhovah et de son organisation comparable à une mère ; laissons-les nous guider et nous conseiller. ”TG 2001 15/6 page 26

Quelles idées de la lecture biblique de cette semaine puis-je utiliser en prédication ?

Dieu a-t-il eu un commencement ? Ps. 90:2:
“Avant que fussent nées les montagnes, ou que tu eusses enfanté comme dans les douleurs la terre et le sol productif, oui, depuis des temps indéfinis jusqu’à des temps indéfinis tu es Dieu.”
Est-ce conforme à la raison? C’est un fait que notre esprit ne peut saisir pleinement. Mais nous ne devons pas le nier pour autant. Prenons des exemples: 1) Le temps. Personne ne peut dire à quel moment le temps a commencé. S’il est vrai que notre vie a une fin, le temps, lui, n’en a pas. Nous ne rejetons pas la notion de temps simplement parce que nous n’en comprenons pas tous les aspects. Nous réglons plutôt notre vie en conséquence. 2) L’espace. Les astronomes n’ont trouvé ni commencement ni fin à l’espace. Ils ont beau aller toujours plus loin dans l’exploration de l’univers, ils découvrent toujours de nouvelles choses. Ils ne contestent pas ce que les faits démontrent; beaucoup d’entre eux pensent que l’espace est infini. Le même principe vaut pour l’existence de Dieu - rs 108-109


Michèle
Surveillant/e TJ
Surveillant/e TJ

Messages : 341
Date d'inscription : 19/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: JOYAUX DE LA PAROLE DE DIEU - Recherchons des perles spirituelles : PSAUMES 87-91 - SEMAINE DU 1er AOUT 2016

Message  JIJI-M le Mar 2 Aoû 2016 - 17:07

Merci michele,

Le point sur la prédication est très intéressant. Le commentaire incite à la réflexion.
Merci
avatar
JIJI-M
MODERATEUR
MODERATEUR

Messages : 1310
Date d'inscription : 22/05/2010
Localisation : RP

Revenir en haut Aller en bas

Re: JOYAUX DE LA PAROLE DE DIEU - Recherchons des perles spirituelles : PSAUMES 87-91 - SEMAINE DU 1er AOUT 2016

Message  Michèle le Mar 2 Aoû 2016 - 17:37

Merci JIJI-M

Nous en avons besoin surtout que nous rencontrons des personnes de plus en plus opposées au message et cela s'intensifiera C'est là qu'il faut une foi forte et une confiance totale à Jéhovah

Michèle
Surveillant/e TJ
Surveillant/e TJ

Messages : 341
Date d'inscription : 19/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: JOYAUX DE LA PAROLE DE DIEU - Recherchons des perles spirituelles : PSAUMES 87-91 - SEMAINE DU 1er AOUT 2016

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum