anipassion.com

JOYAUX DE LA PAROLE DE DIEU - Recherchons des perles spirituelles : PSAUMES 74-78 - SEMAINE DU 18 JUILLET 2016

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

JOYAUX DE LA PAROLE DE DIEU - Recherchons des perles spirituelles : PSAUMES 74-78 - SEMAINE DU 18 JUILLET 2016

Message  Michèle le Jeu 14 Juil 2016 - 21:08



JOYAUX DE LA PAROLE DE DIEU
Recherchons des perles spirituelles (8 min) : PSAUMES 74-78


Ps 78:2 : Comment ce verset s’applique-t-il prophétiquement au Messie ? (w11 15/8 11 § 14).


Le Messie enseignerait au moyen de paraboles et d’exemples. “ C’est par une parole proverbiale que je veux ouvrir ma bouche ”, a chanté le psalmiste Asaph (Ps. 78:2). Pourquoi peut-on dire que cette déclaration devait aussi s’appliquer à Jésus ? Parce que Matthieu l’affirme. Après avoir rapporté les exemples où Jésus compare le Royaume à un grain de moutarde et à du levain, l’évangéliste ajoute : “ [Jésus] ne leur parlait pas sans exemple ; pour que s’accomplisse ce qui avait été prononcé par l’intermédiaire du prophète, quand il a dit : ‘ Je veux ouvrir ma bouche par des exemples, je proclamerai des choses cachées depuis la fondation. ’ ” (Mat. 13:31-35). Pour enseigner avec efficacité, Jésus employait, entre autres choses, des paraboles et des exemples

Le fait que ce passage ait été composé sous l’inspiration divine des siècles avant la naissance de Jésus indique que Jéhovah avait décidé très longtemps à l’avance que le Messie enseignerait à l’aide d’exemples. C’est dire la valeur qu’il accorde à cette méthode d’enseignement.
Jésus a expliqué qu’il utilisait des exemples pour écarter les individus dont le cœur était “ devenu insensible ”
Comment ses exemples dévoilaient-ils les mobiles de ses auditeurs ? Dans certains cas, Jésus souhaitait qu’on lui demande des explications sur le sens de ses paroles. Les humbles n’hésitaient pas à le faire, les orgueilleux ou les indifférents s’en abstenaient. Ainsi, ses exemples révélaient la vérité à ceux qui la cherchaient vraiment, tout en la cachant à ceux qui étaient foncièrement orgueilleux
Les exemples de Jésus avaient bien d’autres mérites. Ils éveillaient l’intérêt, créaient des images mentales faciles à comprendre et, comme nous l’avons dit, favorisaient la mémorisation

En disciples du Christ, nous désirons imiter sa manière d’enseigner, notamment sa façon d’utiliser des exemples. Tout comme l’assaisonnement relève la saveur d’un plat, de bons exemples rendront notre enseignement plus attrayant. Des illustrations bien pensées peuvent également faciliter la compréhension de vérités importantes - cf 119

Jésus lui-même a expliqué qu’il recourait aux exemples pour trier les gens dont le cœur était insensible. Après qu’il a raconté à “ de grandes foules ” la parabole du semeur, ses disciples lui ont demandé : “ Pourquoi leur parles-tu en te servant d’exemples ? ” Jésus a répondu : “ À vous il est accordé de comprendre les saints secrets du royaume des cieux, mais à ces gens-là cela n’est pas accordé. C’est pourquoi je leur parle en utilisant des exemples, parce que, regardant, ils regardent en vain, et entendant, ils entendent en vain, et ils n’en saisissent pas non plus le sens ; et à leur égard s’accomplit la prophétie d’Isaïe, qui dit : ‘ En entendant, vous entendrez, mais en aucune façon vous n’en saisirez le sens ; et, regardant, vous regarderez, mais vous ne verrez absolument pas. Car le cœur de ce peuple est devenu insensible.
Qu’est-ce qui, dans les exemples de Jésus, opérait un tri parmi les gens ? Dans certains cas, ses auditeurs devaient creuser pour comprendre tout le sens de ses paroles. Les humbles étaient poussés à demander davantage de renseignements. Les exemples de Jésus révélaient donc la vérité à ceux dont le cœur en avait faim ; dans le même temps, ses exemples la cachaient à ceux dont le cœur était orgueilleux. Jésus était un enseignant exceptionnel - w02 1/9 14

Ps 78:40, 41 : Selon ces versets, quel effet nos actions peuvent-elles avoir sur Jéhovah ? (w12 1/11 14 § 5 ; w11 1/7 10).


L’exemple d’un frère : En étudiant la Bible, mon opinion sur Dieu a complètement changé. J’ai appris qu’il n’est pas la cause de la méchanceté et des souffrances et qu’il est lui-même peiné quand les gens agissent mal (Psaume 78:40, 41). J’ai pris la résolution de faire tout mon possible pour ne jamais attrister Jéhovah. Je voulais réjouir son cœur. J’ai arrêté de boire, de fumer et de me conduire de façon immorale. En mars 1994, je me suis fait baptiser Témoin de Jéhovah.

Jéhovah a-t-il des sentiments ? Le Psaume 78 raconte comment Dieu a agi avec l’Israël antique. Après avoir délivré la nation de l’esclavage en Égypte, Jéhovah lui a proposé d’entrer dans une relation spéciale avec elle. Il lui a promis que si elle continuait d’obéir à ses lois elle deviendrait son “ bien particulier ” et jouerait un rôle extraordinaire dans l’accomplissement de son dessein. Les Israélites ont accepté et sont entrés dans l’alliance de la Loi. Ont-ils rempli leur part du contrat ?
Ce psaume déclare : “ Que de fois ils se rebellèrent contre lui dans le désert ! ” (Verset 40). Le verset suivant ajoute : “ Maintes et maintes fois ils mirent Dieu à l’épreuve. ” (Verset 41). La rébellion dont il est question est récurrente. Cette mentalité détestable s’est manifestée très tôt : dans le désert, peu après leur sortie d’Égypte. La nation a commencé à murmurer contre Dieu, mettant en doute sa capacité et son désir de prendre soin d’elle. D’après un manuel de traduction biblique, l’expression “ ils se rebellèrent contre lui ” peut être “ rendue de façon idiomatique par ‘ ils ont endurci leurs cœurs contre Dieu ’ ou ‘ ils ont dit “ non ” à Dieu ’ ”. Pourtant, dans sa miséricorde, Jéhovah pardonnait à son peuple lorsque celui-ci se repentait. Mais ensuite Israël retombait dans ses pratiques et se rebellait de nouveau, persistant dans son attitude.

Que ressentait Jéhovah à chaque fois que son peuple inconstant se rebellait ? “ Ils le peinèrent ”, déclare le verset 40. Une autre version dit qu’ils “ lui causèrent du chagrin ”. Un ouvrage de référence commente : “ Cette expression signifie que la conduite des Hébreux était de nature à susciter de la douleur, tout comme la conduite d’un enfant désobéissant et rebelle. ” De même qu’un enfant indiscipliné peut causer une grande douleur affective à ses parents, pareillement les Israélites récalcitrants “ attristèrent le Saint d’Israël ”. — Verset 41.
Que nous enseigne ce psaume ? Il est rassurant de constater que Jéhovah est profondément attaché à ses adorateurs et qu’il ne les abandonne pas facilement. D’un autre côté, il est intéressant de savoir qu’il a des sentiments et que notre conduite peut avoir une incidence sur eux. Cette pensée vous touche-t-elle ? Vous pousse-t-elle à vouloir faire le bien ?
Au lieu de pratiquer le mal et de causer de la douleur à Jéhovah, nous pouvons choisir de mener une vie droite et ainsi lui faire plaisir. D’ailleurs, c’est exactement ce qu’il demande à ses adorateurs : “ Sois sage, mon fils, et réjouis mon cœur. ” (Proverbes 27:11). Le plus beau cadeau que nous puissions offrir à Jéhovah est de vivre de manière à réjouir son cœur

Jéhovah éprouve de la tendresse à l’égard des humains et s’intéresse intensément aux êtres qui l’entourent. La preuve en est qu’on peut le ‘peiner’ ou l’‘attrister’.
Dieu démontre l’étendue de son amour pour l’humanité par sa façon de considérer ceux qui transgressent ses lois. Bien qu’‘offensé’ et ‘affligé’ par leurs actions, il ne donne pas immédiatement libre cours à sa colère contre eux (Ps. 78:38-41, Jé). Dans sa miséricorde, il leur donne la possibilité de changer de conduite, car il n’éprouve aucun plaisir à faire exécuter un jugement défavorable contre eux.

Qu’est-ce que la lecture biblique de cette semaine m’apprend sur Jéhovah ?


Jéhovah peut également influer sur le cours des choses, de telle manière que le méchant serve inconsciemment Son dessein. Le psalmiste a dit : “ La fureur de l’homme te louera ; du reste des fureurs tu te ceindras. ” (Psaume 76:10). Jéhovah laisse parfois ses ennemis déverser leur fureur contre ses serviteurs, mais seulement dans la mesure qui est nécessaire pour discipliner ses serviteurs et les former. Tout ce qui dépasse cette mesure, Dieu s’en charge. w07 15/5 p. 19

75:4, 5, 10 — Que désigne le terme “ corne ” ?
Les cornes d’un animal sont une arme puissante. Le terme “ corne ” dénote donc le pouvoir ou la force. Jéhovah élève les cornes de ses serviteurs, il les élève à un rang supérieur, tandis qu’il ‘ abat les cornes des méchants ’. La recommandation de ne pas ‘ élever en haut notre corne ’ signifie que nous ne devrions pas adopter une attitude arrogante ou fière. Puisque c’est Jéhovah qui élève, il faut considérer l’attribution de responsabilités dans la congrégation comme venant de lui. — Psaume 75:7.

Le Psaume 75 nous prévient contre l’orgueil quand il dit: “N’élevez pas (...) votre corne.” (Verset 5). La corne était un symbole de force, de puissance (Deutéronome 33:17). Élever sa corne signifiait se comporter d’une manière hautaine. Le psalmiste avertit ici les méchants de ne pas prendre des airs arrogants à cause de l’apparente sécurité que leur procure la puissance, car ‘les cornes des méchants seront abattues’ par Jéhovah (Psaume 75:10). Cela encourage les serviteurs de Dieu à lui demeurer fidèles malgré l’apparente prospérité des méchants

Si Jéhovah manifeste une grande miséricorde envers ceux qui s’approchent de lui avec sincérité, il ne tolérera pas indéfiniment une situation qui outrage son saint nom, même ceux qui s’efforcent de cacher le nom de Dieu (Psaume 74:10, 22, 23). On ne se moque pas du Dieu de justice ; il n’épargnera pas aux pécheurs volontaires le châtiment que mérite leur conduite. Jéhovah est un “ Dieu miséricordieux et compatissant, lent à la colère et abondant en bonté de cœur et en vérité, [...] mais en aucun cas il n’accordera l’exemption de punition ”. (Exode 34:6, 7.) Conformément à ces paroles, il a parfois estimé nécessaire d’exécuter son jugement sur des individus qui avaient enfreint délibérément ses lois justes.
Quand des hommes prétendent que Dieu est responsable d’une situation qu’il déteste en réalité, ils salissent sa réputation. Ils traitent donc son nom “ sans respect ”. — Psaume 74:10.

Un psalmiste posa cette question: “Jusqu’à quand, ô Dieu, l’adversaire outragera-t-il? L’ennemi manquera-t-il de respect envers ton nom pour toujours?” (Ps. 74:10). Non, car les prophéties de la Bible montrent que Jéhovah agira bientôt ainsi: “À coup sûr, je sanctifierai mon grand nom, qui était profané parmi les nations, (...) et assurément les nations sauront que je suis Jéhovah.” — Ézéch. 36:23.

Un psaume qui relate les actions divines contre les hommes de guerre décrit Jéhovah comme “ enveloppé de lumière, plus majestueux que les montagnes de proie ”. (Ps 76:4.) Il se peut que “ les montagnes de proie ” représentent des royaumes agressifs

76:6 — En quel sens peut-on dire que “le conducteur de char” et “le cheval” se sont “endormis”? Jéhovah avait ordonné aux Israélites de se confier en lui, et non dans les chevaux et les chars. Ils n’avaient aucune raison de craindre les chevaux et les chars munis de faux que possédaient leurs ennemis, car Jéhovah pouvait rendre leurs ennemis impuissants, les faire ‘s’endormir’. Il est précisé ici qu’ils “se sont endormis profondément”, c’est-à-dire dans la mort (Jérémie 51:39). Voilà un avertissement dont feraient bien de tenir compte aujourd’hui les dirigeants mondiaux, qui mettent leur confiance dans leur armement. — Psaume 76:12.

Comment ‘ tenir compte de Jéhovah dans toutes nos voies ’ ?
Le psalmiste inspiré dit : “ Je méditerai sur toute ton action, et je veux m’intéresser à tes manières d’agir. ” (Psaume 77:12). Dieu étant invisible, pour cultiver l’intimité avec lui il est indispensable de méditer sur ses actions grandioses et sur ses manières d’agir envers ses serviteurs. TG 2000 15/1

C’est la dureté de cœur des humains, leur obstination et leur refus de profiter de sa compassion et de sa miséricorde qui obligent Jéhovah à adopter une attitude différente envers eux et à leur ‘ fermer ’ le flot de ses miséricordes. — Ps 77:9

Le fait qu’au Psaume 78 il soit question des “ puissants ”, autrement dit des “ anges ”, laisse entendre que Jéhovah fournissait peut-être la manne par l’intermédiaire d’anges (Psaume 78:25). Quoi qu’il en soit, le peuple avait toutes les raisons de remercier Dieu pour sa bonté. Or, la plupart des Israélites se sont montrés ingrats envers Celui qui les avait délivrés de l’esclavage en Égypte. En ce qui nous concerne, nous pourrions nous aussi considérer les dispositions de Jéhovah comme un dû et même céder à l’ingratitude si nous ne méditions pas sur sa bonté de cœur. Soyons donc reconnaissants à Jéhovah d’avoir fait consigner pour “ notre instruction ” le récit de la délivrance d’Israël et des événements qui l’ont suivie. — Romains 15:4.

En procurant la manne, Jéhovah ne cherchait pas uniquement à satisfaire les besoins physiques des quelque trois millions d’Israélites. Il voulait aussi ‘ les humilier et les mettre à l’épreuve ’, afin de les affiner et de les discipliner pour leur profit
Comment pouvons-nous tenir compte de cet avertissement ? En n’en venant jamais à considérer les enseignements bibliques ou la “ nourriture ” que nous recevons par l’intermédiaire de l’esclave fidèle et avisé comme ordinaires, insipides (Matthieu 24:45). À partir du moment où nous prenons les dons de Jéhovah comme allant de soi ou que nous les trouvons rébarbatifs, nos relations avec lui se refroidissent. w99 15/8 25

Quelles idées de la lecture biblique de cette semaine puis-je utiliser en prédication ?


77:6. «Je veux me souvenir de mon jeu d’instrument à cordes pendant la nuit ; avec mon cœur je veux m’inquiéter, et mon esprit cherchera soigneusement. » - Qui veut s’intéresser sincèrement aux vérités spirituelles et les chercher soigneusement doit accorder du temps à l’étude et à la méditation. Il est indispensable que nous nous ménagions un peu de solitude

D’où vient l’énergie du soleil ?
Qui a conçu cette centrale électrique cosmique ? Jéhovah Dieu. “ C’est toi, dit Psaume 74:16 à son sujet, qui as préparé le luminaire, oui le soleil. ” Jéhovah est la Source suprême de toute énergie

Les Israélites ne se montrèrent pas jaloux pour le culte pur de Jéhovah. “Par leurs images taillées ils excitèrent sans cesse sa jalousie.” (Psaume 78:58) La Bible avertit les chrétiens de se garder de l’idolâtrie (1 Jean 5:21). Les idolâtres impénitents figurent au nombre de ceux qui n’hériteront pas du Royaume de Dieu. — Galates 5:20, 21.

Pourquoi tant d’Israélites ont-ils jadis dévié du vrai culte? Parce que “leur cœur n’était pas ferme” envers Jéhovah (Psaume 78:37). D’autres sentiments peuvent chasser de notre cœur l’amour que nous éprouvions pour Dieu. D’après Jésus Christ, les inquiétudes de ce monde, le pouvoir de la richesse et les “plaisirs de cette vie” peuvent étouffer la parole de Dieu qui y était jadis plantée – TG 1983 1/1

En ‘ne continuant pas à dormir comme les autres’, les vrais chrétiens ont la possibilité de suivre l’excellent exemple de vigilance que leur donne Jéhovah. Les ‘autres’ ont peut-être l’impression que Jéhovah tarde à mettre fin au présent système avec toute sa corruption et ses injustices. Il y a donc de fortes chances pour que la “grande tribulation” les trouve ‘endormis’ quand elle viendra soudain sur eux. Mais il s’avérera que Jéhovah, lui, est bien éveillé. Ce qu’il fera alors correspondra à la description que donne Psaume 78:65, 66: “Alors Jéhovah se réveilla comme d’un sommeil, comme un puissant qui se dégrise du vin. Et il abattit ses adversaires par derrière; il leur infligea un opprobre d’une durée indéfinie.”.
C’est maintenant le temps de trouver notre joie à servir activement Jéhovah, à rester conscients de nos besoins spirituels ainsi que du caractère décisif des temps que nous vivons et à réagir favorablement aux commandements divins. C’est maintenant qu’il nous faut demeurer spirituellement éveillés – TG 1979 15/6

La terre et toute vie qui l’habite seront-elles détruites ? La terre ne sera jamais détruite. Elle a été “fondée pour toujours”. (Ps. 78:69) Dans ce cas, qu’est-ce qui prendra fin ? Un monde absolument nouveau remplacera le présent système de choses. – TG 1974 ¼

Le mauvais exemple des Israélites qui ont péri pour n’avoir pas eu foi dans les promesses de Jéhovah devrait nous servir d’avertissement (Psaume 78:37). Plutôt que de les imiter, soyons fermes, servons Dieu en ayant conscience qu’il n’y a pas de temps à perdre en ces derniers jours. “ Je vis chaque jour comme si le grand jour de Jéhovah était pour demain ”, a déclaré un ancien très expérimenté. — Yoël 1:15. – TG 2003 15/5 pages 23-24


Michèle
Surveillant/e TJ
Surveillant/e TJ

Messages : 341
Date d'inscription : 19/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum