JOYAUX DE LA PAROLE DE DIEU - Recherchons des perles spirituelles : PSAUMES 69-73 - SEMAINE DU 11 JUILLET 2016

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

JOYAUX DE LA PAROLE DE DIEU - Recherchons des perles spirituelles : PSAUMES 69-73 - SEMAINE DU 11 JUILLET 2016

Message  Michèle le Sam 9 Juil 2016 - 14:45



JOYAUX DE LA PAROLE DE DIEU

Recherchons des perles spirituelles (8 min) : PSAUMES 69-73


Ps 69:4, 21 : Comment ces versets s’appliquent-ils prophétiquement au Messie ? (w11 15/8 11 § 17 ; w11 15/8 15 § 15).

Le Messie serait haï sans raison (Ps. 69:4). Dans son Évangile, l’apôtre Jean cite ces propos de Jésus : “ Si je n’avais pas fait parmi eux les œuvres que personne d’autre n’a faites, ils n’auraient pas de péché ; mais maintenant ils nous ont vus et aussi haïs, moi ainsi que mon Père. Mais c’est pour que s’accomplisse la parole écrite dans leur Loi : ‘ Ils m’ont haï sans raison. ’ ” (Jean 15:24, 25). Souvent, la “ Loi ” désigne l’ensemble des Écritures (Jean 10:34 ; 12:34). Les Évangiles attestent que Jésus était haï, notamment des chefs religieux juifs. Par ailleurs, Christ a dit un jour : “ Le monde [...] a de la haine pour moi, parce que je témoigne à son sujet que ses œuvres sont mauvaises. ” — Jean 7:7.

Ils haïssaient et le message et ceux qui l’annonçaient. Ils détestaient l’Oint que Dieu allait installer au pouvoir dans le “royaume des cieux

On donnerait à boire du vinaigre et du fiel au Messie. On lit en Psaume 69:21 : “ Pour nourriture ils m’ont donné une plante vénéneuse, et pour ma soif ils ont voulu me faire boire du vinaigre. ” Matthieu raconte : “ Ils [...] donnèrent à boire du vin mélangé avec du fiel [à Jésus] ; mais, après l’avoir goûté, il refusa de boire. ” L’évangéliste ajoute qu’un peu plus tard quelqu’un courut prendre une éponge, l’imbiba de vin aigre, la mit sur un roseau et lui donna à boire. — Mat. 27:34, 48.
Il était prédit au sujet du Messie qu’on lui donnerait “ une plante vénéneuse ” pour nourriture (Ps 69:21). Cela se réalisa avant qu’il ne soit attaché sur un poteau, quand on lui offrit du vin mêlé de fiel. Mais après l’avoir goûté, Jésus refusa ce narcotique qui était probablement destiné à alléger ses souffrances. En rapportant l’accomplissement de la prophétie, Matthieu (27:34) employa le mot grec kholê (fiel), qu’on trouve aussi en Psaume 69:21 dans la Septante. Toutefois, le récit de l’Évangile selon Marc parle de myrrhe (Mc 15:23), ce qui a suscité l’idée qu’en l’occurrence la “ plante vénéneuse ” ou le “ fiel ” était de la “ myrrhe ”. Autre hypothèse : le breuvage additionné de drogue contenait et du fiel et de la myrrhe. it-2 600

“L’opprobre a brisé mon cœur, et la blessure est incurable”, disait la prophétie (Psaume 69:20). Ces paroles se sont-elles réalisées littéralement? C’est possible, car avant de mourir, Jésus Christ a vécu des heures éprouvantes sur les plans physique et émotionnel (Matthieu 27:46; Luc 22:44; Hébreux 5:7). Qui plus est, une rupture du cœur expliquerait pourquoi “du sang et de l’eau” se sont écoulés de la blessure qui lui a été infligée avec une lance juste après sa mort. En se brisant, le cœur ou une artère aurait fait couler du sang dans le thorax ou dans le péricarde, membrane remplie de liquide qui enveloppe le cœur, si bien qu’un trou à cet endroit aurait entraîné l’écoulement de ce qui semblait être “du sang et de l’eau”. — Jean 19:34

Ps 73:24 : Comment Jéhovah mène-t-il ses serviteurs à la gloire ? (w13 15/2 25 § 3-4).


Le psalmiste a exprimé sa certitude que Jéhovah le saisirait par la main droite et le mènerait à la véritable gloire (Psaume 73:24). Comment Jéhovah fait-il cela ? Il mène ses serviteurs humbles à la gloire en les honorant de nombreuses manières. Il leur donne la compréhension de sa volonté (1 Cor. 2:7). Il accorde à ceux qui écoutent sa Parole et qui lui obéissent l’honneur d’entretenir des relations personnelles et étroites avec lui (Jacq. 4:8).
Jéhovah confie également à ses serviteurs un trésor glorieux : le ministère chrétien (2 Cor. 4:1, 7). Et ce ministère mène à la gloire. Jéhovah promet à ceux qui prêchent pour le louer et pour faire du bien à leurs semblables : « Ceux qui m’honorent, je les honorerai » (1 Sam. 2:30). De tels serviteurs ont le bonheur de s’être fait un nom auprès de Jéhovah, et sont sans doute l’objet d’éloges de la part de leurs compagnons (Prov. 11:16 ; 22:1).
Jéhovah ‘ nous mènera à la gloire ’, c’est-à-dire à d’étroites relations avec lui.

Jéhovah mène ses serviteurs humbles à la gloire en les honorant de nombreuses manières. Il leur donne la compréhension de sa volonté. Il accorde à ceux qui écoutent sa Parole et qui lui obéissent l’honneur d’entretenir des relations personnelles et étroites avec lui – TG2013 15/2

Nous nous cramponnons à Jéhovah en appliquant les conseils de sa Parole, qui s’opposent souvent à la sagesse humaine

Qu’en est-il aujourd’hui ? Quelle gloire attend ceux qui se montrent humbles ? En plus de bénéficier de la faveur de Jéhovah et de bonnes relations avec lui, ils peuvent s’attendre à vivre l’accomplissement de ces paroles, qui ont été divinement inspirées au roi David : “ Les humbles posséderont la terre, et vraiment ils se délecteront de l’abondance de paix. ” Quel avenir glorieux !

Qu’est-ce que la lecture biblique de cette semaine m’apprend sur Jéhovah ?

70:1-5. Jéhovah entend nos appels à l’aide pressants. S’il permet qu’une épreuve persiste, il nous donnera la sagesse nécessaire pour faire face à la situation et la force dont nous avons besoin pour l’endurer. Il ne permettra pas que nous soyons tentés au-delà de ce que nous pouvons supporter.
Le Psaume 71, de toute évidence composé par David, déclare : “ Moi, j’attendrai constamment, oui j’ajouterai à toute ta louange. Ma bouche racontera ta justice, tout au long du jour, ton salut. ” (Psaume 71:14, 15). Loin d’être frustré d’attendre, David a manifesté la joie qu’il éprouvait à louer Jéhovah avec ardeur et à affermir autrui dans le vrai culte. — Psaume 71:23.
Attendre Jéhovah, ce n’est pas comme attendre un bus qui a du retard — situation parfois exaspérante. C’est plutôt comme lorsque des parents attendent que leur enfant grandisse jusqu’à devenir un adulte dont ils pourront être fiers. Avant d’arriver à ce résultat, ils vivent des années d’activité intense : il faut former, éduquer, discipliner. Pareillement, nous qui attendons Jéhovah, nous goûtons au bonheur en aidant autrui à s’approcher de Dieu. Nous voulons nous aussi obtenir l’approbation de Dieu et, finalement, le salut. Nous attendons Jéhovah avec joie. Nous sommes certains qu’il tiendra ses promesses
w07 1/3 p. 17-19

Quelles idées de la lecture biblique de cette semaine puis-je utiliser en prédication ?

‘Vous êtes-vous jamais demandé si Dieu se souciait de l’injustice et des souffrances qui accablent les hommes ? Ps. 72:12-14.
Dieu a choisi son Fils, Jésus, pour diriger toute l’humanité (Psaume 2:4-8). Jésus viendra au secours des pauvres, et il mettra un terme à l’oppression et à la violence - w15 1/10 16 § 3

Imaginez ce que sera l’avenir des justes dans le monde nouveau promis par Dieu, sous le règne du Grand Salomon. “ Il y aura abondance de grain sur la terre ; sur le sommet des montagnes, ce sera la profusion. ” (Psaumes 72:16). En général, il n’y a pas de cultures sur le sommet des montagnes. Ce verset suggère donc que la terre deviendra particulièrement fertile. Elle produira “ comme au Liban ”, une région très riche à l’époque de Salomon. Rendez-vous compte : plus de pénuries alimentaires, plus de malnutrition, plus personne ne souffrant de la faim. w10 15/8 32 § 19-20

« Dans le Souverain Seigneur Jéhovah j’ai placé mon refuge » (Psaume 73:28). Pourquoi l’homme qui a écrit ce psaume a-t-il voulu absolument dire qu’il faisait confiance à Jéhovah ? Un peu plus tôt, cet homme avait observé les gens méchants. Au début, il avait eu l’impression que ces gens n’avaient jamais de problèmes. Donc il se demandait si ce n’était pas pour rien qu’il avait gardé son cœur pur et qu’il était resté honnête (Psaume 73:2, 3, 13, 21). Mais après, quand il est entré dans « le sanctuaire grandiose de Dieu », il a changé de point de vue. Il a décidé de rester l’ami de Dieu (Psaume 73:16-18). Cet homme a tiré une leçon de son erreur : quelqu’un qui veut être l’ami de Jéhovah doit accepter ses conseils et faire partie de son peuple (Psaume 73:24).

Si quelqu’un nous dit : ‘Pourquoi Dieu permet-il la souffrance?’
Nous pouvons répondre: (si votre interlocuteur s’inquiète de l’injustice qui règne dans le monde): ‘La Bible nous donne la raison des conditions actuelles (Eccl. 4:1; 8:9). Savez-vous qu’elle prédit aussi ce que Dieu va faire pour nous en libérer (Ps. 72:12 « Car il délivrera le pauvre qui crie au secours, ainsi que l’affligé et quiconque n’a personne pour lui venir en aide »

“ Presque toutes les personnes à qui nous parlons ont subi un jour une injustice. Pensez-vous qu’il existe une solution à l’injustice ? [Laisser répondre.] Une prophétie parle d’un dirigeant qui mettra un terme à l’injustice. Regardez ce qu’elle dit. [Lire Psaume 72:11-14.]


Michèle
Surveillant/e TJ
Surveillant/e TJ

Messages : 353
Date d'inscription : 19/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum