JOYAUX DE LA PAROLE DE DIEU - Recherchons des perles spirituelles : PSAUMES 60-68 - SEMAINE DU 4 JUILLET 2016

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

JOYAUX DE LA PAROLE DE DIEU - Recherchons des perles spirituelles : PSAUMES 60-68 - SEMAINE DU 4 JUILLET 2016

Message  Michèle le Sam 2 Juil 2016 - 17:01



JOYAUX DE LA PAROLE DE DIEU

Recherchons des perles spirituelles (8 min) : PSAUMES 60-68


Ps 63:3 : Pourquoi la bonté de coeur de Jéhovah est-elle meilleure que la vie ? (w06 1/6 11 § 8).


La bonté de cœur de Dieu est meilleure que la vie ’, car sans elle la vie n’aurait aucun sens. Nous avons tout intérêt à cultiver l’amitié avec Jéhovah
Quel prix attachez-vous à l’amour de Dieu ? Êtes-vous d’accord avec David, qui a écrit : “ Parce que ta bonté de cœur est meilleure que la vie, mes lèvres te loueront. Ainsi je te bénirai pendant ma vie ; en ton nom j’élèverai mes paumes. ” (Psaume 63:3, 4). La vie dans le monde actuel a-t-elle à offrir quelque chose qui vaille mieux que l’amour et l’amitié fidèles de Dieu ? Vaut-il mieux, par exemple, exercer un métier lucratif ou connaître la paix de l’esprit et le bonheur parce qu’on entretient des relations étroites avec Dieu (Luc 12:15) ? Ceux qui demeurent fidèlement dans son amour peuvent avoir la certitude que Dieu leur réserve un avenir éternel, un avenir que le monde est incapable de garantir - w01 15/10 15-16

Une vie dans laquelle Dieu n’a pas de place est dépourvue de sens véritable. Mais l’amour fidèle de Jéhovah envers David a profondément enrichi sa vie. L’intimité de Dieu procure toujours une vie pleine de sens à ses serviteurs fidèles, les assure de l’aide et de la direction divines, et leur permet d’espérer vivre éternellement heureux. - w86 15/10 30

Il est préférable de bénéficier de la bonté de cœur du Créateur, ce qui suppose des relations étroites avec lui, que de posséder simplement la vie
Cette expression de la bonté de cœur de Dieu n’est-elle pas autrement meilleure que notre vie présente, si courte et si précaire? Entrer dans un nouvel ordre de choses pour jouir enfin d’une vie qui ait un sens, grâce à cette bonté de cœur, voilà un but qui mérite d’être atteint

Le but de David dans la vie était de louer Jéhovah Dieu pour sa bonté de cœur, pour sa sollicitude active. Le psalmiste accordait plus de valeur à la bonté de cœur de Jéhovah qu’à l’existence elle-même, car c’était l’amour fidèle que Dieu lui témoignait qui donnait un véritable sens à sa vie. C’est pourquoi David se sentait obligé de continuer à louer Jéhovah. Il était déterminé à bénir le Très-Haut, c’est-à-dire à parler en bien de lui tout le reste de sa vie. Il remerciait Jéhovah, élevant ses mains en un geste de prière

David voulait dire qu’il préférait perdre la vie que la faveur de Jéhovah. Tout ce que David pouvait souhaiter posséder dans l’éternité et toutes les joies qu’il pouvait espérer éprouver dépendaient de Dieu. David n’ignorait pas non plus qu’à maintes reprises Jéhovah lui avait témoigné sa compassion et l’avait soutenu fidèlement. Tout cela était une preuve de la bonté de cœur de Dieu. Pour lui, la bonté de cœur de Jéhovah était plus importante que sa vie humaine temporaire (I Chron. 29:14, 15). Est-ce ce que vous pensez ? La bonté de cœur ou l’amour fidèle de Celui qui peut vous donner la vie éternelle n’est-elle pas plus précieuse que la vie mortelle que vous avez aujourd’hui mais qui demain vous échappera ?

Ps 68:18 : Qui étaient les « dons sous forme d’hommes » ? (w06 1/6 10 § 5).


Il s’agissait des hommes qui avaient été faits captifs lors de la conquête de la Terre promise et dont certains furent par la suite mis à la disposition des Lévites pour les seconder dans leurs tâches. — Ezra 8:20.

Quand Paul a employé l’expression “ dons en hommes ”, il citait les paroles de David, qui avait dit de Jéhovah : “ Tu es monté en haut ; tu as emmené des captifs ; tu as pris des dons sous forme d’hommes. ” (Psaume 68:18). Alors que les Israélites se trouvaient en Terre promise depuis un certain nombre d’années, Jéhovah était, en quelque sorte, “ monté ” sur le mont Sion pour faire de Jérusalem la capitale du royaume d’Israël sur lequel régnait David. Mais qui étaient les “ dons sous forme d’hommes ” ? Il s’agissait des hommes qui avaient été faits captifs lors de la conquête du pays et dont certains furent par la suite mis à la disposition des Lévites pour les seconder dans leurs tâches au tabernacle. — Ezra 8:20.
Dans sa lettre aux Éphésiens, Paul indique que les paroles du psalmiste ont un accomplissement plus grand au sein de la congrégation chrétienne. Paraphrasant Psaume 68:18, il écrit : “ Or, à chacun de nous la faveur imméritée a été donnée selon que le Christ a mesuré le don gratuit. C’est pourquoi il dit : ‘ Quand il est monté en haut, il a emmené des captifs ; il a donné des dons en hommes. ’ ” (Éphésiens 4:7, 8). En l’occurrence, Paul applique le psaume à Jésus en sa qualité de représentant de Dieu. Par sa fidélité, Jésus a “ vaincu le monde ”. (Jean 16:33.) Il a aussi triomphé de la mort et de Satan, puisque Dieu l’a ressuscité d’entre les morts (Actes 2:24 ; Hébreux 2:14). En 33 de notre ère, après avoir été ressuscité, il est monté “ bien au-dessus de tous les cieux ”, plus haut que toute autre créature céleste (Éphésiens 4:9, 10 ; Philippiens 2:9-11). Étant vainqueur, Jésus a pris des “ captifs ”chez l’ennemi - w99 1/6 9-10

Qu’est-ce que la lecture biblique de cette semaine m’apprend sur Jéhovah ?


Nos prières révèlent également à quel point nous comptons sur Jéhovah. “ [Jéhovah,] tu as été pour moi un refuge, a chanté David, une tour forte face à l’ennemi. Je veux être l’hôte de ta tente pour des temps indéfinis ; je veux me réfugier au secret de tes ailes. ” (Ps. 61:3, 4). Quand Dieu ‘ étend sur nous sa tente ’ figurément parlant, il nous protège et prend soin de nous (Rév. 7:15). Qu’il est réconfortant de pouvoir parler à Jéhovah avec la certitude qu’il est ‘ avec nous ’ quelles que soient les épreuves que pourrait subir notre foi !

David s’est senti poussé à dire à Jéhovah : “ Je veux exécuter des mélodies pour ton nom à jamais, pour m’acquitter de mes vœux jour après jour. ” (Ps. 61:8). David savait que lorsqu’on fait un vœu, on le fait d’une façon entièrement volontaire. Cependant, il était également conscient que s’il faisait un vœu, il était tenu de s’en acquitter. Malgré cela, il louait Jéhovah pour la possibilité qu’il avait de s’acquitter de ses vœux jour après jour.
Quand nous nous sommes voués à Jéhovah, c’est de notre plein gré que nous avons fait le vœu d’accomplir sa volonté. Nous nous sommes reniés nous-mêmes et avons fait du service pour Jéhovah la principale raison d’être de notre vie. C’est pourquoi nous devons nous aussi nous acquitter de notre vœu jour après jour - km 7/96 1

Jéhovah, étant Celui ‘qui entend la prière’, il les écoute lorsqu’ils implorent son aide afin de pouvoir se saisir de la joyeuse espérance qu’il leur propose (Psaume 65:2). Par l’intermédiaire de sa Parole, la Bible, il encourage tous ses serviteurs à venir à lui quand ils le désirent. Il est toujours là, désireux qu’ils lui fassent part de leurs préoccupations les plus intimes. À vrai dire, il les exhorte à ‘persévérer dans la prière’, à ‘prier sans cesse’. Jéhovah souhaite que tous les chrétiens l’invoquent constamment dans la prière, qu’ils épanchent leur cœur devant lui, et cela au nom de son Fils bien-aimé, Jésus Christ.
w91 15/12 14

“ Un Dieu aux actes sauveurs ”-
Le psalmiste David a écrit : “ Le vrai Dieu est pour nous un Dieu aux actes sauveurs. ” (Psaume 68:20). Jéhovah a démontré bien des fois qu’il est capable de sauver ses serviteurs, que ce soit en les protégeant contre des dangers ou en leur donnant la force d’endurer les épreuves - w06 1/5 14

68:30 — Que signifie la demande de ‘ réprimander la bête sauvage des roseaux ’ ? Présentant les ennemis d’Israël sous les traits de bêtes sauvages, David demandait à Jéhovah de les réprimander, de mettre un frein à leur pouvoir de faire du mal. Dans la Bible, le verbe “ réprimander ”, qui ne vise pas que des humains, signifie aussi “ mettre obstacle à ”, “ mettre un terme à quelque chose ”. Présentant les ennemis du peuple de Dieu sous les traits d’animaux, le psalmiste demanda au Très-Haut de mettre obstacle à leur pouvoir de faire du mal

Soyons fidèles aux promesses que nous faisons à Dieu - C’est à la fois du cœur et de l’esprit que viennent les promesses sincères. Donc, renforçons les promesses que nous faisons à Jéhovah en lui ouvrant notre cœur dans la prière, en lui parlant honnêtement de nos craintes, de nos désirs et de nos faiblesses. Nous serons encore plus déterminés à rester fidèles à notre promesse si nous prions à ce sujet. Nous pourrions considérer nos promesses à Dieu comme des dettes. Lorsque les dettes sont importantes, le remboursement se fait progressivement. Pareillement, il nous faudra du temps pour remplir certaines promesses faites à Jéhovah. Mais en lui donnant régulièrement ce que nous pouvons, nous montrons que nous avons bien l’intention de faire ce que nous disons, ce qui nous vaudra sa bénédiction. Nous prouverons que nous prenons nos promesses au sérieux en en faisant souvent l’objet de nos prières, peut-être même chaque jour. Notre Père céleste verra ainsi que nous sommes sincères. Ce sera également pour nous un rappel régulier. À cet égard, David nous a laissé un bel exemple. Dans un chant, il a imploré Jéhovah en ces termes : “ Entends, ô Dieu, mon cri suppliant. Sois attentif à ma prière. [...] Je veux exécuter des mélodies pour ton nom à jamais, pour m’acquitter de mes vœux jour après jour. ” — Psaume 61:1, 8

Quelles idées de la lecture biblique de cette semaine puis-je utiliser en prédication ?


Preuve de l’abondance des choses nécessaires à la vie dans le Monde Nouveau
: Ps. 67:6 “La terre donnera son fruit ; Dieu, notre Dieu, nous bénira.

Ps. 65:2 « Ô toi qui entends la prière, oui jusqu’à toi viendront des gens de toute chair. » Notre nationalité, la couleur de notre peau ou notre condition sociale n’ont aucune importance dans ce domaine. Ce qui compte, ce sont les mobiles de notre cœur et notre mode de vie. Lorsque nous sommes précis dans nos prières, nous percevons plus nettement les réponses de Jéhovah, même si elles sont parfois discrètes. Les réponses à nos prières rendront Jéhovah plus réel à nos yeux. Également, plus nous exprimerons à Jéhovah nos préoccupations profondes, plus il s’approchera de nous.

L’importance d’étudier - Grâce à de bonnes habitudes d’étude, nous pouvons mieux connaître Jéhovah et nous approcher de lui (Psaume 63:1-8). L’étude, il est vrai, est un travail, mais un travail agréable et enrichissant. Elle requiert cependant du temps

Le seul espoir de connaître un avenir vraiment meilleur réside en Jéhovah Dieu que le psalmiste biblique pria en ces termes : “Prêtes-nous assistance contre la détresse, car il est futile, le salut qui vient de l’homme terrestre.” (Ps. 60:11). Seul le Royaume de Dieu confié à Jésus Christ, le “Prince de paix”, pourra établir une paix et une sécurité éternelles. — És. 9:6, 7. – TG 1976 15/7


Michèle
Surveillant/e TJ
Surveillant/e TJ

Messages : 341
Date d'inscription : 19/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: JOYAUX DE LA PAROLE DE DIEU - Recherchons des perles spirituelles : PSAUMES 60-68 - SEMAINE DU 4 JUILLET 2016

Message  GwadaNel le Mar 5 Juil 2016 - 9:56

juste merci pour tes recherches
avatar
GwadaNel
Témoin de Jéhovah
Témoin de Jéhovah

Messages : 74
Date d'inscription : 20/05/2015
Localisation : Aubervilliers

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum