Il ne brisera pas le roseau broyé ; quant à la mèche de lin qui faiblit,

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Il ne brisera pas le roseau broyé ; quant à la mèche de lin qui faiblit,

Message  Gédéon22 le Ven 1 Juil 2016 - 9:23

Vendredi 1er juillet
Il ne brisera pas le roseau broyé ; quant à la mèche de lin qui faiblit, il ne l’éteindra pas (Is. 42:3).
L’apôtre Matthieu a appliqué ces paroles d’Isaïe à Jésus (Mat. 12:20). La tendresse de Jésus l’incitait à parler avec tendresse, notamment aux opprimés. Il parlait d’une façon qui faisait du bien aux gens comparables à des roseaux froissés, ou à des mèches de lampe à huile sur le point de s’éteindre. Il prêchait un message d’espoir « pour panser ceux qui [avaient] le cœur brisé » (Is. 61:1). Il a invité ceux « qui pein[aient] et qui [étaient] chargés » à venir à lui, leur promettant qu’ainsi, ils « trouver[aient] du réconfort » (Mat. 11:28-30). Il a donné à ses disciples l’assurance que Dieu se soucie tendrement de chacun de Ses adorateurs, y compris des « petits », c’est-à-dire ceux que le monde considère comme sans valeur (Mat. 18:12-14 ; Luc 12:6, 7). Comment imiter la tendresse de Jésus ? Peut-être que la tendresse n’est pas innée chez nous, mais la Bible nous encourage à la cultiver. De plus, la tendresse nous donne envie d’améliorer la vie des autres, en particulier de ceux qui ressemblent à un roseau froissé ou à une mèche qui fume. w15 15/2 1:13-15.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Gédéon22
MODERATEUR
MODERATEUR

Messages : 3542
Date d'inscription : 10/12/2013
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum