Gardez en vous cette attitude mentale qui était aussi en Christ Jésus (Phil. 2:5).

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Gardez en vous cette attitude mentale qui était aussi en Christ Jésus (Phil. 2:5).

Message  Gédéon22 le Lun 30 Mai 2016 - 10:46

Lundi 30 mai
Gardez en vous cette attitude mentale qui était aussi en Christ Jésus (Phil. 2:5).
Quel état d’esprit Jésus manifestait-il ? Il était humble. L’humilité le poussait à faire preuve d’abnégation dans le ministère. Dans son esprit, prêcher la bonne nouvelle du Royaume de Dieu était la chose la plus importante (Marc 1:38 ; 13:10). Jésus considérait la Parole de Dieu comme l’autorité suprême (Jean 7:16 ; 8:28). Il étudiait assidûment les Saintes Écritures afin de pouvoir les citer, les défendre et les expliquer. Si nous sommes humbles et assidus dans le ministère et dans notre étude biblique individuelle, notre mentalité ressemblera davantage à celle de Christ. Même dans sa position élevée, Jésus se soumettra humblement à la volonté de son Père, ce que nous devrions faire nous aussi (1 Cor. 15:28 ; Phil. 2:9-11). Comment ? En soutenant de tout cœur l’œuvre que nous avons reçu l’ordre d’accomplir et qui consiste à « fai[re] des disciples de gens d’entre toutes les nations » (Mat. 28:19). Nous voulons par ailleurs « pratiqu[er] envers tous ce qui est bon » en faisant du bien à notre prochain et à nos frères (Gal. 6:10). w14 15/10 4:17, 18.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Gédéon22
MODERATEUR
MODERATEUR

Messages : 3595
Date d'inscription : 10/12/2013
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gardez en vous cette attitude mentale qui était aussi en Christ Jésus (Phil. 2:5).

Message  Dov le Lun 30 Mai 2016 - 11:22

Os: “Ayez entre vous la pensée même qui fut en Christ Jésus: Lui qui, subsistant en forme de Dieu, n’a pas estimé comme une usurpation d’être égal à Dieu.” (Od emploie une expression analogue; Jé dit que Jésus “ne retint pas jalousement le rang qui l’égalait à Dieu”.) Par contre, dans MN la fin de ce passage est ainsi rendue: “Jésus, lequel, bien qu’il existât dans la forme de Dieu, n’a pas songé à une usurpation [grec harpagmon], à savoir pour être égal à Dieu.” (BFC, Ce, Da, Sg, SO et TOB donnent la même idée.)
Laquelle de ces deux options s’accorde avec le contexte? Au verset 5, Paul conseille aux chrétiens d’imiter le Christ sur l’attitude en question. Ses lecteurs pouvaient-ils penser que pour eux ce ne serait pas une “usurpation”, mais un droit d’“être égal à Dieu”? Certainement pas. En revanche, ils pouvaient imiter quelqu’un qui n’avait “pas songé à une usurpation, à savoir pour être égal à Dieu”. (MN.) (Voir Genèse 3:5.) Cette leçon s’harmonise aussi avec les paroles suivantes de Jésus Christ: “Le Père est plus grand que moi.” — Jean 14:28.
Un commentaire biblique déclare: “On ne trouve aucun passage où [harpazô] ou l’un quelconque de ses dérivés [y compris harpagmon] ait le sens de ‘garder’ ou de ‘retenir’. Il semble que ce verbe signifie invariablement ‘ravir, s’emparer de’. Il n’est donc pas possible de passer du sens premier, ‘saisir’, à l’idée totalement différente de ‘garder’.” — The Expositor’s Greek Testament (Grand Rapids, 1967) de W. Robertson Nicoll, tome III, pp. 436, 437.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Dov
ADMINISTRATEUR
ADMINISTRATEUR

Messages : 2403
Date d'inscription : 02/06/2014

http://tv.jw.org/#home

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum