JOB 28-32• Recherchons des perles spirituelles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

JOB 28-32• Recherchons des perles spirituelles

Message  Ps27:4 le Mer 13 Avr 2016 - 21:53

JOB 28-32• Recherchons des perles spirituelles.

bonjour bonne reception a vs toussss....... clin d\'oeil restez cool
Jb 32:2 : En quel sens Job « déclarait[-il] juste son âme plutôt que Dieu » ?
(w15 1/7 12 § 2 ; Job a subi différentes épreuves qui semblaient injustes. Il en a conclu à tort que Dieu ne se souciait pas qu’il garde sa foi ou non (Job 9:20-22). Job était si juste à ses yeux qu’il donnait l’impression de se déclarer plus juste que Dieu (Job 32:1, 2 ; 35:1, 2).
it-1 610 § 7). Ceux qui veulent paraître justes. Dieu seul peut déclarer juste un homme ; il ne sert donc à rien de vouloir paraître juste grâce à notre propre mérite ou en ajoutant foi au jugement que d’autres portent sur notre justice. Bien que n’ayant accusé Dieu d’aucun mal, Job fut repris pour avoir ‘ déclaré juste son âme plutôt que Dieu ’. (Jb 32:1, 2.) Jésus reprit indirectement l’homme versé dans la Loi qui l’interrogeait sur la manière d’obtenir la vie éternelle, parce que cet homme essayait de démontrer qu’il était juste (Lc 10:25-37). Jésus condamna les Pharisiens qui cherchaient à se déclarer justes devant les hommes (Lc 16:15). L’apôtre Paul, en particulier, montra que, tous les humains étant imparfaits et pécheurs, personne ne pouvait obtenir d’être déclaré juste en essayant d’établir sa propre justice par les œuvres de la Loi mosaïque (Rm 3:19-24 ; Ga 3:10-12). Il montra que c’est par la foi en Christ Jésus qu’on obtient véritablement cette déclaration de justice (Rm 10:3, 4). La lettre de Jacques, divinement inspirée, complète la déclaration de Paul en indiquant que cette foi doit être rendue vivante, non par les œuvres de la Loi, mais par les œuvres de la foi, comme ce fut le cas pour Abraham et Rahab. — Jc 2:24, 26.
Jb 32:8, 9 : Pourquoi Élihou a-t-il estimé pouvoir parler même s’il était plus jeune que ses auditeurs ?
(w06 15/3 16 § 1 ; Il ne suffit pas d’être âgé pour être sage. Il faut comprendre la Parole de Dieu et être guidé par son esprit.
it-1 117 § 2). Tout comme nombre des rois et des prêtres d’Israël, les “ anciens ” (ou “ hommes d’âge mûr ”) en général ne s’acquittèrent pas fidèlement de leurs responsabilités envers Dieu et le peuple (1R 21:8-14 ; Éz 7:26 ; 14:1-3). Parce que les Israélites avaient perdu le soutien de Dieu, ‘ des garçons deviendraient leurs princes ’ et ‘ l’homme peu considéré se déchaînerait contre celui qu’on doit honorer ’. (Is 3:1-5.) Ainsi, les Écritures hébraïques soulignent que l’âge n’est pas suffisant en soi, que “ les cheveux gris sont une couronne de beauté ” à condition seulement qu’“ ils se trouvent dans la voie de la justice ”. (Pr 16:31.) Ce ne sont pas “ ceux qui ont abondance de jours qui sont sages, ni les vieillards qui comprennent le jugement ”, mais ce sont ceux qui, en plus d’avoir de l’expérience, sont guidés par l’esprit de Dieu et ont acquis l’intelligence de sa Parole. — Jb 32:8, 9 ; Ps 119:100 ; Pr 3:5-7 ; Ec 4:13.
Qu’est-ce que la lecture biblique de cette semaine m’apprend sur Jéhovah ?
w02 15/5 p. 22-23 § 19-20 Montrons de la bonté de cœur à ceux qui en ont besoin ***
Pareillement de nos jours, il faut particulièrement user de bonté de cœur envers ceux qui en ont besoin (Proverbes 19:17). Nous devrions imiter le patriarche Job, qui prenait soin de “ l’affligé qui criait au secours, [de] l’orphelin de père et [de] quiconque n’avait personne pour lui venir en aide ” ainsi que de “ celui qui allait périr ”. Job ‘ réjouissait le cœur de la veuve ’ et ‘ était devenu des yeux pour l’aveugle, et des pieds pour le boiteux ’. — Job 29:12-15.
LEÇON… Toutes les congrégations chrétiennes comptent des ‘ affligés qui crient au secours ’. Leurs cris peuvent être causés par la solitude, le découragement, un sentiment d’indignité, la déception, une maladie grave ou la mort d’un être cher. Quelle qu’en soit la cause, tous ces chers compagnons ont des besoins qui peuvent et qui devraient être comblés par nos actes répétés et volontaires de bonté de cœur. — 1 Thessaloniciens 5:14.

*** fy chap. 9 Les familles monoparentales peuvent réussir ***
. Jéhovah se soucie des familles monoparentales
Les Écritures parlent à plusieurs reprises de l’“ orphelin de père ” et de la “ veuve ”.
Job 31:16-22.) Jéhovah Dieu n’était pas insensible à leurs difficultés. Le psalmiste a qualifié Dieu de “ père des orphelins de père et juge des veuves ”. (Psaume 68:5.) Il ne fait pas de doute que Jéhovah se soucie toujours des familles monoparentales d’aujourd’hui ! De fait, sa Parole énonce des principes dont l’application les aide à réussir.
***
w98 1/8 p. 12 § 18 Jéhovah : la Source de la vraie justice et du droit ***
Nous pouvons être sûrs que si, à l’exemple de Job, nous ‘ nous revêtons de justice ’ et faisons ‘ du droit notre manteau sans manches ’, Jéhovah nous bénira (Job 29:14).

*** w00 15/6 p. 17-19 § 2 “ Vous êtes tous frères ” ***
Voilà pourquoi les chrétiens ne disent pas “ Ancien Untel ” pour parler d’un surveillant, comme si “ ancien ” était un titre honorifique (Job 32:21, 22). De leur côté, les anciens qui saisissent l’esprit du conseil de Jésus honorent les membres de la congrégation comme Jéhovah honore ses adorateurs fidèles et Jésus Christ ses disciples.

*** w01 1/8 p. 12 § 2 Que vos progrès soient manifestes ! ***
On reconnaît la maturité d’une personne à son discernement, à sa perspicacité, à sa sagesse, etc. (Job 32:7-9.) C’est un régal de côtoyer des gens qui manifestent de telles qualités dans leur état d’esprit et leurs actions, et de collaborer avec eux.
La grande leçon à tirer de la maturité chrétienne est que notre objectif n’est pas d’acquérir une connaissance ou un savoir impressionnants ni de cultiver des traits de personnalité apprêtés. Notre objectif est que l’esprit de Dieu agisse librement dans notre vie. Dans la mesure où nos pensées et nos actions seront guidées par l’esprit de Dieu, nous deviendrons spirituellement mûrs

**

* w05 15/11 p. 11 L’art d’écouter avec amour ***
Les compagnons de Job avaient entendu pas moins de dix de ses discours. Il s’est pourtant exclamé : “ Ah ! si j’avais quelqu’un qui m’écoute. ” (Job 31:35). Pourquoi ? Parce que ses compagnons l’avaient certes écouté, mais ils ne lui avaient apporté aucun soulagement
LEÇON…….La faculté d’écouter avec amour n’est pas innée ; c’est un art qui s’apprend à force d’efforts et de discipline. Et cela en vaut la peine. Écouter attentivement les autres quand ils parlent est une marque d’amour. Cela contribue aussi à notre bonheur. Il est donc sage de cultiver l’art d’écouter avec amour.

*** w05 15/1 p. 21 “ Soyez hospitaliers les uns envers les autres ” ***
L’hospitalité, définie comme ‘ la générosité de cœur, la sociabilité qui dispose à ouvrir sa porte, à accueillir quelqu’un chez soi, étranger ou non ’, caractérise depuis longtemps les vrais adorateurs de Jéhovah. . Et, à propos de sa propre attitude envers les étrangers, le patriarche Job a dit : “ Aucun résident étranger ne passait la nuit dehors ; mes portes, je les laissais ouvertes sur le sentier. ” — Job 31:32.

fy chap. 10 p. 116-117 § 3-4 Quand un membre de la famille est malade ***
(Job 30:17, 30). De nos jours, Satan ne frappe pas les serviteurs de Dieu d’une maladie comme il l’a fait pour Job. Néanmoins, l’imperfection humaine, les tensions de la vie quotidienne et la dégradation de notre environnement font qu’inévitablement nous tombons parfois malades. Malgré les précautions que nous prenons, nous sommes tous sujets à la maladie, même si peu d’entre nous souffriront autant que Job. Quand la maladie frappe notre maisonnée, ce peut être un véritable combat à mener

hf part. 2 sect. 2 PRÉSERVEZ VOTRE CŒUR
CE QUE LA BIBLE DIT : « Tout homme qui continue à regarder une femme de manière à éprouver une passion pour elle a déjà commis l’adultère avec elle dans son cœur » (Matthieu 5:28). Nourrir des pensées immorales, c’est d’une certaine manière être infidèle à son conjoint.
« Préserve[z] [votre] cœur », dit Jéhovah (Proverbes 4:23 ; Jérémie 17:9). Il vous faut pour cela surveiller vos yeux (Matthieu 5:29, 30). Suivez l’exemple de Job, un patriarche qui a fait une « alliance » avec ses yeux afin de ne jamais regarder une autre femme avec désir (Job 31:1). Soyez résolu à ne jamais regarder de pornographie. Et soyez déterminé à ne développer aucun sentiment amoureux pour quelqu’un d’autre que votre conjoint.
*** cl chap. 17 p. 171 § 8 ‘ Ô profondeur de la sagesse de Dieu ! ’ ***
Job 28:11-28 Quelle est la valeur de la sagesse divine, et qu’avons-nous à gagner à en faire l’objet de notre méditation ?
. La sagesse de Jéhovah n’est donc pas purement théorique. Elle est pratique et efficace. Fort de son immense connaissance et de son intelligence aiguë, Jéhovah prend toujours les meilleures décisions possibles, dont il assure ensuite le succès par une manière de procéder idéale. Voilà ce qu’est la vraie sagesse ! En Jéhovah se vérifient ces paroles de Jésus : “ La sagesse se révèle juste par ses œuvres. ” (Matthieu 11:19). Partout dans l’univers, ses œuvres rendent un témoignage puissant à sa sagesse.

Comment comprendre les paroles de Job disant qu’il avait fait une alliance avec ses yeux et qu’il ne faisait pas attention à une vierge? w79 15/3 p. 30
On lit en Job 31:1: “J’ai fait une alliance avec mes yeux. Comment dès lors pourrais-je faire attention à une vierge?” Job voulait dire que dans sa détermination à maintenir son intégrité envers Dieu, il avait décidé de ne pas contempler lascivement une autre femme que la sienne.
Mariés depuis plusieurs années, Job et sa femme avaient de nombreux enfants. Bien que, dans une période difficile, sa femme le pressât de maudire Dieu et de mourir, Job lui resta fidèle (Job 2:9, 10). Rien ne prouve qu’il ait jamais renoncé à la monogamie ni même caressé l’idée d’avoir des relations sexuelles avec des femmes plus jeunes que la sienne, avec des vierges. — Job 19:17.
Job savait que regarder lascivement une personne de l’autre sexe crée dans le cœur un désir sexuel immoral qui conduit souvent à un acte impur. Aussi conclut-il en quelque sorte une alliance avec ses yeux, résolu à ne pas regarder une autre femme avec convoitise. Bien sûr, chaque jour il verrait des femmes et leur prêterait peut-être attention dans le but de les aider, si elles en avaient besoin. Mais quant à leur prêter attention avec des vues galantes ou romanesques, il se l’interdisait. L’“alliance” que fit Job avec ses yeux l’aida sans aucun doute à éviter tout regard susceptible de faire naître en lui un désir qui l’aurait peut-être entraîné dans une conduite immorale. — Voir Job 31:9, 11; Matthieu 5:28.
Soulignez les réponses justes dans la déclarations suivante :
Job accordait du prix (à la connaissance ; à la miséricorde ; au jugement) de Jéhovah et, par conséquent, il se montrait (perspicace ;miséricordieux ; juste) envers ses esclaves (Job 31:13, 14). [w00 15/3 p. 26 § 1]

Quelles idées de la lecture biblique de cette semaine puis-je utiliser en prédication ?

“ Pensez-vous que si maris et femmes appliquaient ce conseil, cela renforcerait leurs liens conjugaux ?
[Lire Job 31:1. Puis laisser la personne répondre.] La bible examine des principes qui peuvent aider les couples à tenir l’engagement qu’ils ont pris en se mariant.

Ps27:4
Témoin de Jéhovah
Témoin de Jéhovah

Messages : 95
Date d'inscription : 28/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

JOYAUX DE LA PAROLE DE DIEU - Recherchons des perles spirituelles : JOB 28-32 - SEMAINE DU 18 AU 25 AVRIL 2016

Message  Michèle le Mer 13 Avr 2016 - 23:15

JOYAUX DE LA PAROLE DE DIEU

Recherchons des perles spirituelles (8 min) : JOB 28-32


Job 32:2 : En quel sens Job « déclarait[-il] juste son âme plutôt que Dieu » ? (w15 1/7 12 § 2 ; it-1 610 § 7)

Job a subi différentes épreuves qui semblaient injustes. Il en a conclu à tort que Dieu ne se souciait pas qu’il garde sa foi ou non (Job 9:20-22). Job était si juste à ses yeux qu’il donnait l’impression de se déclarer plus juste que Dieu (Job 32:1, 2 )
Job a fait des erreurs ou des fautes, dont certaines très graves. Mais, il désirait de tout cœur obéir à Dieu. Ils s’est montré disposé à manifester un repentir sincère et à modifier son comportement lorsqu’il le fallait. Par conséquent, Dieu l’a soutenu et, dans l’ensemble, la Bible le présente comme un homme fidèle
Job était un homme profondément intègre. Lorsque Dieu a raisonné avec lui, Job a rectifié son point de vue et a regretté ce qu’il avait dit

S’il nous arrive d’avoir des pensées que nous souhaiterions ne jamais avoir, de dire des choses dont nous ne sommes pas fiers ou de mal agir sans nous en rendre compte sur le moment, l’exemple de Job nous donne certainement du courage. Dieu sait que, pour l’instant, la perfection est hors de notre portée. Il s’attend cependant à ce que nous l’aimions et à ce que nous nous efforcions de lui obéir. Si notre cœur est complet, nous pouvons être persuadés qu’il nous est possible de plaire à Dieu.
Ceux qui veulent paraître justes. Dieu seul peut déclarer juste un homme ; il ne sert donc à rien de vouloir paraître juste grâce à notre propre mérite ou en ajoutant foi au jugement que d’autres portent sur notre justice. Bien que n’ayant accusé Dieu d’aucun mal, Job fut repris pour avoir ‘ déclaré juste son âme plutôt que Dieu ’. (Job 32:1, 2.)

La façon de penser de Job avait besoin d’être corrigée. Jéhovah lui a donc donné une leçon en comparant la petitesse de l’homme avec la grandeur de Dieu. Il l’a fait méditer sur la terre, la mer, les cieux étoilés, les animaux et de nombreuses autres merveilles de la création. Job a humblement accepté la discipline et, en cela, il s’est montré une fois de plus digne d’être imité. Même si nous accomplissons un service de qualité pour Jéhovah, nous commettrons inévitablement des erreurs. En cas de manquement grave, Jéhovah peut nous discipliner par divers moyens (Proverbes 3:11, 12). Un passage des Écritures faisant réagir notre conscience nous viendra peut-être à l’esprit. TG 2000 15/3

Job 32:8, 9 : Pourquoi Élihou a-t-il estimé pouvoir parler même s’il était plus jeune que ses auditeurs ? w06 15/3 16 § 1 ; it-1 117 § 2


32:8, 9. Il ne suffit pas d’être âgé pour être sage. Il faut comprendre la Parole de Dieu et être guidé par son esprit.

Ce ne sont pas “ ceux qui ont abondance de jours qui sont sages, ni les vieillards qui comprennent le jugement ”, mais ce sont ceux qui, en plus d’avoir de l’expérience, sont guidés par l’esprit de Dieu et ont acquis l’intelligence de sa Parole.

L’âge et l’expérience sont des facteurs naturels qui aident à acquérir une plus grande intelligence (Jb 12:12). Cependant, l’âge et l’expérience seuls ne sont pas déterminants. Les consolateurs de Job s’enorgueillissaient de leur intelligence et de celle des hommes âgés comme eux, mais ils furent repris par Élihou, plus jeune qu’eux (Jb 15:7-10 ; 32:6-12). Jéhovah, “ l’Ancien des jours ” (Dn 7:13), a une intelligence infiniment supérieure à celle de tous les humains it 1 intelligence

Qu’est-ce que la lecture biblique de cette semaine m’apprend sur Jéhovah ?

Job 28:18 « Du corail et du cristal il ne sera [même] pas fait mention, mais un plein sac de sagesse vaut mieux qu’[un plein sac de] perles » Si un jour on vous donnait un plein sac de perles, ne seriez-vous pas touché et n’essaieriez-vous pas de retrouver votre bienfaiteur afin de le remercier ? Savez-vous de qui vient le don dans le cas de la Bible ? TG 1999 1/4 3-7

Job ajouta que la vraie sagesse ne s’acquiert pas en apprenant simplement les “bords de ses voies”, mais qu’elle implique davantage qu’une connaissance purement scientifique. Il nous faut découvrir la personnalité divine dans toute son excellence, craindre Dieu en sa qualité de Défenseur des principes justes et suivre ces principes. C’est donc une sagesse que nous ne pouvons acquérir que par l’étude de sa Parole. Job déclara: “Voici, la crainte de Jéhovah — c’est là la sagesse, et se détourner du mal est l’intelligence.” (Job 26:14; 28:28 Puis il a dit à l’homme : ‘ Vois : la crainte de Jéhovah — c’est cela la sagesse, et se détourner du mal, c’est l’intelligence. ). TG 1979 1/8 19

La faveur, la direction et la sagesse divines sont comparées à une lampe qui brille sur la tête et à une guirlande de charme sur la tête (Job 29:3 )

Le fidèle patriarche Job bénéficiait de “ l’intimité avec Dieu ” ; vous le pouvez-vous aussi (Job 29:4). En étudiant sa Parole, vous pouvez connaître Jéhovah par son nom. Cette connaissance vous donnera la certitude qu’il agira conformément à la signification de son nom telle qu’il l’a révélée : “ Je deviendrai ce qu’il me plaît [de devenir]. ” (Exode 3:14, note). Ainsi, il accomplira à coup sûr toutes ses bonnes promesses à l’égard des humains. TG 2010 1/7

Job ne se vantait pas lorsqu’il rappela qu’il ‘délivrait l’affligé, qu’il avait revêtu la justice, et était un vrai père pour les pauvres’. (Job 29:12-16. «Car je délivrais l’affligé qui criait au secours, l’orphelin de père et quiconque n’avait personne pour lui venir en aide. La bénédiction de celui qui allait périr — elle venait sur moi, et je réjouissais le cœur de la veuve. Je me revêtais de justice, et elle me revêtait. Mon droit était comme un manteau sans manches — et un turban. J’étais devenu des yeux pour l’aveugle, et j’étais des pieds pour le boiteux. J’étais un vrai père pour les pauvres ; et le procès de celui qui m’était inconnu, je l’examinais. ») Au contraire, il rapportait des faits tirés de sa vie de serviteur fidèle de Jéhovah. Pourrions-nous en dire autant de nous ? Naturellement, Job montrait aussi la fausseté des accusations portées par les trois hypocrites.

Il ressort que l’intégrité est pour nous le moyen de prendre position pour la souveraineté de Jéhovah. C’est donc sur ce critère que Dieu peut nous juger. Job avait bien saisi ce principe. (Job 31:6 « il me pèsera dans une balance exacte et Dieu pourra connaître mon intégrité ») Job savait que Dieu pèse tous les humains dans “ une balance exacte ” ; il se sert de ses normes parfaites de justice pour mesurer notre intégrité.

Job était un homme riche. Outre de l’or, il possédait 7 000 moutons, 3 000 chameaux, 500 ânesses et 1 000 bovins, ainsi qu’un très grand nombre de serviteurs (Job 1:3). Cependant, Job plaçait sa confiance en Jéhovah et non dans les richesses. Il disait : “ Si j’ai mis l’or pour mon assurance, ou si j’ai dit à l’or : ‘ Tu es ma confiance ! ’ si je me réjouissais de ce que nombreux étaient mes biens, et de ce que ma main avait trouvé beaucoup de choses [...], cela aussi serait une faute qui relèverait des juges, car j’aurais renié le vrai Dieu là-haut. ” (Job 31:24-28). Comme Job, nous devrions estimer que des relations profondes avec Jéhovah Dieu sont de loin plus précieuses que les biens matériels.

Il existait des familles monoparentales aux temps bibliques. Les Écritures parlent à plusieurs reprises de l’“ orphelin de père ” et de la “ veuve ”. (Job 31:16-22.) Jéhovah Dieu n’était pas insensible à leurs difficultés. Il ne fait pas de doute que Jéhovah se soucie toujours des familles monoparentales d’aujourd’hui ! De fait, sa Parole énonce des principes dont l’application les aide à réussir Livre Bonheur familiale chapitre 9

31:1, 9-28. Job est un modèle pour nous en ce qu’il n’a pas cherché à séduire d’autres femmes, s’est gardé de commettre l’adultère et ne s’est pas montré injuste ou sans pitié envers autrui. Il a aussi rejeté le matérialisme et l’idolâtrie

Quelles idées de la lecture biblique de cette semaine puis-je utiliser en prédication ?

Gestes religieux à l’égard d’un objet. Job souligna le danger de laisser un objet de culte quelconque, tel que le soleil ou la lune, séduire son cœur au point de faire un geste d’adoration à l’égard de cet objet, peut-être en posant sa main sur sa bouche pour envoyer un baiser, à l’exemple des adorateurs païens de la lune ainsi que de ceux qui rendaient hommage à des idoles. Job était conscient qu’agir ainsi revenait à renier le vrai Dieu et qu’on devait rendre des comptes pour une telle faute. — Job 31:26-28 « si je voyais la lumière quand elle se mettait à briller, ou la lune précieuse qui s’avançait ; si mon cœur se laissait séduire en secret et si ma main baisait ma bouche, cela aussi serait une faute [qui relèverait des] juges, car j’aurais renié le [vrai] Dieu là-haut. » Etude Perspicace vol. 1

Job n’adorait pas des choses inanimées. Si son cœur s’était laissé séduire en secret pendant qu’il regardait les astres, tels que la lune, et si ‘ sa main avait baisé sa bouche ’, peut-être en envoyant un baiser avec la main — geste idolâtrique —, il serait devenu un idolâtre et aurait renié Dieu (Deut. 4:15, 19). Notre intégrité se manifeste par le rejet de toute forme d’idolâtrie TG 15/11/30

Comment comprendre les paroles de Job disant qu’il avait fait une alliance avec ses yeux et qu’il ne faisait pas attention à une vierge?
On lit en Job 31:1: “J’ai fait une alliance avec mes yeux. Comment dès lors pourrais-je faire attention à une vierge ?” Job voulait dire que dans sa détermination à maintenir son intégrité envers Dieu, il avait décidé de ne pas contempler lascivement une autre femme que la sienne.

Mariés depuis plusieurs années, Job et sa femme avaient de nombreux enfants. Bien que, dans une période difficile, sa femme le pressât de maudire Dieu et de mourir, Job lui resta fidèle (Job 2:9, 10). Rien ne prouve qu’il ait jamais renoncé à la monogamie ni même caressé l’idée d’avoir des relations sexuelles avec des femmes plus jeunes que la sienne, avec des vierges. — Job 19:17. Job savait que regarder lascivement une personne de l’autre sexe crée dans le cœur un désir sexuel immoral qui conduit souvent à un acte impur. Aussi conclut-il en quelque sorte une alliance avec ses yeux, résolu à ne pas regarder une autre femme avec convoitise. Bien sûr, chaque jour il verrait des femmes et leur prêterait peut-être attention dans le but de les aider, si elles en avaient besoin. Mais quant à leur prêter attention avec des vues galantes ou romanesques, il se l’interdisait. L’“alliance” que fit Job avec ses yeux l’aida sans aucun doute à éviter tout regard susceptible de faire naître en lui un désir qui l’aurait peut-être entraîné dans une conduite immorale. — Job 31:9, 11 6 TG79 15/3 p. 30

La sagesse a plus de valeur que les biens matériels - Job 28:12, 15-19 Mais la sagesse, où se trouve-t-elle ? Où est la demeure de l’intelligence ? Elle ne se donne pas contre de l’or pur, elle ne s’achète pas au poids de l’argent ; elle ne se pèse pas contre l’or d’Ophir, ni contre le précieux onyx, ni contre le saphir ; elle ne peut se comparer à l’or ni au verre, elle ne peut s’échanger pour un vase d’or fin. Le corail et le cristal ne sont rien auprès d’elle : la sagesse vaut plus que les perles. La topaze d’Éthiopie n’est point son égale, et l’or pur n’entre pas en balance avec elle.”

Michèle
Surveillant/e TJ
Surveillant/e TJ

Messages : 353
Date d'inscription : 19/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: JOB 28-32• Recherchons des perles spirituelles

Message  JIJI-M le Sam 16 Avr 2016 - 9:06

Merci beaucoup,

j'ai beaucoup apprécié le point de Michèle: Gestes religieux à l’égard d’un objet
Bonne journée
JIJI-M
avatar
JIJI-M
MODERATEUR
MODERATEUR

Messages : 1310
Date d'inscription : 22/05/2010
Localisation : RP

Revenir en haut Aller en bas

Re: JOB 28-32• Recherchons des perles spirituelles

Message  eklou gaston le Sam 16 Avr 2016 - 17:24

merci michel et Ps27:4 pour vos efforts. vraiment si tu n'aime pas lire tu ne trouveras jamais les idées qu'on peut utiliser en prédi. Merci amitié

eklou gaston
Témoin de Jéhovah
Témoin de Jéhovah

Messages : 19
Date d'inscription : 16/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: JOB 28-32• Recherchons des perles spirituelles

Message  Line le Lun 18 Avr 2016 - 16:28

Michèle a écrit:    
Gestes religieux à l’égard d’un objet. Job souligna le danger de laisser un objet de culte quelconque, tel que le soleil ou la lune, séduire son cœur au point de faire un geste d’adoration à l’égard de cet objet, peut-être en posant sa main sur sa bouche pour envoyer un baiser, à l’exemple des adorateurs païens de la lune ainsi que de ceux qui rendaient hommage à des idoles. Job était conscient qu’agir ainsi revenait à renier le vrai Dieu et qu’on devait rendre des comptes pour une telle faute. — Job 31:26-28 « si je voyais la lumière quand elle se mettait à briller, ou la lune précieuse qui s’avançait ; si mon cœur se laissait séduire en secret et si ma main baisait ma bouche, cela aussi serait une faute [qui relèverait des] juges, car j’aurais renié le [vrai] Dieu là-haut. » Etude Perspicace vol. 1

Job n’adorait pas des choses inanimées. Si son cœur s’était laissé séduire en secret pendant qu’il regardait les astres, tels que la lune, et si ‘ sa main avait baisé sa bouche ’, peut-être en envoyant un baiser avec la main — geste idolâtrique —, il serait devenu un idolâtre et aurait renié Dieu (Deut. 4:15, 19). Notre intégrité se manifeste par le rejet de toute forme d’idolâtrie TG 15/11/30  

Waouh! Merci beaucoup pour cette recherche Michèle, je n'en savais rien.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Line
MODERATEUR
MODERATEUR

Messages : 378
Date d'inscription : 22/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: JOB 28-32• Recherchons des perles spirituelles

Message  jordan le Ven 22 Avr 2016 - 12:33

Merci Michèle pour le fait que tu as relevé ce point.
Oui, il est vrai que les faits et gestes peuvent déplaire à Jéhovah, donc restons sur nos gardes et soyons prudent dans nos actions. Very Happy

_________________
http://www.jw.org/fr

https://www.jw.org/fr/cours-bibliques-gratuits/

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
jordan
ADMINISTRATEUR
ADMINISTRATEUR

Messages : 9600
Date d'inscription : 20/05/2010

http://votj.forumgratuit.ch/

Revenir en haut Aller en bas

Re: JOB 28-32• Recherchons des perles spirituelles

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum