JOYAUX DE LA PAROLE DE DIEU Recherchons des perles spirituelles : Job 11 à 15 - SEMAINE DU 28 MARS AU 3 AVRIL 2016

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

JOYAUX DE LA PAROLE DE DIEU Recherchons des perles spirituelles : Job 11 à 15 - SEMAINE DU 28 MARS AU 3 AVRIL 2016

Message  Michèle le Ven 25 Mar 2016 - 19:25




JOYAUX DE LA PAROLE DE DIEU
Recherchons des perles spirituelles (8 min) : JOB 11-15

Job 12:12 : Pourquoi les chrétiens âgés sont-ils bien placés pour aider les jeunes ?
(g99 22/7 11, encadré)

[Encadré, page 11] - L’ÂGE EST-IL SYNONYME DE SAGESSE ?

“ N’est-ce pas chez les vieillards que se trouve la sagesse, demande la Bible, et dans la longueur des jours l’intelligence ? ” (Job 12:12). Que répondre ? Des chercheurs ont voulu évaluer chez les “ cheveux blancs ” des qualités comme “ la perspicacité, le bon jugement, la vision à long terme, la capacité à jauger des valeurs antagonistes et à concevoir de bonnes stratégies de résolution des problèmes ”. D’après la revue U.S.News & World Report, l’étude révèle que “ les seniors surpassent systématiquement les plus jeunes dans tous les aspects de la sagesse et donnent des conseils plus éclairés et plus profonds ”. Selon ces recherches, “ même si les personnes âgées mettent souvent plus de temps que les jeunes à prendre une décision, cette décision est généralement meilleure ”. Comme le laisse entendre la Bible dans le livre de Job, vieillesse rime avec sagesse.

Bien que la vieillesse soit une source d’ennuis, elle procure aussi certains avantages. Les années d’expérience ont affiné votre discernement et votre perspicacité pour comprendre les problèmes d’autrui. Pensez à toute la connaissance que vous avez emmagasinée. Vous avez acquis une plus grande sagesse, un esprit pondéré et sans doute une meilleure appréciation de la vie.

La sagesse et l’expérience qui viennent avec l’âge (Job 12:12). Les grands-parents ne sont plus jeunes et inexpérimentés ; ils ont assumé pendant des années le rôle de parents. Ayant tiré les leçons de leurs erreurs, ils savent mieux s’y prendre avec les enfants que lorsqu’ils étaient plus jeunes. En vous intéressant à vos petits-enfants, vous pouvez avoir une profonde influence sur eux et les aider à cultiver des valeurs spirituelles Vous pouvez aussi apporter votre affection. Même si vous n’êtes pas du genre tendre et câlin, il vous est possible de manifester de l’amour à vos petits-enfants en leur accordant une attention sincère et désintéressée RV 1999 22/3

Job 15:27 : Qu’insinuait Éliphaz en disant que Job « se couvrait le visage de sa graisse » ? (it-1 863 § 11)

Éliphaz insinua à tort que la prospérité de Job l’avait rendu arrogant, de sorte que, pour ainsi dire, il ‘ se couvrait le visage de sa graisse ’. (Job 15:27.)

Bien que riche, Job n’était pas matérialiste. Il était conscient qu’il devait sa prospérité matérielle à la bénédiction de Jéhovah, et il n’était pas avide de richesses
Satan mit en doute les mobiles de Job avec lesquels il servait Dieu. Il prétendit que Job obéissait à Dieu uniquement parce que celui-ci lui donnait la prospérité

Qu’est-ce que la lecture biblique de cette semaine m’apprend sur Jéhovah .


La création enseigne l’existence d’un Dieu infiniment sage et constitue un domaine ouvert à la recherche et à l’observation, un domaine que jusqu’à ce jour l’homme n’a exploré que partiellement (Job 12:7-9) Etude Perspicace volume 1

Comment Job a-t-il illustré sa conviction que Dieu le rappellerait de la tombe ? Au moyen d’un arbre, dont la description correspond apparemment à celle de l’olivier. “ Il existe un espoir même pour un arbre. Si on le coupe, il bourgeonnera encore. ”
(Job 14:7). Pour peu qu’il ne soit pas déraciné, l’olivier peut effectivement être coupé sans que cela le fasse mourir. Si ses racines demeurent intactes, il repoussera avec une vigueur renouvelée - TG 2000 15/5 27-28

En proie à la détresse, Job crie vers Dieu : Ah ! si tu me cachais dans le shéol [la tombe commune aux humains] ! Job 14 : 13. Job voit dans le shéol un soulagement bienvenu. Là, comme s’il était un trésor caché par Dieu, il sera libéré des épreuves et de la douleur. Le shéol sera-t-il l’abri permanent de Job ? Ce n’est pas ce qu’il pense. Il poursuit sa prière ainsi : “ Ah ! si tu [...] me fixais un délai, pour te souvenir de moi ! ” Job croit fermement que son séjour au shéol sera temporaire et que Jéhovah ne l’oubliera pas. Pourquoi Job est-il convaincu que sa relève viendra ? Parce qu’il sait ce que notre Créateur aimant ressent pour ses adorateurs fidèles qui sont morts. “ Tu appelleras, et moi je te répondrai. Tu languiras après l’œuvre de tes mains ”, ajoute Job (verset 15).
Les paroles de Job nous enseignent une leçon touchante sur Jéhovah : Il est particulièrement attaché à ceux qui, comme Job, se placent entre ses mains, lui permettant de les modeler et de les façonner en des personnes désirables à ses yeux (Isaïe 64:8). Jéhovah tient beaucoup à ses adorateurs fidèles, il languit de les ramener à la vie. TG 2011 1/3 22

La douceur hypocrite. Un ton ou des manières douces, une voix douce par exemple, ne sont pas toujours le signe d’une douceur sincère. Pour être authentique, la douceur doit venir du cœur. Alors que Job, serviteur de Dieu, souffrait entre les mains de Satan qui mettait à l’épreuve sa fidélité à Dieu, il subit les attaques verbales de trois compagnons. Ceux-ci l’accusèrent d’avoir péché en secret, d’avoir agi avec méchanceté et d’être obstiné ; ils insinuèrent en plus que Job était un apostat et que ses fils avaient été mis à mort par Dieu à cause de leur méchanceté. Pourtant, un des trois, Éliphaz, dit à Job : “ Est-ce trop peu pour toi que les consolations de Dieu, ou la parole qui t’est dite avec douceur ? ” (Job 15:11). Par conséquent, ces hommes prononcèrent peut-être au moins quelques-unes de leurs paroles d’une voix douce, mais leur contenu était dur ; ils n’étaient pas vraiment doux. it-1 671-672

“ Qu’est-ce qu’un mortel pour qu’il soit pur, ou pour qu’ait raison quiconque est né de la femme ? ” a demandé Éliphaz, avant de répondre : “ Vois ! En ses saints [Dieu] n’a pas foi, et les cieux mêmes ne sont pas purs à ses yeux. Combien moins lorsqu’un homme est détestable et corrompu, un homme qui boit l’injustice comme l’eau ! ” (Job 15:14-16). Éliphaz soutenait que Jéhovah ne tient aucun homme pour juste.
Le Diable exploite les pensées négatives. Il souhaite que nous nous tourmentions au sujet d’erreurs passées, que nous soyons excessivement critiques envers nous-mêmes et que nous pensions ne pas pouvoir être rachetés. Il souhaite également que nous jugions inaccessible ce que Jéhovah demande de nous et que nous ne mesurions pas toute l’étendue de sa compassion, de son pardon et de son soutien. - TG 2010 15/2 20

La permanence des cieux physiques
. Éliphaz le Témanite dit à propos de Dieu : “ Vois ! En ses saints il n’a pas foi, et les cieux mêmes ne sont pas purs à ses yeux. ” Toutefois, Jéhovah déclara à Éliphaz à propos de lui et de ses deux compagnons : “ Vous n’avez pas dit à mon sujet ce qui est vrai, comme l’a fait mon serviteur Job. ” (Job 15:1, 15 ; 42:7). D’un autre côté, en Exode 24:10 il est question des cieux pour évoquer la pureté. Par conséquent, il n’est donné dans la Bible aucune raison pour que Dieu détruise les cieux physiques - it-1 477

Quelles idées de la lecture biblique de cette semaine puis-je utiliser en prédication ?


Notre vie d’humains imparfaits est remplie de soucis. Personne aujourd’hui ne peut prétendre à une vie sans difficulté La foi dans la Parole de Dieu peut nous être vraiment profitable (Job 14:1L’homme, né de la femme, vit peu de temps et il est gorgé d’agitation’ TG 2003 15/1

Nous sommes bien imparfaits :
“ Bien qu’il ait été exemplaire dans de nombreux domaines, Job n’était pas parfait. Il a lui-même déclaré : “ Qui peut faire naître quelqu’un de pur de qui est impur ? Personne. ” (Job 14:4). Par conséquent, lorsque Dieu a dit que Job était un homme intègre, c’était dans le sens qu’il s’était toujours montré à la hauteur de tout ce que Dieu pouvait attendre de l’un de ses serviteurs humains imparfaits et pécheurs. Voilà qui est particulièrement encourageant TG 2000 15/3

Que devient-on quand on meurt ? Job 14 :14,15 « Si un homme robuste meurt, peut-il revivre ? Tous les jours de ma corvée, j’attendrai, jusqu’à ce que vienne ma relève. Tu appelleras, et moi je te répondrai. Tu languiras après l’œuvre de tes mains » Job était persuadé que s’il mourait, Jéhovah languirait après lui, c’est-à-dire attendrait avec impatience le jour où il le ressusciterait. N’était-ce qu’un doux rêve ? Pas du tout ! La Bible parle plusieurs fois de la promesse de la résurrection

Certains pensent que nous avons été créés
. D’autres affirment que nous sommes le produit de l’évolution. Et vous, qu’en pensez-vous ?
(Job 12:7, 8) « Mais interroge, s’il te plaît, les animaux domestiques, et ils t’instruiront, ainsi que les créatures ailées des cieux, et elles te renseigneront. Ou bien intéresse-toi à la terre, et elle t’instruira, et les poissons de la mer te le feront savoir »
La Bible nous apprend beaucoup sur ” la sagesse et la conception manifestes dans la nature. ”km 9/2006

Dans la Bible, les mots hébreu et grec souvent traduits par « enfer » désignent en réalité l’endroit symbolique où vont les humains à leur mort. Alors qu’il souffrait d’une maladie douloureuse, Job a prié : « Oh que tu me caches dans la tombe [« les enfers », Traduction Œcuménique de la Bible] » (Job 14:13, King James Française). Job voulait se reposer dans la tombe, et non aller dans un lieu de tourment ou être séparé de Dieu. TG 2013 1/11


Michèle
Surveillant/e TJ
Surveillant/e TJ

Messages : 353
Date d'inscription : 19/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum