2 Chroniques 10 à 14 - Semaine du 7 décembre 2015

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

2 Chroniques 10 à 14 - Semaine du 7 décembre 2015

Message  Michèle le Ven 4 Déc 2015 - 19:35



Points importants de 2 Chroniques chapitres 10 à 14 – Semaine du 7 décembre 2015

Le culte du veau était devenu la religion d’État du royaume d’Israël. — 2 Chroniques 11:13-15.
Jéhovah a examiné le cœur de ceux qui participaient aux fêtes d’Israël, et il a rejeté leurs célébrations et leurs offrandes.
Pareillement aujourd’hui, il rejette les célébrations païennes de la chrétienté, comme Noël et Pâques. Pour les adorateurs de Jéhovah, il ne peut y avoir de relation entre la justice et l’illégalité, de rapport entre la lumière et les ténèbres

2 Chroniques 12:6,7 – « les princes d’Israël et le roi s’humilièrent et dirent : “ Jéhovah est juste… »
Tout homme ou peuple qui refuse de devenir humble ou n’accepte pas la discipline visant à le rendre humble connaît l’humiliation en temps voulu

Quelle raison Asa a-t-il mise en avant pour demander à Jéhovah la victoire sur une immense armée, et de quoi pouvons-nous être sûrs concernant notre guerre spirituelle ? (2 Chron. 14:11) [w12 15/8 p. 8 § 6–p. 9 § 1]
Étant donné son attachement au culte pur, il n’est pas surprenant qu’Asa ait prié lorsqu’il a eu à affronter la plus grande armée mentionnée dans les Écritures. Il savait que Dieu récompense les actes de foi. Dans sa prière, il a sollicité l’aide de Jéhovah, convaincu que, s’il s’appuyait sur lui et obtenait son soutien, peu importait l’effectif ou la puissance de l’armée ennemie. Asa a fait valoir que le nom de Dieu était en jeu dans ce conflit. “ Secours-nous, ô Jéhovah notre Dieu, a-t-il supplié, car sur toi nous nous appuyons et c’est en ton nom que nous sommes venus contre cette foule. Ô Jéhovah, tu es notre Dieu. Que le mortel ne conserve pas de vigueur contre toi. ” (2 Chron. 14:11). C’était comme s’il avait dit : ‘ L’invasion éthiopienne est une attaque contre toi, Jéhovah. Ne permets pas que ton nom soit déshonoré en laissant de faibles humains balayer ceux qui portent ton nom. ’ Sa prière a-t-elle été entendue ? Oui. “ Jéhovah battit les Éthiopiens devant Asa et devant Juda, et les Éthiopiens s’enfuirent. ” — 2 Chron. 14:12.
Nous pouvons être certains que Jéhovah récompensera les fidèles qui mènent un combat spirituel en son nom : il leur accordera la victoire. Au nombre des batailles que nous avons à livrer personnellement figurent peut-être la résistance au relâchement des mœurs, la lutte contre nos propres faiblesses ou la protection de notre famille contre de mauvaises influences. Quelle que soit la menace, nous pouvons puiser des encouragements dans la prière d’Asa. Sa victoire a été celle de Jéhovah. Elle illustre ce à quoi peuvent s’attendre tous ceux qui s’appuient sur Dieu. Rien ni personne ne peut tenir contre lui.
Jéhovah sera avec nous aussi longtemps que nous le servirons fidèlement. Quand nous implorons son aide, soyons assurés qu’il nous entend. Rappelons toutefois que les paroles du prophète Azaria comportaient un avertissement : “ Si vous le quittez, [Jéhovah] vous quittera. ” Faisons tout pour éviter d’en arriver là, car qui ne tient pas compte de cette mise en garde s’expose à des conséquences désastreuses

13:5 — Que signifie l’expression “ une alliance de sel ” ? En raison de ses propriétés conservatrices, le sel est devenu un symbole de permanence, d’immuabilité. Par conséquent, “ une alliance de sel ” désigne un engagement sérieux, une alliance sûre, à ne pas violer Chez les anciens, manger le sel ensemble était un signe d’amitié et sous-entendait une fidélité durable ; manger du sel avec les sacrifices de communion était symbole de fidélité perpétuelle

14:2-5 ; 15:17 — Le roi Asa a-t-il enlevé tous “ les hauts lieux ” ? Apparemment non. Il se peut qu’Asa ait enlevé seulement les hauts lieux associés au culte de faux dieux, mais pas ceux sur lesquels on adorait Jéhovah. Il se peut également que des hauts lieux aient de nouveau été bâtis dans la dernière partie de son règne. Ce fut Yehoshaphat, son fils, qui les enleva. Cela étant, les hauts lieux n’ont pas disparu complètement, même sous le règne de Yehoshaphat.

Asa a mené une campagne pour éradiquer l’idolâtrie en Juda. Asa “ enleva [...] les autels étrangers et les hauts lieux, il brisa les colonnes sacrées et abattit les poteaux sacrés ”. (2 Chron. 14:3.) Aujourd’hui, nous sommes engagés dans une campagne quelque peu similaire pour aider nos semblables à se libérer des faux enseignements religieux, et notamment de l’idolâtrie


Michèle
Surveillant/e TJ
Surveillant/e TJ

Messages : 341
Date d'inscription : 19/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum