1 Chron. 8-11

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

1 Chron. 8-11

Message  Ps27:4 le Mar 13 Oct 2015 - 20:53

Bonjour Bonjour Bonjour Bonjour Bonjour

Bonjour


w03 1/5 p. 9 § 8 Vous demandez-vous : “ Où est Jéhovah ? ” ***
Pour résumer l’affaire, 1 Chroniques 10:14 dit de Saül : “ Il n’interrogea pas Jéhovah. ” Pourquoi cette conclusion ? Parce que les prières de Saül n’étaient pas motivées par la foi. C’était donc comme s’il n’avait pas prié du tout.
LEÇON.. Pratiquer le vrai culte signifie davantage que symboliser l’offrande de sa personne à Jéhovah par le baptême d’eau, assister aux réunions de la congrégation et prendre part au ministère public. C’est tout notre mode de vie qui est impliqué. Chaque jour nous sommes soumis à des incitations, certaines sournoises, d’autres plus flagrantes, qui pourraient nous détourner de la voie conforme à l’attachement à Dieu. Comment réagissons-nous ?

AUTRE LEÇON… Peu importe que nous occupions une fonction importante, ou s’il semble que nous ayons de la sagesse, ou de la connaissance ; ce qui compte pour nous, c’est de ‘ continuer à vérifier ce qui est agréable au Seigneur ’ !
w11 15/2 p. 23 “ Obéir vaut mieux qu’un sacrifice ” ***
1 Chron. 10:13, 14.
AUTRE LEÇON…Le triste exemple de Saül montre clairement qu’obéir à Jéhovah vaut mieux que lui offrir quelque sacrifice que ce soit. “ Voici ce que signifie l’amour de Dieu, a écrit l’apôtre Jean : que nous observions ses commandements ; et pourtant ses commandements ne sont pas pesants. ” (1 Jean 5:3). N’oublions donc jamais cette vérité fondamentale : pour rester l’ami de Dieu, il est indispensable de lui obéir.
w98 15/12 p. 12-13 § 12 Le salut appartient à Jéhovah ***
, il peut arriver que nous ayons besoin de “ prendre courage ” et de mettre davantage notre confiance en Dieu (Isaïe 46:8-13, note ; Proverbes 3:5, 6). Arrêtons-nous sur un épisode qui s’est produit à un endroit appelé Pas-Dammim. Alors qu’Israël battait en retraite devant l’armée philistine, Éléazar, l’un des trois hommes particulièrement forts de David, ne s’est pas laissé paralyser par la peur. Il s’est posté dans un champ d’orge et, seul, il a abattu les Philistins avec son épée. En cette circonstance, ‘ Jéhovah sauva Israël d’un grand salut ’. (1 Chroniques 11:12-14 ; 2 Samuel 23:9, 10.)
LEÇON… Personne n’attend de nous que nous mettions une armée en fuite par nos seules forces. Par contre, il pourrait arriver que nous nous retrouvions tout seuls face à des ennemis faisant pression sur nous. Nous appuierons-nous alors dans la prière sur Jéhovah, le Dieu aux actes sauveurs ? Rechercherons-nous son aide afin de ne pas trahir nos compagnons chrétiens ?
w11 15/9 p. 32 Phinéas, un exemple à suivre face aux difficultés ***
Phinéas a assumé de lourdes responsabilités au sein de la congrégation d’Israël, mais son courage, sa perspicacité et sa confiance en Dieu lui ont permis de triompher des difficultés. C’est Phinéas le fils d’Éléazar qui autrefois fut guide sur eux. Jéhovah était avec lui. ” (1 Chron. 9:20).
LEÇON…Que Jéhovah soit avec tous ceux qui exercent des fonctions dans la congrégation chrétienne et avec tous ses autres serviteurs fidèles !

*** w07 15/1 p. 15 Samuel, ardent défenseur du vrai culte ***
(1 Chroniques 9:22 Samuel défendit le vrai culte. Par exemple, il veilla à ce que certains butins de guerre soient utilisés pour entretenir le tabernacle. Il contribua à organiser diverses célébrations de la Pâque et le service des portiers lévites
.LEÇON… Son honnêteté et sa spiritualité en incitaient sûrement plus d’un à suivre son exemple. Ont-elles le même effet sur vous ?

*** w96 15/9 p. 13 § 15 Tous devront rendre compte à Dieu ***
1 Chroniques 8:33-40.Son respect pour l’autorité que Dieu avait conférée à David n’a jamais faibli. Yonathân était conscient d’avoir des comptes à rendre à Dieu, et Jéhovah l’a récompensé pour son attitude digne d’éloges en préservant sa lignée sur des générations. —
LEÇON….La Bible montre clairement que tous — nations et individus — doivent rendre des comptes au Souverain Seigneur Jéhovah (Tsephania 1:7). Si nous sommes voués à Dieu, posons-nous alors ces questions : ‘ Quelle valeur est-ce que j’accorde aux privilèges et aux responsabilités que Dieu m’a confiés ? Comment est-ce que je m’acquitte de mes responsabilités devant Jéhovah Dieu et Jésus Christ ? ’



g00 8/10 p. 19 “ Sports de l’extrême ” : doit-on faire abstraction des risques ? ***
” (1 Chroniques 11:17-19). Pour David, il était inconcevable de risquer une vie pour sa satisfaction personnelle.

LEÇON….Courir des risques inutiles à seule fin de se divertir peut nuire aux précieuses relations qu’entretient un chrétien avec Jéhovah, et l’empêcher de se voir confier des responsabilités dans la congrégation (1 Timothée 3:2, 8-10 ; 4:12 ; Tite 2:6-8). Même dans le domaine des divertissements, il convient manifestement que les chrétiens tiennent compte du point de vue du Créateur sur le caractère sacré de la vie.

g 5/08 p. 23 La musique, un don de Dieu au cœur ***
Nul doute qu’ils s’entraînaient assidûment. La musique était un aspect si important du culte que les chanteurs étaient exemptés d’autres services au temple pour se concentrer sur leur activité. — 1 Chroniques 9:33.
LEÇON….Pareillement aujourd’hui, les chrétiens Témoins de Jéhovah prennent plaisir à louer Dieu par leurs chants, en privé comme lors de leurs réunions.
La musique nous permet d’exprimer pour ainsi dire toutes nos émotions. Et elle exerce une puissante influence sur notre cœur, notre esprit et notre organisme. Ayons donc un profond respect pour ce “ présent parfait [venant] d’en haut ”. (Jacques 1:17.) Utilisons-le pleinement et sagement
*** w93 1/12 p. 25 Galaad: une formation fondée sur la très sainte foi ***
1 Chroniques 9:33). En effet, dans le temple de Jéhovah, les chanteurs étaient libérés des charges qui incombaient aux autres Lévites afin de se consacrer pleinement à leur tâche sacrée (De même, les missionnaires ont été dispensés de certaines obligations profanes afin d’axer leurs efforts sur leur ministère. En conclusion, frère Songer a fait cette recommandation: LEÇON….“Consacrez-vous aux choses essentielles, et menez une vie simple. Ayant été libérés de certaines charges, vous devez vous appliquer à louer Jéhovah jour et nuit.”

AUTRE LEÇON
Jéhovah écoute avec attention nos chants de louange. Ils ont pour lui de la valeur. En chantant avec ferveur chaque fois que nous nous réunissons pour l’adorer, nous réjouissons son cœur. Alors, que nous soyons des ‘ experts ’ ou des ‘ élèves ’, chantons à Jéhovah ! — Ps. 104:33.
*** w88 1/12 p. 21-22 La remise des diplômes de la 85e classe de Galaad: Un moment de joie ***
“Un dépôt unique et une clé spéciale.” Frère Songer a tiré ses explications de ce qu’on lit en 1 Chroniques 9:26, 27 à propos des portiers lévites. ‘Leur service constituait un dépôt unique’, a-t-il expliqué. Ces portiers détenaient la clé — objet qui représentait le pouvoir de surveiller l’accès aux zones saintes du temple. Ces hommes dignes de confiance ouvraient les portes matin après matin. LEÇON…. En conclusion, frère Songer s’est adressé aux élèves en ces termes: ‘Vous avez figurément parlant reçu un dépôt unique et une clé spéciale qui vous permet, matin après matin, d’ouvrir les cours du vrai culte à ceux qui cherchent à y entrer. Gardez bien ce dépôt et montrez-vous dignes de confiance dans la façon dont vous utiliserez cette clé.’
… En ce qui nous concerne, nous avons reçu la mission d’aller vers les habitants de notre territoire pour les aider à adorer Jéhovah. Ne devrions-nous pas nous montrer aussi dignes de confiance que les portiers lévites ?

w05 1/10 p. 8 § 4 Points marquants du premier livre des Chroniques
1 Chroniques 9:1-16.Enfin sont mentionnés les noms des premiers habitants de Jérusalem après la captivité à Babylone. —

RESUMONS…
Le savez-vous ?
Pour quelles raisons Jéhovah a-t-il mis Saül à mort (1 Chroniques 10:13) ?
Quelle leçon tirer de l’exemple des Lévites portiers ? (1 Chron. 9:26, 27) [w05 1/10 p. 9 § 8]
Quelle place le chant occupait-il en Israël ? (1 Chron. 9:33) [it-2 p. 359 § 8]


restez cool

Ps27:4
Témoin de Jéhovah
Témoin de Jéhovah

Messages : 95
Date d'inscription : 28/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1 Chron. 8-11

Message  Michèle le Mar 13 Oct 2015 - 22:02

MERCI PS27:4

Je rajoute quelques recherches

Points importants de 1 Chroniques chapitres 8 à 11 – Semaine du 19 octobre 2015


Dans l’Antiquité, les portiers servaient en divers endroits, par exemple aux portes des villes, des temples et même des maisons. Les portiers des villes étaient chargés de s’assurer que les portes étaient fermées la nuit et ils servaient de gardiens à ces portes. D’autres guetteurs étaient parfois postés au-dessus de la porte ou dans une tour, d’où ils avaient une vue étendue et pouvaient annoncer qui venait vers la ville. Ils coopéraient avec le portier
Dans le temple - Ils devaient garder la maison de Jéhovah et veiller à l’ouverture et à la fermeture des portes aux moments voulus (1Ch 9:23-27 ). En plus de leur service de garde, certains s’occupaient des contributions apportées par le peuple à l’usage du temple
Les chrétiens. Jésus souligna la nécessité pour les chrétiens de rester vigilants et de veiller en ce qui concernait sa venue en exécuteur de Jéhovah. Il compara le chrétien au portier à qui son maître a ordonné de veiller et de l’attendre à son retour d’un voyage à l’étranger. — Mc 13:33-37

9:26, 27. Les Lévites qui assumaient la fonction de portiers occupaient un poste de haute responsabilité. On leur confiait la clé qui donnait accès aux parties saintes du temple. Chaque jour, ils procédaient fidèlement à l’ouverture des portes. En ce qui nous concerne, nous avons reçu la mission d’aller vers les habitants de notre territoire pour les aider à adorer Jéhovah. Ne devrions-nous pas nous montrer aussi dignes de confiance que les portiers lévites ?
Les mots hébreux relatifs aux onguents peuvent désigner non seulement des préparations pâteuses qui fondent lorsqu’on les applique sur la peau, mais aussi des émulsions huileuses qui restent liquides à des températures normales
Dans le passé de même qu’aujourd’hui, on employait les onguents surtout comme produits de beauté et comme préparations médicinales, leurs qualités étant principalement dues à l’huile qu’ils contenaient. La propriété des graisses et des huiles d’absorber et de retenir les odeurs permettait aux fabricants d’onguents de produire des préparations parfumées très prisées pour leur senteur (Ct 1:3). Grâce à leur huile aux vertus nettoyantes et adoucissantes, ainsi qu’au parfum des additifs, les onguents étaient très utiles pour protéger la peau des irritations et servaient de “ déodorant ” corporel dans les pays chauds où l’eau était souvent très rare. C’était assurément un geste d’hospitalité que d’offrir une telle préparation à ses invités à leur arrivée ; c’est ce que montrent les paroles que Jésus prononça lorsqu’on enduisit ses pieds d’huile parfumée

Lors d’une remise de diplômes à Guiléad -
Le titre du discours présenté par l’orateur frère Dean Songer, membre du Comité de l’imprimerie, a suscité la curiosité: “Un dépôt unique et une clé spéciale.” Frère Songer a tiré ses explications de ce qu’on lit en 1 Chroniques 9:26, 27 à propos des portiers lévites. ‘Leur service constituait un dépôt unique’, a-t-il expliqué. Ces portiers détenaient la clé — objet qui représentait le pouvoir de surveiller l’accès aux zones saintes du temple. Ces hommes dignes de confiance ouvraient les portes matin après matin. En conclusion, frère Songer s’est adressé aux élèves en ces termes: ‘Vous avez figurément parlant reçu un dépôt unique et une clé spéciale qui vous permet, matin après matin, d’ouvrir les cours du vrai culte à ceux qui cherchent à y entrer. Gardez bien ce dépôt et montrez-vous dignes de confiance dans la façon dont vous utiliserez cette clé.’

Jéhovah interdit aux prêtres et aux Lévites de boire de l’alcool sous quelque forme que ce soit, sous peine de mort, quand ils étaient de service au tabernacle ou au temple (Lv 10:8, 9 ; Éz 44:21). Quand ils n’étaient pas de service, ils étaient libres d’en boire avec modération (1Ch 9:29)
Les anciens de la congrégation chrétienne ne doivent pas être des ‘ ivrognes querelleurs ’, et les assistants ministériels doivent ‘ de même être des hommes dignes, non adonnés à beaucoup de vin ’. — 1Tm 3:3, 8.

Certains prêtres furent chargés d’être les confectionneurs d’onguents, d’en mélanger les ingrédients et également d’en surveiller les réserves (1Ch 9:30 )

Au temple, on accordait une place considérable au chant. On en a pour preuve les nombreux passages des Écritures où il est question des chanteurs, et le fait qu’ils étaient “ libérés de tout service ” commun aux autres Lévites, afin qu’ils se consacrent entièrement à leur tâche (1Ch 9:33). Ils demeurèrent un groupe spécial de Lévites, puisqu’ils furent énumérés séparément parmi ceux qui revinrent de Babylone

C’est Jéhovah qui, par l’intermédiaire de ses prophètes, a invité ses adorateurs à le louer par le chant. Les chanteurs de la tribu sacerdotale étaient même exemptés des tâches imposées aux autres Lévites. Ainsi, ils disposaient d’assez de temps pour composer et, très certainement, pour répéter. — 1 Chron. 9:33.
En ce qui me concerne, direz-vous peut-être, je n’aurais jamais fait partie des experts qui chantaient au tabernacle ! ’ Mais les Lévites musiciens n’étaient pas tous des ‘ experts
il y avait aussi des ‘ élèves ’. Par ailleurs, les autres tribus d’Israël comptaient sans doute des musiciens et des chanteurs très doués. Cependant, c’était aux Lévites que Jéhovah avait confié le service musical. Une chose est sûre : élèves ou experts, tous les Lévites fidèles prenaient à cœur leur responsabilité
À l’évidence, ce qui compte le plus, c’est que nous fassions ‘ de notre mieux ’ lorsque nous louons Jéhovah.
Jéhovah écoute avec attention nos chants de louange. Ils ont pour lui de la valeur. En chantant avec ferveur chaque fois que nous nous réunissons pour l’adorer, nous réjouissons son cœur. Alors, que nous soyons des ‘ experts ’ ou des ‘ élèves ’, chantons à Jéhovah ! — Ps. 104:33.

Dean Songer, membre du Comité de l’imprimerie, a aiguisé la curiosité des auditeurs avec le sujet “Libérez-vous de vos obligations”. Frère Songer, qui est dans le service à plein temps depuis plus de 35 ans, a pu en toute connaissance de cause encourager les élèves à mener une vie simple, axée sur les activités théocratiques et dégagée des soucis matériels. En effet, dans le temple de Jéhovah, les chanteurs étaient libérés des charges qui incombaient aux autres Lévites afin de se consacrer pleinement à leur tâche sacrée (1 Chroniques 9:33). De même, les missionnaires ont été dispensés de certaines obligations profanes afin d’axer leurs efforts sur leur ministère. En conclusion, frère Songer a fait cette recommandation: “Consacrez-vous aux choses essentielles, et menez une vie simple. Ayant été libérés de certaines charges, vous devez vous appliquer à louer Jéhovah jour et nuit.”

Le désir inné chez l’homme de connaître l’avenir est satisfait chez celui qui adore et sert son Grand Créateur, car, avec bienveillance, Dieu révèle à l’avance par Son canal de communication ce qu’il est bon que l’homme connaisse (Am 3:7). Cependant, lorsque les hommes se détournent de Jéhovah et s’éloignent de Celui-là seul qui connaît la fin dès le commencement, ils tombent facilement sous l’influence des démons par le spiritisme. On en a un exemple frappant en la personne de Saül, qui se tourna d’abord vers Jéhovah pour connaître les événements à venir, mais qui, après avoir été privé de tout contact avec Dieu à cause de son infidélité, eut recours aux démons pour suppléer à la direction divine. 1Ch 10:13, 14.

Le prophète Samuel lui ayant annoncé que Dieu l’avait rejeté en raison de sa désobéissance, le roi Saül se prosterna devant Jéhovah . Mais son geste n’était qu’un simulacre. Ce que Saül souhaitait, ce n’était pas obéir à Dieu, mais être honoré devant le peuple. Plus tard, alors que les Philistins faisaient la guerre à Israël, Saül interrogea Jéhovah par pure formalité. Mais en l’absence de réponse, il consulta un médium, tout en sachant pertinemment que cela était condamné par Jéhovah Pour résumer l’affaire, 1 Chroniques 10:14 dit de Saül : “ Il n’interrogea pas Jéhovah. ” Pourquoi cette conclusion ? Parce que les prières de Saül n’étaient pas motivées par la foi. C’était donc comme s’il n’avait pas prié du tout.

Pratiquer le vrai culte signifie davantage que symboliser l’offrande de sa personne à Jéhovah par le baptême d’eau, assister aux réunions de la congrégation et prendre part au ministère public. C’est tout notre mode de vie qui est impliqué. Chaque jour nous sommes soumis à des incitations, certaines sournoises, d’autres plus flagrantes, qui pourraient nous détourner de la voie conforme à l’attachement à Dieu

11:11 — Pourquoi le nombre de tués est-il de 300 et non de 800, comme dans le récit parallèle de 2 Samuel 23:8 ? Le chef des trois hommes les plus vaillants de David était Yashobéam, ou Yosheb-Bashébeth. Les deux autres étaient Éléazar et Shamma (2 Samuel 23:8-11). La différence entre les deux récits peut s’expliquer par le fait qu’ils renverraient à deux exploits distincts accomplis par le même homme.

11:20, 21 — Quelle position Abishaï occupait-il par rapport aux trois principaux hommes forts de David ? Abishaï ne faisait pas partie des trois hommes les plus forts au service de David. Toutefois, comme le précise 2 Samuel 23:18, 19, il était chef de 30 guerriers et plus célèbre que n’importe lequel d’entre eux. La réputation d’Abishaï rivalisait avec celle des trois principaux hommes forts, car il avait accompli un acte de bravoure semblable à celui de Yashobéam

David discernait les principes que renfermait la Loi et souhaitait les mettre en pratique. Un jour, par exemple, il exprime l’envie de boire “ de l’eau de la citerne de Bethléhem ”. Trois de ses hommes pénètrent alors de force dans la ville, occupée par les Philistins, et rapportent de l’eau. Or ‘ David ne consent pas à la boire, mais il la verse pour Jéhovah ’. Pourquoi ? “ Il est impensable pour moi, en ce qui concerne mon Dieu, de faire cela, explique-t-il. Le sang de ces hommes, est-ce que je le boirais au péril de leur âme ? Car c’est au péril de leur âme qu’ils l’ont apportée. ” — 1 Chron. 11:15-19.

David sait que, d’après la Loi, il ne faut pas manger de sang, mais le verser pour Jéhovah. Il comprend en outre pourquoi. Il sait que “ l’âme de la chair est dans le sang ”. Cela dit, on lui offre ici de l’eau, pas du sang. Pourquoi refuse-t-il de la boire ? Parce qu’il discerne le principe sur lequel repose cette exigence légale. À ses yeux, l’eau est aussi précieuse que le sang des trois hommes. Par conséquent, il est impensable pour lui d’en boire. Aussi estime-t-il qu’il doit la verser à terre
Quand nous étudions la Bible, ayons la sagesse de méditer sur ce que nous lisons et de le conserver dans notre cœur, afin de déterminer ce qui plaît à Jéhovah dans telle ou telle situation.


Michèle
Surveillant/e TJ
Surveillant/e TJ

Messages : 318
Date d'inscription : 19/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1 Chron. 8-11

Message  Dov le Mer 14 Oct 2015 - 14:00

On peut encore rendre grâce à Jéhovah pour sa bonté de cœur en lui chantant des cantiques. Les chants ont depuis longtemps leur place dans le vrai culte (Ex. 15:1-21 ; Psaumes 1 à 150 ; II Chron. 29:27 ; Rév. 15:3, 4). Au temple de Jérusalem, certains Lévites avaient le privilège de jouer de la musique pour accompagner les chants. Il est intéressant de considérer le contenu et le but de ces chants. La Bible nous dit que ces Lévites avaient été établis “pour rappeler et pour remercier et louer Jéhovah, Dieu d’Israël”. Pourquoi ? Parce que “sa bonté de cœur est jusqu’à des temps indéfinis”. — I Chron. 16:4, 41, 42 ; 9:33.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Dov
ADMINISTRATEUR
ADMINISTRATEUR

Messages : 2250
Date d'inscription : 02/06/2014

http://tv.jw.org/#home

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1 Chron. 8-11

Message  Zabou P le Sam 17 Oct 2015 - 16:15

Merci super
avatar
Zabou P
ADMINISTRATEUR
ADMINISTRATEUR

Messages : 4067
Date d'inscription : 02/11/2012
Localisation : Charleroi Belgique

https://www.youtube.com/channel/UClyF2KdxNILyXXaTU1chEJg

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1 Chron. 8-11

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum