anipassion.com

1 Chroniques chapitres 5 à 7 - Semaine du 12 octobre 2015

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

1 Chroniques chapitres 5 à 7 - Semaine du 12 octobre 2015

Message  Michèle le Ven 2 Oct 2015 - 17:35



Points importants de 1 Chroniques chapitres 5 à 7 – Semaine du 12 octobre 2015

5:10, 18-22. Aux jours du roi Saül, les tribus de l’est du Jourdain ont vaincu les Hagrites alors que ces derniers leur étaient plus de deux fois supérieurs en nombre. Comment expliquer ce succès ? Les hommes vaillants de ces tribus avaient placé leur confiance en Jéhovah et recherché son aide. Ayons donc une confiance totale en Jéhovah dans la guerre spirituelle que nous menons, même si le rapport de force nous est terriblement défavorable

5:1, 2 — Quel avantage l’attribution du droit de premier-né a-t-elle procuré à Joseph ? Ce droit a valu à Joseph de recevoir deux parts d’héritage (Deutéronome 21:17). Il est ainsi devenu le fondateur de deux tribus : Éphraïm et Manassé. Chacun des autres fils d’Israël n’a été le fondateur que d’une seule tribu.

IL EST agréable d’écouter une musique mélodieuse et de beaux chants, surtout s’ils louent Jéhovah Dieu. Lorsqu’ils célébraient les fêtes prévues au sanctuaire de Jéhovah, les Israélites de l’Antiquité écoutaient des chanteurs et des musiciens de la tribu de Lévi (I Chron. 6:16, 31, 32). Ces chanteurs et ces musiciens étaient bien organisés Les paroles d’un grand nombre de leurs chants ont été préservées jusqu’à notre époque dans le livre biblique des Psaumes. Ces cantiques à la louange du Très-Haut étaient émouvants.

La bénédiction de Jéhovah a également atteint Hanna, une femme attachée à Dieu. Elle vivait dans la région montagneuse d’Éphraïm avec son mari, Elqana, qui était Lévite. Cet homme avait une autre femme, Peninna, ce qu’autorisait et réglementait la Loi. Hanna demeurait stérile, ce qui était une honte pour une Israélite, tandis que Peninna avait plusieurs enfants (1 Samuel 1:1-3 ; 1 Chroniques 6:16, 33, 34). Mais au lieu de consoler Hanna, Peninna lui causait tant de dépit qu’elle pleurait et en perdait l’appétit. Pire encore, cela recommençait “ d’année en année ”, chaque fois que la famille se rendait à la maison de Jéhovah à Shilo (1 Samuel 1:4-8). Quelle cruauté de la part de Peninna, et quelle épreuve pour Hanna ! Pourtant, Hanna n’a jamais fait de reproches à Jéhovah ; elle ne restait pas non plus chez elle pendant que son mari allait à Shilo. Il était donc sûr qu’une grande bénédiction finirait par l’atteindre.
Hanna a donné un excellent exemple pour les serviteurs de Jéhovah d’aujourd’hui, surtout pour ceux qui ont été blessés par des remarques désagréables. Quand cela arrive, l’isolement n’est pas la solution (Proverbes 18:1). Hanna n’a pas laissé les épreuves entamer son désir de se trouver à l’endroit où l’on enseignait la Parole de Dieu et où les serviteurs de Jéhovah se réunissaient pour l’adorer. Voilà pourquoi elle est restée spirituellement forte. D’ailleurs, la profondeur de sa spiritualité ressort d’une magnifique prière qu’elle a prononcée et qui est rapportée en 1 Samuel 2:1-10
Nous qui servons Jéhovah aujourd’hui, nous ne l’adorons pas dans un tabernacle. Il n’empêche que nous pouvons montrer notre reconnaissance pour les choses spirituelles, au même titre que Hanna. Par exemple, nous pouvons démontrer notre profonde reconnaissance pour les richesses spirituelles en assistant régulièrement aux réunions et aux assemblées chrétiennes. Saisissons ces occasions pour nous encourager mutuellement dans le vrai culte de Jéhovah

Certains rédacteurs de la Bible furent témoins oculaires des faits qu’ils racontèrent.
Au prix de recherches minutieuses, ils rassemblèrent certaines données historiques à partir de documents antérieurs, par exemple lorsqu’ils compilèrent les registres généalogiques (1Ch 1–9). Mais beaucoup de renseignements, comme ceux qui concernent l’assemblée des armées d’anges au ciel et les révélations dans le domaine des prophéties, dépassaient le cadre de la connaissance humaine ; ils ne pouvaient être connus que par une inspiration directe de Dieu.
Importance. On ne saurait exagérer l’importance des Écritures hébraïques, car, sans le code de lois, l’histoire et les prophéties qu’elles contiennent, le sens de beaucoup de passages des Écritures grecques chrétiennes serait incertain. Sans les Écritures hébraïques, il manquerait aujourd’hui bien des détails sur l’origine de l’homme, la cause de la mort et la promesse faite en Éden selon laquelle la tête du Serpent sera écrasée par la semence de la femme. Sans les Écritures hébraïques, on aurait peu de détails par exemple sur le déluge, le pourquoi du caractère sacré du sang, l’alliance que Dieu conclut avec Abraham, les combats que Jéhovah mena en faveur du peuple de son alliance et l’histoire du royaume théocratique typique



Michèle
Surveillant/e TJ
Surveillant/e TJ

Messages : 318
Date d'inscription : 19/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum