un p´ti suplément de 2 samuel 22-24

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

un p´ti suplément de 2 samuel 22-24

Message  Ps27:4 le Lun 15 Juin 2015 - 19:13

Bonjour Bonjour Bonjour Bonjour Bonjour Bonjour Bonjour

2 Samuel 22-24

(2 Samuel 22:7) 7 Dans ma détresse j’invoquais Jéhovah, et j’appelais mon Dieu. Alors, de son temple, il a entendu ma voix, [il avait] dans ses oreilles mon appel au secours.
(2 Samuel 24:14) [...] “ Je me sens fort angoissé. Tombons, s’il te plaît, dans la main de Jéhovah, car ses miséricordes sont nombreuses ; mais que je ne tombe pas dans la main de l’homme. ”

w09 1/5 p. 14 Les images bibliques : en comprenez-vous le sens ?
2 Samuel 23:3 ; La Bible compare aussi Jéhovah à des choses inanimées. On relève par exemple des expressions comme “ Rocher d’Israël ”, “ tour ” et “ forteresse ”. (2 Samuel 23:3 ; Proverbes 18:10 ; Psaume 18:2.) Quel est le point commun sur lequel s’appuient ces images ? Prenons celle du rocher. Un rocher est inébranlable ; il ne bouge pas. De même Jéhovah est un refuge sûr et stable ; nous pouvons donc compter sur sa protection.

w12 15/11 p. 17 § 7 Cultivons l’esprit d’un petit
L’humilité de Dieu avait un effet extraordinaire sur David. “ Tu me donneras ton bouclier de salut, et c’est ton humilité qui me grandit ”, a-t-il chanté (2 S. 22:36). David attribuait la grandeur dont il était revêtu en Israël à l’humilité de Jéhovah, qui s’abaissait pour s’intéresser à lui (Ps. 113:5-7).
leçons ,,,En va-t-il autrement de nous ? Possédons-nous ne serait-ce qu’une qualité, aptitude ou responsabilité que ‘ nous n’ayons reçue ’ de Jéhovah (1 Co. 4:7) ? Celui qui se conduit comme un petit est “ grand ” notamment en ce sens qu’il est plus précieux entre les mains de Jéhovah (Lc 9:48).

Quelle assurance les paroles de David au sujet de la fidélité donnent-elles aux serviteurs de Dieu aujourd’hui ? (2 S 22:26) [15 juin, w10 1/6 p. 26 § 6-7]
w10 1/6 p. 26 “ Tu te montreras fidèle ” 2 S 22:26
Au cours de sa vie, David a connu les pires formes de trahison. Il a été injustement déclaré hors la loi et persécuté par le roi Saül, le premier monarque d’Israël, qui était jaloux. Dans sa propre famille, sa femme Mikal ne lui est pas restée attachée ; elle s’est mise à ‘ le mépriser dans son cœur ’. (2 S 6:16.) Ahithophel, son conseiller de confiance, l’a trahi et s’est joint à une rébellion contre lui. Le chef de cette conspiration ? Nul autre qu’Absalom, son propre fils ! Devant autant de trahisons, David a-t-il perdu tout espoir ? S’est-il dit que personne ne demeure indéfectiblement fidèle ? 2 S 22:26. Animé d’une foi inébranlable, David déclare dans un chant poétique adressé à Jéhovah : “ Avec qui est fidèle tu te montreras fidèle. ” Bien que des humains aient pu le décevoir, David était néanmoins certain que Jéhovah, pour sa part, lui resterait attaché. Le terme hébreu traduit par “ se montrer fidèle ” peut également être rendu par “ montrer de la bonté de cœur ”, ou de l’amour fidèle. La vraie fidélité est basée sur l’amour. Jéhovah s’attache avec amour à ceux qui lui sont fidèles. Nous remarquons aussi que la fidélité est plus qu’un sentiment ; elle est active, et non passive. Comme David a pu s’en rendre compte, Jéhovah se montre fidèle. Aux moments les plus sombres de sa vie, le roi fidèle a constaté que Jéhovah avait agi en sa faveur, le protégeant et le guidant avec fidélité. Rempli de gratitude, David a reconnu que seul Jéhovah pouvait le délivrer “ de la paume de tous ses ennemis ”. 2 S 22:1.
Quelles leçons tirer des paroles de David ? Jéhovah ne change pas (Jc 1:17). Il demeure attaché à ses normes et tient toujours fidèlement ses promesses. Dans un autre de ses psaumes, David a écrit : “ Jéhovah [...] ne quittera pas ses fidèles. ” Ps 37:28. Notre fidélité a de la valeur pour Jéhovah. Il tient en haute estime notre obéissance fidèle envers lui, et il nous exhorte à l’imiter en nous montrant fidèles envers les autres (Ép 4:24 ; 5:1). Si nous restons fidèles, nous pouvons avoir confiance que Dieu ne nous abandonnera jamais. Même si les humains nous déçoivent, nous pouvons compter sur Jéhovah : il agit fidèlement envers nous et nous aide à surmonter n’importe quelle épreuve. Ne vous sentez-vous pas poussé à vous approcher de Jéhovah, “ le Fidèle ” ? Ré 16:5.
[Note] On peut mettre en parallèle 2 S 22:26 avec Ps 18:25. Une traduction anglaise des Psaumes rend ainsi ce passage : “ Avec le fidèle tu te montreras plein d’amour. ” — The Psalms for Today.

w05 15/5 p. 19 § 6 2 S 23:15-17. David éprouvait un tel respect pour la loi divine sur la vie et le sang qu’en cette occasion il s’est retenu de faire même ce qui ressemblait à une violation de cette loi
leçons. Il nous faut cultiver un état d’esprit semblable à l’égard de tous les commandements de Dieu.
w07 15/10 p. 12 Avançons vers la lumière
, nous ne sommes pas livrés à nous-mêmes, sans aide ni direction. Jéhovah est toujours un refuge pour ceux qui suivent ses conseils (2 S 22:31).
Il nous avertit au moyen d’exemples qui dévoilent les ruses de Satan, ainsi que ses intentions malveillantes.

w07 15/12 p. 30 Pourquoi disons-nous que Dieu est humble, et en quel sens manifeste-t-il l’humilité ?
Étant le Souverain et le Créateur, Dieu n’a pas de limites comme nous. Cela dit, conformément à 2 S 22:36, Dieu est humble en ce sens qu’il témoigne de l’intérêt aux humains, pourtant insignifiants, qui s’efforcent de lui plaire, et il leur fait miséricorde. Figurément parlant, il se penche afin de prendre tendrement soin de ceux qui le craignent.

w05 15/5 p. 19 § 7-9 2 S 24:10. Sa conscience le tourmentant, David s’est repenti. leçons La nôtre est-elle suffisamment sensible ? Nous pousse-t-elle au repentir ?
w03 1/11 p. 15-16 § 11-13 Les femmes qui adorent fidèlement Jéhovah sont d’une grande valeur
Jéhovah s’intéresse vivement aux veuves, mais aussi aux mères seules et aux femmes qui sont célibataires par choix ou parce qu’elles n’ont pas trouvé de mari chrétien (Ml 3:6 ; Jc 1:27). Si vous êtes l’une de ces femmes, et que vous serviez fidèlement Jéhovah sans être épaulée par un conjoint chrétien, vous pouvez être assurée que JAH vous considère comme précieuse. Arrêtons-nous sur le cas de nos sœurs qui ne sont pas mariées parce qu’elles obéissent fidèlement au conseil de Jéhovah de se marier “ seulement dans le Seigneur ”. (1 Co 7:39 ; Pr 3:1.) La Parole de Dieu leur donne cette assurance : ‘ Avec qui est fidèle Jéhovah se montrera fidèle. ’ (2 S 22:26). Mais pour beaucoup d’entre elles, rester célibataires est un combat.
leçonComment pouvons-nous aider ces sœurs ?, nous devrions féliciter sincèrement les sœurs célibataires qui respectent fidèlement la loi de Dieu. De quelle autre façon pouvons-nous nous soucier de ces sœurs ? Dans nos prières, nous devrions demander à Jéhovah de soutenir ces chères sœurs pour qu’elles poursuivent fidèlement leur service. Ces sœurs méritent de sentir qu’elles sont très aimées et profondément appréciées, de Jéhovah, mais aussi de toute la congrégation chrétienne. Ps 37:28.

2 S 24:14. David savait bien que la miséricorde de Jéhovah est plus grande que celle des humains.
leçons en sommes-nous convaincus ?
2 S 24:17. David s’en voulait parce que la nation tout entière pâtissait de son péché. Un pécheur repentant devrait éprouver du remords pour la honte que sa conduite a pu faire rejaillir sur la congrégation.


w13 15/6 p. 17-18 § 3-6 Apprécie la fidélité et le pardon de Jéhovah
La fidélité est une qualité chaleureuse qui comporte les notions de dévouement, de loyauté et d’allégeance indéfectible. Une personne fidèle n’est pas changeante. Elle s’attache à un être (ou à un objet) et, même dans des circonstances difficiles, ne s’en détache pas. Jéhovah est, à n’en pas douter, « le Fidèle » par excellence (Ré. 16:5). Comment Jéhovah manifeste-t-il la fidélité ? Jamais il n’abandonne ses adorateurs fidèles. L’un d’eux, le roi David, a pu en témoigner (2 S 22:26). Durant ses épreuves, Jéhovah l’a fidèlement guidé, protégé et délivré (2 S. 22:1). David savait que la fidélité divine est bien plus qu’un mot. Pourquoi Jéhovah s’est-il montré fidèle envers lui ? Parce que David lui-même était fidèle. Jéhovah aime la fidélité de ses serviteurs et, en retour, il se montre fidèle envers eux (Pr. 2:6-8).
leçons Réfléchir aux actes de fidélité de Jéhovah peut nous rendre plus forts. (Rm. 8:38, 39). De quelles autres manières Jéhovah se montre-t-il fidèle ? En ne dérogeant pas à ses normes. « Jusqu’à votre vieillesse je suis le Même », nous promet-il (Is. 46:4). Toutes ses décisions sont fondées sur ses normes, immuables, du bien et du mal (Ml. 3:6). De plus, il est de parole, il tient ses promesses (Is. 55:11). Sa fidélité bénéficie donc à tous ses adorateurs. Lorsque nous faisons tout pour adhérer à ses normes, nous pouvons être sûrs que, comme il le promet, il nous bénira (Is. 48:17, 18).


w13 15/12 p. 13-14 § 8 Feras-tu des sacrifices pour le Royaume ?
Aux temps modernes, l’organisation de Jéhovah a toujours cherché des occasions de soutenir l’œuvre divine. En 1904, frère Charles Russell a écrit : « Chacun doit se considérer lui-même établi par le Seigneur comme intendant de son temps, de son influence, de son argent, etc., et chacun doit chercher à employer ces talents de son mieux à la gloire du Maître. » Même s’ils nous valent de nombreux bienfaits, nos sacrifices à Jéhovah nous coûtent quelque chose (2 S 24:21-24). Pourrions-nous faire un meilleur usage de nos ressources ?

w05 15/10 p. 26-31 Cultivons l’humilité authentique
2 S 22:36.Jéhovah est immensément grand et élevé, pourtant “ ses yeux rôdent par toute la terre, afin de montrer sa force en faveur de ceux dont le cœur est complet à son égard ”. (2 Ch 16:9.)
Il “ s’abaisse ”, au sens où il se met au niveau de quelqu’un qui lui est inférieur, il descend de son rang ou de sa dignité pour traiter avec un subordonné.
C’est pourquoi, certaines traductions mettent en Ps 113:6 que Dieu “ s’humilie ”. Cette expression évoque fort à propos notre Dieu qui, dans son humilité, pourvoit avec amour aux besoins de ses adorateurs humains imparfaits

leçon La façon dont Jéhovah a traité David, avec miséricorde, patience et compassion, devrait tous nous encourager à chercher à faire sa volonté. Bien qu’il occupe la position la plus élevée de l’univers puisqu’il en est le Souverain, Jéhovah est disposé à entretenir des relations personnelles avec chacun de nous. Cela nous donne donc l’assurance que nous pouvons compter sur son aide même dans les situations les plus difficiles. Il n’y a aucune raison de craindre qu’il nous oublie. À nous qui servons Jéhovah aujourd’hui, il peut arriver, tout comme à David, de connaître la détresse. Peut-être essuyons-nous les moqueries de ceux qui ne connaissent pas Dieu, ou bien luttons-nous contre une mauvaise santé, ou encore avons-nous perdu un être cher. Quelle que soit notre situation, si nous sommes sincères, nous pouvons prier Jéhovah et implorer sa miséricorde. Jéhovah ‘ se penchera ’ pour prêter attention à nous et écouter nos prières. Sous inspiration, le psalmiste a écrit : “ Les yeux de Jéhovah sont vers les justes, et ses oreilles vers leur appel à l’aide. ” (Ps 34:15).

w06 1/8 p. 30 § 18-19 Craignez Jéhovah et vous serez heureux !
Parmi “ les dernières paroles de David ”, il y a celles-ci : “ Quand celui qui domine sur les humains est juste, dominant dans la crainte de Dieu, alors, c’est comme la lumière du matin, quand se lève le soleil. ” (2 S 23:1, 3, 4). Salomon, fils et successeur de David, a manifestement retenu la leçon puisqu’il a demandé à Jéhovah “ un cœur obéissant ” et la capacité de “ discerner entre le bon et le mauvais ”. (1 R 3:9.) Il avait compris que la crainte de Jéhovah est la voie de la sagesse et du bonheur. En résumé du livre de l’Ecclésiaste, il écrira : “ La conclusion de la chose, tout ayant été entendu : Crains le vrai Dieu et garde ses commandements. Car c’est là toute l’obligation de l’homme. Car le vrai Dieu lui-même fera venir toute sorte d’œuvre en jugement, concernant toute chose cachée, pour savoir si elle est bonne ou mauvaise. ” (Ec 12:13, 14).
LEÇONSuivons ce conseil, et nous constaterons que “ le résultat de l’humilité et de la crainte de Jéhovah ” n’est pas seulement la sagesse et le bonheur, mais aussi “ la richesse et la gloire et la vie ”. Pr 22:4. De nombreux exemples — bibliques et modernes — attestent que la véritable crainte de Dieu est bénéfique. Non seulement elle nous retient de faire ce qui déplaît à notre Père céleste, mais elle nous donne également le courage d’affronter nos adversaires, ainsi que la force d’endurer les épreuves. Aussi, quel que soit notre âge, appliquons-nous à étudier la Parole de Dieu, à méditer ce que nous apprenons et à nous approcher régulièrement de Jéhovah par des prières sincères. Nous trouverons alors “ la connaissance de Dieu ” et nous comprendrons “ la crainte de Jéhovah ”. Pr 2:1-5.



w05 1/10 p. 12 Votre conscience est-elle bien éduquée ?
N’avez-vous jamais dit à quelqu’un : “ Je sens que ce n’est pas bien ” ou : “ Je ne peux pas faire ce que vous me demandez. Quelque chose me dit que c’est mal. ” C’était la “ voix ” de votre conscience qui vous parlait. Nous possédons tous ce sens du bien et du mal qui nous accuse ou nous excuse. La conscience est inhérente à l’être humain. Même éloigné de Dieu comme il l’est actuellement, l’homme conserve la faculté de distinguer le bien du mal. Il en est ainsi parce qu’il a été fait à l’image de Dieu, ce qui lui permet de manifester, dans une certaine mesure, les qualités que sont la sagesse et la justice (Gn 1:26, 27). C’est à cause d’elle que “ le cœur de David se mit à lui battre ” quand il comprit qu’il avait commis un péché en effectuant un recensement. 2 S 24:1-10.
Cette faculté de s’examiner et de porter un jugement sur sa conduite morale peut avoir l’heureux effet de mener à une repentance conforme à la volonté de Dieu. David a écrit : “ Lorsque j’ai gardé le silence, mes os s’usaient dans mon gémissement tout au long du jour. Mon péché, je te l’ai finalement confessé, et je n’ai pas couvert ma faute. J’ai dit : ‘ Je ferai la confession de mes transgressions à Jéhovah. ’ Et toi, tu as pardonné la faute de mes péchés. ” (Ps 32:3, 5)
LEÇON. Une conscience bien réglée peut donc ramener le pécheur à Dieu en lui faisant admettre la nécessité d’obtenir son pardon et de marcher dans ses voies. Ps 51:1-4, 9, 13-15.

w00 15/3 p. 24 La modestie : une qualité qui favorise la paix
Restons sur nos gardes ! Soyons conscients que la présomption nous guette à chaque instant. Deux rois n’ont pas été modestes en toutes occasions. David a relâché sa vigilance en procédant à un recensement en Israël contre la volonté de Jéhovah. Quant à Salomon, la présomption l’a conduit à s’engager dans le faux culte. 2 S 24:1-10 ; 1 R 11:1-13. Tant que l’actuel système de choses impie existera, nous ne pourrons rester modestes qu’au prix d’efforts. Mais ces efforts en valent la peine.
Bonne journée amitié

Ps27:4
Témoin de Jéhovah
Témoin de Jéhovah

Messages : 95
Date d'inscription : 28/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum