2 samuel 13-15

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

2 samuel 13-15

Message  Ps27:4 le Ven 22 Mai 2015 - 17:12

bonne reception a vs tous et bonne lecture.... restez cool

2 Samuel 13-15.

Aussi vrai que Jéhovah est vivant et aussi vrai que mon seigneur le roi est vivant, à l’endroit où sera mon seigneur le roi, soit pour la mort, soit pour la vie, là sera ton serviteur. ” (2 Sam. 15:21).
*** w09 15/5 p. 27-28 Ittaï : un exemple de fidélité ***
Imaginez la scène : David fuit Jérusalem. Il fait halte à Beth-Merhaq (qui signifie “ Maison lointaine ”). Il s’agit peut-être de la dernière maison de Jérusalem en direction du mont des Oliviers, avant la vallée du Qidrôn
(2 Sam. 15:17 ; note). Ici, David passe ses armées en revue. Or voici qu’en plus des fidèles Israélites tous les Keréthites et tous les Peléthites l’accompagnent. Sont également avec lui Ittaï et ses 600 guerriers, soit la totalité des Guittites. — 2 Sam. 15:18.
Comprenant bien la situation d’Ittaï, David intervient : “ Pourquoi irais-tu, toi aussi, avec nous ? Retourne et demeure avec le roi [de toute évidence Absalom], car tu es un étranger, tu es même un exilé de ton lieu. C’est hier que tu es arrivé, et aujourd’hui vais-je te faire errer avec nous, pour aller quand j’irai là où j’irai ? Retourne et remmène tes frères avec toi, et que Jéhovah use envers toi de bonté de cœur et de fidélité ! ” — 2 Sam. 15:19, 20.
Déclarant haut et clair sa fidélité indéfectible, Ittaï répond : “ Aussi vrai que Jéhovah est vivant et aussi vrai que mon seigneur le roi est vivant, à l’endroit où sera mon seigneur le roi, soit pour la mort, soit pour la vie, là sera ton serviteur. ” (2 Sam. 15:21). En entendant cela, David s’est peut-être souvenu des propos similaires tenus par Ruth, son arrière-grand-mère (Ruth 1:16, 17). Touché, David dit au Philistin : “ Va et traverse ” la vallée. “ Ittaï le Guittite traversa donc, ainsi que tous ses hommes et tous les petits qui étaient avec lui. ” — 2 Sam. 15:22.
Cherchons donc quels enseignements nous pouvons tirer de l’exemple d’Ittaï. Qu’est-ce qui l’a probablement poussé à être fidèle à David ? C’était un étranger et un exilé de Philistie.
Pourtant, il a reconnu que Jéhovah était le Dieu vivant et que David était son oint. Il ne s’est pas arrêté à l’antipathie qui existait entre Israélites et Philistins. Ainsi, il n’a pas seulement vu en David celui qui avait tué le champion Goliath et bien d’autres de ses compatriotes (1 Sam. 18:6, 7).
Il a vu en lui un homme qui aimait Jéhovah, et sans aucun doute a-t-il observé ses qualités remarquables. David, quant à lui, en est venu à éprouver beaucoup d’estime pour Ittaï. D’ailleurs, dans le combat décisif contre les troupes d’Absalom, il a placé “ sous la conduite d’Ittaï ” un tiers de son armée ! — 2 Sam. 18:2.
LEÇON De même, nous devrions nous efforcer de regarder au-delà des différences culturelles, raciales ou ethniques, en fait au-delà de toute antipathie ou de tout préjugé persistants, et remarquer les qualités des autres. Lorsque nous apprenons à connaître et à aimer Dieu, de telles barrières sont surmontables, comme l’illustrent les liens qui se sont tissés entre David et Ittaï.
Tout en méditant sur les actes d’Ittaï, posons-nous ces questions : ‘ Est-ce que, d’une manière semblable, je manifeste un attachement fidèle envers le Grand David, Christ Jésus JAH et mes freres et soeurs ? Est-ce que je montre ma fidélité en participant avec zèle à l’œuvre qui consiste à prêcher le Royaume et à faire des disciples ? ’ (Mat. 24:14 ; 28:19, 20). ‘ Jusqu’où suis-je prêt à aller pour prouver ma fidélité ? ’
les Écritures ne font plus mention d’Ittaï. Pourtant, sa brève apparition dans cet épisode tourmenté de la vie de David suffit à nous renseigner sur sa personnalité. Sa présence dans le récit inspiré démontre qu’une fidélité comme la sienne n’échappe pas à Jéhovah et qu’il la récompense. — Héb. 6:10.

*** w08 15/3 p. 13 § 9-10 Jéhovah entend nos appels à l’aide. TG a lire et a relire.
Ahithophel, le plus proche conseiller de David, s’était rallié à cette conspiration. Pour rester en vie, David dut fuir Jérusalem (2 Sam. 15:12-14). Même dans ces circonstances pénibles, David n’a cessé d’avoir confiance en Dieu, et il n’a pas été déçu,.
10 À l’exemple de David, il est indispensable que nous adressions à Jéhovah des prières concernant nos épreuves, quelles qu’elles soient. Considérons ce que l’apôtre Paul nous a exhortés à faire à cet égard. (Lire Philippiens 4:6, 7.)

Puissent nos prières et nos frères et sœurs chrétiens nous procurer de la force, sachant qu’eux aussi traversent des difficultés semblables aux nôtres. Continuons à être pleinement qualifiés et entièrement équipés en faisant un bon usage de la Parole de Dieu. Ne laissons jamais s’étioler notre confiance dans la tendre sollicitude du “ Dieu de toute consolation ”. N’oublions pas que “ les yeux de Jéhovah sont vers les justes, et ses oreilles vers leur appel à l’aide ”. — Ps. 34:15.

w06 15/7 p. 21 § 9 Fixons nos regards sur l’excellence de l’organisation de Jéhovah ***
Autre tres bonne LEÇON…..Quant à Ahithophel, lui aussi a trahi David, dont il était pourtant le proche conseiller ; 15:1-17, 31. David ne s’en est pas aigri pour autant ; il n’a pas non plus abandonné le vrai culte. C’est même tout l’inverse qui s’est passé. L’adversité l’a amené à se cramponner à Jéhovah et à conserver le bon état d’esprit
si nous prenions l’habitude de murmurer, nous mettrions en danger nos relations avec Jéhovah Dieu. Il est donc impératif que nous maîtrisions toute tendance à murmurer.
Au lieu de murmurer à propos de choses qui se produisent dans la congrégation, nous avons tout intérêt à garder un esprit positif et à nous fixer un programme d’activités qui nous maintienne occupés, joyeux, respectueux de Dieu, équilibrés et solides dans la foi

il est indispensable que chacun de nous reste positif. Cela nous aidera à reconnaître les qualités de nos compagnons dans la foi, au lieu de nous appesantir sur leurs défauts. En nous attachant à ne voir que les points forts
de leur personnalité, nous serons plus heureux. Et au lieu de nous épuiser moralement en murmurant, nous serons encouragés et bâtis spirituellement.

w12 1/10 p. 30 Méfiez-vous de l’ambition ! ***
Pour nos jeunes lecteurs Comment procéder : Faites cet exercice dans un endroit calme. Lisez les versets en imaginant que vous êtes témoin de ce qui se passe. Représentez-vous la scène. Imaginez les voix. Mettez-vous dans la peau des personnages. Faites vivre le récit.
Personnages principaux : David, Absalom, Yoab
Résumé : Absalom tente d’usurper le trône de son père.
1 ANALYSEZ LES SCÈNES. — LISEZ 2 SAMUEL 14:25-33 ; 15:1-17 ; 18:9-17, 30-33.
Comment vous imaginez-vous Absalom ? (Relisez 2 Samuel 14:25, 26.)
D’après vous, lorsqu’Absalom essayait d’inciter ceux qui venaient au tribunal à se rallier à lui, quels étaient son comportement et le ton de sa voix ? (Relisez 2 Samuel 15:2-6.)
Que vous apprend l’incident rapporté en 2 Samuel 14:28-30 sur la personnalité d’Absalom ?
2 CREUSEZ DAVANTAGE.
Comment Absalom avait-il préparé le terrain pour s’emparer du trône ? (Indice : Lisez 2 Samuel 13:28, 29. Amnôn était le fils aîné de David et donc l’héritier du trône.)
w13 15/3 p. 11-12 § 15-16 As-tu « un cœur pour connaître Jéhovah » ? ***
Imagine ce qu’Absalom avait dans le cœur pour en venir à assassiner son demi-frère Amnôn ! (2 Sam. 13:1-30). N’y avait-il pas des « raisonnements mauvais » à la base ?
LEÇON Évidemment, aujourd’hui les vrais chrétiens n’assassinent pas. Mais se pourrait-il que l’un d’eux rumine des sentiments hostiles contre un frère ou une sœur qui, de façon réelle ou supposée, a manqué d’égards à quelqu’un de sa famille ? Peut-être qu’il refuse toute invitation de ce frère ou de cette sœur, ou ne lui offre jamais l’hospitalité (Héb. 13:1, 2). Cette antipathie et ce manque d’hospitalité reflètent un manque d’amour et ne sont pas à minimiser. D’après ces symptômes, Celui qui examine les cœurs risque de diagnostiquer une « incirconcision » (Jér. 9:25, 26). Or que conseille-t-il dans ce cas ? « Ôtez les prépuces de vos cœurs » (Jér. 4:4).
yp2 chap. 7 p. 73 Et si je déteste mon physique ? ***
” (2 Samuel 14:25). “ Il n’y avait pas d’homme aussi beau dans tout Israël, pour être tellement loué …………..Pourtant, ce jeune homme fut un traître. Poussé par l’orgueil et l’ambition, il essaya d’usurper le trône du roi établi par Jéhovah. C’est pourquoi la Bible n’en fait pas un portrait avantageux, mais le dépeint comme un homme d’une incroyable déloyauté et rempli de haine meurtrière.
L’essentiel est que “ Jéhovah soupèse les cœurs ” ; il ne regarde pas au tour de taille ou aux biceps (Proverbes 21:2). Par conséquent, même s’il n’est pas mal de vouloir être beau, votre personnalité est bien plus importante que votre apparence. En fin de compte, vos qualités spirituelles vous rendront plus attirant que des muscles sculptés ou un ventre plat !
“ la personne cachée du cœur dans la parure incorruptible de l’esprit doux et paisible, qui est d’une grande valeur aux yeux de Dieu ”. (1 Pierre 3:4.) À n’en pas douter, la beauté intérieure est bien plus importante que la beauté physique. Et elle est à la portée de tous !



w01 15/5 Laissez-vous guider par Dieu dans le choix d’un conjoint ***
Pourquoi les jeunes gens doivent-ils particulièrement faire attention dans le choix d’un conjoint, et qu’est-ce qui les aidera à prendre la meilleure décision ?
Les jeunes gens doivent particulièrement faire attention que l’attrait physique et les impulsions ne faussent pas leur jugement dans le choix d’un conjoint. Une relation basée sur ces seuls facteurs risque de se dégrader rapidement et de virer au mépris, si ce n’est à la haine (2 Samuel 13:15). On bâtit au contraire un amour durable en apprenant à connaître son conjoint et en se comprenant bien soi-même. Soyons conscients aussi que ce à quoi notre cœur nous pousse spontanément n’est pas toujours pour notre bien (Jérémie 17:9).
Celui qui pense au mariage doit avoir une vision adulte de ce qui l’attend.
Un mariage prématuré peut générer une kyrielle de difficultés auxquelles le jeune couple risque fort d’être mal préparé.
Il ne faut s’engager dans le mariage que lorsqu’on est physiquement, mentalement et spirituellement prêt à assumer une union destinée à durer.
Il faut de la maturité et de la stabilité spirituelle pour rechercher et appliquer les conseils divins de façon à dénouer dans l’amour les situations difficiles.
. Le jour où vous vous marierez, il faudra que ce soit parce que vous aimez une personne, et non pas simplement parce que vous aimez l’idée de vous marier
w03 1/2 p. 30 Questions des lecteurs ***
Pourquoi la Bible recommande-t-elle de crier face à une menace de viol ?
La Bible ne s’abstient pas de raconter certains cas de viols ou de tentatives de viol survenus jadis 2 Samuel 13:1-14). Mais elle conseille aussi des moyens de défense.
*** g96 22/5 p. 8-9 Le harcèlement sexuel : comment vous protéger ***
Évitez les situations compromettantes. La Bible explique comment un jeune homme appelé Amnôn s’est arrangé pour se retrouver seul avec une jeune fille, Tamar, afin d’abuser d’elle (2 Samuel 13:1-14). Des employeurs entreprenants peuvent adopter la même tactique, en invitant leur subordonnée à boire un verre ou à rester au bureau après la fermeture, sans raison apparente. Méfiez-vous de ces invitations ! Nous lisons dans la Bible : “ Il est astucieux celui qui, ayant vu le malheur, s’est alors caché. ” — Proverbes 22:3.
w08 15/11 p. 5 Quel genre de personne voulez-vous être ? ***
Absalom, le fils du roi David, faisait semblant de s’intéresser sincèrement au peuple et était loué pour sa beauté. Mais en réalité, c’était un traître et un meurtrier (2 Sam. 13:28, 29 ; 14:25 ; 15:1-12).
Une bonté feinte et le charme physique ne rendent pas une personne vraiment attirante.
w10 15/3 p. 3 Demeurez dans la faveur de Dieu malgré les changements
À cause de ses fautes, David a subi des malheurs dans sa famille, tels que la rébellion de son fils Absalom (2 Sam. 12:10-12 ; 15:1-14). Néanmoins, après s’être repenti, il a été pardonné par Jéhovah et a retrouvé sa faveur.
Notre situation aussi peut changer. Des problèmes de santé, financiers ou familiaux — ou même nos propres actions — entraînent des changements dans notre vie. Quelles qualités nous aideront à être mieux préparés à les affronter ?
L’humilité implique d’être disposé à se soumettre. La vraie humilité nous permet de nous voir comme nous sommes réellement et de voir les autres comme ils sont.. En outre, En ne minimisant pas les qualités et les réussites des autres, nous apprécierons davantage leur personnalité et leurs actions l’humilité nous aide à comprendre pourquoi une situation survient et à y faire face. Nous devrons toujours faire face à des changements dans notre vie. Parfois, il n’est pas facile de comprendre pourquoi un événement se produit. À cause de nos limites et du stress, nous pouvons avoir du mal à garder une vision spirituelle des choses. Cependant, des qualités comme l’humilité, la modestie et la douceur de caractère nous aideront à accepter les changements et à demeurer dans la faveur de Dieu
w98 1/7 p. 7 Tirons leçon de nos erreurs ***2 Samuel 13:1-31.
Les souffrances qui découlent de vos erreurs passées vous démoralisent-elles parfois ? À bien y réfléchir, les regrets sont utiles ; ils nous rappellent que nous devons ‘ être sur nos gardes pour ne pas nous tourner vers ce qui est malfaisant ’. (Job 36:21.)
En fait, ils peuvent nous éviter de refaire une même faute. Mieux encore, non seulement David a tiré leçon de son péché, mais il s’est servi de son expérience pour aider les autres. Il a dit en effet : “ Je veux enseigner tes voies aux transgresseurs, pour que les pécheurs reviennent vers toi. ” — Psaume 51:13.

Ps27:4
Témoin de Jéhovah
Témoin de Jéhovah

Messages : 95
Date d'inscription : 28/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum