1 samuel 26-31

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

1 samuel 26-31

Message  Ps27:4 le Ven 24 Avr 2015 - 9:27

bonjour voila qql que recherche q je voudrais vs faire partager
bonne lecture et bcp de bisous tout a plien
votre frere dans la Foi ...

1 samuel 26-31

“ Il est impensable pour moi, dit-il, du point de vue de Jéhovah, d’avancer ma main contre l’oint de Jéhovah ! ”
* my 61e
a) Quel état d’esprit les propos de David en 1 Samuel 26:11 révèlent-ils à l’égard de l’ordre théocratique (Ps. 37:7 ; Rom. 13:2) ?
b) De quelle façon les paroles de David en 1 Samuel 26:23 nous aident-elles à conserver un bon point de vue si nous ne rencontrons que de l’ingratitude lorsque nous faisons des efforts sincères pour témoigner notre bienveillance (1 Rois 8:32 ; Ps. 18:20) ?

w97 1/8 p. 10 § 5-6 Servons fidèlement avec l’organisation de Jéhovah ***
1 Samuel 26:11., lorsqu’il a eu l’occasion de se venger, il a estimé ‘ impensable, du point de vue de Jéhovah ’, de se rendre coupable d’un acte d’infidélité envers celui que Jéhovah avait oint. —
LEÇON 6 Quand certains de ceux qui sont à notre tête semblent commettre des erreurs de jugement, parlent durement ou donnent l’impression de faire preuve de favoritisme, allons-nous nous plaindre d’eux au risque de contribuer à répandre un esprit porté à la critique dans la congrégation ? Allons-nous manifester notre désapprobation en cessant d’assister aux réunions chrétiennes ? Évidemment non ! Comme David, nous ne voulons pas laisser les défauts d’un autre nous amener à être infidèles à Jéhovah et à son organisation. — Psaume 119:165.
.
Ne laissons donc pas les imperfections que nous y remarquons nous aigrir ou nous amener à adopter un état d’esprit négatif, porté à la critique. Imitons plutôt la fidélité de Jésus Christ. — 1 Pierre 2:21.

*** w04 1/8 p. 11 § 15 Jéhovah révèle sa gloire aux humbles ***
1 Samuel 28:6 ; 31:4. Saul a perdu la faveur et l’esprit de Dieu, et a finalement eu une mort ignominieuse
La leçon est claire : nous devons nous appliquer à demeurer humbles et soumis, et à réprimer la présomption, si nous ne voulons pas commettre des actions qui nous feraient perdre la faveur de Dieu.
Au lieu de chercher avec ambition à être en vue, cultivons l’état d’esprit humble du roi David qui déclara: “
J’ai demandé à Jéhovah une seule chose — celle que je chercherai, c’est d’habiter dans la maison de Jéhovah tous les jours de ma vie, pour contempler le charme de Jéhovah et pour considérer avec gratitude son temple.” — Psaume 27:4.

w92 1/1 L’amour pour Jéhovah nous pousse à l’adorer ***
. Quelle application du précédent établi en 1 Samuel 30:16-25 peut-on faire aujourd’hui?
L’unité d’action empreinte d’amour que l’on observe à notre époque chez tous les serviteurs de Dieu peut être illustrée par le récit relaté en 1 Samuel 30:16-25. David “abattit, depuis le crépuscule du matin jusqu’au soir”, les Amalécites avec qui il était en guerre et il prit de nombreuses dépouilles. De retour au camp, certains des hommes qui avaient combattu aux côtés de David ont demandé que ceux qui n’avaient pas participé avec eux à cette bataille acharnée ne reçoivent pas de dépouilles
. Mais David leur a répondu: “Qui vous écoutera quant à cette parole? Car telle la part de celui qui est descendu à la bataille, telle sera la part de celui qui est assis près des bagages. Tous auront part ensemble.”
LEÇON Le même principe s’applique aujourd’hui. Dans la guerre spirituelle que nous menons, les pionniers sont au front. Mais tous les autres membres de la congrégation leur apportent un soutien total et fidèle
*** w76 1/12 p. 725 § 13 N’ayez pas peur ***
(I Sam. 27:1-6). Akisch prit même la défense de David devant les princes et les seigneurs philistins. Après cela, il dit à David : “Aussi vrai que Jéhovah est vivant, tu es un homme droit, et cela a été bon à mes yeux de te voir sortir et entrer avec moi dans le camp.” (I Sam. 29:2-6). Ainsi, sans s’en rendre compte, Akisch servait d’instrument à Jéhovah pour venir en aide à David.
En de nombreuses autres occasions, Jéhovah Dieu ménagea une sortie à David en pourvoyant à tout ce dont il avait besoin. Étant donné la façon merveilleuse dont Jéhovah l’avait aidé, David était convaincu que JAH ne l’abandonnerait jamais. Il dit : “Quand mon père et ma mère me quitteraient, Jéhovah me recueillerait.” — Ps. 27:10.
Cela ne signifie pas que David n’a jamais connu la peur. Non ; il a certainement éprouvé ce sentiment. Mais il n’a jamais craint que Jéhovah l’abandonne complètement. Divinement inspiré, il écrivit : “Sans relâche, mes adversaires ont cherché à happer tout au long du jour, car il y en a beaucoup qui me font la guerre, avec hauteur. Le jour où j’aurai peur, moi, je me confierai en toi. En union avec Dieu je louerai sa parole. En Dieu j’ai mis ma confiance ; je n’aurai pas peur. Que peut me faire la chair ?” — Ps. 56:2-4.
LEÇON
La situation peut paraître tout à fait désespérée. Mais rien n’empêchera Jéhovah Dieu de faire en sorte que ses serviteurs reçoivent ce dont ils ont besoin au moment voulu……si JAH la fait pour David il le faira pour nous sens aucune hésitation……
*** w04 1/6 p. 21-22 Laissez-vous vos épreuves prendre le dessus ? ***


1 Samuel 26:7-13
David composa même un chant funèbre pour pleurer la perte de Saül et de son fils Yonathân. David ne s’est laissé ronger par le ressentiment
Nourrissons-nous du ressentiment ou de l’amertume lorsque nous souffrons à cause d’injustices ? Cela pourrait facilement arriver. Si nous nous laissons dominer par nos émotions, cela risque d’être plus ravageur pour nous que l’injustice elle-même (Éphésiens 4:26, 27). Nous avons peu, sinon pas du tout, de pouvoir sur ce que font les autres. Par contre, nous pouvons rester maîtres de nos réactions. Il est plus facile de réprimer le ressentiment et l’amertume si nous sommes convaincus que Jéhovah s’occupera du problème en temps voulu. — Romains 12:17-19
*** w86 15/8 p. 12 § 16 Heureux ceux qui n’abusent pas de leur pouvoir! ***
(I Samuel 26:1-25) Nous ne devrions pas non plus oublier l’excellent exemple laissé par David. Par deux fois il eut l’occasion de tuer le roi Saül. Il aurait pu se dire: ‘Saül cherche à m’ôter la vie, c’est donc lui ou moi.’ Il aurait aussi pu tenir ce raisonnement égoïste: ‘Puisque Samuel m’a oint pour être le futur roi d’Israël, c’est ainsi que les choses doivent finir. Pourquoi pas maintenant?’ Mais non, David attendit patiemment le moment prévu par Jéhovah pour lui donner le royaume
LEÇON
nous venons de considérer prouvent que, bien qu’étant des humains imparfaits, nous pouvons, nous aussi, utiliser notre pouvoir d’une bonne façon. Cela nous permet non seulement d’avoir une bonne conscience, mais également d’être approuvés par Dieu et respectés par nos semblables.
w02 15/12 p. 23-24 Voyez les choses comme Dieu les voit ***
Considérez toutes choses du point de vue de Dieu ”. Frère Lloyd s’est arrêté sur les exemples de David (1 Samuel 26:11 . Après avoir rappelé aux élèves qu’au cours des cinq mois passés, leur étude de la Bible leur avait appris à considérer les choses du point de vue de Dieu, l’orateur a posé cette question : “
Lorsque vous dirigerez des études bibliques dans votre nouveau territoire, aiderez-vous les gens à raisonner en se plaçant du point de vue de Dieu ? ” Quant à la façon de conseiller, il a fait cette recommandation : “ Évitez de leur dire ‘ en ce qui me concerne, je pense que... ’ Aidez-les plutôt à comprendre le point de vue de Dieu. En adoptant cette façon de faire, vous serez une véritable bénédiction pour ceux que vous côtoierez dans votre affectation. ”

1 Sam. 30:1-19).. Un jour, il ??????????????????? libérera par exemple de la main de kidnappeurs David a ainsi imité Jéhovah, qui affectionne et estime les femmes de foi prudentes et courageuses.
30:23, 24. Cette décision, fondée sur Nombres 31:27, montre que Jéhovah accorde de la valeur à ceux qui soutiennent les activités de la congrégation. Par conséquent, quoi que nous fassions, ‘ travaillons-y de toute notre âme, comme pour Jéhovah et non pour les hommes ’. — Colossiens 3:23.
w05 15/3 p. 24 § 7-8

Quelle leçon retenir de la rencontre de Saül avec la sorcière d’En-Dor ?
28:8-19. Dans leur détermination à égarer les humains ou à leur nuire, les esprits méchants peuvent se faire passer pour des défunts. Nous devons nous abstenir de toutes les formes de spiritisme. — Deutéronome 18:10-12.
La prédiction faite par “ Samuel ” par l’intermédiaire du médium était-elle exacte ? (1 Sam. 28:16-19)
*** w86 1/9 p. 28-29 Faut-il être en vue? ***
Nous pouvons tirer une excellente leçon d’un récit relatif à la vie du roi David. La Bible rapporte qu’il opéra un jour une délivrance spectaculaire à la tête de 400 hommes. Ils se mirent en route pour reprendre leurs familles et recouvrer leurs biens que leur avait enlevés une bande de maraudeurs. Seulement, ils laissèrent deux cents hommes en arrière pour garder les bagages. Et quand les libérateurs victorieux revinrent avec les femmes, les enfants, les biens et un très grand butin, un problème se posa: Qui recevrait une part des dépouilles? Ceux qui avaient effectivement combattu seraient-ils seuls jugés dignes de partager les gains? David apporta une réponse qui devait faire jurisprudence, une “décision judiciaire pour Israël”. Il décréta: “Car telle la part de celui qui est descendu à la bataille, telle sera la part de celui qui est assis près des bagages. Tous auront part ensemble.” (I Samuel 30:24, 25). C’est Jéhovah qui dicta cette décision judiciaire à David. Elle reflétait la grande estime que Jéhovah accorde à ceux qui servent en apportant leur soutien.
Mais ce principe s’applique-t-il à la congrégation chrétienne? L’apôtre Paul répond par une illustration. Comparant la congrégation au corps humain, il dit: “L’œil ne peut dire à la main: ‘Je n’ai pas besoin de toi’; ou bien encore la tête ne peut dire aux pieds: ‘Je n’ai pas besoin de vous.’” Oui, dans le corps humain, tous les membres, jusqu’au petit doigt, occupent un rôle important. Dieu fait preuve de la même sagesse dans la façon dont il organise sa congrégation. “Dieu a placé les éléments (...) dans la congrégation”, assignant à des personnes différentes des responsabilités différentes. — I Corinthiens 12:21, 28.
LEÇON
, soyons satisfaits de la tâche qui nous est assignée dans l’organisation de Jéhovah et dépensons-nous-y de toute notre âme. C’est la voie de la sagesse et de la joie. Au lieu de chercher avec ambition à être en vue, cultivons l’état d’esprit humble du roi David .
g86 8/9 p. 21 Le “droit de mourir”: qui doit en décider? ***
. I Samuel 31:4; Quand Saül demanda à son porteur d’armes de l’aider à ‘mourir dignement’, celui-ci refusa d’accéder à sa requête; David, cependant, déclara meurtrier un autre homme qui, lui, prétendait avoir provoqué cette ‘euthanasie’, et il l’exécuta …
*** w02 15/6 p. 30 Questions des lecteurs ***
(1 Samuel 31:4, 8-13 ; Un ministre chrétien peut-il prononcer un discours d’enterrement pour quelqu’un qui s’est suicidé ?




Ps27:4
Témoin de Jéhovah
Témoin de Jéhovah

Messages : 95
Date d'inscription : 28/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1 samuel 26-31

Message  Michèle le Ven 24 Avr 2015 - 17:39

Points importants de 1 Samuel 26-31


1 Samuel 26:5, 7. L’enceinte d’un camp, comme celle qui entourait le camp de Saül, pouvait se composer de bagages, de chariots et d’animaux (1S 26:5, 7). Les armées équipées de chars utilisaient peut-être ceux-ci pour enclore leur camp. Les camps plus permanents étaient parfois protégés par des tranchées et des buttes de terre. D’ordinaire, les batailles ne se livraient pas sur les lieux mêmes du camp, sauf en cas d’attaque-surprise (Jos 11:7). Par conséquent, on n’avait pas coutume de creuser des tranchées profondes ni de construire des murs d’enceinte robustes. (*** it-1 p. 387 Camp ***)
Le talon de certaines lances était muni d’une pointe de métal, ce qui permettait de les planter en terre. Par conséquent, le guerrier pouvait se servir aussi bien du talon que de la pointe (2S 2:19-23). Une lance fichée en terre pouvait marquer la résidence temporaire d’un roi. — 1S 26:7. (*** it-1 p. 184 Armes, armure ***)

1 Sam 26:17-20 - David a laissé un bel exemple pour ce qui est de poursuivre la paix. Par deux fois, il a eu l’occasion de tuer Saül. Les deux fois, il s’est interdit d’user de violence ; il a même parlé au roi avec respect, espérant rétablir la paix.
Que faire aujourd’hui lorsqu’une situation menace de troubler la paix de la congrégation ? Il nous faut ‘ chercher la paix et la poursuivre ’. Quand nous sentons que les relations que nous entretenons avec l’un de nos compagnons chrétiens sont tendues, nous suivons ce conseil de Jésus : “ D’abord, fais la paix avec ton frère. ” Puis nous reprenons nos autres activités liées au vrai culte (w07 1/3 p. 27-28 § 11 Prenez plaisir à la vie dans la crainte de Jéhovah)

1 Samuel 26:20. La perdrix cherche à se sauver en courant, en se faufilant derrière des rochers ou d’autres reliefs du terrain, ou en cherchant refuge dans des fissures de rochers ou des caches similaires. Aussi, lorsqu’il allait de cachette en cachette pour échapper à la poursuite implacable du roi Saül, David se compara avec justesse à “ une perdrix sur les montagnes ”. — 1S 26:20 ; voir aussi Lm 3:52. (*** it-2 p. 545 Perdrix ***)

1 Samuel 28:6, 7. Le désir inné chez l’homme de connaître l’avenir est satisfait chez celui qui adore et sert son Grand Créateur, car, avec bienveillance, Dieu révèle à l’avance par Son canal de communication ce qu’il est bon que l’homme connaisse (Am 3:7). Cependant, lorsque les hommes se détournent de Jéhovah et s’éloignent de Celui-là seul qui connaît la fin dès le commencement, ils tombent facilement sous l’influence des démons par le spiritisme. On en a un exemple frappant en la personne de Saül, qui se tourna d’abord vers Jéhovah pour connaître les événements à venir, mais qui, après avoir été privé de tout contact avec Dieu à cause de son infidélité, eut recours aux démons pour suppléer à la direction divine. — 1S 28:6, 7 ; 1Ch 10:13, 14. (*** it-1 p. 656 Divination ***)

1 Samuel 28:8-19. - Quelle leçon retenir de la rencontre de Saül avec la sorcière d’En-Dor ? -Dans leur détermination à égarer les humains ou à leur nuire, les esprits méchants peuvent se faire passer pour des défunts. Nous devons nous abstenir de toutes les formes de spiritisme. Deut 18:10-12

1 Samuel 28:6 ; 31:4 - Pour bénéficier durablement de la faveur divine, nous devons demeurer humbles. Ce n’est pas parce que quelqu’un est humble à un moment de sa vie qu’il le restera toujours. On peut perdre son humilité et céder à l’orgueil et à l’arrogance, ce qui mène à la présomption et au désastre. Témoin Saül, le premier à avoir été oint comme roi d’Israël. Lorsqu’il a été choisi, il se trouvait ‘ petit à ses propres yeux ’. (1 Sam 15:17.) Mais au bout de deux ans de règne seulement, il a agi présomptueusement. Il a méprisé la disposition de Jéhovah, qui prévoyait que les sacrifices soient offerts par le prophète Samuel, et il s’est inventé des excuses pour avoir pris les choses en main (1 Sam 13:1, 8-14). C’était le premier épisode d’une succession d’événements qui a dévoilé sans doute possible son manque d’humilité Il a perdu la faveur et l’esprit de Dieu, et a finalement eu une mort ignominieuse.
La leçon est claire : nous devons nous appliquer à demeurer humbles et soumis, et à réprimer la présomption, si nous ne voulons pas commettre des actions qui nous feraient perdre la faveur de Dieu (w04 1/8 p. 11 § 15 Jéhovah révèle sa gloire aux humbles)

1 Samuel 28:6, 7 - Le prophète Samuel lui ayant annoncé que Dieu l’avait rejeté en raison de sa désobéissance, le roi Saül se prosterna devant Jéhovah (1 Sam 15:30, 31). Mais son geste n’était qu’un simulacre. Ce que Saül souhaitait, ce n’était pas obéir à Dieu, mais être honoré devant le peuple. Plus tard, alors que les Philistins faisaient la guerre à Israël, Saül interrogea Jéhovah par pure formalité. Mais en l’absence de réponse, il consulta un médium, tout en sachant pertinemment que cela était condamné par Jéhovah. Pour résumer l’affaire, 1 Chr 10:14 dit de Saül : “ Il n’interrogea pas Jéhovah. ” Les prières de Saül n’étaient pas motivées par la foi. C’était donc comme s’il n’avait pas prié du tout. (w03 1/5 p. 9 § 8 Vous demandez-vous : “ Où est Jéhovah ? ”)

1 Samuel 28:12. Dès lors, quand le récit dit : “ Lorsque la femme vit ‘ Samuel ’, elle se mit à crier de toute la force de sa voix ”, il raconte à l’évidence l’événement tel qu’il fut perçu par le médium, lequel était abusé par l’esprit qui jouait le rôle de Samuel (1S 28:12). Quant à Saül, il tomba sous le coup du principe énoncé par l’apôtre Paul : “ Comme ils n’ont pas jugé bon de posséder Dieu dans la connaissance exacte, Dieu les a livrés à une mentalité désapprouvée, pour faire des choses qui ne conviennent pas [...]. Quoique ceux-là connaissent très bien le juste décret de Dieu — que ceux qui pratiquent de telles choses méritent la mort —, non seulement ils continuent à les faire, mais encore ils approuvent ceux qui les pratiquent. ” — Rm 1:28-32. (*** it-2 p. 1014 Spiritisme ***)

1 Samuel 28:13-14. La Bible n’indique-t-elle pas que le roi Saül est entré en communication avec le prophète Samuel après la mort de ce dernier?
Le récit de cet événement se trouve en I Samuel 28:3-20. Selon les versets 13 et 14, Saül n’a pas personnellement vu Samuel, mais d’après la description que lui en faisait le médium il a déduit qu’il devait s’agir du prophète. Saül voulait désespérément croire qu’il avait affaire à Samuel et il s’est donc laissé tromper. Le verset 3 précise que le prophète était mort et qu’il avait été enseveli. Les versets que nous avons examinés plus haut établissent clairement que de Samuel il ne subsistait rien qui aurait pu communiquer avec Saül depuis un autre monde. La voix qui prétendait être celle de Samuel appartenait à un imposteur. (*** rs p. 382 Spiritisme ***)
La prédiction s’est-elle vérifiée? Pas à la lettre. Saül fut certes grièvement blessé pendant la bataille contre les Philistins, mais sa mort fut un suicide (1 Samuel 31:1-4). En outre, son fils Isch-Boscheth lui survécut, contrairement à la prédiction selon laquelle tous ses fils mourraient avec lui. (*** w88 15/1 p. 3-4 Parlent-ils vraiment avec les morts? ***)

1 Samuel 30:21-25.- Quand, après sa victoire sur les Amaléqites, David partagea le butin avec ses guerriers qui étaient restés dans le ouadi pour garder les bagages, il suivait sans doute le principe énoncé auparavant par Jéhovah en Nombres 31:27, après la victoire israélite sur Madiân. Par la suite, David fit que cet usage “ reste établi en prescription et décision judiciaire pour Israël ”. — 1S 30:21-25. (*** it-1 p. 304 Besor (Ouadi de) ***)
Cette décision, fondée sur Nombres 31:27, montre que Jéhovah accorde de la valeur à ceux qui soutiennent les activités de la congrégation. Par conséquent, quoi que nous fassions, ‘ travaillons-y de toute notre âme, comme pour Jéhovah et non pour les hommes ’. — Colossiens 3:23. (*** w05 15/3 p. 24 §8 Points marquants du premier livre de Samuel ***)
L’apôtre Paul répond par une illustration. Comparant la congrégation au corps humain, il dit: “L’oeil ne peut dire à la main: ‘Je n’ai pas besoin de toi’; ou bien encore la tête ne peut dire aux pieds: ‘Je n’ai pas besoin de vous.’” Oui, dans le corps humain, tous les membres, jusqu’au petit doigt, occupent un rôle important. Dieu fait preuve de la même sagesse dans la façon dont il organise sa congrégation. “Dieu a placé les éléments (...) dans la congrégation”, assignant à des personnes différentes des responsabilités différentes. — I Corinthiens 12:21, 28. (*** w86 1/9 p. 28-29 Faut-il être en vue? ***)
L’unité d’action empreinte d’amour que l’on observe à notre époque chez tous les serviteurs de Dieu peut être illustrée par le récit relaté en 1 Sam 30:16-25. David “abattit, depuis le crépuscule du matin jusqu’au soir”, les Amalécites avec qui il était en guerre et il prit de nombreuses dépouilles. De retour au camp, certains des hommes qui avaient combattu aux côtés de David ont demandé que ceux qui n’avaient pas participé avec eux à cette bataille acharnée ne reçoivent pas de dépouilles. Mais David leur a répondu: “Qui vous écoutera quant à cette parole? Car telle la part de celui qui est descendu à la bataille, telle sera la part de celui qui est assis près des bagages. Tous auront part ensemble.”
Le même principe s’applique aujourd’hui. Dans la guerre spirituelle que nous menons, les pionniers sont au front mais tous les autres membres de la congrégation leur apportent un soutien total et fidèle. (w92 1/1 p. 9 § 6-7 L’amour pour Jéhovah nous pousse à l’adorer)

1 Samuel 31:3, 4. D’aucuns y trouvent une référence dans le passage des Écritures où le roi Saül, grièvement blessé, supplie son porteur d’armes de le tuer. Ils voient là une forme d’euthanasie, un acte délibéré visant à hâter la mort d’un agonisant. La suite du récit montre qu’un Amalécite se vantera d’avoir accédé à la requête de Saül. Mais, a-t-on considéré que cet homme avait accompli une bonne action en abrégeant les souffrances du roi? Nullement. David, l’oint de Jéhovah, le fit exécuter pour ce meurtre (1 Samuel 31:3, 4; 2 Samuel 1:2-16).
Par conséquent, un chrétien ne peut en aucun cas citer cet épisode biblique pour justifier l’euthanasie. (*** g91 22/10 p. 7-8 La meilleure des assistances ***)


Michèle
Surveillant/e TJ
Surveillant/e TJ

Messages : 352
Date d'inscription : 19/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum