1 Samuel 19 à 22 - Semaine du 13 avril

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

1 Samuel 19 à 22 - Semaine du 13 avril

Message  Michèle le Sam 11 Avr 2015 - 12:41



Points importants de 1 Samuel 19 à 22


1 Samuel 19 :11,12 – « Plus tard, Saül envoya des messagers à la maison de David pour la surveiller et pour le faire mettre à mort au matin ; mais Mikal sa femme avertit David, en disant : “ Si tu ne fais pas échapper ton âme cette nuit, demain tu seras un homme qu’on a mis à mort.
Après avoir prié, David écouta aussi sa femme et fit ce qu’il fallait pour échapper à ses poursuivants
Cet exemple montre que nous pouvons prier pour obtenir la sagesse pratique qui nous aidera à affronter une situation difficile, et peut-être même à l’améliorer

I Samuel 19:20-24 – David s’étant sauvé chez le prophète Samuel, Saül envoie des hommes pour le capturer. Mais quand ils arrivent à l’endroit où se cache le fugitif, “ l’esprit de Dieu [vient] sur les messagers de Saül, et ils se [comportent] comme des prophètes ”. L’esprit de Dieu les jette dans un tel trouble qu’ils oublient complètement l’objet de leur mission. Saül dépêche deux autres détachements, mais, chaque fois, il se produit la même chose. Quand, finalement, il décide de se déplacer en personne, il est incapable, lui aussi, de résister à l’esprit saint. Celui-ci l’immobilise “ tout ce jour et toute cette nuit ”, ce qui donne à David le temps de s’enfuir. Jéhovah avait prévu que David règne sur Israël. Personne ne pouvait empêcher cela.
Une leçon encourageante se dégage de ce récit : les persécuteurs ne peuvent arriver à leurs fins quand l’esprit de Dieu s’oppose à eux
De nos jours, Jéhovah a décidé que la “ Bonne Nouvelle du Royaume sera prêchée ”. Personne ne pourra l’empêcher

1 Samuel 21 :1-6 - David a vécu des situations éprouvantes. À l’époque où il fuyait Saül, par exemple, sa réserve de nourriture a diminué à un point tel qu’il a demandé du pain pour lui et ceux qui étaient avec lui. En cette circonstance, David a donc « cherch[é] du pain ». Pourtant, dans cette situation critique, il savait que Jéhovah ne l’avait pas abandonné
Jéhovah nous dit que nous serons persécutés de diverses manières. Il peut permettre que nous subissions des privations afin que nous contribuions à réfuter les accusations portées par le Diable. Jéhovah promet d’être avec ses serviteurs

Mikal = Fille cadette du roi Saül, qui devint la femme de David
TERAPHIM = idole

1 Samuel 19:12, 13. Questions des lecteurs. Pourquoi, comme l’indique 1 Samuel 19:12, 13, David, serviteur fidèle de Jéhovah, a-t’il laissé sa femme Mikal posséder un teraphim, autrement dit une idole ?
Tout d’abord, considérons brièvement le contexte. Quand elle a appris que le roi Saül complotait d’assassiner David, son mari, Mikal a réagi aussitôt. La Bible raconte : “ Mikal fit descendre David par la fenêtre pour qu’il s’en aille, prenne la fuite et s’échappe. Alors Mikal prit le teraphim [qui avait manifestement la taille et la forme d’un homme] et le plaça sur le lit, elle mit à l’endroit de la tête un filet en poil de chèvres, puis elle le couvrit d’un vêtement. ” Lorsque les messagers de Saül vinrent pour s’emparer de David, Mikal leur dit : “ Il est malade. ” Cette ruse permit de gagner un temps précieux, grâce à quoi David put s’échapper. — 1 Samuel 19:11-16.

Des découvertes archéologiques donnent à penser que, dans l’Antiquité, les teraphim étaient conservés non seulement pour un usage religieux, mais aussi à des fins juridiques. Ils avaient jadis le même rôle que les titres de propriété ou les testaments écrits d’aujourd’hui, qui permettent d’établir les droits d’héritage. Apparemment, dans certaines circonstances, la possession du teraphim pouvait donner à un gendre le droit de réclamer la succession de son beau-père décédé. Ce qui explique pourquoi, des siècles avant Mikal, Rachel avait emporté les teraphim de son père, et pourquoi lui-même avait tant tenu à les récupérer. En l’occurrence, le mari de Rachel, Jacob, ignorait ce que sa femme avait fait. — Genèse 31:14-34.
Quand les Israélites devinrent une nation, ils reçurent les Dix Commandements, dont le deuxième interdit précisément la fabrication d’idoles (Exode 20:4, 5). Plus tard, le prophète Samuel fit allusion à cette loi dans les propos suivants, qu’il tint au roi Saül : “ L’esprit de rébellion est comme le péché de divination, aller de l’avant avec présomption est comme avoir recours aux pouvoirs magiques et aux teraphim. ” (1 Samuel 15:23). Pour cette raison, il est improbable qu’on ait utilisé les teraphim dans les affaires d’héritage en Israël. Il semble toutefois que cette forme antique de superstition juive ait perduré dans certaines familles israélites (Juges 17:5, 6 ; 2 Rois 23:24). Le fait que Mikal ait gardé un teraphim parmi ses biens laisse penser que son coeur n’était pas complet à l’égard de Jéhovah. Soit David ignorait la présence de cette idole, soit il la tolérait parce que Mikal était la fille du roi Saül.

L’opinion de David sur l’attachement exclusif à Jéhovah transparaît dans ces paroles qu’il prononça un jour : “ Jéhovah est grand et on doit le louer infiniment, et on doit le craindre plus que tous les autres dieux. Car tous les dieux des peuples sont des dieux sans valeur. Quant à Jéhovah, il a fait les cieux. ” — 1 Chroniques 16:25, 26. (*** w04 1/6 p. 29 Questions des lecteurs ***)

I Samuel 19:12–20:1. Cette nuit-là, David s’échappa par la fenêtre de sa maison et s’enfuit à Rama, où Samuel habitait. Avec lui, il s’établit alors à Naïoth. Quand Saül l’apprit, il envoya des messagers pour se saisir de David. Mais, à leur arrivée, ils “ se comportèrent comme des prophètes ”. De toute évidence, l’esprit de Dieu agit sur eux de telle façon qu’ils oublièrent complètement le but de leur mission. Quand la même chose arriva aux deux autres groupes de messagers que Saül avait envoyés, celui-ci alla personnellement à Rama. Mais il fut lui aussi dominé par l’esprit de Dieu, et cela pendant assez longtemps, ce qui donna vraisemblablement à David le temps de s’enfuir. — 1S 19:12–20:1 ; voir PROPHÈTE (Comment ils étaient établis et inspirés). (*** it-2 p. 906 Saül ***)
I Samuel 19:18–20:1. Quand Saül, à la poursuite de David, fut amené à ‘ se comporter comme un prophète ’, il ôta ses vêtements et s’affala “ nu et resta ainsi tout ce jour et toute cette nuit ”, temps pendant lequel David s’échappa vraisemblablement (1S 19:18–20:1). Il ne faut pas en déduire que les prophètes allaient souvent nus, car le récit biblique indique le contraire. Dans les deux autres cas rapportés, le prophète alla nu dans une intention précise, celle de représenter un aspect de sa prophétie (Is 20:2-4 ; Mi 1:8-11). Il n’est pas expliqué pourquoi Saül se trouva nu, si ce fut pour le montrer comme un simple homme, dépouillé de ses vêtements royaux, impuissant contre l’autorité et la puissance royales de Jéhovah, ou si ce fut dans une autre intention. (*** it-2 p. 671-672 Prophète ***)

I Samuel 19:20-24. L’esprit de Dieu ‘ tombait sur eux ’ plutôt à des moments précis pour leur révéler les messages à annoncer (Éz 11:4, 5 ; Mi 3:8). Cela avait sur eux un effet électrisant ; ils étaient poussés à parler (1S 10:10 ; Jr 20:9 ; Am 3:8). En plus de faire des choses qui sortaient de l’ordinaire, ils avaient sans aucun doute une façon de s’exprimer et une attitude qui reflétaient une intensité et une émotion véritablement extraordinaires. Cela explique peut-être en partie le sens de l’expression ‘ se comporter comme des prophètes ’. (1S 10:6-11 ; 19:20-24 ; Jr 29:24-32 ; voir aussi Ac 2:4, 12-17 ; 6:15 ; 7:55.) (*** it-2 p. 671 Prophète ***)

I Samuel 20:2, 12, 13. L’expression ‘ découvrir l’oreille ’ vient peut-être de ce que, dans les pays orientaux, on enlevait partiellement sa coiffure afin d’entendre plus clairement. Cette expression, ainsi que ‘ révéler à l’oreille ’, signifie donner des renseignements en privé, ou dévoiler un secret ou quelque chose qui était ignoré. (*** it-2 p. 452 Oreille ***)

I Samuel 20:5, 18, 24, 26. Le jour de la nouvelle lune était surtout considéré comme un jour de rassemblement et de festin. C’est ce qu’indique la réflexion de Saül lorsque David ne parut pas à sa table le jour de la nouvelle lune. Saül se dit : “ Il s’est produit quelque chose, si bien qu’il n’est pas pur, parce qu’il n’a pas été purifié. ” (1S 20:5, 18, 24, 26). (*** it-1 p. 883 Fête de la Nouvelle lune ***)

1 Samuel 21:1-6 Questions des lecteurs. Le fait que David et ses hommes aient mangé des pains de présentation signifie-t-il que la loi de Dieu peut être enfreinte impunément dans les situations difficiles ? — 1 Samuel 21:1-6.
Selon Lévitique 24:5-9, les pains de présentation qui étaient remplacés chaque sabbat ne pouvaient être mangé que par les prêtres. Cet usage reposait sur le principe selon lequel, étant saints, les pains devaient revenir aux hommes consacrés au service de Dieu : les prêtres. Il aurait été clairement répréhensible de les donner à un travailleur ordinaire ou de les consommer par pur plaisir. Cependant, le prêtre Ahimélek n’a pas péché lorsqu’il a offert ces pains à David et à ses hommes.
David lui avait dit être en mission spéciale pour le roi Saül. Ses hommes et lui avaient faim, et Ahimélek s’est assuré qu’ils étaient rituellement purs. Même s’il était théoriquement illicite de leur faire manger des pains de présentation, l’usage fondamental auquel Dieu destinait ces pains était respecté. C’est ce qui a permis à Ahimélek de faire une exception à la règle. Jésus Christ a d’ailleurs cité cet épisode pour dénoncer le rigorisme déplacé avec lequel les Pharisiens appliquaient la loi sur le sabbat. — Matthieu 12:1-8.
Cependant, ce qui précède ne signifie pas que la loi de Dieu peut être transgressée lorsqu’une situation devient difficile. Prenons un exemple. Tandis qu’ils combattaient les Philistins, les guerriers israélites se sont trouvés dans une situation apparemment critique. Le roi Saül avait dit : “ Maudit est l’homme qui mange du pain avant le soir et jusqu’à ce que je me sois vengé de mes ennemis ! ” La Bible rapporte que, “ en ce jour-là, ils continuèrent d’abattre les Philistins ”. Épuisé et affamé, ‘ le peuple tua des animaux à même la terre et se mit à manger, avec le sang ’. (1 Samuel 14:24, 31-33.) En violant la loi sur le sang, ces hommes péchèrent contre Jéhovah. L’acte qu’ils avaient commis ne correspondait pas au seul usage du sang décidé par Dieu, à savoir “ faire propitiation ” pour les péchés. Dans sa grande miséricorde, Jéhovah accepta des sacrifices exceptionnels en faveur de ceux qui avaient ainsi péché. — 1 Samuel 14:34, 35.
En résumé, Jéhovah attend de nous que nous obéissions à ses lois en toutes circonstances. “ Voici ce que signifie l’amour de Dieu, a en effet écrit l’apôtre Jean : que nous observions ses commandements. ” — 1 Jean 5:3. (*** w05 15/3 p. 30 Questions des lecteurs ***)
Pour montrer que Dieu n’avait jamais souhaité qu’on applique avec autant de rigidité sa loi sur le sabbat, Jésus a remémoré l’épisode relaté en 1 Samuel 21:3-6. Affamés, David et ses hommes se sont arrêtés au tabernacle et ont mangé les pains de présentation, qui avaient été remplacés. Les pains remplacés étaient d’ordinaire réservés aux prêtres. Toutefois, en la circonstance, David et ses hommes n’ont pas été condamnés pour les avoir mangés. D’ailleurs, ce récit est le seul dans la Bible où il est question de pains sacrés consommés par des hommes qui n’étaient pas prêtres. Jésus savait exactement quel récit objecter, récit que ses auditeurs juifs connaissaient assurément.

I Samuel 21:13-15 Jéhovah souhaite que nous utilisions nos facultés mentales et nos aptitudes pour affronter les situations difficiles. Sa Parole inspirée nous communique sagacité, connaissance et capacité de réflexion (Proverbes 1:4). Nous bénéficions également de l’aide des anciens de la congrégation. (*** w05 15/3 p. 24 §4 Points marquants du premier livre de Samuel ***)
David supplia Dieu, il poussa des cris intenses, l’appelant à l’aide. “Cet affligé a appelé, et Jéhovah lui-même a entendu. Et de toutes ses détresses Il l’a sauvé”, a écrit David. Il dit aussi: “De toutes mes frayeurs il m’a délivré.” (Psaume 34:4, 6, 15, 17). Vous-même, avez-vous appris à supplier Jéhovah en épanchant votre coeur dans les moments d’anxiété (Éphésiens 6:18; Psaume 62:8)? Bien que votre détresse personnelle ne soit peut-être pas aussi grave que celle de David, vous n’en constaterez pas moins que Dieu vous aidera au moment voulu (Hébreux 4:16). Toutefois, David fit davantage que prier.
[David] déguisa donc sa raison sous leurs yeux et commença à se conduire en leur main comme un dément. (...) Finalement Akisch dit à ses serviteurs: ‘Voici, vous voyez un homme qui se comporte en fou. Pourquoi vous faut-il me l’amener?’” (I Samuel 21:13-15). David imagina un stratagème qui lui permit d’échapper à la mort, et Jéhovah bénit ses efforts.
Pareillement, lorsque nous rencontrons des situations délicates, Jéhovah s’attend à ce que nous fassions usage de nos facultés mentales, non que nous le laissions régler la question à notre place. Il nous a donné sa Parole inspirée, qui communique “aux inexpérimentés de la sagacité, (...) de la connaissance et la capacité de réflexion”. (Proverbes 1:4; II Timothée 3:16, 17.) (*** w87 15/4 p. 19 §14 Faites croître votre paix grâce à une connaissance exacte ***)

1 Samuel 21 :14 – 22 :1 - David pouvait compter sur le soutien de Jéhovah. Notons toutefois qu’il n’a pas attendu passivement que Dieu vienne à son secours. Il savait qu’il devait faire le maximum pour se sortir de ce guêpier. Tout en reconnaissant que la main de Dieu était là pour le délivrer, il est passé à l’action : il a simulé la folie, si bien que le roi de Gath ne l’a pas fait mettre à mort.
De même, il nous faut faire tout ce qui est en notre pouvoir pour porter notre fardeau, et non attendre simplement que Jéhovah nous vienne en aide. Aussi, en toutes circonstances, ‘ jetons toujours notre fardeau sur Jéhovah ’, comme nous y invite David. Alors se vérifiera dans notre cas cette promesse : “ Lui te soutiendra. Il ne permettra jamais que le juste chancelle. ” — Psaume 55:22.

I Samuel 22:2. Les abus. Lorsqu’Israël se laissait aller à l’infidélité, les débiteurs insolvables étaient de ceux qui en pâtissaient. Le fait que des endettés se soient ralliés à David à l’époque où il était un hors-la-loi donne à penser qu’ils étaient harcelés par leurs créanciers (1S 22:2). Il semble que le prêt à intérêt soit devenu une pratique courante entre Israélites (Is 24:2). Par l’intermédiaire de son prophète Amos, Jéhovah condamna Israël parce qu’il ‘ vendait le pauvre pour le prix d’une paire de sandales ’. (Am 2:6.) Et par l’intermédiaire d’Ézékiel, il réprouva les Israélites qui demandaient un intérêt et faisaient des profits frauduleux aux dépens de leurs compagnons. — Éz 22:12. (*** it-1 p. 630 Dette, débiteur ***)

1 Samuel 22 :12-23 - On nous y relate le massacre odieux d’un groupe de prêtres fidèles et de leurs familles. Il ne fait pas de doute que Satan a contribué à inciter le mauvais roi Saül à commettre cet acte sauvage. Toutefois, le fidèle David, qui plus tard est monté sur le trône, a écrit le Psaume 52, lequel exprime sa confiance dans le fait que Dieu supprimera les méchants qui causent le malheur
De même aujourd’hui, vous pouvez être sûr que Dieu ne tolérera pas toujours les meurtres et les actes de violence à l’instigation du Diable. En effet, la Bible promet que Dieu se servira bientôt de son Fils, Jésus, pour “ détruire les œuvres du Diable ”. (1 Jean 3:8.) Finalement, toute trace des dégâts causés par ce dernier disparaîtra. Grâce à la résurrection, Dieu peut même ramener à la vie ceux qui sont morts dans un attentat ou sauvagement assassinés

I Samuel 22:22, 23. Questions des lecteurs. Pourquoi David a-t-il sciemment exposé Ahimélec, ce qui a mené à la mort de ce grand prêtre, comme il l’a avoué en I Samuel 22:22?
À vrai dire, I Samuel 22:22 n’indique pas que David savait d’avance que sa conduite mènerait à la mort d’Ahimélec. Ce verset déclare: “Et David dit à Abiathar [fils d’Ahimélec]: ‘Je savais bien en ce jour-là, puisque Doëg, l’Édomite, était là, qu’il [Doëg] informerait sans faute Saül. Pour ma part, j’ai fait du tort à toutes les âmes de la maison de ton père [Ahimélec].’”
S’enfuyant de devant le furieux roi Saül, David vint à Nob, où se trouvait le grand prêtre Ahimélec. Peut-être pour éviter que le grand prêtre ne se sente obligé de rapporter sa venue au roi, David ne lui révéla pas la véritable raison pour laquelle il était parti de Jérusalem. Pourtant, son passage à Nob fut remarqué. L’Édomite du nom de Doëg vit David et en référa ensuite au furieux Saül.
Néanmoins, rien dans le récit ne prouve que David était préalablement au courant de la présence de Doëg. “Il y avait là en ce jour (...), retenu devant Jéhovah”, Doëg (I Samuel 21:7). David fut probablement surpris, même saisi de crainte, en se rendant compte que cet homme sans principes l’avait vu en compagnie d’Ahimélec. Mais ce qui était fait était fait. David n’y pouvait rien changer, ni empêcher les terribles conséquences que la colère de Saül eut à Nob sur le grand prêtre et sur une foule d’autres prêtres, ainsi que sur des femmes, des enfants et des animaux. — I Samuel 22:9-19.
Gardant cela à l’esprit, considérez de nouveau les paroles affligées que David adressa à Abiathar, qui avait échappé au massacre: “Je savais bien en ce jour-là, puisque Doëg, l’Édomite, était là...” Nous pouvons comprendre ainsi la pensée de David: ‘J’ai su en ce jour-là, dès que j’ai remarqué que Doëg m’avait vu avec Ahimélec...’ Mais il était trop tard. Doëg était là contre toute attente et fut témoin de la rencontre de David et du grand prêtre. David en conclut immédiatement que Doëg en ferait part à Saül. C’est pourquoi il reconnut plus tard devant Abiathar qu’il se sentait en partie coupable, même s’il n’était qu’indirectement responsable du massacre qui avait suivi. David pressa Abiathar de rester avec lui, car il avait confiance que Jéhovah le guidait et le protégeait. (*** w86 15/11 p. 31 Questions des lecteurs ***)

Michèle
Surveillant/e TJ
Surveillant/e TJ

Messages : 318
Date d'inscription : 19/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1 Samuel 19 à 22 - Semaine du 13 avril

Message  Ps27:4 le Mer 15 Avr 2015 - 22:18

Merci 20/20

Ps27:4
Témoin de Jéhovah
Témoin de Jéhovah

Messages : 95
Date d'inscription : 28/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum