PBI Juges 19-21

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

PBI Juges 19-21

Message  Ps27:4 le Ven 20 Fév 2015 - 15:57

BONNE RECPTION A VS TOUSSSSSS   AGAPE......


Juges 19-21                                Jéhovah met à l’épreuve le zèle de son peuple pour la pure adoration.”
 
                                      
Autres situations indésirables qui se firent jour au temps des juges
.
Des hommes de Guibéa, ville benjaminite, se rendent coupables d’un crime sexuel collectif contre la concubine d’un Lévite ; le refus de livrer les coupables pour qu’ils soient châtiés déclenche de la part des autres tribus une expédition punitive contre Benjamin ; la tribu est presque exterminée.
 
 w11 15/9 p. 32 Phinéas, un exemple à suivre face aux difficultés ***
Il a interrogé Jéhovah
Phinéas avait l’honneur d’exercer des fonctions sacerdotales pour le peuple que Dieu s’était choisi. Comme nous l’avons déjà souligné, il avait un courage et une perspicacité remarquables pour son âge. Cependant, ce n’est qu’en mettant sa confiance en Jéhovah qu’il a pu résoudre des difficultés de taille.
Après le viol et le meurtre de la concubine d’un Lévite par les hommes de Guibéa, qui appartenaient à la tribu de Benjamin, les membres des autres tribus ont entrepris de faire la guerre aux Benjaminites (Juges 20:1-11). Avant de partir au combat, ils ont prié Jéhovah de les aider. Pourtant, ils ont subi deux défaites écrasantes (Juges 20:14-25).
 En ont-ils déduit que leurs prières n’avaient pas été entendues ? Jéhovah voulait-il vraiment qu’ils punissent les transgresseurs ?
Animé d’une confiance inébranlable en Dieu, Phinéas, alors grand prêtre, a de nouveau joué un rôle de premier plan. Il a prié en ces termes : “ Dois-je recommencer encore à sortir pour aller au combat contre les fils de Benjamin mon frère, ou bien dois-je cesser ? ” Cette fois-ci, Jéhovah a livré les Benjaminites en la main d’Israël, et Guibéa a été réduite en cendres. — Juges 20:27-48.
Que retenir de ce récit ? Dans la congrégation, il arrive que certains problèmes persistent malgré les efforts et les prières des anciens. Ces derniers font donc bien de se rappeler les paroles de Jésus : “ Continuez à demander [ou à prier], et on vous donnera ; continuez à chercher, et vous trouverez ; continuez à frapper, et on vous ouvrira. ” (Luc 11:9). Même si la réponse à une prière semble tarder, les surveillants peuvent être certains qu’elle viendra au moment prévu par Jéhovah.
 Juges 21:25 se rapporte à une époque où Jéhovah a laissé la nation d’Israël sans aucune direction.
. Mais Jéhovah avait assuré à son peuple des moyens de bénéficier de sa direction. Chaque ville avait des anciens dont la maturité s’avérait précieuse lorsqu’une question ou un problème se posait. De plus, les prêtres lévitiques exerçaient une saine influence en instruisant le peuple dans les lois de Dieu. Pour les situations plus difficiles, le grand prêtre avait la possibilité de consulter Dieu au moyen de l’Urim et du Thummim. Le livre La perspicacité grâce aux Écritures (angl.) fait les observations suivantes: “La personne qui tirait profit de ces dispositions, qui acquérait la connaissance de la loi de Dieu et la mettait en application, bénéficiait d’une direction fiable pour sa conscience. Dans ces conditions, faire ‘ce qui était juste à ses propres yeux’ n’avait pas de conséquences fâcheuses. Jéhovah permettait au peuple d’afficher un état d’esprit et un comportement dictés, soit par la bonne, soit par la mauvaise volonté.” — Volume 2, pages 162-3. w95 15/6 p. 22 § 16.]
LEÇON…pr les anciens
Comment les anciens peuvent-ils montrer qu’ils conseillent conformément aux préceptes de Dieu, non pas aux leurs?
les anciens de la congrégation chrétienne peuvent faire profiter autrui de leur maturité en cas de difficultés et donner des conseils précieux. Il leur arrive même de ‘censurer, de réprimander, d’exhorter en toute longanimité et avec l’art d’enseigner’. (2 Timothée 4:2.)
Ils le font conformément aux préceptes de Dieu, non pas aux leurs. D’excellents résultats sont atteints par les anciens qui donnent l’exemple et s’efforcent de toucher les cœurs.
 Pourquoi est-il particulièrement utile que les anciens touchent le cœur?
 Notre cœur est le “moteur” de notre activité chrétienne. C’est pourquoi la Bible dit: “De lui sont les sources de la vie.” (Proverbes 4:23).
 Les anciens qui parlent au cœur se rendent compte que cela incite les membres de la congrégation à servir Dieu de leur mieux. Ceux-ci prennent alors des initiatives et n’attendent pas toujours que quelqu’un les aiguillonne. Jéhovah ne veut pas d’une obéissance forcée
. Il désire que nous lui obéissions parce que notre cœur débordant d’amour nous y pousse. Les anciens peuvent favoriser un tel service accompli de tout cœur en aidant les “brebis” à développer leur faculté de raisonner.
 
*** w85 1/6 p. 12 §9 Marchons par la foi ***
 Autre LEÇON
. Si nous ‘marchions par la vue’, quelle serait sans doute notre attitude à l’égard de certaines formes de conduite et des dispositions théocratiques?
. Nous aurions alors tôt fait de voir dans la société des Témoins de Jéhovah une organisation purement humaine et, partant, de nous sentir libres de faire ce qui est juste à nos propres yeux (voir Juges 21:25). Certains tomberont dans l’erreur en se disant: ‘Tant que telle ou telle ligne de conduite ne trouble pas ma conscience, tout va bien.’
D’autres en viendront à penser que l’organisation théocratique n’existe que pour leur satisfaction et leur bien-être personnels, que ses normes devraient être assouplies et qu’il n’y a pas lieu d’exiger autant d’abnégation.
 Un autre danger consisterait à vouloir soumettre les dispositions prises par l’organisation à notre propre volonté et non plus à celle de Dieu. Pourtant, Jésus Christ, notre Modèle, a toujours pris plaisir à faire la volonté de son Père céleste. — Psaume 40:8; Hébreux 10:5-10.
 
Répond   a la  questions suivantes:
. Le récit de Juges 19:15 est un exemple rare où les Israélites ne manifestèrent pas ............... coutumière
*** g81 22/3 p. 26 Instruisez vos enfants en jouant ***
Si votre enfant rentre un jour avec une fronde dans la poche, racontez-lui que 700 Benjaminites lançaient des pierres avec la fronde à un cheveu près et ne manquaient pas leur cible (Juges 20:16). Toutefois, il serait bien d’ajouter que c’était une arme de guerre et que les chrétiens ont renoncé à la guerre
Bientôt les frondes que les fusées stratégiques, auront disparu et que les habitants de la terre n’apprendront plus la guerre. — És. 2:4 ; 9:6.
 
it-1 p. 653 Divertissements ***
Jg 21:21).Lors des trois fêtes annuelles, l’observance des exigences de la Loi en matière de culte donnait lieu à des moments de plaisir. On parle de “ rondes ” en rapport avec la fête annuelle tenue à Shilo (
*** it-1 p. 1007 Grand prêtre ***
Le grand prêtre portait ces vêtements magnifiques lorsqu’il s’avançait vers Jéhovah afin de l’interroger sur une affaire importante (Nb 27:21 ; Jg 1:1 ; 20:18, 27, 28)
leçons :
Juges 19:21;. L’hospitalité impliquait entre autres choses, le fait de laver les pieds de ses invités, probablement à cause des routes poussiéreuses parcourues en sandales (Jean 13:5).
. Qu’indiquait le fait que les habitants de Guibéa n’aient pas été disposés à se montrer hospitaliers ?
 Juges 19:14, 15). Le manque d’hospitalité des habitants de Guibéa était le signe d’un déclin moral.
 Les chrétiens sont exhortés à ‘ suivre la voie de l’hospitalité ’. — Romains 12:13.
 
20:17-48 — Pourquoi Jéhovah a-t-il laissé à deux reprises les Benjaminites l’emporter sur les autres tribus, alors qu’ils méritaient d’être punis ? En laissant en premier lieu les tribus fidèles subir de lourdes pertes, Jéhovah a mis à l’épreuve leur détermination à extirper le mal au sein d’Israël.
 
*** w91 15/4 p. 6 Connaîtrons-nous un jour une paix durable? ***
DÉFINISSONS CE QU’EST LA PAIX
  Pour la plupart des gens aujourd’hui, la paix signifie l’absence de guerre ou de troubles. Toutefois, il ne s’agit là que d’une définition très restreinte du mot. Aux temps bibliques, le mot “paix” (en hébreu, shalôm) ou l’expression “La paix soit avec vous!” étaient des formules de salutation courantes (Juges 19:20; Daniel 10:19; Jean 20:19, 21, 26). Il est clair que cela ne fait pas simplement allusion à l’absence de guerre. Remarquez ce que le livre Le concept de paix (angl.) dit à ce propos: “Lorsque le mot shalôm était employé pour désigner la paix, ceux qui l’employaient pensaient avant tout à un monde ou à une société humaine dont la situation se caractérise par l’unité, un état complet, la plénitude (...). Là où règne la paix, tant l’ensemble que ses composantes ont atteint leur niveau maximal ou optimal.” Lorsque Dieu établira la paix, non seulement les hommes “n’apprendront plus la guerre”, mais ‘chacun sera assis sous sa vigne et sous son figuier, et il n’y aura personne qui les fasse trembler’. — Michée 4:3, 4.

Ps27:4
Témoin de Jéhovah
Témoin de Jéhovah

Messages : 95
Date d'inscription : 28/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: PBI Juges 19-21

Message  Sradek le Mar 24 Fév 2015 - 15:31

Cette semaine on peut dire que les PILB de Juges 19-21 c'est assez spécial. C'est difficile de trouver des applications pratiques...je sèche !

Si vous avez des idées...merci !

Sradek
Témoin de Jéhovah
Témoin de Jéhovah

Messages : 29
Date d'inscription : 21/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: PBI Juges 19-21

Message  Ps27:4 le Mar 24 Fév 2015 - 16:02

bjr 
c est ça.... pas ete facile 
si certain ont trouver leçon pratique je prend aussi.

a plus a vs tous 

au plaisir ....

Ps27:4
Témoin de Jéhovah
Témoin de Jéhovah

Messages : 95
Date d'inscription : 28/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: PBI Juges 19-21

Message  kely le Jeu 26 Fév 2015 - 18:10

Fumee: Un avertissement ou un présage. En temps de guerre, on se servait de signaux de fumée pour transmettre des messages entre des villes ou entre les divisions d’une armée (Jg 20:38-40). La fumée indiquait également que quelque chose était en train d’être détruit par le feu, par exemple la fumée qui montait d’une ville au loin (Gn 19:28 ; Jos 8:20, 21). Elle pouvait aussi évoquer métaphoriquement une armée en marche pour détruire, souvent par l’incendie des villes conquises. — Is 14:31.
Par conséquent, une colonne ou un nuage de fumée qui s’élevait en vint à représenter un gage d’avertissement, un présage de malheur ou de destruction (Ré 9:2-4 ; voir aussi Yl 2:30, 31 ; Ac 2:19, 20 ; Ré 9:17, 18). Le psalmiste déclare à propos des méchants : “ Ils s’évanouiront en fumée. ” (Ps 37:20). La fumée symbolisait aussi le signe visible qu’une destruction avait lieu (Ré 18:9, 18). La fumée qui monte “ pour des temps indéfinis ” figure donc sans doute un anéantissement total et éternel, comme dans la prophétie d’Isaïe contre Édom : “ Sa fumée montera pour des temps indéfinis. ” (Is 34:5, 10). La nation d’Édom fut effacée et elle est restée désolée jusqu’à ce jour, ce qu’attestent le récit biblique et les annales de l’Histoire. De même, Révélation 18:8 prédit la destruction éternelle de Babylone la Grande, et en Révélation 14:9-11 ceux qui adorent “ la bête sauvage ” et son image subissent un jugement semblable..

It-1 p.935

J'espere que sa pourra etre utile aussi


kely
Témoin de Jéhovah
Témoin de Jéhovah

Messages : 20
Date d'inscription : 16/07/2012
Localisation : Italie

Revenir en haut Aller en bas

Re: PBI Juges 19-21

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum