Juges 11-14

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Juges 11-14

Message  Ps27:4 le Jeu 5 Fév 2015 - 19:37

Juges 11-14
                    “ L’un des plus beaux dons que l’on puisse faire à un enfant, c’est de lui inculquer un système de valeurs ”
De même que Manoah, qui vécut il y a des siècles, les parents sages se tourneront vers Jéhovah pour bénéficier de son aide.
Et Manoah se mit à implorer Jéhovah ; il disait : “ Pardon, Jéhovah. L’homme du [vrai] Dieu que tu viens d’envoyer, que [cet homme], s’il te plaît, vienne encore vers nous et qu’il nous instruise quant à ce que nous devons faire pour l’enfant qui va naître    Juges 13:8.
*** km 10/13 p. 2 §5 Enseignons nos enfants grâce à jw.org ***
Parents, Jéhovah veut que vous réussissiez l’éducation de vos enfants. Demandez-lui de vous aider à leur enseigner la vérité (Juges 13:8). Avec son soutien, vous pouvez apprendre à vos enfants comment devenir « sage[s] pour le salut grâce à la foi concernant Christ Jésus » (2 Tim. 3:15 ; Prov. 4:1-4).
,pr nos jeunes…. votre comportement a une incidence considérable sur votre famille et sur votre entourage. Vos parents sont particulièrement sensibles à votre conduite. Si vous tournez le dos à Dieu et à ses principes, ils en souffriront. Mais le contraire est tout aussi vrai : si vous demeurez fidèles et obéissants à Jéhovah, ils seront heureux. Soyez résolus à réjouir le cœur de vos parents 
 C’est le plus beau cadeau que vous puissiez faire à ceux qui vous élèvent, vous protègent et vous aiment.
 
Pour nos petits 
*** g 12/12 p. 31 Le coin des familles ***
Découper, plier en deux et conserver
FICHE BIBLIQUE 24  SAMSON
 
g 12/11 p. 30 Apprenons en famille ***
Sont-ils humbles et disposés à aider ?
INDICE : Lisez Juges 13:17, 18 ; Luc 22:43 ; Révélation 22:8, 9.
 
*** g 11/09 p. 31 Que répondriez-vous ? ***Que savez-vous du juge Yiphtah ?
Lisez Juges 11:1–12:7. Maintenant, répondez aux questions suivantes.
 De laquelle des 12 tribus d’Israël était-il ?
INDICE : Voir Nombres 26:29.
 De quelle nation a-t-il délivré Israël ?
 Vrai ou faux ? Il a vécu après Joseph, fils de Jacob (Israël).
SUJET DE DISCUSSION :
À votre avis, pourquoi la fille de Yiphtah a-t-elle agi conformément au vœu de son père ? Comment pourriez-vous l’imiter ?
▪ Réponses page 28.
*** w11 1/2 p. 25 Elle était aimée de Dieu et de ses amies ***
L’histoire de Yiphtah et de sa fille figure en Juges chapitre 11.
 
*** g 12/09 p. 31 Que répondriez-vous ? ***Que savez-vous du juge Samson ?
Lisez Juges 13:1–16:31. Maintenant, répondez aux questions suivantes.
 
 De quelle tribu était-il ?
 De quelle nation a-t-il délivré Israël ?
 Vrai ou faux ? Il a vécu après le prophète Samuel.
SUJET DE DISCUSSION :
Pourquoi Samson était-il si puissant ?
INDICE : Lisez Hébreux 11:32-34.
Quelle partie de l’histoire de Samson avez-vous préférée, et pourquoi ?
▪ Réponses page 22.
 
 my Questions pour l’étude du Recueil d’histoires bibliques ***
. Lisez Juges 11:1-11, 29-40.
a) Comment savons-nous que, pour Yiphtah, offrir sa fille “ en holocauste ” ne supposait aucun sacrifice humain par le feu (Juges 11:31 ; Lév. 16:24 ; Deut. 18:10, 12) ?
b) De quelle manière Yiphtah offrit-il sa fille en sacrifice ?
c) Qu’apprenons-nous de l’attitude de Yiphtah à l’égard du vœu qu’il avait fait à Jéhovah
 (Juges 11:35, 39 ; Eccl. 5:4, 5 ; Mat. 16:24) ?
d) En quoi la fille de Yiphtah est-elle un excellent exemple invitant les jeunes chrétiens à faire du service à plein temps leur carrière (Juges 11:36 ; Mat. 6:33 ; Phil. 3:8) ?
54e histoire
Le plus fort des hommes
 1. Quel est l’homme le plus fort que la terre ait jamais porté, et d’où lui venait sa force ?
 2. Comme le montre l’image, que fit un jour Samson à un gros lion ?
 3. D’après l’image, quel secret Samson révéla-t-il à Dalila, et comment cela aboutit-il à sa capture par les Philistins ?
 4. Comment Samson provoqua-t-il la mort de 3 000 Philistins ennemis le jour de sa propre mort ?
Questions supplémentaires :
 1. Lisez Juges 13:1-14.
Pour ce qui est d’éduquer les enfants, quel bon exemple Manoah et sa femme ont-ils laissé aux parents (Juges 13:8 ; Ps. 127:3 ; Éph. 6:4) ?
 2. Lisez Juges 14:5-9 et 15:9-16.
a) Que révèlent au sujet de l’action de l’esprit saint les récits qui présentent Samson tuant un lion, rompant les cordes neuves qui l’entouraient, ou tuant 1 000 hommes au moyen d’une mâchoire d’âne ?
b) Comment l’esprit saint nous aide-t-il aujourd’hui (Juges 14:6 ; 15:14 ; Zek. 4:6 ; Actes 4:31) ?
 
 
 g76 22/7 p. 19-20 Un point de vue raisonnable sur les animaux ***il n’est pas étonnant de lire que Samson tua un lion qui l’attaquait (Juges 14:5, 6 ; Actes 28:3-6). Il est clair qu’on peut tuer un animal qui menace notre vie. —
Mais maintenant  que doit faire un jeune chrétien si  en classe de biologie on lui demande de disséquer un animal, par exemple, une grenouille, une sauterelle, un ver de terre ou un cobaye………………….. !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
  bw chap. 6 p. 89-90 §63 La soumission procure des bienfaits ***
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Bonne leçon pour ns les mari………
Juges 13:21-23; La femme n’occupera une place honorable dans le foyer que si son mari est disposé à discuter calmement et raisonnablement avec elle des questions familiales et à s’enquérir de son point de vue. La femme devrait pouvoir s’exprimer librement et être assurée que son mari n’écartera pas ses remarques sur des
 
affaires sérieuses mais au contraire qu’il en tiendra compte (comparez avec I Samuel 25:23-34; Proverbes 1:5, 6, 8, 9). En outre, lorsque sa femme lui parlera, le mari veillera à ne pas se contenter de l’écouter. Le ton de sa voix, l’expression de son visage, son manque d’enthousiasme ou de spontanéité en disent long sur ses sentiments profonds (comparez avec Proverbes 15:13). Le mari qui a appris à connaître sa femme n’ignorera pas ces signes pour s’obstiner aveuglément à suivre une voie qui pourrait causer inutilement de l’irritation.
*** w11 1/2 p. 29 “ Cette journée est la vôtre ” ***
Juges 13:17, 18). Quand Manoah, le père de Samson, a demandé son nom à un ange, celui-ci a refusé de le lui donner. Cet ange a montré de l’humilité (Frère Lett a conseillé à la classe : “ Si quelqu’un vous fait des éloges ou parle avec enthousiasme de vos capacités, détournez humblement l’attention de vous et dirigez-la sur Jéhovah et son organisation. ” — 1 Corinthiens 4:7.
 
 cl chap. 25 p. 254-255 §10-11 “ La tendre compassion de notre Dieu ” ***
Juges 11:30-33.À présent que son peuple a manifesté un repentir sincère, Jéhovah ne peut supporter plus longtemps de le voir souffrir. Le Dieu de tendre compassion charge Yiphtah de délivrer Israël de ses ennemis. — 
11 Que nous apprend sur la tendre compassion la manière dont Jéhovah a traité la nation d’Israël ? Tout d’abord, qu’elle ne consiste pas seulement à s’attrister, par sympathie, du malheur des autres. Rappelez-vous la maman qui réagit aux pleurs de son bébé. De même, Jéhovah n’est pas sourd aux appels de son peuple. Sa tendre compassion le pousse à soulager ses souffrances. Par son comportement envers les Israélites, Jéhovah nous enseigne aussi que la compassion n’est pas faiblesse, puisqu’il a traduit ce tendre sentiment en actions énergiques et décisives.
 
*** w06 1/3 p. 24 §10 “ Restez dans votre bon sens, complètement ” ***
Comment pouvons-nous encourager les chrétiens célibataires ?
Jéhovah “ est plein de tendre affection ” pour ses serviteurs (Jacques 5:11). Il sait quelles difficultés et quels tourments un célibat forcé représente pour certains, et il accorde un grand prix à leur fidélité. Que pouvons-nous faire de notre côté pour encourager ces chrétiens ? Pensons à les féliciter régulièrement pour leur obéissance et leur esprit de sacrifice (Juges 11:39, 40). N’oublions pas de les inviter à partager des moments de saine détente en groupe. L’avez-vous fait récemment ? Nous pouvons également prier pour eux. Demandons à Jéhovah de les aider à garder leur équilibre spirituel et à trouver de la joie dans son service. En résumé, montrons, en nous intéressant sincèrement à eux, que nous aimons ces compagnons fidèles comme Jéhovah les aime. — Psaume 37:28.
g99 8/6 p. 7-8 Vivre normalement malgré son handicap ***
Il y a “ un temps pour pleurer ”. (Ecclésiaste 3:4a.) Il est tout à fait normal de traverser une période de grande tristesse lorsqu’on a subi une perte importante (voir Juges 11:37 ; Ecclésiaste 7:1-3).
“ Pour sortir de la tristesse, il faut la traverser ”, ……Il est souvent très utile de se confier à un ami compatissant (Proverbes 12:25). La famille et les amis devraient être attentifs aux signes pouvant indiquer que le malade a besoin d’une aide de ce genre.
 Nous avons tous besoin de compter pour d’autres personnes. On peut supporter à peu près n’importe quoi quand on se sent entouré d’un réseau de parents et d’amis, alors que même un problème mineur peut décourager quelqu’un qui essaie d’affronter la vie tout seul. Mais l’amitié ne vient pas comme ça, il faut la construire activement et l’entretenir activement, sinon elle dépérit. ” — Voir Proverbes 18:24.
 
 
 
 
 g96 8/5 p. 27 Les chrétiens et la danse ***
Juges 11:34).La danse peut être un moyen très agréable de se distraire et de se dépenser. Ce peut être un mode d’expression pur et sans ambiguïté, une démonstration de joie de vivre ou de reconnaissance pour la bonté de Jéhovah (Exode 15:20 ;
Le Créateur, révèle la Bible, désire que nous goûtions aux dons que sont la beauté, le rythme et la grâce. Appréciez-les donc, mais n’oubliez pas que lorsque vous dansez les mouvements de votre corps “ parlent ”. Rappelez-vous également la ligne de conduite recommandée par Paul en Philippiens 4:8 :
*** g85 8/9 p. 15 L’amitié entre garçon et fille est-elle possible? ***, dans les temps bibliques, les serviteurs de Dieu recherchaient-ils de tels compagnons parmi les personnes de l’autre sexe? Songez à la fille de Jephté. Quand elle a été peinée par le vœu de son père, est-elle allée pleurer sur l’épaule d’un ami intime? Non. Elle a plutôt dit à son père: “Que je m’en aille (...) et que je pleure (...), moi et mes compagnes!” (Juges 11:37).
Cela ne signifie pas que l’amitié entre homme et femme soit interdite. La preuve en est que l’apôtre Paul, qui n’était pas marié, a eu un certain nombre de chrétiennes pour amies (voir Romains 16:1, 3, 6, 12). Quand il a écrit aux Philippiens, il a même parlé de deux ‘femmes qui avaient lutté côte à côte avec lui, dans la bonne nouvelle’. (Philippiens 4:3.) Jésus Christ, lui aussi, a eu des rapports sains et équilibrés avec des femmes. En Jean 11:5 il est écrit: “Jésus aimait Marthe et sa sœur.” Ces deux femmes lui ont fréquemment offert l’hospitalité, et il prenait plaisir à converser avec elles. — Luc 10:38, 39.
Cependant, vous imaginez-vous Jésus emmenant seul Marie ou Marthe pour une longue promenade romantique? Certainement pas. Malgré l’authentique affection qui le liait à ces femmes, la prudence l’incitait à garder ses distances. Qui plus est, Jésus et Paul étaient des adultes, des hommes maîtres de leurs sentiments et de leurs émotions, et non pas des adolescents vulnérables ayant besoin de quelqu’un pour leur “tenir la main”.
** w05 15/1 p. 26 §1 Points marquants du livre des Juges ***
11:30, 31 — Lorsqu’il a fait son vœu, Yiphtah songeait-il à offrir un sacrifice humain ?
 Cette idée n’a pas dû l’effleurer, puisque la Loi stipulait : “ Il ne se trouvera chez toi personne qui fasse passer son fils ou sa fille par le feu. ” (Deutéronome 18:10). Cependant, Yiphtah pensait bien à une personne, et non à un animal. Les Israélites ne gardaient vraisemblablement pas les animaux destinés aux sacrifices dans leur maison. Et l’offrande d’un animal n’aurait rien eu d’extraordinaire. Yiphtah savait que la personne qui sortirait de sa maison à sa rencontre pourrait être sa fille. Cette personne serait offerte “ en holocauste ”, en ce sens qu’elle serait consacrée entièrement au service de Jéhovah, service lié au sanctuaire.
 
 jr chap. 3 p. 33 “ Tu devras leur dire cette parole ” ***
 Jéhovah a souvent utilisé des messagers angéliques, qui se sont exprimés comme si Jéhovah lui-même s’exprimait. — Juges 13:15, 22 ; Gal. 3:19.
*** w88 15/5 p. 23 Quelqu’un a-t-il déjà vu Dieu? ***
 
, (Juges 13:2-18 le récit désigne le messager angélique par l’expression “l’ange de Jéhovah” et “l’ange du vrai Dieu”..) Au verset 22, Manoah dit à sa femme: “Nous mourrons à coup sûr, car c’est Dieu que nous avons vu.” Bien qu’il n’ait pas réellement vu Jéhovah Dieu, Manoah craignait de mourir parce qu’il avait vu le porte-parole personnel de Dieu sous une forme matérielle
Rappelez-vous qu’un porte-parole angélique de Dieu est capable de transmettre Ses messages aussi fidèlement qu’un téléphone ou qu’une radio peuvent transmettre nos paroles à une autre personne. On comprend donc facilement pourquoi Abraham, Moïse, Manoah et d’autres encore ont pu converser avec un ange matérialisé comme avec Dieu lui-même. Bien qu’ils aient pu contempler ces anges et la gloire de Dieu qui se reflétait en eux, ils n’ont pu voir Dieu pour autant. Par conséquent, cela ne contredit en rien ces paroles de l’apôtre Jean: “Aucun homme n’a jamais vu Dieu.” (Jean 1:18). En fait, ces hommes ont vu des représentants angéliques de Dieu, mais non Dieu lui-même.
*** g74 8/11 p. 20 Du miel dans la carcasse d’un animal ***
Certaines personnes ont été étonnées en lisant le passage biblique de Juges 14:8, 9, où il est dit que Samson a pris du miel dans le corps d’un lion mort. Comment un lion mort a-t-il pu se transformer en ruche ?

Ps27:4
Témoin de Jéhovah
Témoin de Jéhovah

Messages : 95
Date d'inscription : 28/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum