Juges 1-4 lecture de la semaine du 19 janvier 2015

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Juges 1-4 lecture de la semaine du 19 janvier 2015

Message  Ps27:4 le Mar 13 Jan 2015 - 21:46

Juges 1-4     lecture  de la semaine du  19 janvier 2015    Bonjour Bonjour Bonjour Bonjour Bonjour


bonne   lecture    Essayer d´ouvrire votre   bible sans utiliser votre pouce…..hi hi hi
 
*** g 8/09 p. 31 Que répondriez-vous ? *** pr nos jeunes
Que savez-vous du juge Éhoud ?
Lisez Juges 3:12-30. Puis répondez aux questions suivantes.
 4. .....
De quelle tribu était-il ?
 5. .....
De quel roi a-t-il délivré Israël ?
 6. .....
Vrai ou faux ? Il a vécu avant le roi David.
SUJET DE DISCUSSION :
Lisez Juges 3:15, 28. Pourquoi Jéhovah a-t-il suscité le juge Éhoud ? À qui Éhoud a-t-il attribué le mérite de ses victoires ? Face à des difficultés, que devriez-vous faire, et pourquoi ?
*** g 9/09 p. 31 Que répondriez-vous ? ***
Que savez-vous du juge Barak ?
Lisez Juges 4:1-24. Puis répondez aux questions suivantes.
 3. .....
Comment s’appelait la prophétesse qui l’a aidé ?
 4. .....
De quel roi cananéen a-t-il délivré Israël ?
 5. .....
Vrai ou faux ? Barak a vécu après Josué.
SUJET DE DISCUSSION :
Quel rôle des femmes ont-elles joué dans la victoire des Israélites sur les Cananéens ?
Quel rôle important les femmes jouent-elles aujourd’hui dans le culte rendu à Dieu ?
 
 
 
*** my hist. 50    Deux femmes courageuses   quels sont-elle?
Juges 2:14-22; 4:1-24; 5:1-31.
 
 
 
it-1 p. 504 Compagnies ***
. Jg 3:5-8)Contrairement à ce que Jéhovah avait ordonné, les Israélites se mirent à fréquenter les Cananéens, s’allièrent par mariage avec eux et adoptèrent leur culte dépravé. En conséquence, Jéhovah les désapprouva et les abandonna (Dt 7:3, 4 ;
*** w05 15/1 p. 24 §6 Points marquants du livre des Juges ***
1:6, 7 — Pourquoi coupait-on les pouces et les gros orteils des rois vaincus ?
 Manifestement, celui qui perdait ses pouces et ses gros orteils était dès lors dans l’incapacité de faire la guerre. En effet, sans pouces, comment un soldat pouvait-il tenir une épée ou une lance ? En outre, sans gros orteils, il était incapable de tenir correctement en équilibre.
 
Essayer de  chercher un verset dans la bible sans utiliser votre pouce…..hi hi hi
*** w05 15/1 p. 24-p. 25 Points marquants du livre des Juges ***
Quelques leçons :
2:10-12. Il est nécessaire d’avoir un programme régulier d’étude de la Bible pour ‘ ne pas oublier les actes de Jéhovah ’. (Psaume 103:2.) Les parents doivent faire pénétrer la vérité de la Parole de Dieu dans le cœur de leurs enfants. — Deutéronome 6:6-9.
2:14, 21, 22. Jéhovah permet que ses serviteurs désobéissants rencontrent des difficultés dans un but précis : pour les punir, les affiner et les inciter à revenir à lui.
 
3:10. Dans le domaine spirituel, la réussite dépend, non pas de la sagesse humaine, mais de l’esprit de Jéhovah. — Psaume 127:1.
3:21. Éhoud maniait l’épée avec dextérité et courage. Il nous faut devenir habiles dans le maniement de “ l’épée de l’esprit, c’est-à-dire la parole de Dieu ”. Cela signifie que nous devons utiliser courageusement les Écritures dans notre ministère. — Éphésiens 6:17 ; 2 Timothée 2:15.
 
 4:8 — Pourquoi Baraq a-t-il insisté pour que la prophétesse Débora se rende avec lui sur le champ de bataille ?
 Manifestement, Baraq jugeait inapproprié d’aller seul à la rencontre de l’armée de Sisera. La présence de la prophétesse à ses côtés attesterait que lui et ses hommes étaient guidés par Dieu et leur donnerait confiance. Par conséquent, en insistant pour que Débora l’accompagne, Baraq faisait preuve, non pas de faiblesse, mais d’une foi solide.
 Éhoud : un homme de foi et de courage w04 15/3 p. 31
 
Des leçons pour nous
Ce qui s’est passé aux jours d’Éhoud nous enseigne les malheurs que l’on subit quand on fait ce qui est mauvais aux yeux de Jéhovah. À l’inverse, Jéhovah aide les personnes qui se repentent et se tournent vers lui.
Si les plans d’Éhoud ont réussi, ce n’est pas grâce à son intelligence, ni à une quelconque incompétence de l’ennemi. L’accomplissement des desseins divins ne dépend pas de facteurs humains. Le succès d’Éhoud tient principalement au soutien que Dieu lui accordait parce qu’il agissait en harmonie avec Sa volonté invincible de libérer Son peuple. Dieu avait suscité Éhoud, “ et quand Jéhovah [...] suscitait des juges [à son peuple], Jéhovah était avec le juge ”. — Juges 2:18 ; 3:15.
 
w93 15/11 p. 15-16 Marchons courageusement dans les voies de Jéhovah ***
Le courage de faire confiance à Dieu
16 Ceux qui font courageusement confiance à Dieu sont récompensés, comme le montrent les événements survenus à l’époque où les juges administraient la justice en Israël (Ruth 1:1). C’est ainsi que le juge Barak et la prophétesse Déborah ont courageusement fait confiance à Dieu. Le roi cananéen Jabin opprimait Israël depuis 20 ans lorsque, par l’intermédiaire de Déborah, Jéhovah a ordonné à Barak de rassembler 10 000 hommes au mont Tabor. Siséra, le chef de l’armée de Jabin, s’est précipité vers le ouadi de Kischon, certain que sur ce terrain plat les hommes d’Israël ne tiendraient pas contre son armée et ses 900 chars de guerre ayant sur leurs roues des faux de fer. Quand les Israélites ont pénétré dans la vallée-plaine, Dieu est intervenu en leur faveur, et une crue subite a transformé le champ de bataille en bourbier, immobilisant les chars de Siséra. Les hommes de Barak l’ont emporté, si bien que “tout le camp de Siséra tomba sous le tranchant de l’épée”. Siséra s’est enfui jusqu’à la tente de Jaël, mais, pendant qu’il dormait, cette femme a eu le courage de le tuer en lui enfonçant un piquet de tente dans les tempes. Conformément à la déclaration prophétique que Déborah avait faite à Barak, la “chose embellissante” de cette victoire est ainsi revenue à une femme. Grâce au courage dont Déborah, Barak et Jaël ont fait preuve en mettant leur confiance en Dieu, Israël “connut le calme pendant quarante ans”. — Juges 4:1-22; 5:31.
 
Leçon
Combien nous sommes reconnaissants à Dieu d’avoir préservé dans les Écritures ces récits relatifs à des hommes courageux et intègres de l’époque préchrétienne! Incontestablement, leur bel exemple peut nous aider à accomplir pour Jéhovah un service sacré avec courage, crainte pieuse et effroi (Hébreux 12:28).
▪ Combien y a-t-il eu de juges comme Samson et Gédéon? w86 1/6 p. 31
Si l’on compte le nombre des juges, on arrive à un chiffre variable selon la façon dont on considère certains Israélites. Toutefois, on peut affirmer en tout état de cause qu’entre Josué et Samuel 12 hommes ont rempli les fonctions de juges.
Aux jours de Moïse et de Josué, certains anciens de la congrégation d’Israël étaient juges en ce sens qu’ils avaient été choisis pour entendre et juger les affaires (Exode 18:21, 22; Josué 8:33; 23:2). Après la mort de Josué, Israël s’écarta du vrai culte et fut opprimé par d’autres peuples. Juges 2:16 dit: “Jéhovah suscitait donc des juges, et ils les sauvaient de la main de leurs pillards.” Le premier homme suscité par Jéhovah pour être juge ou ‘sauveur’ d’Israël s’appelait Othniel (Juges 3:9). Après lui, il y eut Éhud, Schamgar, Barak, Gédéon, Tola, Jaïr, Jephté, Ibzan, Élon, Abdon et Samson.
Outre ces 12 juges, la Bible dit encore que Déborah, Éli et Samuel ‘jugeaient’ Israël (Juges 4:4; I Samuel 4:16-18; 7:15, 16). Toutefois, Déborah est avant tout qualifiée de prophétesse et elle est associée au juge Barak, qui prit plus particulièrement la tête pour délivrer les Israélites de l’oppression. De même, Éli était principalement grand prêtre, et en aucun cas un ‘sauveur’ qui aurait affranchi Israël en livrant bataille contre ses oppresseurs (Néhémie 9:27). Ainsi donc, bien que Déborah et Éli aient joué un certain rôle pour ce qui était de juger Israël, il y a de bonnes raisons de ne pas les ajouter à la liste des 12 hommes qui furent avant tout et de façon évidente ‘suscités’ pour être juges. Selon Actes 13:20, Dieu “a donné des juges jusqu’à Samuel le prophète”. Voilà qui fixe la limite de ce qu’on peut appeler la période des juges et montre pourquoi Samuel et ses fils ne sont généralement pas non plus inclus parmi les juges. — I Samuel 8:1.
Approchez-vous de Dieu w10 1/2 p. 21
Dieu peut-il avoir des regrets ?
JUGES 2:11-18
HUMAINS imparfaits, nous éprouvons tous du regret de temps en temps. Quand nous prenons conscience que nous avons commis une faute par exemple, nous nous mordons les doigts. Curieusement, la Bible révèle que Jéhovah peut avoir des regrets. ‘ Pourtant Dieu est parfait, direz-vous, il ne commet pas de fautes ! ’ En quel sens a-t-il donc des regrets ? La réponse nous ouvre les yeux sur cette vérité impressionnante : Jéhovah éprouve des sentiments et nos actes peuvent avoir une incidence sur ses sentiments. Arrêtons-nous sur le récit consigné en Juges 2:11-18.
Le livre biblique des Juges retrace un épisode tumultueux de l’histoire d’Israël. La nation est à présent établie en Canaan, le pays que Dieu a promis à Abraham. Au cours des siècles qui suivent, la vie du peuple se résumera en un cycle de quatre phases : défection, oppression, supplication, délivrance.
Défection. Influencés par les Cananéens, les Israélites ‘ abandonnent Jéhovah ’ et se mettent à servir d’autres dieux, en particulier “ Baal et les images d’Ashtoreth ”. Pareille défection équivaut à de l’apostasie. On comprend que Jéhovah, le Dieu qui les a délivrés d’Égypte, soit ‘ offensé ’ ! — Versets 11-13 ; Juges 2:1.
Oppression. En colère à juste titre, Jéhovah retire sa protection aux renégats. Ils tombent alors “ en la main de leurs ennemis ”, ennemis qui se livrent au pillage du pays. — Verset 14.
Supplication. Du fond de leur détresse, les Israélites regrettent leurs mauvaises actions et crient vers Jéhovah, comme le laisse supposer l’expression “ leur gémissement provoqué par leurs oppresseurs ”. (Verset 18.) Les supplications ont indéniablement fait partie du cycle (Juges 3:9, 15 ; 4:3 ; 6:6, 7 ; 10:10). Quelle est la réaction de Dieu ?
Délivrance. Jéhovah entend la plainte du peuple et ‘ a du regret ’. Le mot hébreu traduit par “ avoir du regret ” peut signifier “ changer d’avis ou d’intention ”. Un ouvrage spécialisé explique : “ Ému par leur gémissement, Jéhovah changeait son projet de châtiment en projet de libération. ” Dans sa miséricorde, Dieu ‘ suscite des juges ’ pour délivrer son peuple de l’oppresseur. — Verset 18.
Avez-vous noté ce qui cause du regret, un changement d’avis, chez Dieu ? Un changement d’état d’esprit chez les Israélites. C’est un peu comme un père qui discipline son enfant, peut-être en le privant d’une chose qu’il aime. Mais voyant que l’enfant est contrit, il décide de mettre un terme à la punition.
Que nous apprend ce récit sur Jéhovah ? Que si un péché délibéré excite sa colère le repentir éveille sa miséricorde. Oui, nos actes peuvent influer sur ses sentiments. Voilà qui donne à réfléchir, n’est-ce pas ? Alors découvrez comment ‘ réjouir le cœur ’ de Dieu (Proverbes 27:11). Vous ne le regretterez pas...
[Notes]
La portion de Juges 2:11-18 s’inscrit dans un résumé introductif qui donne un aperçu du comportement d’Israël, sur lequel s’étendent les chapitres d’après.
Baal était le plus important des dieux cananéens, et la déesse Ashtoreth était considérée comme sa femme.




Ps27:4
Témoin de Jéhovah
Témoin de Jéhovah

Messages : 95
Date d'inscription : 28/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Juges 1-4 lecture de la semaine du 19 janvier 2015

Message  kelaou le Ven 23 Jan 2015 - 14:13

merci!!! Merci
avatar
kelaou
Témoin de Jéhovah
Témoin de Jéhovah

Messages : 76
Date d'inscription : 19/05/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Juges 1-4 lecture de la semaine du 19 janvier 2015

Message  Line le Sam 24 Jan 2015 - 12:14

Merci 2 BIZZ

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Line
MODERATEUR
MODERATEUR

Messages : 374
Date d'inscription : 22/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Juges 1-4 lecture de la semaine du 19 janvier 2015

Message  manounette le Sam 24 Jan 2015 - 13:09

20/20 Merci 2 BIZZ

_________________
" Tu appartiens à Dieu, car il a payé le prix.
 Voilà pourquoi il veut te rendre ferme et fort.
 Il t'a toujours aidé, choyé, guidé comme un Père.
 Il peut te rendre ferme, il veut te rendre fort "
   Cantique 60 (1Pierre 5:10)

       
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
manounette
MODERATEUR
MODERATEUR

Messages : 2868
Date d'inscription : 14/02/2013
Localisation : Nord de la France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Juges 1-4 lecture de la semaine du 19 janvier 2015

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum