Révision de l'école du ministére théocratique semaine du 29 décembre 2014

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Révision de l'école du ministére théocratique semaine du 29 décembre 2014

Message  mkl le Mar 30 Déc 2014 - 19:39

Chers frères et sœurs et amis de la Vérité, voici les réponses synthétisées aux questions de révision de l'école théocratique pour cette semaine du 29 décembre 2014. Sincères salutations fraternelles... Smile

1) L’automutilation est un manque de respect pour le corps humain. De plus, selon 1 Rois 18:25-28, elle peut être liée à la fausse religion et doit être rejetée (1 Rois 18:25-28). Qui plus est, étant donné notre espérance en la résurrection, une expression de deuil aussi extrême ne convient pas.
2) Bien plus qu'un simple exercice de mémoire, le roi qui aurait l’approbation divine aurait besoin de persévérer dans son étude afin d’acquérir et de garder un bon état de cœur. Il aurait aussi besoin d’étudier les écrits inspirés afin d’assumer sa tâche correctement et avec perspicacité.
3) En raison de leur différence de taille et de poids, la plus faible des deux bêtes avait du mal à suivre, et la plus forte devait tirer une plus lourde charge. L’apôtre Paul a utilisé l’image d’un joug inégal pour nous enseigner une leçon importante. “ Ne formez pas d’attelage disparate avec des non-croyants, a-t-il écrit. Comment un chrétien pourrait-il former un attelage disparate? Par exemple, en décidant de se marier avec quelqu’un qui ne partage pas ses croyances. Une telle union serait source de difficultés pour les deux conjoints, car ils seraient en désaccord sur des questions fondamentales. En se mariant selon le principe contenu en 1 Corinthiens 7:39 “ seulement dans le Seigneur ”, un chrétien montre son respect pour les conseils de notre Père céleste. Cela pose le fondement d’un mariage uni qui loue et honore Dieu, les deux conjoints le servant comme de ‘ véritables compagnons de labeur ’.
4) Le moulin à bras et la meule de dessus représentaient le moyen d’existence d’une personne. Saisir l’un ou l’autre privait une famille entière de sa ration quotidienne de pain.
5) En Deutéronome 28:45-47, Dieu leur avait fait savoir qu’il ne prendrait pas plaisir en ses serviteurs s’ils ne le servaient pas "avec joie et allégresse de cœur". Jéhovah mérite plus qu’une obéissance machinale. Même des démons ou des animaux peuvent obéir machinalement à des ordres précis. Obéir sincèrement à Dieu, c’est lui obéir par amour. La joie qui caractérise cette obéissance-là vient de la conviction que les commandements divins ne sont pas pesants et que Jéhovah “ devient celui qui récompense ceux qui le cherchent réellement ”.
6) Premièrement, ‘ nous devons aimer Jéhovah notre Dieu ’. Nous montrons que nous aimons Dieu en agissant en accord avec ses normes de justice (Mat. 22:37). Deuxièmement, ‘ nous devons écouter la voix de Jéhovah ’ en étudiant la Parole de Dieu et en obéissant à ses commandements (1 Jean 5:3). Cela suppose que nous assistions régulièrement aux réunions, où l’on examine la Bible (Héb. 10:23-25). Troisièmement, ‘ nous devons nous attacher à Jéhovah ’. Quelles que soient les épreuves que nous ayons à affronter, exerçons toujours la foi en Dieu et suivons son Fils. — 2 Cor. 4:16-18.
7) Non, cela signifie qu’il faut lire à une allure permettant la méditation. Lire la Bible « à voix basse » nous aidera à fixer notre attention sur des expressions, des versets ou des récits qui, dans la situation du moment, nous seront particulièrement utiles et encourageantes. Nous pouvons néanmoins lire lentement, pourquoi pas en articulant les mots, c’est-à-dire en mettant en mouvement la langue et les lèvres. Alors, toute la force d’une idée biblique nous touchera peut-être de façon très personnelle. Pourquoi est-ce important ? Parce que saisir le sens des conseils divins t’incitera à les mettre en pratique.
8) Vraisemblablement, le prince qui vient fortifier Josué au commencement de la conquête de la Terre promise n’est autre que “ la Parole ”, Jésus Christ dans son existence préhumaine (Jean 1:1 ; Daniel 10:13). Il est on ne peut plus encourageant de savoir que Jésus Christ glorifié assiste aujourd’hui les serviteurs de Dieu dans leur guerre spirituelle.
9) Ce qui est arrivé à Akân prouve bien qu'il existe un lien entre la vue et la pensée, et que ce que voient nos yeux peut faire naître ou attiser des ambitions et des désirs dans notre cœur. Quand j’ai vu [les objets], a-t-il dit, alors j’en ai eu envie et je les ai pris. ” Le désir de ses yeux lui a valu d’être détruit, lui et “ tout ce qui était à lui ”. (Jos. 6:18, 19 ; 7:1-26.) Akân a désiré dans son cœur ce qui lui était interdit. De nos jours, étant donné que le monde qui est aux mains de Satan le Diable est dépravé et axé sur l’autosatisfaction, nous sommes bombardés par des images et des informations qui peuvent facilement nous égarer — même si nous n’y jetons qu’un rapide coup d’œil. On comprend donc que le psalmiste ait imploré Dieu en ces termes : “ Fais que mes yeux passent sans s’arrêter à la vue de ce qui n’est que néant ; garde-moi en vie dans ta voie. ” — Psaumes 119:37
10) Bien qu’âgé de 85 ans, Caleb se porte volontaire pour une mission difficile : chasser les occupants de la région de Hébrôn, qui sont pourtant des Anaqim, des hommes d’une taille supérieure à la normale. Avec l’aide de Jéhovah, ce guerrier expérimenté remporte la victoire, et Hébrôn devient une ville de refuge (Josué 15:13-19 ; 21:11-13). L’exemple de Caleb nous encourage à ne pas nous dérober aux missions théocratiques difficiles.

mkl
Témoin de Jéhovah
Témoin de Jéhovah

Messages : 6
Date d'inscription : 29/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Révision de l'école du ministére théocratique semaine du 29 décembre 2014

Message  Sergueï le Mar 6 Jan 2015 - 13:10

Merci
avatar
Sergueï
Témoin de Jéhovah
Témoin de Jéhovah

Messages : 42
Date d'inscription : 13/12/2014

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum