PBI.Josué 9-11 22 déc. Lecture de la Bible :

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

PBI.Josué 9-11 22 déc. Lecture de la Bible :

Message  Ps27:4 le Mer 17 Déc 2014 - 21:22

PBI.Josué 9-11 22 déc. Lecture de la Bible
bonsoir a vs tous
je m´éfforce de faire ma lecture 1 semaine avant pas tj facile je viens de terminer celle
de la semaine prochaine comme ça si il m arrive un imprévu ces deja prepare

passons a nos enfants ,,,,,,,,,,,,,,,,,
Mais petit recherche………………………………………… Livre histoire biblique nº 48 La prudence des Gabaonites ***
La prudence des Gabaonites
Josué 9:1-27; 10:1-5.NOMBRE de villes cananéennes s’apprêtaient à combattre Israël. Leurs habitants croyaient à la victoire, mais non ceux d’une cité des environs appelée Gabaon
. Les Gabaonites étaient convaincus que Dieu combattait pour Israël et ils ne voulaient pas se trouver en guerre avec Dieu. Que firent-ils?
Ils résolurent de se faire passer pour des habitants d’un pays lointain. Certains d’entre eux, donc, mirent des habits en loques et des sandales usées. Ils chargèrent leurs ânes de vieux sacs et prirent du pain desséché. Puis ils se rendirent auprès de Josué et lui dirent: ‘Nous venons d’un pays lointain, car nous avons entendu parler de Jéhovah et de ce qu’il a fait en Égypte. Nos chefs nous ont alors ordonné de prendre avec nous des provisions de route et d’aller vous dire: “Nous sommes vos serviteurs. Promettez de ne pas nous combattre.” Comme vous le voyez, nos vêtements sont usés par un long voyage et notre pain est tout sec.’
Josué et les autres chefs crurent les Gabaonites. Ils promirent de ne pas les combattre. Or, au bout de trois jours, ils apprirent que ces gens habitaient dans les environs.
‘Pourquoi nous avez-vous dit que vous veniez de loin?’ leur demanda Josué.
‘C’est qu’on nous a raconté’, lui dirent-ils, ‘que Jéhovah, ton Dieu, avait promis de vous donner le pays de Canaan. Alors nous avons été saisis d’une grande crainte de périr de votre main.’ Les Israélites, tenant parole, leur laissèrent la vie, mais ils les réduisirent à l’état de serviteurs.
Quand le roi de Jérusalem apprit que les Gabaonites avaient fait la paix avec Israël, il fut en colère. Il envoya dire à quatre autres rois: ‘Venez m’aider à combattre Gabaon.’ Ces cinq rois allèrent attaquer la ville. Les Gabaonites ont-ils été bien avisés de conclure la paix avec Israël? Le récit suivant vous le diras

*** w04 15/10 p. 18 §14 “ Parcours le pays ” ***
14 Ces représentants déclarèrent : “ C’est d’un pays très lointain que sont venus tes serviteurs, à propos du nom de Jéhovah ton Dieu. ” (Josué 9:3-9). Leurs vêtements et leur nourriture semblaient le confirmer, alors qu’en réalité Guibéôn n’était qu’à une trentaine de kilomètres de Guilgal [19]. Convaincus, Josué et les chefs conclurent un traité d’amitié avec Guibéôn et les villes voisines qui y étaient associées. La ruse des Guibéonites n’était-elle qu’un moyen de fuir la destruction ? En fait, elle traduisait leur désir de gagner la faveur du Dieu d’Israël. Jéhovah accepta que les Guibéonites deviennent “ ramasseurs de bois et puiseurs d’eau pour l’assemblée et pour l’autel de Jéhovah ” : ils devaient alimenter en bois l’autel des sacrifices (Josué 9:11-27). Les Guibéonites continuèrent de se montrer disposés à effectuer des tâches humbles au service de Jéhovah. Certains furent probablement au nombre des Nethinim qui revinrent de Babylone et qui servirent au temple rebâti (Ezra 2:1, 2, 43-54 ; 8:20).
Leçon ……. Nous pouvons imiter leur état d’esprit en nous efforçant de demeurer en paix avec Dieu et en étant prêts à accomplir même des tâches humbles à son service.

my histoire 49 Le soleil s’arrête *
Chapitre 49
Le soleil s’arrête
Josué 10:6-15; 12:7-24; 14:1-5; REGARDEZ Josué. Il dit: ‘Soleil, arrête-toi!’ Et le soleil s’arrête. Il reste au milieu du ciel pendant un jour entier. C’est Jéhovah qui opère ce prodige. Mais pourquoi Josué veut-il que le soleil continue de briller?
Lorsque les Gabaonites se virent attaqués par les cinq rois dont nous venons de parler, ils envoyèrent un messager auprès de Josué. ‘Viens vite à notre secours’, lui dit l’envoyé. ‘Sauve-nous, car tous les rois de la région montagneuse sont venus nous combattre.’
Josué et ses hommes se mirent aussitôt en route. Ils marchèrent toute la nuit. Quand ils arrivèrent à Gabaon, les troupes des cinq rois furent saisies d’effroi et prirent la fuite. Alors Jéhovah fit tomber du ciel d’énormes grêlons. Il en mourut plus sous les grêlons que les hommes de Josué n’en tuèrent par l’épée.
Josué vit que le soleil ne tarderait pas à se coucher. Il allait faire nuit et l’obscurité favoriserait la fuite des soldats en déroute. C’est pourquoi Josué pria Jéhovah et dit: ‘Soleil, arrête-toi!’ Le soleil continua de rayonner et les Israélites purent achever leur victoire.
Il y avait en Canaan beaucoup d’autres rois méchants. Il fallut à Josué et à ses troupes environ six ans pour vaincre 31 rois du pays. Après quoi Josué fit le partage du pays de Canaan entre les tribus non encore pourvues d’un territoire.
Josué mourut à l’âge de 110 ans. Tant que vécurent Josué et ses amis, le peuple obéit à Jéhovah. Mais après leur mort, Israël commença à se mal conduire, et il lui arriva souvent du vilain. C’est alors que le secours de Dieu lui était nécessaire.

my Questions pour l’étude du Recueil d’histoires bibliques ***
1. Lisez Josué 9:1-27.
a) Puisque Jéhovah avait ordonné à la nation d’Israël “ d’anéantir tous les habitants du pays ”, de quelles qualités fit-il preuve en épargnant les Guibéonites (Jos. 9:22, 24 ; Mat. 9:13 ; Actes 10:34, 35 ; 2 Pierre 3:9) ?
(Jos. 9:18, 19 ; b) En respectant l’alliance qu’il avait conclue avec les Guibéonites, quel excellent exemple Josué a-t-il laissé aux chrétiens de nos jours Mat. 5:37 ; Éph. 4:25) ?Juges 2:8-13.
Israël entreprend la conquête de Canaan sous la direction de Josué. Jéhovah met en place des juges pour délivrer son peuple de l’oppression.


*** g01 8/4 p. 11 Le savez-vous ? ***
Josué 11:6) Quel commandement Jéhovah a-t-il donné à Josué concernant les chevaux des ennemis d’Israël, encourageant ainsi son peuple à s’appuyer sur Lui pour recevoir la protection (?
* it-1 p. 227 Attitudes et gestes ***
Jos 10:24 Mettre sa main ou son pied sur la nuque de ses ennemis était un geste symbolique qui montrait que ceux-ci étaient vaincus, qu’ils avaient été mis en déroute et en fuite, et qu’on les avait poursuivis et rattrapés. — Gn 49:8 ;; 2S 22:41 ; Ps 18:40.

*** carte… bm part. 8 p. 11 L’entrée en Canaan


*** w10 1/1 p. 14 Pourquoi Dieu a-t-il ordonné l’extermination des Cananéens ? ***
4. La destruction des Cananéens n’est-elle pas contraire à l’idée que l’on se fait d’un Dieu d’amour ? De prime abord, si (1 Jean 4:8). Pourtant, quand on examine les faits de plus près, on constate qu’il n’y a aucune contradiction.
Dieu savait que les habitants de Canaan s’entêteraient dans le mal. Toutefois, au lieu de les détruire sur-le-champ, il a attendu patiemment, pendant 400 ans, que leur faute soit devenue “ complète ”. — Genèse 15:16.
Jéhovah a anéanti les Cananéens quand leur péché a atteint le comble de l’horreur. Mais il n’a pas exécuté aveuglément tous les Cananéens, car tous n’étaient pas irréformables. Ceux qui étaient disposés à se corriger ont été épargnés. Ce fut le cas de Rahab et des habitants de Guibéôn. — Josué 9:3-11, 16-27 ; Hébreux 11:31.

*** g01 8/8 p. 26 Le journal intime : un confident ***
Josué 10:12, 13). Aux temps bibliques, les gouvernements gardaient généralement une trace des événements importants. La Bible elle-même mentionne quelques-uns de ces comptes rendus officiels (Nombres 21:14, 15 ; Les Grecs ont mis au point des genres d’almanachs, appelés éphêméridés, dans lesquels ils notaient au jour le jour les mouvements des étoiles et des planètes. Après leur conquête de la Grèce, les Romains ont adopté cet usage. Cependant, avec leur sens pratique légendaire, ils ont ajouté à l’intérêt des éphémérides en y inscrivant quotidiennement les activités du peuple et les événements d’intérêt public. Ils leur ont donné le nom de diarium, du latin dies, “ jour ”.
Toutefois, ce n’est qu’au XVIIe siècle, lorsque l’Anglais Samuel Pepys a écrit son journal, que le journal intime s’est répandu en Occident en tant que registre des événements quotidiens vécus par son scripteur. Mélange exceptionnel de piété et de mondanité, l’œuvre de Samuel Pepys a laissé aux historiens un des récits autobiographiques les plus pénétrants de la vie sous le règne de Charles II d’Angleterre.
À partir de ce moment-là, le phénomène du journal intime a gagné en popularité. De nombreux journaux sont même devenus de précieux documents historiques. Remarquable “ carnet de bord ” rédigé par une jeune Juive qui se cachait des nazis, le Journal d’Anne Frank, par exemple, constitue un douloureux témoignage de la cruauté des hommes envers leurs semblables.

** g97 8/7 p. 26 La science et la Bible s’accordent-elles ? ***
Les miracles : une hérésie scientifique ?
Josué 10:12, 13 “ Pour les esprits scientifiques, tout effet a une cause, et rien n’est surnaturel ”, dit une encyclopédie contemporaine. Acceptant lui aussi les principes scientifiques établis, l’étudiant de la Bible n’en constate pas moins qu’elle parle souvent de miracles, des événements scientifiquement inexplicables en l’état actuel des connaissances. Exemples : le soleil se tient immobile aux jours de Josué, et Jésus marche sur l’eau (; Matthieu 14:23-34). Toutefois, ces miracles sont présentés comme le résultat de l’action surnaturelle de la puissance de Dieu.
Ce point est capital. Si la Bible affirmait que l’on peut marcher sur l’eau sans l’aide de Dieu ou que le mouvement apparent du soleil dans le ciel peut être interrompu sans raison, on pourrait croire à une contradiction avec les faits scientifiques. Mais, en attribuant de tels événements à la puissance de Dieu, elle ne fait en réalité que placer la discussion sur un terrain où la science ne peut pour l’instant pas la suivre.
* g 5/12 p. 17-18 La Bible, un livre aux prophéties véridiques : 1re partie ***
3e prophétie : “ À ta semence [...] je donnerai [...] tout le pays de Canaan. ” — Genèse 17:8.
Accomplissement : Si en 1513 Moïse a conduit le peuple d’Israël hors d’Égypte, en 1473, Josué, fils de Noun, l’a mené dans le pays de Canaan.
Ce que révèle l’Histoire :
● Bien que les archéologues ne s’entendent pas tous sur les dates, “ il est fort plausible que les Israélites soient entrés et se soient installés en Canaan ”, écrit Kenneth Kitchen, professeur émérite d’égyptologie.
● La Bible déclare que Josué “ brûla [la ville cananéenne de] Hatsor au feu ”. (Josué 11:10, 11.) Or dans les ruines de cette cité, des archéologues ont mis au jour trois temples cananéens qui avaient été complètement détruits. Ils ont également exhumé des preuves que la ville a été brûlée dans les années 1400. Autant de faits en accord avec la Bible.
● Autre cité cananéenne digne d’intérêt : Guibéôn, située à une dizaine de kilomètres de Jérusalem. Les archéologues ont identifié cette ville grâce à la découverte d’une trentaine d’anses de jarres portant son nom gravé. Contrairement aux Hatsorites, les Guibéonites ont réclamé la paix à Josué, qui a alors fait d’eux des “ puiseurs d’eau ”. (Josué 9:3-7, 23.) Pourquoi une telle fonction ? Deux Samuel 2:13 et Jérémie 41:12 rapportent que Guibéôn abondait en eau. Conformément à ces extraits bibliques, un ouvrage affirme : “ La particularité la plus notable de Guibéôn est en fait son riche approvisionnement en eau, dû à la présence d’une source principale et de sept sources secondaires. ” — Archaeological Study Bible, New International Version.
● Des documents indépendants corroborent l’historicité de dizaines de personnages bibliques. Comme indiqué précédemment, on y retrouve les noms de 17 rois issus d’Abraham qui ont régné sur Israël ou Juda. Citons Ahab, Ahaz, David, Hizqiya, Manassé et Ouzziya. La mention de dynasties témoigne avec force qu’une nation nommée Israël est non seulement entrée en Canaan, mais s’y est aussi établie.
● En 1896, on a découvert en Égypte, à Thèbes, la stèle de Mérneptah. Ce relief vante les campagnes militaires du pharaon Mérneptah en Canaan vers 1210 avant notre ère. Il contient la première mention connue non biblique d’Israël, une preuve supplémentaire de l’existence de la nation.
***
• “ Le livre de Yashar ” et “ le livre des Guerres de Jéhovah ” sont-ils des écrits bibliques qui ont été perdus
(Jos. 10:13 ; Nomb. 21:14) ?
Non. Selon toute vraisemblance, ces documents n’étaient pas inspirés, même s’ils existaient aux temps bibliques et ont été mentionnés par des rédacteurs de la Bible. — 15/3, page 32. *** w09 15/3 p. 32 Questions des lecteurs
Le fait que certains livres soient mentionnés dans la Bible et qu’ils aient été des sources fiables ne doit pas nous amener à conclure qu’ils étaient inspirés. Par contre, Jéhovah Dieu a préservé tous les écrits contenant “ la parole de notre Dieu ”, et ceux-ci “ durer[ont] pour des temps indéfinis ”. (Is. 40:8.) Effectivement, les renseignements que Jéhovah a choisi de faire figurer dans les 66 livres bibliques dont nous disposons sont exactement ce dont le chrétien a besoin pour être “ pleinement qualifié, parfaitement équipé pour toute œuvre bonne ”. — 2 Tim. 3:16, 17.


***
w04 15/6 p. 26-27 Diplômés de Guiléad : En avant, moissonneurs zélés ! ***
Mark Noumair, également instructeur et diplômé de la 77e classe, a conclu cette série de discours en abordant ce thème “ Nous voici en ta main ”. (Josué 9:25.) Il a encouragé les élèves à imiter l’attitude d’esprit des Guibéonites de l’Antiquité. Bien que Guibéôn ait été “ une grande ville, [...] et que tous ses hommes [aient été] des hommes forts ”, ces derniers n’ont pas revendiqué de statut de faveur ni n’ont eu d’exigences particulières (Josué 10:2). Ils ont soutenu le culte de Jéhovah en s’acquittant de bon gré des fonctions de “ ramasseurs de bois et [de] puiseurs d’eau ” sous la direction des Lévites (Josué 9:27). C’est comme si, de nos jours, les Guiléadites disaient à Jésus Christ, le Grand Josué, “ nous voici en ta main ”. À présent qu’ils se rendent dans leur affectation à l’étranger, les missionnaires doivent accepter n’importe quelle tâche que le Grand Josué leur confiera.


sn cant. 101 Annonçons la vérité du Royaume(Actes 20:20, 21)
(Voir aussi Jos. 9:9 ; ” 9 Et ils lui dirent : “ C’est d’un pays très lointain que sont venus tes serviteurs, à propos du nom de Jéhovah ton Dieu, car nous avons entendu parler de sa renommée et de tout ce qu’il a fait en Égypte,
Is. 24:15 ; Jean 8:12, 32.)

Ps27:4
Témoin de Jéhovah
Témoin de Jéhovah

Messages : 95
Date d'inscription : 28/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: PBI.Josué 9-11 22 déc. Lecture de la Bible :

Message  coquelicot le Jeu 18 Déc 2014 - 13:03

Excellent travail , mais beaucoup trop long a lire ...

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
coquelicot
MODERATEUR
MODERATEUR

Messages : 2425
Date d'inscription : 04/06/2012
Localisation : aquitaine/france

Revenir en haut Aller en bas

Re: PBI.Josué 9-11 22 déc. Lecture de la Bible :

Message  hervé2 le Sam 20 Déc 2014 - 7:22

Merci beaucoup, c 'est vraiment intéressant.
Merci

Je me suis arrêté sur Jos. 9:3-6, 14, 15

w11 15/11 p. 8 §13-14
Considérons ce qui s’est passé quand des Guibéonites sont venus trouver Josué et les anciens d’Israël. Avec ruse, ils s’étaient déguisés et prétendaient arriver d’un pays lointain. Sans interroger Jéhovah, les chefs de la nation ont conclu une alliance de paix avec eux. Même si au final Jéhovah a béni l’accord, il a fait en sorte que cet épisode, où ses serviteurs n’ont pas recherché sa direction, soit consigné dans la Bible pour notre profit.Rom15:4
Lorsque nous sommes face à une situation ou à une difficulté que nous avons déjà rencontrée, veillons à ne pas nous appuyer seulement sur notre vécu, notre expérience ou encore notre ressenti , tournons nous vers Jéhovah.
L’imperfection pourrait nous conduire à prendre des décisions sans rechercher la direction de Jéhovah, ce qui pourrait nous être préjudiciable...
Nous devons tous, y compris les anciens qui ont de l’expérience, nous méfier de cette tendance.

hervé2
Témoin de Jéhovah
Témoin de Jéhovah

Messages : 26
Date d'inscription : 25/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: PBI.Josué 9-11 22 déc. Lecture de la Bible :

Message  Ps27:4 le Lun 22 Déc 2014 - 9:15

20/20 20/20 Bravo 1

Ps27:4
Témoin de Jéhovah
Témoin de Jéhovah

Messages : 95
Date d'inscription : 28/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: PBI.Josué 9-11 22 déc. Lecture de la Bible :

Message  Invité le Mer 24 Déc 2014 - 17:39

Merci pour vos recherches.

Toujours concernant les Guibéonites, je me suis arrêté sur cette Question:

w04 15/10 p. 18 §14
La ruse des Guibéonites n’était-elle qu’un moyen de fuir la destruction ?
En fait, elle traduisait leur désir de gagner la faveur du Dieu d’Israël. Jéhovah accepta que les Guibéonites deviennent “ ramasseurs de bois et puiseurs d’eau pour l’assemblée et pour l’autel de Jéhovah ” : ils devaient alimenter en bois l’autel des sacrifices (Josué 9:11-27). Les Guibéonites continuèrent de se montrer disposés à effectuer des tâches humbles au service de Jéhovah. Certains furent probablement au nombre des Nethinim qui revinrent de Babylone et qui servirent au temple rebâti (Ezra 2:1, 2, 43-54 ; 8:20).

Application pour nous:
Nous pouvons imiter leur état d’esprit en nous efforçant de demeurer en paix avec Dieu et en étant prêts à accomplir même des tâches humbles à son service.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: PBI.Josué 9-11 22 déc. Lecture de la Bible :

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum