anipassion.com

Lecture de la Bible : Josué 6-8

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Lecture de la Bible : Josué 6-8

Message  Michèle le Ven 12 Déc 2014 - 15:35

Semaine du 15 décembre 2014

Points marquants – TG 04 1/12 p. 9-p.11
LA CONQUÊTE SE POURSUIT - (Josué 6:1–12:24)
La ville de Jéricho est ‘ hermétiquement close [...] : personne ne sort et personne n’entre ’. (Josué 6:1.) Comment sera-t-elle prise ? Jéhovah informe Josué de la straté¬gie à mettre en oeuvre. Peu après, les murs s’effondrent, et la ville est détruite. Seuls Ra¬hab et ceux de sa maisonnée sont épargnés.
La ville royale de Aï est la prochaine sur la liste. Les espions envoyés là-bas rap¬portent qu’étant donné sa faible population il n’est pas nécessaire d’envoyer beaucoup d’hommes pour s’en emparer. Pourtant, les près de 3 000 soldats qui partent attaquer la ville sont mis en déroute. Pour quelle rai¬son ? Jéhovah n’est pas avec les Israélites. Akân, de la tribu de Juda, a péché lors de la prise de Jéricho. Après avoir réglé cette affaire, Josué monte vers Aï. Ayant vaincu une première fois les Israélites, le roi de Aï est impatient d’en découdre à nouveau. Mais Josué adopte une stratégie qui joue sur la trop grande confiance en eux-mêmes des hommes de Aï, et il prend la ville.

Guibéôn est ‘ une grande ville, plus grande que Aï, et tous ses hommes sont des hommes forts ’. (Josué 10:2.) Cependant, ayant entendu parler des victoires d’Israël contre Jéricho et contre Aï, les hommes de Guibéôn, au moyen d’une ruse, persuadent Josué de conclure une alliance de paix avec eux. Les nations voisines voient dans ce re¬virement une menace pour elles. Cinq rois s’allient pour attaquer Guibéôn. Les Israélites se portent au secours des Guibéonites et remportent une victoire complète sur les as¬saillants. Sous le commandement de Josué, ils s’emparent ensuite d’autres villes au sud et à l’ouest, et ils battent une coalition de rois au nord. Au total, à l’ouest du Jourdain, ce sont 31 rois qui seront défaits.
Quelques leçons :
6:26 ; 9:22, 23. La malédiction que Josué prononce lors de la destruction de Jéricho s’accomplira environ 500 ans plus tard (1 Rois 16:34). La malédiction prononcée par Noé sur son petit-fils Canaan se réalise lorsque les Guibéonites deviennent esclaves (Genèse 9:25, 26). La parole de Jéhovah se vérifie toujours.
7:20-25. Certains considéreront peut-être le vol commis par Akân comme une infraction mineure, au motif qu’en la circonstance per-sonne n’a été lésé. À leurs yeux, les menus larcins et les dérogations légères aux lois bibliques sont tout aussi insignifiants. En ce qui nous concerne, soyons aussi résolus que Josué à ne pas nous laisser tenter par des actes immoraux ou illégaux

***TG97 1/2 p. 30 Shekèm : la ville dans la vallée ***
Quelque 300 ans plus tard, les conséquences de la désobéissance aux directives théocratiques étaient de nouveau mises en évidence à Shekèm. Josué y organisa l’une des assemblées les plus mémorables de l’histoire d’Israël. Imaginez la scène dans la vallée : Plus de un million de personnes — hommes, femmes et enfants — appartenant à six tribus d’Israël sont rassemblées vis-à-vis du mont Guerizim. De l’autre côté, les six autres tribus, soit à peu près le même nombre de personnes, se trouvent au pied du mont Ébal. Et dans la vallée, en bas, près de l’arche de l’alliance et entre les deux groupes, se tiennent les prêtres et Josué. Quelle scène grandiose ! — Josué 8:30-33.
Dominant cette immense foule, les deux montagnes offrent un contraste saisissant, la beauté de l’une s’opposant à l’aridité de l’autre. En altitude, les pentes du mont Guerizim sont vertes et fertiles, alors que celles du mont Ébal sont grises et dénudées. Entendez-vous le brouhaha des Israélites qui attendent fiévreusement que Josué prenne la parole ? Dans ce théâtre naturel, le moindre bruit résonne

Autres recherches

Josué 6 :2-5 Il est dit que juste avant que Dieu ne détruise Jéricho, les Israélites ont reçu l’ordre de marcher autour de la ville une fois par jour, pendant six jours mais le septième jour, ils devaient déployer une activité sept fois plus grande, puis “pousser un grand cri de guerre”. Donc, leur activité devait s’intensifier nettement.
Parallèlement, la TG 15/7/2008 déclarait qu’il se peut que l’œuvre de prédication s’intensifie. Le moment viendra peut-être où notre message sera comme “ un grand cri de guerre ”dont il est question dans le livre de la Révélation 16 :21, où de puissants messages de jugement sont décrits comme “ une grande grêle afin que le nom de Jéhovah soit connu
TG 15/3/1982 déclarait : Si le témoignage comporte actuellement une invitation à trouver refuge dans l’organisation de Jéhovah, le temps viendra sans doute où le ton se durcira sur l’annonce sévère du “jour de vengeance” de Jéhovah

Josué 8:30-32 - Josué fit ce qui était ordonné et écrivit sur les pierres d’un autel “ une copie de la loi de Moïse Ce travail exigeait des personnes sachant lire et écrire. Tout cela amène à la conclusion que les Israélites avaient, dès le début de leur histoire, les connaissances et les compétences nécessaires pour préserver fidèlement leurs textes sacrés.
TG 15/3/2007 - Pour les chrétiens, la façon dont Jésus Christ considérait les premiers livres de la Bible confirme l’intégrité textuelle des Saintes Écritures Des remarques telles que : “ N’avez-vous pas lu dans le livre de Moïse ? ” ou : “ N’est-ce pas Moïse qui vous a donné la Loi ? ” montrent que Jésus jugeait dignes de foi les copies manuscrites disponibles quand il était sur la terre Nous avons donc de solides raisons de croire que les Saintes Écritures ont été transmises fidèlement depuis les temps anciens
Josué 8:6-8, 18, 19 - Lorsqu’il a attaqué la ville d’Aï, Josué a envoyé une partie de ses forces armées pour attirer l’ennemi au dehors de la ville, tandis que le reste de ses hommes est demeuré embusqué pour s’emparer de la ville. Puis, au moment crucial, Josué a donné le signal. Ses hommes “se mirent à courir dès qu’il tendit sa main”, et la ville est tombée devant eux. Imaginez un peu ce qui se serait passé s’ils n’avaient pas agi au moment précis
TG 15/6/1990 - À notre époque, les ministres chrétiens ont de multiples raisons de se soucier d’être ponctuel Cela est également vrai lorsqu’il s’agit tout simplement de remettre le rapport de notre activité de prédication à la fin du mois.
C’est une façon de démontrer notre respect pour les dispositions théocratiques qui concernent le vrai culte.





Michèle
Surveillant/e TJ
Surveillant/e TJ

Messages : 341
Date d'inscription : 19/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lecture de la Bible : Josué 6-8

Message  hervé2 le Mar 16 Déc 2014 - 15:49

Autre application pour Jos7:20,21
Qu'est ce qui a amené Akân à pécher, et qu apprenons nous de son mauvais exemple ?
w10 15/4 p20 §2,5
Après la prise de Jéricho, akân a vu une partie du butin, s'est laissé séduire et l'a volée.
Le lien entre la vue et la pensée est si étroit que ce que voient nos yeux peut attiser des ambitions et des désirs dans notre cœur.
Nous comprenons donc l'importance d'implorer Dieu pour que nos "yeux passent sans s'arrêterà la vue de ce qui n'est que néant"ps119:37 ( révision orale)

merci beaucoup Michèle pour tes recherches, c'est chouette de nous en faire profiter
Merci 2

hervé2
Témoin de Jéhovah
Témoin de Jéhovah

Messages : 26
Date d'inscription : 25/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum