Quelle Terre laisserons nous a nos enfants?

Aller en bas

Quelle Terre laisserons nous a nos enfants?

Message  Erez le Mar 27 Mai 2014 - 10:26

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Faudra-t-il limiter la consommation des ressources naturelles pour les générations futures
Le mythe du jour analysé et décortiqué : Les gouvernements doivent limiter la consommation des ressources naturelles car les générations futures vont en manquer. Pour éviter de manquer de ressources dans le futur, il faut tout recycler le plus possible.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Malthus prédit mathématiquement que sans freins, la population augmente de façon exponentielle ou géométrique (par exemple : 1, 2, 4, 8, 16, 32, ...) tandis que les ressources ne croissent que de façon arithmétique (1, 2, 3, 4, 5, 6, ...).
Il en conclut le caractère inévitable de catastrophes démographiques, à moins de limiter la croissance de la population.
Malthus préconise ainsi une régulation volontaire des naissances, la « contrainte morale » : les couples prévoyants, en retardant l'âge du mariage et en pratiquant la chasteté jusqu'au mariage, seraient enclins à n'avoir que le nombre d'enfants qu'ils sont certains de pouvoir entretenir.
Croyait que la terre n’avait pas suffisamment de ressources naturelles pour supporter plus de 1 milliard d’individus. L’erreur de Malthus a été de grandement sous-estimer le développement technologique et la capacité d’adaptation d’une économie libre.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

En 1968, l’auteur de l’ouvrage The Population Bomb, Paul Ehrlich, déclarait que la croissance de la population mondiale engendrerait des famines massives au cours des années 70 et 80.
Notamment à cause de la croissance de la population mondiale, et demande que des actions politiques soient immédiatement mises en place pour limiter la croissance démographique.
Best-seller, le livre s'est vendu à plus de deux millions d'exemplaires et a contribué à la prise de conscience collective sur les problématiques de population et d'environnement dans les années 1960 et 1970. Controversé, le livre est critiqué pour son ton alarmiste et sa prédiction inexacte, mais, d'après Paul et Anne Ehrlich, il a rempli son rôle en sensibilisant la population aux questions environnementales et en introduisant la taille de la population dans le débat sur l'avenir de l'humanité.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

En 1968, le Club de Rome arrivait à la conclusion que les réserves connues de pétrole seraient épuisées dès 1992. Sans même tenir compte des sables bitumineux, les réserves prouvées de pétrole ont augmenté de 46,7% entre 1992 et 2010. En bref, la plupart des disciples de Malthus ont été ridiculisés au cours de l’histoire.
La propriété privée est le meilleur moyen d’assurer l’utilisation optimale des ressources. Dans une économie libre, plus une ressource se fait rare, plus son prix augmente. Cette augmentation du prix décourage la consommation de cette ressource et favorise la recherche de technologies plus efficientes (i.e. nécessitant une moindre quantité de la ressource en question) ou de substitut à cette ressource. Le prix agit donc tel un gardien des ressources de la terre et fait en sorte que l’utilisation de ces ressources soit la plus efficiente possible.
Imaginez qu’une mine de cuivre soit mise aux enchères. Les acheteurs potentiels auront différentes anticipations relativement aux prix futurs du cuivre. Certains pourraient croire que le prix du cuivre est élevé et qu’il va chuter par la suite ; ceux-ci auront tendance à miser un plus bas prix et à chercher une exploitation rapide de la mine. En revanche, ceux qui croiraient que le prix du cuivre serait plutôt enclin à augmenter miseraient un prix plus élevé et à ne pas exploiter la mine immédiatement, puisqu’ils espéreront retirer plus tard un profit beaucoup plus élevé suite à l’augmentation du prix du cuivre. Selon la loi des enchères, c’est le plus offrant qui l’emporte, ce qui, en l’occurrence, signifie que parmi tous les acheteurs potentiels, celui qui aura misé le prix le plus élevé sera aussi celui qui aura tendance à conserver la ressource à long terme. On constate donc que le libre-marché permet à ceux qui valorise le plus les ressources dans une optique à long terme de les acquérir et de réguler leur consommation en maximisant la valeur de la ressource.

LA SUITE?????????????

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
http://www.jw.org/fr
https://www.jw.org/fr/cours-bibliques-gratuits/
avatar
Erez
MODERATEUR
MODERATEUR

Messages : 2473
Date d'inscription : 30/05/2012
Localisation : Gaule

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle Terre laisserons nous a nos enfants?

Message  Erez le Ven 30 Mai 2014 - 14:16

LA SUITE..........

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
La terre est un véritable amas de molécules chimiques d’un volume de plus d’un billion de kilomètres-cubes de matière. Évidemment, ce n’est qu’une infime fraction de cet amas de matière qui a une utilité économique pour l’humain. Contrairement à ce que la plupart des gens s’imaginent, cette quantité de matière économique utile ne diminue pas. En fait, elle augmente ! Au fur et à mesure que le savoir-faire technologique de l’humanité s’améliore, nous devenons de plus en plus efficaces à extraire cette matière à un coût raisonnable et à l’utiliser de manière aussi efficiente que possible. Par exemple, à l’âge de pierre, la quantité d’acier économique utile était de zéro. Par la suite, lorsque l’humain a inventé la pelle, la brouette et la forgerie, cette quantité a augmenté substantiellement. Avec l’avènement des bulldozers, pelles mécaniques et camions lourds, cette quantité est devenue encore plus grande, augmentant encore plus la quantité d’acier accessible à l’humain à coût raisonnable. Par ailleurs, ces matériaux n’ont aucune valeur enfouis sous la terre. C’est entre nos mains que ceux-ci acquièrent toute leur utilité. D’ailleurs, l’humain ne détruit pas la plupart de ces matériaux. Il ne fait que les déplacer et les transformer. Ces déplacements et transformations contribuent à améliorer le niveau de vie de l’humain. Mais, en même temps met la vie de l’humanité en danger d’extinction.
Tous les économistes et les « responsables » politiques, ou presque, célèbrent le culte de la croissance, condition selon eux de la création d'emplois et de la satisfaction de besoins en expansion. À l'échelle mondiale, ils défendent, au moins en principe, les « objectifs du millénaire » des Nations Unies, visant à réduire fortement la pauvreté. Or ces objectifs ne seront pas atteints si les questions environnementales n'y sont pas intégrées en première ligne, et si la religion de la croissance n'est pas contestée. On se limitera au cas du réchauffement climatique, bien que d'autres voyants soient au rouge : polluants organiques persistants, biodiversité, épuisement des écosystèmes...
Selon un article de la revue Science, la terre arable de la planète disparaît “rapidement, lessivée par les eaux ou emportée par le vent”. En mars, le World Resources Institute (Washington) a publié les résultats d’une étude de trois ans au cours de laquelle plusieurs centaines de spécialistes ont analysé les modifications subies par le sol depuis la Seconde Guerre mondiale. Il apparaît qu’à cause d’une mauvaise gestion des terres — déforestation, pâturage excessif et pratiques agricoles nuisibles — une superficie autrefois fertile équivalant à la Chine et à l’Inde réunies est aujourd’hui gravement dénaturée. Cette dégradation ne présage rien de bon puisque, selon Gus Speth, président du World Resources Institute, le monde va devoir multiplier sa production alimentaire par trois dans les 50 prochaines années pour faire face à l’accroissement de la population.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

À cet égard, le pétrole est certainement de nos jours la ressource pour laquelle les inquiétudes sont les plus grandes. On peut s’attendre que le prix du pétrole continue d’augmenter au cours des prochaines années. Il a d’ailleurs plus que quintuplé durant la dernière décennie. Cette augmentation de prix joue plusieurs rôles importants dans l’économie.
Elle favorise le rationnement de la consommation (moins gros véhicules, moins grandes distances de déplacements, plus grande utilisation du transport en commun, etc.). Elle favorise le développement de véhicules moins énergivores. Elle favorise le développement et l’utilisation de carburant alternatifs. Elle favorise l’innovation technologique dans l’industrie pétrolière ce qui permettra d’exploiter certains gisements qui sont présentement considérés inexploitables. Grâce à ce signal de prix, les économies libres s’adapteront à cette réalité et continueront d’évoluer vers un meilleur niveau de vie.

VOULEZ VOUS LA SUITE???????????

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
http://www.jw.org/fr
https://www.jw.org/fr/cours-bibliques-gratuits/
avatar
Erez
MODERATEUR
MODERATEUR

Messages : 2473
Date d'inscription : 30/05/2012
Localisation : Gaule

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle Terre laisserons nous a nos enfants?

Message  Erez le Lun 2 Juin 2014 - 10:59

SUITE

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Les déchets solides sont une des causes de la pollution du sol. Ainsi, selon le Times de Londres, une famille britannique moyenne de quatre personnes jette chaque année 51 kilos de résidus métalliques et 41 kilos de plastique, “dont la plus grande partie va défigurer un peu plus les rues, le bord des routes, les plages et les lieux de détente”.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

décharge d’Entressen, près de Marseille, s’amoncelaient jusqu’à une hauteur de 60 mètres et attiraient une population de mouettes estimée à 145 000 individus. Le grillage clôturant la décharge n’empêchait pas le vent d’emporter papiers et plastiques. Les autorités locales ont donc décidé d’acheter 30 hectares de terres agricoles attenantes pour tenter de limiter le problème. La préfecture des Bouches-du-Rhône l’avait annoncé : le centre de stockage des déchets de la Crau (improprement appelée “décharge d’Entressen” et ouvert en 1912, NDLR) a été définitivement fermé le 31 mars. Le centre accueillait 400 000 à 500 000 tonnes ans de déchets urbains en provenance de Marseille.  (selon meridienmag.fr)
Il n’est guère étonnant que lors de la préparation de l’Année européenne de l’environnement, qui a pris fin en mars 1988, Stanley Davis, membre d’une Commission de la CEE, ait qualifié d’“infinie” la liste des problèmes dus à la pollution. Voilà pourquoi une campagne encourageant la récupération des détritus a été lancée dans le but de recycler 80 % des 2 200 000 000 de tonnes d’ordures rejetées annuellement par la CEE.
La pollution par les déchets solides n’est évidemment pas limitée à l’Europe de l’Ouest. Elle touche aujourd’hui le monde entier. Selon le New Scientist, malgré son isolement, le continent antarctique doit lui aussi être nettoyé. Des scientifiques australiens ont rassemblé plus de 40 tonnes de pièces mécaniques de rebut et de matériaux de construction qui étaient éparpillés autour de leur base. Le New York Times du 19 décembre 1989 rapporte que les Américains de la base McMurdo, dans l’Antarctique, sont en train de nettoyer des déchets accumulés depuis 30 ans, y compris un tracteur de 35 tonnes qui a coulé par 24 mètres de fond.
Oui, sur la terre ferme, la pollution est très répandue.

LA PROCHAINE FOIS SUITE ET FIN

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
http://www.jw.org/fr
https://www.jw.org/fr/cours-bibliques-gratuits/
avatar
Erez
MODERATEUR
MODERATEUR

Messages : 2473
Date d'inscription : 30/05/2012
Localisation : Gaule

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle Terre laisserons nous a nos enfants?

Message  Invité le Mer 4 Juin 2014 - 10:01

OUIIIIIIIIIII

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle Terre laisserons nous a nos enfants?

Message  Erez le Mer 4 Juin 2014 - 12:47

SUITE ET FIN
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Quant au recyclage, ce n’est pas parce qu’on recycle que l’on crée nécessairement de la richesse. Comment savoir si le recyclage en vaut la peine ? Le meilleur indice demeure le profit. Si la valeur de la ressource recyclée excède le coût engendré pour la recycler et permet de rentabiliser le capital investi à cet effet, le recyclage de cette ressource crée de la richesse, autrement il en détruit. Si vous gaspillez davantage de ressources en recyclant un produit qu’en utilisant un nouveau produit (incluant les coûts de disposition du vieux produit), le recyclage n’en vaut pas la peine – tant d’un point de vue économique qu’environnemental.
Il ne fait aucun doute que le recyclage est une activité potentiellement bénéfique pour l’économie. Ceci étant dit, il n’y a aucune raison de subventionner cette activité (ni aucune autre activité d’ailleurs), ni de forcer les citoyens à payer pour un service de collecte des matières recyclables. L’absence de subventions et de programmes gouvernementaux ne signifierait pas qu’il n’y aurait plus de recyclage. Les exemples de recyclage effectués librement et non-subventionnés abondent.
Déposez un vieil appareil électroménager au bord de la rue à la veille de la collecte des ordures et vous verrez qu’il ne restera pas là longtemps ! Des individus indépendants (et non-subventionnés) arpentent les rues à la veille de la collecte des ordures pour ramasser tout morceau de métal qui pourrait être récupérable ; une activité très rentable. D’autres individus scrutent les dépotoirs pour récupérer des métaux qui pourraient s’y trouver.
Si vous n’en pouvez plus de votre vieux tacot, apportez-le au ferrailleur le plus près et on vous en donnera quelques centaines de dollar. Ceux-ci vont ensuite retirer les pièces encore utiles pour les revendre séparément, puis récupèreront le métal restant, avec profit et sans subvention.
Wal-Mart un grand hypermarché canadien, recycle ses emballages en les collectant à même ses magasins et centres de distribution depuis plusieurs années et fait du profit en les vendant au prix du marché.
La vapeur des usines d’électricité au gaz naturel est réutilisée pour le chauffage de bâtiments adjacents. De plus, la plupart des usines d’électricité fonctionnant à la biomasse sont installées près des scieries pour utiliser les copeaux de bois comme carburant.
En somme, si nous étions à l’aube d’une pénurie de ressources, le prix de ces ressources aurait explosé. Est-ce que c’est ce que nous observons si on exclut l’effet de l’inflation ? Non

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Cependant, une forme de pollution pire que les autres souille la terre. Elle est une cause fondamentale de la pollution physique du sol, de l’eau et de l’air de notre planète.

La pollution morale

« Voici donc ce que je dis et atteste dans [le] Seigneur, c’est que vous ne marchiez plus comme marchent aussi ceux des nations dans la stérilité de leur intelligence, 18 tandis qu’ils sont mentalement dans les ténèbres, et éloignés de la vie qui relève de Dieu, à cause de l’ignorance qui est en eux, à cause de l’insensibilité de leur cœur. 19 Ayant perdu tout sens moral, ils se sont livrés au dérèglement pour pratiquer avec avidité l’impureté sous toutes ses formes. » Ephésiens 4 :17-19
On se laisse facilement tromper par l’apparence des autres. Jésus Christ a illustré cela de façon très imagée quand, s’adressant aux chefs religieux de son temps, il a déclaré: “Malheur à vous, (...) parce que vous ressemblez à des tombes blanchies, qui au-dehors paraissent belles, mais qui au-dedans sont pleines (...) de toute sorte d’impureté.” (Matthieu 23:27). Oui, quelqu’un peut sembler net, voire attirant au premier abord, mais ses paroles et son comportement révéleront peut-être une personnalité corrompue. Hélas! ce type de pollution, morale, est omniprésent aujourd’hui.
Ces dernières années, des campagnes ont été organisées pour sensibiliser les populations au programme de la pollution de l'air. Les pics de pollution atteints dans plusieurs de nos grandes agglomérations urbaines inquiètent.Pourtant si nous pouvons respirer n'importe quoi sans compromettre notre santé, d'autres formes de pollution se révèlent tout aussi nocives que celles de l'air. Oui, l'homme pollue tout : l'air, l'eau, la terre. Il salit même l'esprit et les pensées de ses semblables, étalant sans retenue ni pudeur des images livrées sans honte à la sensualité de chacun. Comme la violence, la pornographie si répandue par les médias risque de laisser des traces indélébiles dans de nombreux esprits.Si les poumons de nos enfants sont les plus exposés à la pollution de l'air vicié, leur esprit l'est aussi à cette pollution morale.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Sur les murs de nos villes, dans les pages de nos journaux et périodiques, s'étalent complaisamment des images provocatrices et choquantes. Que ce soit pour vendre un parfum, un vêtement, ou pour défendre une grande cause comme le sida, la sécurité routière... certains publicitaires ont choisi la carte de la provocation. Affichage sans complexe d'un désordre moral qui gangrène progressivement nos sociétés occidentales. "Faut-il censurer la publicité ?" interrogeait un publicitaire connu, en faisant ressortir : "La liberté d'expression dans ce domaine n'a fait que ressortir le libéralisme des moeurs... C'est plutôt ceux qui s'affirment choqués qui devraient se demander s'ils ne sont pas en retard sur leur époque."Cette évolution n'est pas surprenante; la Parole de Dieu nous avertit en effet que : "dans les derniers temps jours, il surviendra des temps difficiles : les hommes seront... amis des voluptés... n'aimant pas le bien" (2Tim.3:1-4).
Cette pollution comprend la toxicomanie, plus répandue que jamais. Des vedettes de la chanson, du théâtre, du cinéma et de la télévision, et même des hommes d’affaires apparemment respectables, ont provoqué un scandale quand on a appris qu’ils se droguaient. La pollution morale comprend aussi l’impureté sexuelle, qui est parfois à l’origine des familles brisées, des divorces, des avortements, ainsi que de l’épidémie de maladies sexuellement transmissibles, y compris le fléau du SIDA.
L’égoïsme est à la racine de cette pollution morale, mais aussi de la plupart des autres formes de pollution qui affligent l’humanité. Tereza Kliemann, qui effectue des recherches sur le SIDA dans l’État de São Paulo, au Brésil, a défini ainsi le problème: “La prévention [contre le SIDA] implique un changement du comportement parmi les groupes à hauts risques: c’est là que réside la difficulté.” Dans leur grande majorité, les gens insistent sur le droit de faire ce qui leur plaît, plutôt que de prendre en considération les effets de leurs actions sur les autres. Voilà pourquoi la pollution morale se retrouve partout dans la littérature, les loisirs, en fait dans presque tout ce qui constitue la culture de l’homme.
Pour les gens réfléchis, presque tous les efforts consentis de nos jours pour réduire la pollution physique et morale ne sont qu’un pis-aller. Dans ce cas, vous vous demandez peut-être s’il y a un espoir certain de connaître un jour une terre propre, tant sur le plan physique que sur le plan moral. Ne soyez pas découragé. La Bible nous apprend que la fin de la pollution est en vue.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
http://www.jw.org/fr
https://www.jw.org/fr/cours-bibliques-gratuits/
avatar
Erez
MODERATEUR
MODERATEUR

Messages : 2473
Date d'inscription : 30/05/2012
Localisation : Gaule

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle Terre laisserons nous a nos enfants?

Message  Gédéon22 le Lun 13 Oct 2014 - 17:59

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Gédéon22
MODERATEUR
MODERATEUR

Messages : 3842
Date d'inscription : 10/12/2013
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle Terre laisserons nous a nos enfants?

Message  coquelicot le Lun 13 Oct 2014 - 20:04

Révélation 11:18 (fin du verset ) de causer la ruine a ceux qui ruinent la terre .,Bible Osty a ceux qui détruisent la terre

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
coquelicot
MODERATEUR
MODERATEUR

Messages : 2476
Date d'inscription : 04/06/2012
Localisation : aquitaine/france

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle Terre laisserons nous a nos enfants?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum