lettre ouverte au directeur de France inter.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

lettre ouverte au directeur de France inter.

Message  Gédéon22 le Lun 5 Mai 2014 - 18:32

Michel Antona Monsieur le Directeur de France Inter

Tel : 06 ….......

A ........... le 02/05/2014
Monsieur le Directeur,

Comme suite à l'émission « service public » de ce mercredi 30 avril 2014, dont le thème était : « Pourquoi les sectes nous infectent », je me permets, à titre personnel, de vous interpeller publiquement par cette lettre ouverte.


Témoin de Jéhovah depuis de nombreuses années, j'ai été choqué, dans un premier temps, par le titre de cette émission, puis par son contenu...

Sérieusement, comment peut on avoir la prétention d’être une radio de service public, et par ailleurs, bafouer et ignorer, sans vergogne, non seulement les principes de déontologie journalistique, mais également, et surtout, les jugements, les lois, et les principes qui régissent notre République et ceux de la Communauté Européenne ?

A dire vrai, Monsieur le Directeur, cette émission vous a fait faire un bon d'une vingtaine d'années en arrière dans la méthode que vous avez utilisée pour présenter le dossier des Témoins de Jéhovah...
A cette époque, la grande majorité des médias français s'en donnaient à cœur joie, pour nous discriminer sans aucune retenue, usant de procédés les plus vils et les plus bas, dans leurs tentatives d'en faire les boucs-émissaires,responsables de tous les maux de notre société.

La charte d'éthique professionnelle des journalistes déclare :

«Le journalisme consiste à rechercher, vérifier, situer dans son contexte, hiérarchiser, mettre en forme, commenter et publier une information de qualité ».

Sans vouloir abuser de votre temps, Monsieur le Directeur, vous serait-il possible de faire savoir à vos journalistes que le temps ne s'est pas arrêté aux années 80-90...

Depuis cette époque, des décisions judiciaires, tant au niveau national qu'international, n'ont fait que renforcer et confirmer le fait que les Témoins de Jéhovah de notre pays sont des gens tout à fait respectables et que leur culte doit être respecté.

Ce revirement juridique a commencé à prendre forme au tout début des années 2000, et plus précisément le 23 juin 2000.
C'est en effet à ce moment là, Monsieur le directeur, qu'une décision jurisprudentielle du Conseil d’État, fait que les différentes cours administratives de notre Pays, ont octroyé le statut cultuel, à la quasi totalité des associations locales, ou nationales, des Témoins de Jéhovah.

Vous n’êtes certainement pas sans savoir, Monsieur le Directeur, que l'obtention du statut cultuel, indique que pour la plus haute juridiction administrative de notre pays, les Témoins de Jéhovah de France ne créent pas de troubles à l'ordre public..En effet, si on avait pu leur faire ce reproche, ce statut cultuel ne leur aurait pas été accordé.
De plus, le 30 Juin 2011 et le 04 juillet 2012, notre pays a subi un sérieux rappel à l'ordre de la part de la Cour Européenne des Droit de l’Homme dans l'affaire : « Témoins de Jéhovah contre France »

Dans son jugement, non seulement la CEDH a lourdement sanctionné notre pays mais la Cour a également rappelé que :

« sauf dans des cas très exceptionnels, le droit à la liberté de religion tel que l'entend la Convention exclut toute appréciation de la part de l'État sur la légitimité des croyances religieuses ou sur les modalités d'expression de celles-ci (…) » ( 48). Elle précise « que le libre exercice du droit à la liberté de religion des Témoins de Jéhovah est protégé par l'article 9 de la Convention (…). » ( 50). La Cour relève en particulier : « Un refus de reconnaissance d'une association religieuse, la dissolution de celle-ci, l'emploi de termes péjoratifs à l'égard d'un mouvement religieux constituent des exemples d'ingérence dans le droit garanti par l'article 9 de la Convention (...) à l'égard de la communauté elle-même mais également de ses membres. »

Plus récemment, c'est encore le Conseil d’État qui dans sa décision du 17 octobre dernier a intimé l'ordre au ministère de la justice de mettre tout en œuvre pour que les Témoins de Jéhovah de France puissent avoir des aumôniers dans les prisons Françaises, ce qui vous en conviendrez,Monsieur le Directeur, serait tout a fait inimaginable, si les Témoins de Jéhovah étaient une organisation sectaire !

Avez-vous remarqué que, pas plus tard que le 10 avril dernier, le Conseil de l'Europe à rejeté l'exportation du système français,grotesque et diffamatoire de lutte contre je ne sais quoi, alors que dans de très nombreux pays, les Témoins de Jéhovah sont reconnus comme une religion à part entière.

A la lumière de ces faits précis et indiscutables, il est clair Monsieur le Directeur que vos
journalistes n'ont pas vraiment agit dans le respect de la charte journalistique qui déclare :

« Le droit du public à une information de qualité,complète,libre,indépendante et pluraliste,rappelé dans la Déclaration des droits de l'homme et la constitution française,guide le journaliste dans l'exercice de sa mission.Cette responsabilité vis-à vis du citoyen prime sur tout autre. .. ».

En voici quelques raisons :

Informations non situées dans le contexte !

Usage d’amalgames outranciers !

Usage diffamatoire du terme secte !

Propos à sens unique !

Pas de contradictoire !

Non respect de la présomption d'innocence !

Appels téléphoniques et courriels filtrés à l’extrême !!!

Propos discriminatoires et insultants à l'encontre de plusieurs centaines de milliers de citoyens Français !!!

En conclusion Monsieur le Directeur, il me semble que la charte d'éthique que suivent vos journalistes relève d'avantage d'un modèle Stalinien que d'un véritable journalisme digne de se nom !
Pour votre radio, les droits de l'homme seraient-ils à géométrie variable ?
Dans l'attente de votre réponse, je vous prie de bien vouloir recevoir, Monsieur le Directeur, mes sincères salutations


Michel Antona

Ps : A titre personnel j'avais demandé un droit de réponse en direct...

Aurez-vous l'honnêteté intellectuelle et morale de me l'accorder ?

Sur mon blog une vidéo est en préparation pour alimenter un article à venir qui s'intitule : « France Inter la radio de la honte !!! »
Contrairement aux façons d'agir de vos journalistes, j'ai décidé de vous laisser un droit de réponse pour faire place au contradictoire...

Pour information, cette affaire est suivie par plusieurs milliers d internautes sur les réseaux sociaux via mon blog :

http://actu-tj-blog-de-michel-antona.blogspot.fr/
avatar
Gédéon22
MODERATEUR
MODERATEUR

Messages : 3512
Date d'inscription : 10/12/2013
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: lettre ouverte au directeur de France inter.

Message  jordan le Jeu 4 Sep 2014 - 19:10

Bah, il n'empêche que les chiens aboient et la caravane passe comme on dit!
Ce sont forcément des personnes incultes!
Le fait de se faire de l'audit mat et toucher leur part d'argent en fin d'année, il font de l'argent leur propre dieu.
avatar
jordan
ADMINISTRATEUR
ADMINISTRATEUR

Messages : 9545
Date d'inscription : 20/05/2010

http://votj.forumgratuit.ch/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum